Une année sans sucre, mon défi 2016/2017 — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 23 août 2016.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. kanasan

    kanasan
    Expand Collapse

    Tout juste quand je décide moi aussi de baisser drastiquement ma consommation de sucre ! Parfait ça va me motiver. Quelqu'un sait si le miel et le sirop d'agave sont à bannir aussi (enfin si c'est aussi nocif que le sucre en lui même) ?
     
    lafillelabas a BigUpé ce message
  3. mélishnek

    mélishnek
    Expand Collapse

    Je suis d'accord sur le fait que les sucres simples sont potentiellement addictifs et peuvent provoquer des pic d'insuline (à l'exception du fructose et du lactose) qui à la longue augmentent les risques de développer un diabète de type 2.
    Je suis d'accord qu'ils sont trop présents dans notre alimentation sous forme "cachée", dans les plats préparé, les aliments transformés, les boissons etc.

    MAIS je ne suis pas d'accord pour dire qu'il faut supprimer tous les sucres de notre alimentation. Les glucides (c'est ainsi que le corps transforme tous les sucres que nous ingérons) sont des molécules importantes dans la construction du corps humain, des éléments clés de la respiration cellulaire.

    Je ne comprend donc pas le but de ce régime car les sucres sont vitaux. S'agit-il de ne supprimer que certains sucres? De diminuer sa consommation sans s’intéresser aux types de sucres ingérés?

    A mon sens pour diminuer sa consommation de sucre il est plus judicieux de s'intéresser à l'index glycémique des aliments et éviter les aliments transformés industriels.
     
    Thedreaming, Leshayaa, Kounette et 22 autres ont BigUpé ce message.
  4. cherrycordia

    cherrycordia
    Expand Collapse

    Sevrée du sucre depuis un an justement (marrant le timing :cretin:) j'en profite pour ajouter quelques commentaires.

    -Déjà, c'est très bien que la lectrice conserve le sucre des féculents et fruits tout simplement car il est indispensable :halp: notre corps a besoin de sucre pour fonctionner. MAIS il obtient les quantités nécessaires via les sucres naturellement présents dans nos aliments. En tenant compte du sucre ajouté que l'on met dans nos préparations ou dans les biscuits, plats du commerce, on double la quantité de sucre ingérée par jour. Et c'est cette moitié de sucre ajouté, qui plus est raffiné, qui est de trop et néfaste.

    - Manger sans sucre ne veut pas dire ne rien manger au goût sucré. On peut cuisiner des pâtisseries sans sucre, en misant notamment sur les dattes et abricots secs, la banane et la poudre de noix de coco pour "sucrer". La poudre de noix de coco est très bien aussi pour mettre dans des laitages :)

    -Tous les sucres qu'on ajoutent... restent de sucres ajoutés. Miel, sirop d'agave etc. Ca reste du sucre "en trop". Alors oui certains sont mieux que d'autres. Le miel apporte beaucoup de minéraux, le sirop d'agave et le sucre de coco ont un index glycémique plus bas... mais ça reste du sucre ajouté, quel que soit sa forme. Après, il faut différencier sevrage du sucre (virer au maximum tous les sucres ajoutés) et réduction du sucre (juste en consommer moins et choisir les meilleurs sucres ajoutés pour ses biscuits/pâtisseries).

    -les tisanes rouges (rooibos, hibiscus..) et le café ont de bons effets pour les petites envies de sucre passagères (notamment lorsqu'on est fatiguée ou qu'on a un coup de mou au boulot)

    - les laits végétaux, très doux en goût, peuvent faire un bon petit dessert avec une poignée de noix de cajou qui ont naturellement un goût très tendre

    - ne PAS consommer d'édulcorants. Non seulement ils sont très traités chimiquement (même la stévia, une grande partie provient de Chine dans des champs extrêmement pollués et elle subit bcp de transformations) mais ils préservent "l'addiction" au goût sucré.

    Voili voilou :)

    EDIT: @mélishnek je viens de voir ton message, si j'ia bien lu il me semble que celle qui témoigne ne compte pas éliminer tous les glucides mais les sucres ajoutés. Donc elle aura sa quantité de sucre journalière via les aliments bruts (céréales, fruits, oléagineux, féculents...). Et c'est suffisant pour combler nos apports. Tout le reste: produits sucrés, céréales du commerce, confiseries, biscuits, pâtisseries, viennoiseries, produits laitiers sucrés, pâtisseries/biscuits maison sucrés, sauces industrielles, chips, charcuterie (oui il y a du sucre dedans), plats préparés, soupes (idem, souvent du sucre dedans),... tous ces sucres là sont superflus du point de vue de la santé et sont consommés sans l'apport de fibres et nutriments qu'on devrait avoir via les aliments naturellement riches en bons sucres.
     
    leaking_b, OpiumDiary, Roanne et 22 autres ont BigUpé ce message.
  5. LeeLoo

    LeeLoo
    Expand Collapse

    J'ai dû arrêter le sucre pour raisons médicales il y a quelques mois, et tu verras, les crises de manque au début sont assez flippantes ! J'allais au supermarché pour n'acheter que des trucs super sucrés par moments, je n'en pouvais plus. J'avais l'impression d'être une droguée, ça fait vraiment peur de réaliser à quel point on est accro !
     
    Thedreaming, tounp_art, ParasitA et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. aleeks

    aleeks
    Expand Collapse

    Je commente assez rarement mais je profite de ce sujet car j'ai entamé cette démarche il y a 8 mois ! Je pense avoir quelques conseils intéressants.
    Au départ, je suis une TRÈS grande gourmande, et j'adore la pâtisserie, les gâteaux, les desserts. Je pourrais concrètement ne manger que ça. J'adore cuisiner, manger, aller au restaurant, visiter les boulangeries...
    Comme il m'est impossible d'y renoncer, j'ai fait le tri et mesuré ce à quoi j'étais prête à renoncer. A savoir que je cuisine déjà énormément, donc je ne mange aucun plat cuisiné tout prêt. Je ne mange pas de pain non plus.

    Pour commencer, j'ai changé mon petit dej. J'adore les special K / le muesli tout prêt, mais c'est une hérésie sur le plan nutritionnel. C'est extrêmement chargé en sucre (80% de glucides dans les Kellogs !). J'ai remplacé par des flocons d'avoine mélangés à du fromage blanc. Et selon le contenu de mes placards, je rajoute des noix / noisettes / amandes / pépites de chocolat / morceaux de fruits. Je ne suis par contre pas prête à faire un petit dej salé.

    J'ai éliminé tous les biscuits du commerce (sauf les galettes suédoises de chez Ikéa) et je tente de fuir devant les viennoiseries qui trainent devant la machine à café du bureau. Je préfère remplacer ça par des biscuits que je fais moi-même, ou bien des belles pâtisseries de chez le pâtissier (ou maison). Je tente donc de privilégier le moment (c'est plus sympa d'aller en vélo à la boulangerie, de ramener une brioche aux pralines à partager en famille pour un brunch le dimanche matin plutôt qu'entre deux dossiers avec josette et jean-claude de la compta).
    Je limite au maximum les dessert type "crème chocolat" "yaourts" "viennois" pour remplacer par des fruits frais. Là encore, je préfère manger quelque chose que j'ai pris le temps de préparer et qui me satisfera vraiment.

    Au niveau des boissons, c'est assez difficile pour moi, car en soirée je bois pas mal d'alcool. J'essaie donc d'éviter les cocktails. Je me limite au niveau du jus d'orange aussi (j'en bois énormément au petit dej). J'ai investi dans une machine Sodastream pour faire de l'eau pétillante, et ça comble plutôt bien mon envie de bulles. Je limite ma consommation de coca aux sorties en terrasse. Et pas de sucre dans le café.
    Ma prochaine étape c'est de passer aux pâtes et riz complet, afin d'en manger moins.

    De cette expérience, je note que le sucre n'est pas forcément présent là où on l'imagine et beaucoup de "vérités nutrition" s'avèrent en fait fausses. Par exemple, en terme de glucides et kcal, le lait d'amande / de soja n'est pas plus intéressant que du lait de vache. La tendance des pâtisseries préparées à base de purée de dates, purée d'amandes etc etc... l'apport en glucide est au final parfois plus important que dans un gâteau classique "oeuf sucre beurre". Les oléagineux sont certes délicieux, mais bien souvent extrêmement caloriques. Les smoothies, c'est délicieux, c'est frais, c'est tendance, mais ce sont des bombes énergétiques : il faut une banane, une pêche, 3 abricots pour faire un seul verre de smoothie, alors que jamais on ne mangerait autant de fruits en une seule fois.*

    Bilan au bout de 8 mois : mon tour de taille a vraiment diminué. Ma démarche n'était pas tant liée au souhait de perdre du poids qu'au souhait de me faire VRAIMENT plaisir en mangeant, et pouvoir continuer à manger ce qui me plait le plus en éliminant ce qui n'est pas nécessaire.
     
    Aela., Thedreaming, tounp_art et 11 autres ont BigUpé ce message.
  7. cherrycordia

    cherrycordia
    Expand Collapse

    @aleeks attention toutefois, on parle bien ici de sucres qui représentent une partie des glucides. Donc pour les Special K s'il y a environ 80g de glucides sur 100g en effet, la proportion de sucres elle est de 12 à 30g (ce qui est toujours conséquent bien sûr mais ce n'est pas la même chose, il ne faut pas fuir les glucides) :fleur:
     
    Zute, Cornélie et Ploup ont BigUpé ce message.
  8. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    En gros c'est manger comme avant qu'on invente la raffinerie et les ruches.
     
    samya, Thedreaming, Ymotana et 9 autres ont BigUpé ce message.
  9. Greeen

    Greeen
    Expand Collapse
    My body, my mind, my rules.

    Je pense que je vais tenter :)
     
  10. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    Quelqu'un aurait un exemple de petit dej salé qui soit végan, sans gluten et pas trop copieux ? A partir de septembre je vais radicalement changer mon alimentation pour me tourner vers quelque chose de plus naturel et j'aimerais vraiment supprimer définitivement les produits laitiers et le gluten.. Ainsi que les sucreries même si je n'en mange pas tellement.
     
    red_elorin et lollynymphet ont BigUpé.
  11. lafillelabas

    lafillelabas
    Expand Collapse
    Echange cookies contre PV

    Intéressant! Je me demande dans quelles sortes d'endroits inattendus on retrouve des sucres ajoutés...
     
  12. Laeti43

    Laeti43
    Expand Collapse

    Pendant ma grossesse, on m'a diagnostiqué un diabète gestationnel. Du coup ; plus de sucre d'origine industriel ! Après avoir un peu galéré au début, j'ai finis ma grossesse sans soucis ! Et après avoir accouché, j'ai retrouvé mon poids d'avant en deux semaines et même un peu moins ! Depuis, je trouve beaucoup de truc trop sucré et je n'en mange quasiment plus, sauf petite exception gourmandise ... et ça me fais un bien fou !!
     
    HarryJoe a BigUpé ce message
Chargement...