Posez vos questions sur la contraception !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 10 septembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Posez vos questions sur la contraception ! .

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis

    EDIT : on prévoit un sujet réponse pour début octobre ! (poke @Lulaë ) ;)
     
    #1 Clemence Bodoc, 10 septembre 2014
    Dernière édition: 10 septembre 2014
  2. ketchup-mayo

    ketchup-mayo
    Expand Collapse

    Question un peu perso mais bon :l

    Je ressors d'une longue relation qui m'a fait prendre une pillule de 2è génération pendant pls années. J'en suis très satisfaite (règles "programmées", flux beaucoup moins abondant, pas de boutons...). Elle me facilite la vie.

    Je voulais savoir, maintenant en célibat, quel était le bénéfice/risque à continuer de prendre cette pillule. Vaut-il mieux arrêter (par rapport aux hormones, laisser le naturel revenir tout ça ...)?
    Y'a-t-il des études montrant avec un niveau de preuve suffisant les risques (s'il y en a) d'une prise de la pillule prolongée? Ou n'a-t-on pas encore assez de recul?
     
  3. Lowell

    Lowell
    Expand Collapse
    Keep Yourself Alive

    Pourquoi le "cycle" instauré par les pilules est de 28 jours ? pourquoi 28 ? nous ne sommes pas toutes faites de la même manière, et naturellement nous n'avons pas toutes cette même durée de cycle. Personnellement ça me gène qu'on instaure un "cycle unique". D'ailleurs pour les filles qui ne sont pas calées sur 28 jours naturellement, ce ne serait pas plus compliqué pour certaines de retrouver leurs cycles après l'arrêt de la pilule ?

    C'est peut-être un peu hors sujet (à vous de juger) : pourquoi la seule réponse contre tous les problèmes (les miens du moins) liées aux règles est une contraception (hormonale du coup) : règles trop abondantes, douloureuses, syndrome intermenstruel... ? Le côté hormonal je peux comprendre du coup, mais le côté contraception... si j'en veux pas ?

    Question déjà dans l'article mais que je me pose à chaque fois qu'il est question de contraception (et qui personnellement me freine énormément dans mon choix) : Pourquoi les autres moyens autres que la pilule sont pas/si peu/mal remboursés ?


    Bref, je suis assez énervée contre ce côté uniformisation, standardisation et solution unique miracle !
     
    #3 Lowell, 10 septembre 2014
    Dernière édition: 10 septembre 2014
  4. Ex- Lulae

    Ex- Lulae
    Expand Collapse
    At too look into the past, we forget the present and erase the future...

    Toutes les questions que je me pose figurent déjà dans la liste. Alors j'ai hâte de lire les réponses. Une idée de quand l'article réponse arrivera ? @Marie.Charlotte
     
  5. e-manu

    e-manu
    Expand Collapse

    Intéressante question :

    J'avais lu quelque part que les premières pilules testées étaient prises en continu (donc pas de pause 'règles). Cependant, comme les femmes étaient déstabilisées de ne plus avoir de 'règles', on a ajouté une pause de 7 jours car 21 jours de comprimés te protègent 28 jours maxi. Donc on peut réduire ce cycle (enchaîner les plaquettes ou faire une pause de 3 jours par exemple) mais pas l'augmenter sinon cela compte comme un oubli.

    Je crois que l'instauration des '28 jours' viennent de là, c'est juste une limite à mon avis :)
     
  6. Lilystressi

    Lilystressi
    Expand Collapse

    Ayant une endométriose la pilule reste pour moi LA solution miracle.  Plus de règles, plus de douleur, une vie retrouvée au lieux d'heures passées aux urgences et au fond de mon lit. C'est plus qu'un contraceptif, c'est un changement de vie. Pourtant une récente prise de sang montre que je ne supporte plus les hormones contenues dans ma pilule, qui me flingue le foie. Cérazette, pilule sans hormone a été une véritable catastrophe pour moi (hémorragie, douleurs encore plus fortes si possible).

    J'ai donc une question : comment je peux trouver une contraception qui à la fois serait sans hormone ET qui protégerait contre mes douleurs ? La seule solution apparaît le stérilet au cuivre mais il paraît que c'est déconseillé aux femmes ayant des douleurs trop fortes pendant les règles...

    J'ai l'impression d'être face à un mur et les gynécos sont très peu attentifs a ce genre de problème.
     
  7. Abs24

    Abs24
    Expand Collapse

    Personnellement, j'ai une question assez générale en fait...

    Quid de la protection, des risques pour les lesbiennes ?
    Sur internet, on trouve tout et son contraire. J'avais une prof de bio (ancienne chercheuse en biologie) qui avait fait des recherches pour moi quand on avait parlé du Sida, et qui m'avait dit que les risques de transmission étaient quasi nuls.

    Je suis pas douée pour poser des questions donc je saurais pas quoi demander :dunno: Mais toute info, quelle qu'elle soit, m'intéresserait !
     
  8. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    Depuis quelques temps je m'intéresse à l'implant, vous savez le petit truc qu'il vous mettent dans le bras et qui diffuse des hormones en permanences ! Cela m'intéresse car je n'aime pas prendre la pilule, c'est une angoisse permanente pour moi et j'aimerais vraiment me sentir libre, mais un stérilet déjà que c'est la merde d'avoir un gynéco qui est ok avec ça pour nullipare, mais en plus ça me dit vraiment rien... Mais malheureusement je connais trop peu de chose sur cet implant : le prix ? Qui le pose ? Y'a des risques du genre règles en continues, acné... Voir carrément infection, rejet ?
    Donc je lance un appel à témoin ! (Répondez svouplay)
     
  9. naabrisa

    naabrisa
    Expand Collapse
    Guest

    Il me semble que madmoizelle en avait déjà fait un article, qui nous menait vers un autre article très intéressant, mais je ne saurais pas le retrouver ...
    Peut être qu'en faisant une recherche sur le site tu le trouveras :)
     
  10. Abs24

    Abs24
    Expand Collapse

    Ah bah je vais chercher ça ! Merci en tous cas :)
     
  11. Ewina

    Ewina
    Expand Collapse

    Question un peu perso aussi, mais je ne sais pas où la poser non plus, et ça aidera peut-être quelqu'un.
    Sous pilule depuis 4 ans (j'ai eu 3 pilules différentes), ma gynéco a toujoursévacué mes questions quand il s'agissait de "confort lors de relations sexuelles" dès lors qu'il ne s'agissait pas d'une infection. Mais j'ai bien constaté une baisse de libido et de lubrification (bienvenue la perte de désir, le stress de "l'anormalité" et les douleurs à la pénétration !). J'ai arrêté la pilule depuis 1 mois, sans en parler à un médecin (mais en achetant des préservatifs, pas folle la guêpe)... et c'est le jour et la nuit.

    Je ne me vois pas revenir à la pilule. Donc j'ai plusieurs questions :
    - sur internet, on trouve beaucoup de témoignages qui disent que c'est lié aux hormones, et que la seule chance est le stérilet au cuivre. Y a-t-il une chance que je trouve un contraceptif autre qui me convienne ?
    - Le stérilet au cuivre rend vraiment les règles plus douloureuse et plus abondantes ? Parce que chez moi elles sont déjà longues et abondantes, alors plus, c'est difficile à gérer.
    - Peut-on poser un stérilet si on ne sait pas quand on va avoir envie d'un enfant ? On est ensemble depuis longtemps avec mon copain, et même si on veut se marier avant ce qui implique un délai conséquent, j'ai pas envie d'être forcée d'attendre quand on sera tous les deux prêts !
    - Ça fait mal un stérilet ? (à la pose je veux dire)


    @Biscottine
    Dans mes souvenirs, il y a un témoignage sur Madmoizelle sur l'implant justement. Il est assez récent !
     
  12. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    Ma soeur en a eu un pendant genre pendant 9 ans après un avortement, pour elle ça s'est très bien passé mais après la pose c'est toujours un moment difficile est douloureux, elle me disait que c'était comme si elle allait accoucher de son stérilet :sick:...
    Mais après plus de règles sauf la dernière année où c'était en permanence et là elle l'a fait retiré pour prendre une pilule.
    Saches que tu peux faire retirer ton stérilet quand tu le désire, donc pas de soucis si tu décides d'avoir des enfants. L'ennuie avec cette solution c'est que peu de gynécologue accepterons... Après contraceptif sans hormones je n'en connais pas beaucoup d'autre :/...
     
    #12 Biscottine, 10 septembre 2014
    Dernière édition: 10 septembre 2014
Chargement...