"erreur" d"orientation

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par pomframboiz, le 17 janvier 2008.

  1. pomframboiz

    pomframboiz
    Expand Collapse
    Détendue

    Vous ne trouvez pas que le système scolaire nous demande de choisir notre orientation professionnelle (ce qui se repercute sur notre vie entiere) trop tot ? Je dis ca dans le sens ou on est trop jeune pour savoir vraiment qui on est, ce que l'on aime, ce qui nous interesse, et on a largement le temps de changer completement d'avis. Petite illustration : j'ai fait un bac ES, un deug d'economie qui me passionait. Apres le deug par contre, c'était soit continuer pour devenir prof, soit virer de secteur. Comme je me sentais pas d'être prof, j'ai choisi la comptabilité (et ouais :eek: ). Et me voici aujourd'hui avec mon master de compta (j'ai persisté et signé), et je me dis que si je pouvais refaire mes études je ferais un master de philosophie, de lettres modernes ou meme de journalisme (tout espoir n'est pas perdu...)
    Bon, je pense qu'il y a toujours un moyen de se "rattraper" avec les opportunités que l'on rencontre dans notre boulot.
    Voici donc, en résumé, mes questions :
    Trouvez vous comme moi que l'on doit choisir trop jeune ? Regrettez vous votre(vos) choix d'études ? Avez-vous trouvé le moyen de vous réorienter (reprendre les études ou autre) ?
     
  2. Pin-up Colada

    Pin-up Colada
    Expand Collapse
    Youplaboum

    Oui, définitivement. Personnellement je trouve qu'on nous parle beaucoup d'orientation en 3ème...et en 2nde. A partir de la 1ère les profs ne nous parle que du bac! Comme si le bac était la finalité de tout! Alors pour certains oui ok, mais pas pour tous! Je ne me suis pas trop trompée dans mon orientation...J'ai fait une année à l'IUT infocom avant de le quitter pour un BTS animation et gestion touristiques. L'IUT était rempli de cours "abstraits" selon moi je dirais...
     
  3. pomframboiz

    pomframboiz
    Expand Collapse
    Détendue

    viens de me souvenir de ma rencontre avec une conseillere d'orientation en 2nde pour savoir quelle filiere choisir :
    - "vos notes en maths ?
    - euh 12
    - vos notes en francais ?
    - euh 12
    - allez en ES"
    :rolleyes:
     
  4. salidou

    salidou
    Expand Collapse
    Moral dans les tongs

    Lool, framboiz, ça me fait penser à ma propre rencontre avec le CIO de mon lycée : après 5 min d'"entretien" :
    "- Tu es en L, que veux-tu faire d'autre que prof ?"
    Ah oui, merci, hein, je repasserai.

    A la question "est-ce que le système nous demande de choisir trop tôt ?", je dirais oui et non. Non, parce que quand je suis allée en L, c'était parce que j'aimais ça et aussi parce que je ne pouvais rien faire d'autre. En lettres modernes, pareil, c'était une évidence. (Euh, d'ailleurs, framboiz, si tu t'es réorientée parce que tu ne voulais pas être prof, ne regrette pas de ne pas avoir fait lettres modernes).
    Et je dirais oui parce que je crois qu'à l'âge où j'ai choisi je n'avais tout simplement pas eu assez de contact avec le monde du travail et je ne connaissais rien de la multitude de métiers qui existent. Je n'aurais peut-être pas fait autre chose. mais je me dis que ce serait la première chose à faire, informer sur la diversité des métiers, pourtant c'est le rôle des salons et autres forums... qui ne servent à rien.

    EDIT : oui, j'ai trouvé moyen de me réorienter, à contre-coeur car j'adorais mes études, mais il me fallait bien trouver un vrai métier. Maintenant... c'est intéressant, mais ça me saoule. Je crache dans la soupe, je suis horrible.
     
  5. Moossye

    Moossye
    Expand Collapse
    Vieux Meuble de Mmz.com

    Trouvez vous comme moi que l'on doit choisir trop jeune ?
    Trop jeune, peut être pas, mais en tout cas, les conseils ne sont pas du tout adaptés.
    Les conseillers d'orientation comme les profs ne prennent en compte que les résultats et absolument pas les envies des élèves, de plus, ils sont qualifiés pour les filières "bateaux", mais dès que ça sort de l'ordinaire, y a plus personne !
    mon exemple à moi :
    En 3eme, et en seconde, j'étais une tête en Math, mais moi ça m'intéressait pas du tout, je faisais ça rapidement pour avoir la paix mais je trouvais ça trop technique, y avait pas de place pour le personnel, l'interprétation... Tout le monde voulait que je fasse S, j'ai du me battre pour faire L option théâtre...
    Ensuite, en Terminale, je faisais partie des meilleurs de ma classe, donc ils voulaient que je fasse Khâgne et Hypokhâgne... tout ça pour être prof !
    Moi je voulais faire une école d'art.. ils m'ont répondu quoi ? Que c'était gacher mon potentiel et aller droit au chômage... Bravo les conseillers d'orientation...

    Regrettez vous votre(vos) choix d'études ? Avez-vous trouvé le moyen de vous réorienter (reprendre les études ou autre) ?

    Je suis en 3eme année aux beaux arts.
    Je regrette pas, mais c'est assez compliqué. Il n'y a toujours personne pour nous aider, et je veux être plasticienne... Mais à côté de ça il me faut un boulot stable pour vivre, je veux bosser dans la presse, la comm..
    Donc je dois arrêter l'école en Juin (après un DNAP, équivalent à un BAc+3) pour faire un IUP de communication en 3 ans.
    Je voudrais pouvoir faire 5 ans dans mon école d'art + 3 ans en IUP... mais bon, 8 ans d'études, financièrement, ça va pas le faire...


    En gros, je sais que je ne dois pas compter que sur mes études pour construire sur mon avenir, mais beaucoup sur mon expérience, et puis du côté Art, c'est pareil, je sais que je vais devoir bosser toute seule si je veux arriver à quelque chose un jour..

    Bref, l'orientation est nulle en France :P
    Y a 4 ans je faisais partie du conseil national de la vie lycéenne, on en avait parlé en réunion avec le ministre (c t Fillon à l'époque) mais on s'était fait jeter..
     
  6. Blackpearl.

    Blackpearl.
    Expand Collapse
    Miss Chatouille

    Trouvez vous comme moi que l'on doit choisir trop jeune ?
    Comme Moossye, je ne dirais pas trop jeune mais je dirais que le travail des conseillers d'orientation ne sert à rien. Je me rappelle être allée en voir 2 fois:
    - en 3ème, j'avais de bonnes notes dans toutes les matières: c'est bon je pouvais aller en L, S et ES. Personnellement, je comptais aller en L pour faire ensuite Lettres à la fac puis l'enseignement. Sauf que , arriver en 2nde (dans un classe de "grosses têtes") et le français n'avait plus rien à voir avoi rle collège. Du coup, ce fut ES. Ce n'est pas une catastrophe, j'ai adoré mais les notes, ça ne veut rien dire sur une année...
    - en Terminale, pour le choix crucial (tout de même): j'y suis allée avec ma mère. A l'époque, j'adorais l'histoire. La conseillère: bin, voilà, tout trouvait. Sauf que financièrement il m'était pas possible de partir et ma mère était sceptique sur les débouchées donc je suis partie en droit dans la fac à côté de chez moi.



    Regrettez vous votre(vos) choix d'études ? Avez-vous trouvé le moyen de vous réorienter (reprendre les études ou autre) ?

    Je dirais que je suis mitigée non pas sur mes études (j'ai adoré le droit) mais sur les mauvais renseignements que l'on peut nous dire sur les filières mais également sur le marché du travail. Oui, j'ai fait du droit, j'ai même un DESS (soit un master II ) mais il ne vaut rien sans un concours d'avocat, juge ou un truc dans le genre. Donc, il vrai que par moment, il m'arrive de regretter d'avoir fait autant d'études pour me retrouver à faire des petits boulots...Et il y en a plus qu'on ne le croit qui sont dans le même cas que moi.

    Par contre, j'ai pu reprendre des "études" plutôt une prépa concours pour préparer le concours de professeurs des écoles (enfin!!) après avoir économiser assez pour pouvoir me la financer (et surtout m'arrêter pour me consacrer exclusivement à ça). Donc, il est possible de parvenir à ses fins un jour ou l'autre.
     
Chargement...