USA : les opposants à Obama ne sont pas jojos

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Jack Parker, le 23 septembre 2009.

  1. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

  2. Cent-scrupules

    Cent-scrupules
    Expand Collapse
    Caput dragonis

    Ils sont carrément ridicules, ils ont juste pas envi de côtiser. Ca se voit que c'est des américains de la classe moyenne qui eux ont les moyens de payer leurs frais de santé.
    No comment sur les arguments qu'ils donnent ...
     
  3. Newie

    Newie
    Expand Collapse
    *Pétage de plombs inside*

    Pour eux si t'es pauvres tu n'as qu'à te débrouiller tout seul et laisser ta santé se dégrader. Quel manque d'altruisme.
     
  4. BlackDream

    BlackDream
    Expand Collapse
    Gonflée à l'hélium

    Et pendant ce temps de l'autre côté de l'Atlantique... c'est la même mais dans l'autre sens
    -_-' sécu, éducation, santé tout y passe chez nous aussi.
    Et à la place voilà le modèle (cf. la vidéo)
     
  5. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    La logique de la plupart des américains "moyens", c'est que cette réforme va surtout aider les immigrés clandestins et les pauvres, et donc pas eux personnellement. C'est une question de culture. Là-bas, les gens sont majoritairement centrés sur leur petit cercle familial/amical, et donc, les autres, ce n'est pas leur soucis. De plus, avant Reagan, le système de santé américain ressemblait très vaguement au nôtre, mais ce cher ancien Président à fait passer une réforme (Il me semble que c'est comme ça que ça s'est passé. Je peux me tromper). Ajoutons aussi que les labo pharmaceutiques ont un sacré pouvoir là-bas, et que cette réforme annoncée ne leur convient pas du tout (Quand on sait combien coûte une visite médicale ou un simple tube de crème anti-herpès...).
    Enfin, ce que veut faire Obama, c'est changer les choses, et pas mal de monde a peur de ça. Résultat, ce sont les réactions les plus primaires et les plus minables qui ressortent. Et ça ne fait absolument pas honneur aux USA...
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je vois une belle bande de crétins centrés sur eux-mêmes qui voient pas plus loin que le bout de leur nez. Ils en ont marre des dépenses. Peut-être auraient-ils se réveiller il y a quelques années, quand Bush a lancé sa guerre contre l'Irak. Dernièrement j'ai entendu le coût par jour. Je pense que même si le plan d'Obama servait effectivement à aider tous les clandos que contiennent les USA la perte n'arriverait pas à la cheville des dépenses militaires qui n'ont servi à rien. Après j'ai vu la crème de la crème des extrémistes que peuvent abriter les USA les bons chétiens bien pensants qui sont jamais sortis de leur petit coin tranquille et qui pour lutter contre le meurtre qu'est l'avortement sont prêts à lapider les médecins qui le pratiquent. Je propose qu'on échange leur président contre le nôtre...
     
  7. Greta_garbo

    Greta_garbo
    Expand Collapse
    rock me Amadeus!

    Tout ce que je retiens de la video est un tas de beaufs criant leur diarrhee verbale. C'est magnifique.

    Y'a un truc que je comprends pas: Les Americains ont vote en majorite pour Obama, il a donc gagne, celui qui avait bien "Change" comme slogan de campagne...
    Et justement, en faisant une telle reforme (qui aiderait des millions d'Americains!), il tient sa promesse de changer ce qui ne va pas... et pourtant, ils ne sont pas contents!
    Des politiciens qui tiennent leur parole, y'en a pas des masses...

    Rajoutons a cela un anti-communisme exacerbe typiquement americain (MacCarthy, c'etait y'a a peine 50 ans) et des hyperboles toutes aussi ridicules les unes des autres (je cherche toujours en quoi Obama est un "nazi"), ca donne une poignee de beaufs qui n'ont rien compris a la vie, ou tout simplement trop egoistes.
    Ou encore plus simplement totalement cons.
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne saisis absolument pas comment on peut vivre dans un pays, se sentir politiquement impliqué (puisqu'on manifeste) et ne pas être foutu de faire la différence entre un nom donné aux conseillers politiques depuis une cinquantaine d'années dans ce même pays et les Tsars. Bon d'accord, ils connaissent pas non plus le socialisme, le communisme ou le nazisme, mais quand même il y a un moment où c'est même plus de la stupidité. Comment on peut manifester contre quelque chose parce que le nom ressemble vaguement à telle autre chose ?

    Et je kiffe le journaliste, il a quand même un sacré courage !
     
Chargement...