Stress, procrastination, je ne suis plus à la Fac!

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par minoudole, le 12 novembre 2013.

  1. minoudole

    minoudole
    Expand Collapse
    Guest

    Bonjour,
    J'ai 19 ans et je suis rentrée en Septembre à la fac en langues (LEA Anglais-Russe).
    J'ai déjà fait une année à fac avant, une année débutante pour apprendre le Russe et avoir un niveau Lycée, je l'ai eu mais c'était différent, les profs nous connaissaient et nous chouchoutaient.
    J'avais quand même toujours le même problème: je m'y prends au dernier moment pour travailler, c'est l'horreur, je me stresse, je finissais par réussir à peu près mais je me mettais dans des états...
    Je ne comprends pas, j'ai l'impression d'être motivée, peut être pas assez?
    Cette année, je saute des CM, je n'arrive pas à apprendre à temps, à travailler, alors, je stresse, je me sens mal... Je n'arrive pas à m'y mettre, pas à me lever, je ne sais pas ce qui m'arrive...J'étais bonne élève au lycée même si dernière minute aussi, je ne comprends pas.
    Il doit bien y avoir une cause à ce mal-être mais je n'arrive pas à la trouver, je ne sais pas de quoi j'ai besoin pour que ça se termine... Un coup de pied au cul? Je pleurs souvent...
    Si vous pouvez m'aider... Je ne m'en sors plus.
    Merci,
    Doriane.
     
  2. CheshireCat_bis

    CheshireCat_bis
    Expand Collapse

    J'ai une licence LEA et comme toi j'ai fait une année préparatoire (sauf que moi c'était en japonais).
    Je peux comprendre plus ou moins ce que tu ressens car il est vrai qu'en année préparatoire il n'y a pas beaucoup de boulot, on ne bosse qu'un truc, qu'on aime en général.

    Tu dis que tu n'arrives pas à travailler, c'est dans toutes les matières ? Même en russe ?
    Je sais que dans ma fac (Grenoble), les cours d'anglais de L1 par exemple ne sont pas très intéressants (beaucoup de monde, beaucoup de par coeur...).

    Comme dit par Owlazy, parle en à quelqu'un. As-tu un professeur référent ? Sinon tu peux peut-être en parler à te profs de l'année dernière, ils peuvent t'aider à trouver de meilleures techniques de travail :)

    Courage !
     
  3. Black Phillip

    Black Phillip
    Expand Collapse

    Comme je te comprends. J'ai exactement le même problème que toi depuis toujours. Je travaille toujours à la dernière minute et parfois je bacle tout. C'est pas que je m'en fous (loinnnnnnnnn de là) ou que ça ne m'intéresse pas (très loin de là aussi), j'aime beaucoup les études que j'ai choisies mais je n'arrive pas à m'y mettre c'est comme ça. C'est assez paradoxal parce qu'en parallèle de ça je stresse à fond en pensant aux échéances des boulots que je dois rendre et que j'ai toujours pas commencés, je me demande si ma bourse va être supprimée parce que jai raté des cours, si je vais avoir mon année... C'est juste horrible comme situation. Les gens me diraient : "ben alors qu'est-ce que t'attends, t'as qu'à t'y mettre grosse fainéasse! " mais je n'y arrive vraiment pas. et à ce niveau là c'est pas de la fainéantise.

    Ya quelque temps j'avais consulté un psy pour d'autre raisons mais je lui avais parlé de ça et elle m'a dit que ça devait probablement venir du fait que j'ai zéro confiance en moi et que j'utilise l'évitement pour tout ce qui est important à mes yeux parce que j'ai peur de pas être à la hauteur. Du coup je commence jamais à bosser (enfin au dernier moment) parce que j'ai peur de m'y mettre et de me rendre compte qu'en fait j'ai déjà pris trop de retard, ou que c'est trop difficile et que j'y arriverai pas... Je pense qu'elle a vraiment raison et que c'est ça le problème. Et très probablement couplé au fait que quand j'étais gamine, jusqu'au collège au moins ma mère m'a mis une pression incroyable et était constamment sur mon dos pour que je travaille mes devoirs ET que "j'approfondisse" soit se taper tout un tas de trucs en plus. C'était vraiment une corvée... elle me criait dessus tout de suite si j'étais un peu déconcentrée ou que je mettais trop de temps à trouver une réponse. J'appréhendais à fond le moment de faire mes devoirs ça m'a vraiment stressée et à mon echelle d'enfant ça me gachait la vie. Je pense que c'est aussi en grosse grosse partie pour ça qu'aujourd'hui je n'ai pas envie de travailler mes cours et que je ressens toujours une anxiété vis à vis du moment où je devrais m'y mettre. C'est vraiment pathologique et j'ai toujours pas reglé ce problème je ne sais pas comment faire. La psy m'avait dit quil faudrait que je me fasse un genre de planning et que je me force à travailler tant d'heures tel jour, en gardant en tête qu'au bout de tant d'heures ce sera finit alors que c'est pas la mort. Mais j'ai pas réussi du tout à maintenir ça. Je pense qu'il faut perseverer et qu'à force de se forcer et d'être satisfait après avoir finit le cerveau va s'habituer à de nouveaux mécanismes et ne plus associer le fait de bosser ses cours à quelque chose de flippant ou de désagréable.

    Je ne sais pas quel a été ton parcours mais il y a sûrement des explications à ton comportement vis à vis de tes études, c'est pas une question de "flemme" quand ça atteint ce genre de proportions. Les flemmards ils se mettent à bosser au moins un mois avant moi en général ça jte le dis.
     
    #3 Black Phillip, 12 novembre 2013
    Dernière édition: 12 novembre 2013
Chargement...