Que signifie pour vous...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Miss Pix, le 10 février 2006.

  1. Miss Pix

    Miss Pix
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    ... être une fille "gâtée pourrie" ? (ou un mec gâté pourri tiens), et je dis bien "gâté(e) pourri(e)", pas "gâté(e)" tout court :)
    Vous trouvez ça normal d'attribuer cette étiquette à chaque fille/fils unique ? moi ça me soûle grave d'entendre ça...
    Pour moi une fille gâtée pourrie c'est celle qui a tout ce qu'elle veut (en particulier ce qu'elle demande) et qu'elle n'a pas la notion de l'argent... c'est vraiment l'extrême quoi.

    Je ne vous dis pas comme ils m'énervent les gens qui donnent l'étiquette de gâté(e) pourri(e) et en plus capricieuse(x) comme ça. Ils sont jaloux, il n'y a pas d'autres explications, et dès qu'il y a un truc de travers, ils sortent ça. C'est gamin ce comportement! :eek:

    Et vous ?
    Merci de votre définition les filles ;)
     
  2. lisa-loup

    lisa-loup
    Expand Collapse
    Cassoulet!

    un enfant gaté pourri, pour moi, c'est un enfant à qui on céde tout. c'est aussi un enfant à qui on ne trouve jamais aucun tort, qui a toujour raison...
    C'est un enfant qui a tout servi sur un plateau d'argent et qui au final n'a aucune valeur de l'argent.
    Un enfant gaté pourri n'est pas toujours enfant unique, il peut aussi etre gaté pourri et avoir 10 frère et soeur.
    ça dépend de comment les parents l'éduquent.
    C'est sur qu'on gate plus un enfant quand il est tout seul, mais on ne le pourrit pas forcément.
     
  3. Sneezewort

    Sneezewort
    Expand Collapse
    Revival

    Pour faire simple, gaté pourri, c'est comme Veruca Salt dans Charlie et la chocolaterie :P
     
  4. Stouphinette

    Stouphinette
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Les personnes qui le revendiquent, ça ca me fout hors de moi.
     
  5. Babydoll

    Babydoll
    Expand Collapse
    Halloweeeeeeen !!!

    Si on met cette étiquette sur les enfants unique c'est parce qu'ils ont plus de chance d'être pourris/gâtés tout simplement qu'une famille nombreuse ;) Aprés ils ne faut pas le prendre pour toi si tu n'es pas comme ça !

    Ma déf : une personne qui obtient tout ce qu'il veut et que ces parents ont les moyens de tout lui payer.
     
  6. Prissou

    Prissou
    Expand Collapse
    Mal au crâne

    Pour moi,c'est un enfant qui posséde tout ce qu'il souhaite.
    Il a toujours raison,il se plaint sans arrêt lorsque qu'on lui dit "non".Il veut tout...l'enfant snob quoi.
    Et c'est la faute des parents...:rolleyes:
    Il faut savoir dire non à l'enfant sinon il va vite prendre le dessus...
     
  7. Miss Pix

    Miss Pix
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Woah les filles vous me rassurez, sincèrement...!
    Je suis du même avis que Fiona, étant fille unique, je sais que je suis gâtée mais je n'ai pas "tout" ce que je veux, j'ai déjà eu des "non" et pas fait de caprices pour ça (enfin quand on est petit, ça arrive hein ;) ). Comme beaucoup d'entre vous disent, c'est une question d'éducation. J'ai été éduquée à comprendre que l'on n'a pas tout ce qu'on veut, même si j'ai été bien gâtée par mes grands-parents et mes parents.
    Cette étiquette là, je ne la supporte pas. Je crois sincèrement qu'elle est donnée par des gens qui sont jaloux, comme je l'ai dit dans mon premier post.
    Franchement mes parents ne sont pas à mes pieds, il y a des limites, et même que je peux vous dire que je n'aime pas demander un dépannage en argent. J'ai voulu m'acheter mon PC moi même, mon père a fait l'achat (car je n'ai pas la somme réunie d'un coup, n'ayant pas vraiment de revenus) et je peux vous dire que ça faisait râler mes parents quand je me suis pointée avec la moitié des sous!
    Enfin je ne me plains pas de ce que j'ai. Et puis il faut se dire aussi que les parents ne vont pas toujours être là pour nous gâter et qu'il va falloir voler de nos propres ailes et nous payer nous même ce dont on a envie, dans la mesure de nos possibilités. Et comme Fiona, j'aurais bien aimé avoir un frère et/ou une soeur, avoir un lien génétique encore qui dure...
    Enfin, j'ai des amis qui m'ont sortis cette étiquette (suite à une dispute bien entendu) et ça m'a franchement déçue de leur réaction gamine (surtout que l'un d'eux ne supporte pas les filles uniques pourries gâtées ayant mal vécu une relation avec une telle fille...).
    Enfin, parmi mes amis qui m'ont dit ça, il y en a une je me demande qu'est ce qu'elle a de moins que moi pour sortir des énormités pareilles : elle a une voiture prêtée par ses parents comme moi, elle a l'occasion de partir à la neige comme moi, elle a bien de quoi se dégoter des sous pour son déplacement tous les week-end quasiment pour voir son chéri à 3h de route de là... alors qu'elle n'est pas fille unique, elle vit dans une grande maison avec jardin (moi non comme quoi... et je ne m'en plains pas bien que ça fasse toujours rêver une maison ;) ) alors hein, qu'est ce qu'elles ont à râler comme ça ?!

    Ca me sidère je vous le dis... surtout quand vous vous rendez compte que ces amis disent des choses mensongères sur vous... je me sens trahie surtout que l'une d'elle était une amie très proche (mais que j'avais parfois quelques doutes, surtout avec son homme qui ne m'apprécie pas et qui pour tout vous dire n'apprécie pas les femmes en général apparemment car il a toujours un truc à redire...!). Mais maintenant, hop, je coupe les ponts, pas besoin de parasite, et la prochaine fois ils n'ont qu'à louer un appartement pour aller au ski (je les avais invités dans le petit T1 familial un week end - et encore c'est un appartement qu'on a là bas car nous y avons de la famille et que nous y venons souvent), alors hein!

    Voilà j'ai dit mon coup de gueule!
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je pense que les définitions des autres résument bien ce que j'en pense aussi.

    J'avais une "amie" comme ça. Elle n'était pas fille unique, mais la "petite" dernière (19 ans, bientôt 20), ses soeurs sont déjà parties de la maison depuis longtemps. L'année prochaine, ses parents lui paieront un appart' en ville (alors qu'elle habite déjà en ville), lui paieront la bouffe, la connection internet, etc. Ils lui laisseront aussi la voiture, et lui paieront l'essence. Alors qu'elle sera dans le plein centre de Nantes. Ils lui paieront tout, parce qu'elle en a envie.
    Ses cadeaux de Noël ou anniversaire sont aussi des cadeaux plus chers les uns que les autres et la plupart n'était qu'une lubie sans lendemain.
    Quand elle a besoin d'argent, elle demande à ses parents au lieu de prendre sur son compte. Quand elle n'a "plus" d'argent (sur elle), elle demande à tout le monde de lui payer ceci ou cela. Sans jamais rembourser. Et quand on dit non, elle ne comprend pas pourquoi. Et nous traite d'égoistes.
    Pour moi, elle, c'est une fille pourrie gâtée. Qui est totalement inconsciente de la "chance" qu'elle peut avoir (je ne sais pas si on peut parler de chance car le jour où ses parents arrêteront de tout lui payer et qu'elle devra se débrouiller par elle-même, là elle comprendra sa douleur)
     
  9. Miss Pix

    Miss Pix
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    K3tamine, tu donnes un excellent exemple!
    En effet, cette fille là est un réel exemple de fille gâtée pourrie. Ah, si je parlais encore à ces amis qui m'ont "pourrie", je leur donnerais bien ton exemple pour leur montrer ce que c'est qu'une fille gâtée pourrie! car je ne ressemble pas du tout à cette fille là.
    Et ce que tu as dit à la fin, c'est exactement ce que je disais plus haut : les parents ne sont pas éternels et il va falloir voler de nos propres ailes, autant le faire maintenant.
    Même que lorsque je fais un cadeau à mes parents, ça les ennuie que j'ai payé de ma poche, mais avec tout ce qu'ils font pour moi, je ne compte pas! ça me fait plaisir de leur faire plaisir!
    C'est quand même abusé des parents qui font ça, comment leur gosse apprend à vivre en étant là à ne rien payer ?
    Puis mes principes sont de rembourser quelqu'un quand il m'a prêté des sous (et encore si j'arrive à demander!).
    Je suis consciente de la chance que j'ai, et j'ai du mal à être égoïste. Et quand j'aime je ne compte pas (et quand je me fais plaisir non plus huhu). Mais c'est MON argent, je fais avec le peu que j'ai, et les économies ça sert à ça aussi.
    Ca me désole pour ton amie, le jour où ses parents ne vont plus pouvoir lui payer tout...
    Tiens, ça me fait penser que j'ai une cousine de 20 ans aussi, qui habite la Normandie mais dont les parents lui paie un petit appartement (pas un studio, apparemment, attention) à Lyon pour ses études. Soit, ça passe. Mais je ne sais pas si elle fait quelque chose à côté pour avoir à payer ses courses (baby sitting ou n'importe quoi, vous voyez, étant donné que pendant ses études c'est dur de bosser...).
    Et sinon, un peu dans le même cas que ton amie, mon cousin, frère de la cousine précédente, a eu également droit à un appartement non loin des parents, et tout le monde a trouvé ça déplacé : pour quelles raisons a t-il droit à un appartement ? les réponses qui sortaient étaient : "parce que c'est normal qu'il prenne son indépendance et qu'il veuille se retrouver avec sa copine". Bon, c'est ce qui est dit, après je n'en sais rien des vraies raisons si cela se trouve ce n'est pas ça. Mais si c'est celle là, heu... payer un appartement pour ça, c'est cher payé. Enfin, ils sont gâtés tous les deux, je dirais même pourris le plus souvent. Mais faut dire que leurs parents sont assez spéciaux, la mère fait en sorte de ne pas les avoir dans les pattes, c'est autre chose...
     
  10. ShadowSphere

    ShadowSphere
    Expand Collapse
    Amoureuse

    ok pour cette définition ;)

    pour moi un enfant pourri gaté, c'est comme le mec dans Harry Potter, le cousin, je sais plus comment il s'appelle...vous voyez qui s'est toute façon.
     
  11. Miss Pix

    Miss Pix
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Bon, il y a beaucoup de filles bien sur Madmoizelle :d
     
  12. Miss Pix

    Miss Pix
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Certes il y a des cas spéciaux. Tout dépend le contexte.

    Eh bien, être pourrie gâtée si ce n'est pas par des biens matériels, c'est comment autrement ?
    A part être servie au lit tous les matins, se faire brosser le dos, se faire sécher les cheveux, se faire accompagner ou que ce soit...? mais là ça relève d'une dévotion extrème et abusive des parents... (je ne dis pas que tu parles de ça mais j'essaie de comprendre ce que tu veux dire)

    J'ai quand même mis "tout" en italique, ce qui veut dire qu'il y a une certaine insistance sur ce mot, et évidemment ce qui veut dire par là, quasiment tout de tout : que ce soit non matériel comme être servie au lit tous les matins, se faire accompagner partout etc. comme dit plus haut (attention, pas de façon occasionnelle hein), en passant par les dépendances financières des parents : leur demander des choses et qu'ils disent oui, jamais non...

    Oui, on peut avoir tout ce qu'on veut, ça c'est ce que pensent des personnes qui sont gâtées normalement, car il suffit parfois de peu pour faire son bonheur.
    Mais avoir des choses, non, ça ne définit pas un caractère. C'est juste avoir des choses à la demande sans mesurer la qualité ou la quantité des demandes, c'est ne pas voir que dans la vie on n'a pas tout ce qu'on veut, que les parents ne sont pas à nos pieds.
    L'exemple de l' "amie" de K3tamine montre bien que ça a défini son caractère : elle a tout sur tout et du coup n'hésite pas à demander quoique ce soit à ses parents et après de n'avoir aucun respect avec ses amis pour leur demander de l'argent sans vergogne ou/et de ne pas les rembourser.

    Oui, c'est sûr. Mais on parle plus du côté "dépendance financière" : les parents ne vont pas "toujours" être là, à un moment il va bien falloir qu'on compte sur nos propres moyens.

    Les filières qui rapportent un peu des sous, ça paraît normal si on veut vivre correctement, non ?
    Et le boulot pour financer les études, c'est un choix et souvent une contrainte parce que certains n'ont pas la chance d'avoir des parents compréhensifs pour les épauler financièrement pendant leurs études...
    Et là ça n'a rien à voir avec le gâté pourri, car aider ses enfants dans ses études c'est le devoir des parents, dans la mesure de leur possible.

    Ca je peux comprendre parce que moi aussi je n'ai pas eu "besoin" de travailler pour financer mes études, mes parents m'ont toujours soutenue. Mais je ne vois pas ce que vient faire le gâté pourri dedans, ces gens là qui t'ont donné cette étiquette parce que tu n'as pas besoin de travailler à côté... c'est nul. C'est du devoir des parents d'aider leurs enfants au moins jusqu'aux études. Après tout dépend les parents.

    Maintenant si je veux travailler c'est pour gagner ma propre thune ou/et me faire une expérience de plus dans le CV si c'est un stage ou mission de courte durée...
     
Chargement...