Topic des gentil(le)s

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Lord Griffith, le 16 août 2016.

  1. Lord Griffith

    Lord Griffith
    Expand Collapse
    Fais-nous le cri du scorpion qui meurt !

    :hello:J'avais envie de créer ce topic pour ceux/celles qui sont gentil(le)s de nature, et qui le regrettent par rapport au comportement des autres.
    Personnellement, je suis quelqu'un de trop gentil, et j'ai souvent été entubée à ce propos : affaires que je prêtais et qu'on ne me rendait jamais, même chose pour l'argent, tendance à avoir des amis toxiques, impression que les autres profitent de nous ...
    Bref vous pouvez partager ici vos impressions, vos anecdotes, sur ce trait de caractère qui est pourtant magnifique, mais qui est vu comme un défaut dans la société :goth:
    Bisous à tou(te)s, la gentillesse vaincra ! :rockon:
     
    #1 Lord Griffith, 16 août 2016
    Dernière édition: 16 août 2016
    Potiron, Pau La, Pawline et 14 autres ont BigUpé ce message.
  2. Bleu Caramel

    Bleu Caramel
    Expand Collapse

    Ce topic, je l'adore. Mais plutôt que de vous parler de moi, je vais vous parler de ma soeur. On fonctionne exactement de la même manière, on est jumelle, mais quand je pense à quelqu'un de gentil/généreux qui se fait abuser, je pense plus souvent à ma soeur qu'à moi parce qu'en être témoin me blesse. Et elle s'en fout, elle dit toujours qu'elle fait ça d'abord parce que ça lui fait plaisir à elle, ce que je comprends mais je vois quand même toujours un peu de dépit quand elle a l'impression qu'elle a pas mis d'étincelle comme elle aurait aimé dans la journée de la personne visée. Je vous donne des exemples:

    - Elle m'achète souvent des petites pensées. Rien de grande valeur. Juste des petits trucs qui lui font penser à moi et je fais pareil. On devient toute excitée et ces petits trucs rendent nos journées ensoleillées même si en soi, ce n’est rien de fou, ça peut juste être du chocolat par exemple. Sauf qu’elle est comme ça avec trop de gens (selon moi). D’où mes prochains exemples :

    - Elle avait acheté pour ma coloc qui est notre meilleure amie mutuelle un coussin pour son lit fait à la main du Québec avec inscrit dessus ‘’ Le chat est maître ici’’. Un truc à 30$ quoi vraiment cute et tout (à mon avis haha). Donc ma sœur le dépose sur le lit de ma coloc qui est encore au travail et elle et moi on se met un film dans ma chambre. La dite-coloc revient, elle voit le coussin et elle fait ‘’C’est quoi ça?’’. Ma sœur lui dit que c’est un cadeau pour elle. La coloc est retournée dans sa chambre et n’a pas dit merci. Silence radio. Ma sœur me regarde et fait : ‘’ah mais de rien …’’ de manière sarcastique et moi je bouillonnais en dedans car j’étais là quand ma sœur l’a choisi avec soin pour souligner l’emménagement récent de ma coloc dans mon appartement. J’en ai reparlé avec la coloc plus tard et elle semblait pas réalisé à quel point c’était … ingrat. Elle semblait dire qu'elle appréciait, mais ma soeur et moi on est restée avec l'impression que non sur le coup.

    - Une autre fois, pour la crémaillère de mon ex-copain, celui-ci avait organisé une grosse soirée avec une bonne vingtaine de personnes minimum. Ma sœur s’était présentée avec deux plantes, toutes belles, toutes mignonnes. Mon ex a dit un rapide merci avant de passer à autre chose, et moi trop touchée du geste de ma sœur, j’ai bien placé les plantes, je leur ai mis de l’eau, je l’ai remercié encore. Donc oui d’accord mon ex avait plein d’invités et il avait sûrement plein d’autres choses à faire. Mais moi ça me dépasse. Je suis reconnaissante pour chaque petit détail et un merci rapide me semble... indélicat.

    Je pourrais donner mille autres exemples de la générosité de ma sœur, et par la bande, la mienne. Je ne sais pas si ce sont les gens qui, selon mes critères à moi, manquent tout simplement naturellement de reconnaissance ou si ma sœur et moi avons juste une façon de démontrer particulièrement notre reconnaissance envers … tout le monde?
     
    Alaska Nokomis, Pau La, Cagouilleuse et 9 autres ont BigUpé ce message.
  3. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    La pire phrase qu'on m'ai dite, à des moment où j'en ai eu marre d'être gentille : "Ah on dirait pas,tu n'as pas l'air comme ça ...." (sous entendu, tu avais l'air un peu concon/bonne poire de premier abord...) Ça m'énerve d'entendre des trucs du genre "elle tu ne la verra jamais s'énerver". Effectivement il en faut beaucoup !! J'ai toujours appris à prêter et aider l'autre, depuis toute petite, j'ai été élevée comme ça par ma nourrice. Et arrivée dans la jungle de la vie à l’extérieur j'ai cru naïvement que tout le monde était pareil. Je suis faite persécuter par ma sœur que pourtant je protégeais tout le temps. La même en classe de maternelle, primaire, secondaire. Je faisais confiance à une personne, lui rendait un service et elle finissait par me laisser tomber. Même à la fac, j'étais celle qui faisais les photocop pour les absents mais qui devais se demerder pour tout rattraper quand elle était absente.

    Avec le temps ça s'estompe. Je suis beaucoup beaucoup plus méfiante. Mais on dit toujours que je suis quelqu’un de gentil... on ne se refait pas : /
     
    #3 PtitePlume, 16 août 2016
    Dernière édition: 28 janvier 2017
    Pau La, Cagouilleuse, nyutellady et 6 autres ont BigUpé ce message.
  4. melo867

    melo867
    Expand Collapse

    Bonjour !
    Qu'on m'envoie ce topic m'a bien fait rire. On me dit souvent que je suis trop gentille.
    Seulement c'est pas quelque chose de mauvais à mes yeux. Je suis gentille, patiente et à l'écoute et je le revendiquerais presque dans un monde trop cruel à mon goût.
    Je sais ce que je veux, on me roulera pas dessus mais si je peux aider quelqu'un même si ça repousse mes projets je le fais. Je connais beaucoup trop de gens étroit d'esprit, autoritaire et méchant ou peu arrangeant pour le devenir.
    Comment on peut être fière d'être quelqu'un de pas gentil ou froid ca m'échappe.

    Guerre, torture, appât du gain, attentas non ?
    Je changerais pas moi en tout cas.
    On dit "trop bon trop con" en théorie bah moi je trouve se dicton complètement débile.
    Non ?
     
    Pau La, Cagouilleuse, Rose Cantel et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    @Taria j'ai ri ça m'a fait penser au film "Vilaine" :rire:
     
    Pau La, Pink Bubble et Lord Griffith ont BigUpé ce message.
  6. Anera

    Anera
    Expand Collapse
    Ms. Morning Grumpiness

    J'aime bien ce topic, on m'a souvent reproché d'être "trop gentille" et ça a d'ailleurs conduit à des années où j'ai été harcelée au niveau scolaire. (il y a d'autres raisons mais celle-là était la principale, surtout que je continuais à être parfois sympa avec ceux qui faisaient l'inverse :goth:)

    Je n'ai jamais été spécialement généreuse par contre, matériellement parlant je veux dire. (enfin, si, je l'ai été mais peut-être pas à un point assez extrême) C'était plus dans ma manière d'être, de rendre service, je ne saurais pas trop comment l'expliquer.

    Ah tiens, ce qu'on m'a reproché pendant un moment, c'est de ne pas être assez "langue de vipère". De toujours défendre (un peu ou beaucoup) des personnes sur lesquelles certains de mes potes crachaient parce que j'essayais de leur trouver des circonstances atténuantes. D'ailleurs, je sais qu'il faut que j'évite ça avec certaines personnes, qui cherchent souvent un soutien inconditionnel, quel que soit leur responsabilité. (c'est d'ailleurs bizarre mais je n'y ai jamais eu droit à ce "soutien"-là :lol:) D'ailleurs, est-ce que c'est vraiment de la gentillesse, mais pas plutôt de la franchise ? :hesite: Ou alors de la gentillesse qui ne s'applique pas qu'aux ami.e.s ? :hesite:

    Durant un temps, j'ai très mal pris d'être comme ça et j'ai voulu changer, essayer d'être plus "méchante". Mais je crois que quand on est réellement comme ça, on ne peut pas changer. J'ai souffert à vouloir mimer les autres pour être moins prise pour une conne. Du coup, j'essaie de concilier gentillesse et fermeté, mais ce n'est pas facile. :erf: Ceci dit, il y a une chose qui me protège : mon introversion ! Je ne suis pas la reine pour trouver des excuses pour ne pas me rendre quelque part mais je préviens généralement les gens que je tiens à ma tranquillité. Celleux qui insistent finissent bien par se rendre compte qu'ils échouent lamentablement et j'ai remarqué que ça m'avait évité d'être mêlée à des embrouilles dans lesquelles on m'aurait entraîné et dont j'aurais eu du mal à m'échapper à cause de ma gentillesse.

    Mais je sais que ce n'est pas suffisant. On m'a encore fait remarquer il n'y a pas longtemps que je n'allais pas pouvoir continuer à vivre ma vie en faisant sans cesse des concessions de peur de leur déplaire ou de les fâcher. Donc mes efforts ne doivent pas être éclatants non plus. :lunette:

    Et je confirme ce que vous dîtes : la gentillesse est considérée comme un défaut (vu qu'on nous le reproche - ou pas, si quelqu'un tient à en profiter, c'est pas dans son intérêt de le signaler :lunette:) et en plus, quand d'un coup, on a envie d'être égoïste, oulala, le nombre de personnes qui nous font littéralement la gueule alors que si on n'était pas comme ça, ils n'oseraient pas, c'est assez drôle !

    Courage à vous tou.te.s ! :bouquet: La gentillesse devient une denrée rare alors que c'est bien ça qui pourrait apporter une amélioration sur beaucoup de choses : dans sa vie personnelle, pour la collectivité...
     
    Pau La, Cagouilleuse, AStarShinesBright et 9 autres ont BigUpé ce message.
  7. Yarukera

    Yarukera
    Expand Collapse

    J'apprends à dire non avec le temps même si c'est un peu difficile, c'est aussi lié à ma timidité je pense :erf:
    Le pire c'était au collège, avec les moqueries "on peut tout lui faire elle dira rien hihi" pour les travaux de groupes, prêter du matériel (qui ne revenait jamais, voir même sans dire merci...) enfin tout cela à déjà été cité plus haut :sad: Tout ces petits trucs ne sont pas bien graves, mais c'est vraiment agaçant d'être pris pour une imbécile de service qui ne doit surtout pas protester :stare:
    Ce qui me fait peur, c'est au moment de rentrer dans la vie active, le monde du travail, un monde trop compétitif...
     
    Cagouilleuse, AStarShinesBright, nyutellady et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. not_me

    not_me
    Expand Collapse

    Bonjour tout le monde !

    Ca fait tellement longtemps que je n'avais pas poste mais ce sujet me touche particulièrement.

    <Tu es trop gentille>
    <Tu sais etre énervée parfois ? >
    <Nous on attendait juste que tu repondes c'est pour ca qu'on est allé si loin>

    Voila les quelques phrases que j'ai entendu durant ma scolarité. Ajoutez a ce un harcèlement scolaire également.
    Trop gentille, je n'aime pas les conflits et je ne sais pas faire face a la méchanceté gratuite.

    Alors oui je réponds peu, oui je suis très timide, et oui je m'enerve peu. Donc du coup je passe pour la bonne poire qui dit oui a tout.
    Maintenant je me soigne, ou j'essaye. J'essaye de dire stop quand ca va trop loin, de m'imposer plus.
    Mais on me changera pas, je reste fondamentalement une gentille
     
    Cagouilleuse, Anwen, Yarukera et 6 autres ont BigUpé ce message.
  9. Lou-A.

    Lou-A.
    Expand Collapse
    Soft silly music is meaningful magical.

    Je me souviens d'une phrase de mon frère quand il était petit: "Dans la vie, il faut être méchant". Je crois qu'il était déjà conscient du caractère "anti-gentillesse" de certains aspects de la vie... mais ça ne l'a pas empêché de rester un gentil, parce qu'on ne peut pas renier sa nature profonde je crois :happy:.
    Je suis aussi une vraie gentille, je crois que ça vient (en partie seulement ?) de notre éducation parce que mes autres frères le sont aussi. Pour le coup, l'un de mes frères est vraiment gentil/généreux qui peut se faire avoir, il est toujours prêt à dépanner financièrement par exemple, et ça lui a malheureusement joué des tours.

    Personnellement j'ai pris conscience rapidement que tout le monde n'était pas gentil. Grosse désillusion. Mais jamais je n'ai eu l'envie d'essayer de ne plus être gentille (je ne pense pas que ça marche de toute façon), ou de l'être moins en tout cas. Alors oui je fais toujours passer les autres avant moi (mais je me soigne), oui j'ai été déçue par des comportements méchants, mesquins, qui dans mon monde n'existaient pas, oui j'ai du mal à dire non et je me laisse parfois marcher sur les pieds... mais je pense que ce n'est rien comparé à ce que m'a apporté ma gentillesse, et à mon "accomplissement" en tant que gentille. Je ressens tellement de joie en étant gentille, en aidant mon prochain, en faisant plaisir, même par des toutes petites attentions, en essayant au maximum de n'oppresser et discriminer personne, que ça compense les quelques mauvais côtés. Je sais que je suis une bonne personne, même si j'ai toujours une marge de progression, je sais aussi que c'est "reconnu" (ça peut paraître présomptueux, mais je sais que cette qualité, et celles qui l'accompagnent, sont appréciées par mon entourage, même moins proche). J'ai parfois entendu des gens dire que la gentillesse était forcément un masque, qu'il fallait être "naturel", comme si les deux étaient incompatibles. Je suis gentille de façon désintéressée (je ne vois pas trop ce que je pourrais attendre en retour d'ailleurs), et ça me fait du bien, vraiment. Et c'est naturel: je ne me dis pas "il faut que je fasse ceci pour être gentille" mais je fais la chose spontanément. Enfin ça semble logique :lunette:.
    Bref, je suis une vraie gentille qui essaie d'être heureuse, et je suis sûre que la gentillesse aide sur cette voie. :jv:
     
    Mlle C., Cagouilleuse, Gargouillette et 5 autres ont BigUpé ce message.
  10. nyutellady

    nyutellady
    Expand Collapse

    Oh trop bien ce topic! Je me sens moins seule tout d'un coup , merci :puppyeyes:!

    On m'a souvent dit que j'étais trop gentille, que je me laisse faire, que de toute façon ça apporte rien d'être gentil (que "pourquoi tu ferais ça? Tu y gagne peu, voir rien du tout") et ça m'énerve! J'arrive pas à comprendre comment on peut penser ça? Je suis gentille parce que je trouve ça normal, que ça fait sourire, que ça fait du bien... Pas parce que je veux absolument arriver à mes fins. A mon avis, vivre dans un monde sans aucune personne gentille, où tout le monde agit par intérêt personnel, ça serait horrible.
    Le pire c'est quand on te prend pour une conne parce que tu es gentille :facepalm:. Genre tu n'as pas d'opinion, t'es un peu concon quoi... Puis y'a pleins de gens qui en profitent, c'est hyper malsain. Du coup les "gentils" sont obligés de montrer que bon quand même il faut pas abuser, wtf?
    Il y a aussi les conseils "pour t'aider", dans l'idée que parce que tu es gentille tu as besoin d'aide et tu te rends pas bien compte de ce que tu fais :mur:
     
    Mlle C., Cagouilleuse, Geny et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. nyutellady

    nyutellady
    Expand Collapse

    @Lord Griffith Oui, c'est vraiment ça en plus, ils ont l'air outrés, ils disent que t'as changé, te demandent ce qui t'arrive et rigolent :facepalm:.
    A mon avis la seule solution à ce genre de réaction, c'est en rire et passer au dessus. Ou faire l'inverse, en faisant remarquer la "méchanceté" :rire:. A défaut de faire comprendre pourquoi être gentil, c'est bien :free:
     
    Pau La, Cagouilleuse et Lord Griffith ont BigUpé ce message.
  12. nyutellady

    nyutellady
    Expand Collapse

    @Lord Griffith Moi aussi, et puis au final j'ai trouvé des amis plus gentils et on construit tout doucement un monde de gentils qui crachent pas sur les gens, l'ambiance est beaucoup plus sympa depuis que je me sens pas "obligée" de faire la langue de vipère, d'ignorer les gens et de me moquer gratuitement :nerd:
     
    Cagouilleuse, Dangerous Maid, Geny et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...