Pourquoi les petites filles veulent-elles "être sexy" ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 23 juillet 2012.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Angeluna

    Angeluna
    Expand Collapse
    GameuZ en puissance

    Personnellement, voir des petites filles habillées comme des dames moi ça me gonfle. Par moment ça frôle même la vulgarité.

    Les parents devraient se sentir plus responsabilisés : franchement vous trouvez ça normal d'une petite fille de 10 ans porte des strings

    je vous mets un article qui date de l'année dernière
    Ni maquillage, ni talons, ni minijupes pour les écolières de Ploudalmézeau (29) - Faits de - ouest-france.fr

    Une école a voulu mettre le hola en interdisant certaines choses et des parents osent s'offusquer.. faut arrêter 5 minutes ! si un jour ( et je ne leur souhaite pas) il arrive un malheur à une gamine, faudra pas non plus aller chercher bien loin

    on va me trouver peut être extrême mais bon j'assume
     
  3. minimou

    minimou
    Expand Collapse
    Guest

    Si je me souviens de l'époque où j'étais en primaire, je voulais absolument avoir une paire de chaussures à talons compensés du genre Buffalo. Beaucoup de filles de ma classe avait ce modèle et je voulais leur ressembler. On les voyait partout et c'est pour cela que je les voulais, pour faire comme tout le monde.

    En moins de vingt ans, les choses ont énormément changé : les enfants/jeunes ne veulent plus seulement être comme tous les autres, ils veulent surtout être comme les grands.
    Je trouve qu'on fait grandir trop rapidement les enfants, qu'on les responsabilise trop tôt et cela ne m'étonnes presque pas que les fillettes soient sexualisées de plus en plus tôt.

    Je suis bien entendu contre ce phénomène. Je ne comprends pas qu'on puisse vendre des strings en taille 10 ans. Je trouve qu'il n'y a plus de mode distincte entre enfant et ado et adulte. La frontière entre chaque génération devient de plus en plus floue et je trouve cela dommage.
     
  4. Baldhjarta

    Baldhjarta
    Expand Collapse
    Mélange instable aux propriétés inconnues

    La sexualisation des petites filles me fait très peur. Très, très peur. Voir, dans les rayons des supermarchés, des strings taille 8/9 ans ou autres...Je ne vois pas comment on peut espérer amener nos enfants à se construire des identités de femmes libres et équilibrées comme ça.
    Comment voulons nous que nos filles apprennent à vivre une sexualité respectueuse d'elles-mêmes, de leur identité et de leur statut de femme quand elles se "vendent" (attention, ce terme est volontairement exagéré. Pitié, pas de lapidation par clavier interposé, c'est une image. Merci.) comme objet de désir (même sans complète intériorisation de ce concept ou sans intériorisation du tt) à 9 ans.
    Quand je vois de jeunes filles de 15/16 ans coucher avec des garçons, nombreux, du même groupe d'amis, dans le but clair et avoué de se faire accepter parmi ce même groupe d'amis, ça me fait peur. Quand je vois ou j'entends des fillettes de 11/12 ans parler de leur dépucelage dans un placard de l'école, ça me fait peur.
    Il faut, à mon humble avis, que toutes les femmes puissent se construire une identité sexuelle comme elles le veulent, mais de manière saine (entendre par là respectueuse d'elles-même. En fonction de leur maturité, aussi.) Pas pour être acceptées, pas pour faire comme les copines/copains. Pas pour le plaisir/désir du mec/de la nana. Pour leur plaisir à elles. Quand elles en ont envie et qu'elles en sont prêtes. Après, qu'elles couchent avec plein de mecs ou pas, qu'elles aiment la levrette ou le missionnaire, c'est leur histoire, leur liberté, et personne ne peux/n'a le droit de juger. Tant que ça ne leur cause aucun préjudice.
    Sauf que, pour construire ce genre d'identité sexuelle, il faut que cela se fasse graduellement, en parallèle avec l'évolution de la maturité et de l'expérience. Offrir un string à sa fillette de 9 ans, ce n'est pas bon. Si une femme peut assumer le regard des autres ou leurs réactions, parce qu'elle à choisi ses vêtement (un exemple comme un autre, c.f l'article sur le slut shamming) et qu'elle à l'expérience suffisante pour anticiper les conséquences (même si les-dits regards/remarques/jugements ne devraient pas avoir lieu d'être, je suis bien d'accord, ils existent. Je n'y suis pour rien, vous non plus, si vous avez la recette pour faire évoluer les cons, filez la moi, j'appliquerais avec grand joie!! :d), une fillette non. Et si cela pourrait hypothétiquement sembler innocent, à certains.es, le jeu de "on fait comme si on était des grands" dans une cour d'école (mouais, j'vois pas comment, mais gardons l'esprit ouvert), il faudrait ne pas oublier que des hommes, adultes, peuvent avoir ce regard sexualisé envers ces petiotes trop sexy.

    Enfin bref, je suis outrée de voir des mamans pousser leurs gamines dans ce sens (et là, je ne parle pas des garçons, qui sont dans une grosse bouse aussi). Et j'ai les boules pour ces enfants là.

    Désolée pour le nombre de précisions. Au vu des commentaires au sujet du Slut Shamming, j'ai jugé avisé de préciser immédiatement, au cas où... ;)
     
  5. Luz-

    Luz-
    Expand Collapse
    Je dois y arriver.

    Je suis choquée... Encore une fois oui il s'agit ici de petite fille mais l'habit ne fait pas le "malheur"...

    Sinon en ce qui concerne l'article je le trouve intéressent, je pense que l'apparence fait loi dans la société actuelle des choses et que l'éducation laisse de plus en plus a désirer. Je pense qu'on est rentrer dans un mode de fonctionnement, un espèce d'engrenage qui pour moi ne s'arrêtera pas de si tôt.
    Maintenant il faut bien noter que les petites filles ont toujours eu le syndrome d'imitation de maman, Ô combien de fois ne me suis je pas faite disputer pour avoir mis les talons hauts de ma maman et son rouge à lèvre, une fois même j'avais pris celui-ci à l'école. Bon on parle d'un autre level, mais l'influence des parents et de la société en elle même (lorsque l'on se balade dans la rue) a un effet. Maintenant on va vers une libération de la femme (doucement mais surement), on porte des mini-jupes (-shorts), des talons hauts, des méga décolleté, des robes moulantes en assumant et en acceptant plus le regard de jugement des autres, on pourrait se balader nue ca ne devrait rien susciter (enfin c'est un autre débat). Mais comment expliquer a des petites filles quand elles passent avec leur maman dans un magasin que non "Elle, elle ne peut pas"... mmh... Il reste le bête 'quand tu seras plus grande" mais je pense que dans la tête d'un enfant c'est un argument vide.

    Maintenant, personnellement je suis contre cette hyper sexualisation de la société pour les petits comme pour les grands ;)
     
  6. Ymotana

    Ymotana
    Expand Collapse
    Bouffe du bokoblin au petit dej'

    Je rejoins totalement l'avis de Minimou concernant le flou des frontières et je pense que ça joue énormément sur la perception de leur propre corps sur les enfants. Avant on ressentait vraiment une différence selon les âges mais maintenant c'est limite si je ne saurai différencier une collègienne / lycéenne / études supérieures tant la mode et l'apparence s'est généralisée.
    Ça commence de plus en plus tôt et je trouve effarant, pourtant petite je voulais que ma mère me maquille, je voulais mettre du vernis (bon ok, des paillettes roses ..) mais je n'ai jamais ressenti le besoin d'être "sexy" puisque je ne percevais même pas l'idée. Je voulais juste faire comme maman.
    Ça me rappelle un reportage de 66 minutes que j'avais vu la dernière fois, la mère laissait sa fille de 10 ans s'habiller comme elle et faire des vidéos make-up sur youtube. J'étais particulièrement outrée parce que j'avais l'impression qu'elle ne se rendait pas compte du danger de laisser son enfant prendre une apparence d'adolescente et d'en plus s'afficher sur Internet ...

    ------
    Hors-sujet mais daffy duck "cellormoon" :yawn: tu m'as tuée ...
     
  7. Bigornette

    Bigornette
    Expand Collapse
    Surexcitée

    J'ai toujours été choquée par les concours de mini miss, je trouve ça assez malsain de sexualiser une petite fille, d'autant plus que l'idée vient de la maman ou de la famille (ne dites pas le contraire, une fillette de 4ans ne diras pas "maman, je veux me pavanée en robe à froufrou et choucroute sur la tête devant un jury pour gagner des prix!").
    Certes cette pratique est assez vieille voire "courante" maintenant, mais aujourd'hui je suis de plus en plus choquée du comportement des enfants: je suis étudiante en lycée et (malheureusement pour nos oreilles et notre tranquillité) notre grand bâtiment abrite aussi des collégiens. Chaque jours je peux donc voir défiler des filles âgées de 11 à 15 ans et au plus elles sont âgées au plus elles me font hallucinées! Coiffures que je qualifierais de "cagolesque" (oui je viens du sud; cagole= femme vulgaire à souhait), cheveux décolorés, maquillages dont on ne soupçonnait même pas l’existence, vêtements imprimés léopard (parfois une alliance ballerines / t-shirt / boucles)... bref je n'ai jamais autant écarquillé mes yeux! Alors je viens à me poser des questions du genre "Est ce que moi aussi j'étais comme ça? Est ce que je disais déjà "VAS BOUFFER DES B***S" à ma pire ennemie?" Je sais pertinemment que non alors tout ça me fait peur, je m'inquiète pour nos futurs enfants, et j'ai même dit en plaisantant à mon meilleur ami "Mais où on va là? Tu verras que dans 10ans le planning familial n'interviendra plus en 3ème mais en grande section de maternelle!!" Je ne l'espère pas, donc je vous demandes à toutes, mamans et futures mamans, de faire tout votre possible pour arranger les choses et rendre aux enfants leurs insouciances!
     
  8. Skjoldmø

    Skjoldmø
    Expand Collapse

    c'est peut être culpabilisant pour les parents mais en même temps, c'est à eux de poser les limites.
    Comme je l'ai vu dans les commentaires, les enfants veulent "faire comme les grands", donc les parents doivent prendre leur responsabilités et assumer leur rôle. C'est à eux de dire "non tu ne peux pas t'habiller comme une adulte". C'est ce que les miens ont fait et je les en remercie!
     
  9. Feeling-Good

    Feeling-Good
    Expand Collapse

    Je ne sais pas trop quoi répondre sans tomber dans les banalités les plus affligeantes... tout ceci m'effraye beaucoup à vrai dire, je ne reconnais pas du tout ce que j'ai vécu quand j'avais leur âge, je ne comprends pas les statuts Facebook de mes cousines de 15 ans, je me sens ultra vintage :)

    Effectivement, j'ai tendance à penser que tout vient des mères. Personnellement je fais partie de la génération qui a grandi avec Dr.Dre et Snoop Dog sur MCM (ça valait quand même mieux que Chris Brown, consolons-nous), et ma mère regardait leurs clips avec affliction en me disant "le rythme est peut-être sympa mais c'est une image dégradante de la femme, ne crois jamais que tu as besoin de te dandiner en string pour attirer les gens..." (je résume, c'était un peu plus subtil...). J'imagine que d'autres personnes autour de moi, qui n'ont pas eu la chance d'avoir une mère présente et un chouia féministe, et qui sont aujourd'hui mères, n'auront pas forcément les clés pour expliquer ceci à leurs filles (et à leurs garçons...).

    C'est dommage car je ne trouve pas du tout qu'on soit dans une période de libération de la femme. On a jamais été autant objectivées, autant astreintes à tout et son contraire (être bonne, mais pas trop; être performante au boulot, mais pas trop...) et ça m'inquiète pour les petites filles et les petits garçons qui débarquent dans ce monde et qui auraient besoin de parents sacrément moins paumés.
     
  10. clairebelgato

    clairebelgato
    Expand Collapse
    "Where there's tears, there's hope."

    Bigornette, je te rejoins à 2000% ! Ces concours de Miss me donne envie de vomir. Les rôles sont inversés, en fait: on habille l'enfant en adulte que les mère exhibent comme des poupées vivantes !
     
  11. Bigornette

    Bigornette
    Expand Collapse
    Surexcitée

    clara74 c'est tout à fait ça!! Et je ne sais pas si tu étais au courant mais il y a même eu une télé réalité sur ces concours (aux U.S bien évidement...) on y voyait les familles qui faisaient répéter leurs enfants, puis les habits, le maquillage etc mais le pire ce sont les parents, on voit bien qu'ils n'ont pas une image de beauté (sans vouloir être méchante hein ;) ) et qu'ils se projettent sur leurs enfants... alors oui le problème vient aussi des parents et de l'environnement dans lequel l'enfant évolue!
     
  12. howdy kk

    howdy kk
    Expand Collapse

    Je vais faire écho à tout ce que les mad'z ont dit précédemment, je suis horrifiée par ce genre de chose.
     
Chargement...