Qui critique son entreprise sur Facebook ?

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 6 janvier 2011.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Après l'affaire Alten, l'agence de relations publiques Hopscotch a eu la bonne idée de réaliser une étude consacrée à la critique des entreprises, par leurs salariés, sur les médias sociaux.

    15% des salariés français parlent de leur entreprise sur Facebook, Twitter et autres. Les hommes plus que les femmes (18,9% contre 11,9%), les jeunes plus que les vieux (26,4% des 18-24 ans contre 5,8% des 50-64 ans), les cadres plus que les ouvriers (21,1% contre 8,4%) et les salariés du privé plus que les fonctionnaires (16,6% contre 13,3%).

    Excellente nouvelle pour les entreprises : 67% des salariés qui parlent d'elles sur les médias sociaux le font positivement !

    Reste 21% de fortes têtes qui critiquent patrons, hiérarchie ou conditions de travail tout en étant conscients, pour 86% d'entre eux, des risques qu'ils prennent désormais !
    Les salariés les plus critiques sont les 25-34 ans (32,9%) et les ouvriers (38,2%). Les moins critiques sont les 18-24 ans (9,3%) et les cadres (11,6%).

    Quid de l'avenir ? 64% des sondés pensent que les critiques des entreprises par leurs salariés seront de plus en plus répandues sur les réseaux sociaux, malgré les sanctions encourues.
    Les plus jeunes sont aussi les plus convaincus que le phénomène ira en s'amplifiant (78,4% des 18-24 ans).

    Le net est donc (encore) perçu comme un espace de liberté. Bonne nouvelle non ?
     
  2. Trafalgar

    Trafalgar
    Expand Collapse
    Don't stop me now.

    LOL

    (c'était ma réponse initiale dans ma tête, mais je pense qu'une réponse élaborée ça vaut mieux)
    Je ne sais pas trop quoi en dire. Enfin si, je pense que certains oublie la fonction "réseau social" de facebook. Donc qu'on a des amis/connaissances/collègues qui nous suivent et sont informés de tout. C'est ainsi qu'ils confondent FB avec vie privée, en s'exprimant tout simplement comme ils le pensent mais ne réfléchisse pas aux conséquences que cela peut avoir.
    Personnellement je n'écris plus autant qu'avant sur facebook, j'y vais par habitude.
    Mais c'est dommage que ces personnes soient sanctionnées car d'une, ça veut dire qu'il y a eu délation si la personne n'as pas son patron dans ses contacts, et puis ça leur permet de s'exprimer, même si tout le monde n'est pas champion en orthographe.

    Enfin, pour résumer car je sais plus ce que je dis , avant il y avait vie privée, vie publique, et maintenant c'est plus, vie privée, facebook.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je crois que je n'ai jamais parlé de mon entreprise sur Facebook.
    Je ne vois pas trop l'intérêt, je ne raconte pas grand chose de perso de toute façon sur Facebook donc...
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. bamboulao
    Réponses :
    341
    Affichages:
    37897
  2. mamzel-bulle
    Réponses :
    316
    Affichages:
    30778
  3. Aurélisationnement obligatoire
    Réponses :
    351
    Affichages:
    93054
  4. endza
    Réponses :
    2
    Affichages:
    1437