Témoignage - La vie sexuelle après un viol

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 18 juillet 2012.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. howdy kk

    howdy kk
    Expand Collapse

    Je n'en pense pas moins.
    Je suis assez dubitative sur ce texte dont la scène de viol est à la limite du soutenable mais la suite aurait été préférable avec plus de détails concrets, de faits réels.
     
  3. clairedavy

    clairedavy
    Expand Collapse

    un petit avertissement sur le caractère ultra graphique et choquant du premier paragraphe ce serait le minimum ! je suis au taff, j'ai failli me sentir pas bien !
    J'ai 23 ans, je suis loin d'être prude ou facile à choquer, j'imagine pas l'effet que ça peut avoir sur une fille de 15-16 ans comme y en a sûrement sur mad !!
     
  4. clairedavy

    clairedavy
    Expand Collapse

    Pareil, j'ai pas pu aller plus loin
     
  5. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    On vient de rajouter un avertissement, en effet, ce n'est pas forcément facile à lire, mais on n'a pas voulu édulcorer le texte, plutôt le laisser tel que la madmoiZelle a voulu le raconter. Désolée si tu as été choquée.
     
  6. fileuse

    fileuse
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    En dépit du témoignage (difficilement soutenable), je pense aussi que le titre est mal choisi... C'est une façon de voir les choses et de dépasser le traumatisme qui est décrit, je pense que ce n'est pas la seule.
    Je suis assez ... bouleversée en fait.
     
    Gwenh a BigUpé ce message
  7. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Je précise que la madmoiZelle en question a prévu de venir répondre à vos questions ce soir, sous le pseudo "une madmoiZelle".

    De notre côté, on a pas mal hésité avant de le publier, mais on considère aussi qu'on n'est pas là pour publier uniquement des témoignages qui feraient passer "un message". Cette fille a connu ce drame il y a quelques années, elle l'a géré à sa façon et ce texte est un témoignage de son "avancée" à date. Et rien que pour ça, selon moi, il vaut la peine d'être publié sur madmoiZelle.

    Oui tu as raison, c'est ajouté.
     
  8. clairedavy

    clairedavy
    Expand Collapse

    Je comprends le choix de la rédac, pas de problème ! merci pour les autres
     
  9. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    L'auteure a beau conclure que son expérience l'a construite et qu'à présent elle profite allègrement des plaisirs de la vie, quelques lignes plus haut elle écrit :

    Donc pour moi elle met en relation son incapacité à concilier sexe et sentiments avec ce qui lui est arrivé. A partir du moment où un viol détermine sa vie sexuelle, quelle qu'elle soit, c'est qu'il y a un traumatisme et donc que cette sexualité n'est pas si bien vécue que ça...

    D'ailleurs je ne vois pas comment on peut bien vivre le fait de ne pas avoir la capacité de tomber amoureuse d'une personne avec laquelle on couche. Dissocier sexe et sentiments ça ne me pose pas de problème, je ne cherche pas à dire que fatalement, l'amour doit nous tomber dessus parce qu'on a du sexe. Mais à la lecture du texte j'ai le sentiment que la Madmoizelle est tout simplement privée d'une faculté comme on serait privé d'un membre. En fait ce que je veux dire c'est qu'on peut utiliser cette capacité/ce membre ou pas, mais c'est quand même toujours bien d'en être doté, ça ouvre des opportunités, et ne pas en disposer du tout ça traduit un traumatisme ou du moins une fêlure dans l'histoire de l'individu.
     
    Gwenh a BigUpé ce message
  10. Orkais

    Orkais
    Expand Collapse
    Lost in wonderland

    J'ai connu ça, et je compatis... Se demander si c'était bien à viol, si au fond ce n'était pas de notre faute, ne rien oser dire de peur de porter le chapeau... Une horreur.

    Bravo d'avoir réussi à écrire tout cela.
     
  11. Luschka

    Luschka
    Expand Collapse
    Dresseuse de loulous, Dynamiteuse d'aqueducs

    Ce texte laisse un arrière-goût très amer. Un mélange de nausée, de tristesse, et d'insoutenable.
    Tu dis que tu es heureuse et que tu aimes ta vie, biensûr c'est tout ce que je te souhaite, mais dans ton témoignage on voit justement que tu es loin d'avoir ""guérie"". J'ai plus l'impression que ce témoignage montre avec force les blessures profondes et actuelles que ce viol t'a laissée. Et c'est....profondément triste, j'espère de tout coeur qu'un jour tu iras mieux, que tu retrouveras une sexualité pour ton plaisir à toi. J'espère aussi que tu as eu la force de porter plainte (et sinon, qu'un jour tu l'auras).
     
  12. Orangecandyx

    Orangecandyx
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    Je n'ai pas trop compris l'attitude des Mad' car oui le récit est dur, cru si on peut dire mais voilà on lit dans le titre que ça parle de viol donc je vois pas trop ce qu'il y a à édulcorer elle a simplement raconté la vérité et j'imagine que ça lui a beaucoup coûté.
     
    Gwenh a BigUpé ce message
Chargement...