Vos expériences avec le cybermilitantisme

Sujet dans 'Forum Internet' lancé par Awdrey, le 30 octobre 2016.

  1. Awdrey

    Awdrey
    Expand Collapse
    “The only queer people are those who don't love anybody.” - Rita Mae Brown

    Tu es acti.f.ve sur les réseaux sociaux avec un compte militant ?​
    Le cyber-militantisme est riche en expériences positives comme négatives et je t'invite à partager les anecdotes les plus les drôles ou les plus pathétiques, et à parler de ton "parcours" cybermilitant ! :ordi:
     
    #1 Awdrey, 30 octobre 2016
    Dernière édition: 30 octobre 2016
    Azurhibis, Shadowsofthenight et petitegazelle ont BigUpé ce message.
  2. Nekhbet

    Nekhbet
    Expand Collapse
    Souris

    :hello:
    Je suis allée lire ton blog pour comprendre ce qu'est un cybermilitant. Je ne savais pas que c'est courant d'avoir un blog ou une page sur les réseaux sociaux pour militer et défendre ses idées. Nekhbet découvre le web :cretin:.
     
    Azurhibis, Shadowsofthenight et Awdrey ont BigUpé ce message.
  3. Awdrey

    Awdrey
    Expand Collapse
    “The only queer people are those who don't love anybody.” - Rita Mae Brown

    @Nekhbet C'est surtout très fort sur Twitter car un hashtag ou la création d'un compte participatif peut permettre de rallier des gens qui subissent les mêmes oppressions et de porter leurs revendications au monde :)
     
    Azurhibis, Shadowsofthenight et Nekhbet ont BigUpé ce message.
  4. BoxxyBabee

    BoxxyBabee
    Expand Collapse
    Qu'est-ce que je pourrais bien dire ?

    @Awdrey Je n'ai pas de compte pour militer et je ne me considère pas comme une cybermilitante étant donné que je ne milite jamais. Par contre il m'est déjà arrivée d'essayer de raisonner les gens concernant certains sujets. Par exemple la loi sur le renseignement qui est passée à mon grand désarrois :erf:

    Ce que j'en tire comme conclusion c'est qu'essayer de raisonner les gens demande beaucoup d'efforts. Et... je ne suis pas prête à les fournir.

    Et puis: "Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre." même si dans le cas de cette citation j'aimerais remplacer con par un adjectif plus révélateur car souvent les gens prennent les mauvaises décisions de leur propre chef.

    Edit: J'ai trouvé une citation qui correspond à ce que je veux exprimer. « Le principal fléau de l'humanité n'est pas l'ignorance, car l'ignorant a souvent des excuses, mais le refus de savoir. »
     
    Jeannedarkh, Azurhibis, Shadowsofthenight et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. petitegazelle

    petitegazelle
    Expand Collapse
    Quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrai à vouloir. (Sénèque)

    Ce topic m'intéresse. Peut-on considérer que signer des pétitions (homophobie, sexisme, droits des animaux etc), les partager et inciter ses contacts à les signer est du cybermilitantisme? C'est ce que je fais très souvent ;) Ainsi que de partager des articles de fond?
    Je vais aller voir ton blog, @Awdrey .
     
    Azurhibis, Shadowsofthenight et Awdrey ont BigUpé ce message.
  6. Awdrey

    Awdrey
    Expand Collapse
    “The only queer people are those who don't love anybody.” - Rita Mae Brown

  7. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Sympa comme topic !
    Pour ma part j'ai des "pics" où je vais pas mal cybermiliter (ahah, ce verbe :nerd:), essentiellement sur Facebook, parfois un petit peu par e-mail (mais très peu) ou sinon à travers ce forum (ahah vous l'aviez pas vu venir hein :twisted:). Je suis révoltée contre plein de trucs et le faire savoir sur internet me donne l'impression d'agir, de faire quelque chose. J'habite à l'étranger (loin loin loin dans l'hémisphère sud) où les problématiques sont bien différentes et où je ne me sens pas légitime pour militer dans quoique ce soit (éventuellement je vais faire quelques remarques sur le sexisme car ça me touche directement, et mon discours et mon mode de vie sont largement orientés anti-capitalisme donc ça transparaît, je pense, dans mon discours. A part ça, je ne fais rien dans la "vie réelle").
    Je trouve que militer sur le net est à la fois facile et difficile : y'a presque pas de risque (enfin, pour moi en tout cas :red: je sais que ce n'est pas le cas de tous.tes), on a quand même la place de s'exprimer (une infime place sur un espace infini, certes, mais la place quand même :nod:)...mais il y a beaucoup trop de cons sur le net, parfois c'est vraiment décourageant de se dire que ça ne sert à rien...et ensuite je me dis que y'a quand même des gens qui lisent sans participer, et que ça les touche eux, peut-être. En fait les retours sont assez limités, il n'y a quasiment jamais personne qui va te répondre "ah mais ouais, j'avais jamais vu les choses comme ça, merci ! :top:" mais quand ça arrive, ça fait un bien fou et ça recharge.

    Je sais que j'ai pu influencer au moins quelques personnes via FB et même ce forum, je me dis que c'est déjà mieux que rien. :happy:
     
    Jeannedarkh, Azurhibis, Christouille et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. petitegazelle

    petitegazelle
    Expand Collapse
    Quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrai à vouloir. (Sénèque)

    Azurhibis a BigUpé ce message
  9. Shats

    Shats
    Expand Collapse

     
  10. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Contrôler ses réflexes, c'est comme se vanter de sa modestie.

    Mes expériences en la matière sont davuntage négatives que positives parce que j'ai plus l'impression de me fatiguer pour rien, surtout depuis que je connais les mécanismes d'effet bulle et de dissonance cognitive qui réduisent à néant l'efficacité de ce que je peux faire. En fait, il y a peu de chances que quelqu'un qui ne pense pas comme moi tombe sur mon contenu. En admettant qu'il tombe dessus, ça n'attirera pas son attention. En admettant que ça attire son attention, il cherchera plutôt à me faire taire en m'insultant où en poussant d'autres gens à me traîner dans la boue pour une durée indéterminée sans que je ne puisse y faire quoi que ce soit. Et autant dire que les affaires récentes de cyberharcèlement de masse ont très vite refroidi mes hardeurs.:erf:
     
    Jeannedarkh et Azurhibis ont BigUpé.
  11. Azurhibis

    Azurhibis
    Expand Collapse

    @Awdrey : merci pour ce topic <3
    @skippy01 : je suis d'accord avec ton message :)
    Je ne me considère absolument pas comme une (cyber)militante, étant donné que je ne fais aucune action concrète pour défendre mes valeurs et opinions (que ce soit sur internet ou dans la vraie vie). Après, je me suis renseignée pas mal de fois sur le féminisme, l'intersectionnalité, et les différentes discriminations (racisme, validisme, sexisme etc) en lisant les témoignages de personnes concernées (notemment sur madmoizelle)... et j'ai en fait l'impression que le militantisme féministe inclusif promu sur internet (et Twitter) et qui semble faire consensus sur ce forum (c'est à dire donné obligatoirement la parole aux concerné.es, ne pas parler à leur place...) a une fonction sociologique : ce n'est qu'une fois que l'on est "déconstruit.e" (et je mets volontairement ce terme entre guillemets car je ne le comprends pas très bien moi même) et que l'on adopte les codes de ce groupe que se développe un sentiment d'appartenance. Beaucoup de personnes en cotoyant le forum de madz (dont moi) ont par exemple appris ce que voulait dire des termes tels que cisgenre, appropriation culturelle, oppressions systémiques, compréhension de la nécessité d'un espace non-mixte, reconnaissance de ses propres privilèges, classisme, TERF, faire de la pédagogie etc.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    là où je pense que le militantisme sur internet est vecteur d'énergies positives, c'est dans la création d'un sentiment d'appartenance à un groupe (ou communauté) : je regarde par ex souvent des vidéos (ou je lis des témoignages) de personnes LGBTQ et ça m'a aidé à accepter mon orientation sexuelle :)

    De manière générale, quelque soient les divergences au sein du militantisme, je crois que le gros point commun entre tous les militant.es, c'est leur côté intello et cérébral :happy: (ainsi qu'une souffrance liées aux injustices subies).
     
    #11 Azurhibis, 17 mars 2018
    Dernière édition: 17 mars 2018
    petitegazelle et Jeannedarkh ont BigUpé.
  12. Jeannedarkh

    Jeannedarkh
    Expand Collapse
    L'oignon fait la force !

    @skippy01 : Les "hardeurs", ça me réchauffe plutôt en général XD (humour, pas taper ;) !)