Vouvoyer ses parents

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Plume Solitaire, le 7 mai 2009.

  1. Plume Solitaire

    Plume Solitaire
    Expand Collapse
    Insomniaque inguérissable

    Voilà, l'autre jour je suis tombée sur une émission de télé-réalité type C'est quoi l'amour sur TF1, avec des familles nombreuses, et j'ai été scotchée de voir que, sur les 4 familles filmées dans leur quotidient, dans 3 d'entres elles, les parents obligent les enfants à les vouvoyer "pour le respect", en revanche, les enfants sont autorisés à dire leur mère "avec tout le respect que je vous dois, fermez votre gueule" :shock: .
    Ma mère, qui regarde beaucoup plus la télé que moi, surtout des reportages de ce genre, m'a dit que c'était de plus en plus courant... Personnellement, je suis choquée! Voir une maman qui se fâche contre sa gamine de deux et demi qui pleure parce qu'elle ne maîtrise pas bien le vouvoiement, ça m'a vraiment retournée!
    Je pense qu'il y a moyen d'obtenir le respect de son enfant sans en arriver là ; mes parents ne m'ont jamais frappé, je leur ai toujours dit "Tu", et j'ai un immense respect pour eux, il ne me viendrais pas à l'idée de ne pas les respecter, j'ai élevée comme ça, c'est tout. Et je ne suis pas la seule, donc voilà, je voulais avoir votre avis. Cette nouvelle mode du vouvoiement est-elle justifiée ou pas ? Est-ce que, pour vous, le simple fait de vouvoyer quelqu'un est un signe de respect ?
    Bref, votre opinion m'intéresse : )
     
  2. Africanflavour

    Africanflavour
    Expand Collapse
    Moral au beau fixe

    Effectivment vouvoyer une personne est un signe de respect, mais dela à le faire avec mes parents j'en vois pas dutotu l'intéret. Ce n'est pas parce qu'on tutoie nos parents qu'on ne les respectent pas pour tant.
    Puis je trouve sa contradictoire de vouvoyer ses parents pour ensuite dire un gros mot .
     
  3. annso_

    annso_
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement

    C'est marrant, à la télé, c'est toujours dans des familles très chrétiennes que les enfants vouvoient leurs parents.

    D'ailleurs, (ça va paraitre débile, mais j'en reste persuadée), j'ai une amie américaine très chrétienne qui vouvoie ses parents. Bon, évidemment en anglais le vouvoiement n'existe pas mais il faudrait être là pour l'entendre parler à ses parents "Yes sir" quand elle répond à son père, "May I beg your permission to go out tonight ?". Si ça, ça se traduit pas par du vouvoiement ! (à côté de ça, j'avais d'autres amies étaient plutôt du genre "hey mum, goin' out tonight").

    Ça m'avait beaucoup surpris au début, j'étais même un peu moqueuse, mais au fil du temps je me suis habituée, et après tout, ou es le mal ? Et puis pour reprendre tes termes, elle a été élevée comme ça et puis c'est tout, elle n'a jamais appris à leur parler autrement.
    Moi aussi, je respecte énormément mes parents (et je les tutoies), mais elle ça se voyait encore plus grâce à la manière dont elle leur parlait. Enfin, je ne sais pas trop comment expliquer, mais c'est vraiment quelque chose qui m'a frappé: le respect qu'elle avait pour eux.

    Du coup, mon opinion, c'est : pourquoi pas après tout ? Par contre, je ne crois pas du tout que le vouvoiement soit une mode... Je pense plutôt que c'est quelque chose qui se faisait beaucoup plus avant et qui se perd.
     
  4. Bluemary

    Bluemary
    Expand Collapse
    Détendue

    Je trouve sa débile.... Mais bon comme dit annso_ c'est toujours des familles nombreuses, bien chrétienne... A continuer, assez aisée, avec une grande maison. La belle vie :)
    Mais voila sa me dérange que le vouvoie ses parents. Pour finir chacun son éducation et sa manière d'éducquer...
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je n'arrive pas trop à comprendre, à vrai dire. Je ne vois pas en quoi vouvoyer ses parents signifient qu'on les respecte plus que si on les tutoyait...

    Le frère de ma grand mère vouvoyait sa femme et vice versa, et leurs enfants (qui ont l'âge de mes parents) les vouvoyaient également.

    En fait je pense que c'est plus pour se donner un genre qu'autre chose...
     
  6. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    C'est un sujet pertinant ça, dites-donc! En y pensant, mes grand-parents se vouvoyaient, tout le temps sauf quand ils s'enguelaient. J'l'ai pas vu de mes propres yeux mais on me l'a raconté. C'est une foutue contradiction ça aussi :sweatdrop:

    J'comprend pas du tout ce que ça peut changer dans la façon de voir les parents, sinon de les éloigner un peu plus à cause d'une langue rigoureuse... J'trouve ça triste quand-même. Moi j'rigole beaucoup avec mon père, on est très familier, à base de "wesh Pipou" ou "c'est toi le ..." et j'me vois pas du tout faire autrement. J'pense sincèrement que le vouvoiement créé des distances entre les gens.
     
  7. anoaj

    anoaj
    Expand Collapse
    En hibernation

    J'avais vu l'émission aussi^^.
    On peut toujours considérer ça comme une marque de respect, mais ça me dérange dans le sens ou tutoyer n'est pas un manque de respect à l'égard de personne que l'on voit aussi souvent que des parents. Après bien sûr c'est une question d'éducation, je tutoie mes parents, mes parents tutoyaient les leurs etc.
    Ce qui m'avait frappé c'est que sur le plateau le père insistait sur le fait que le fait que ses enfants le vouvoyait les distinguaient bien d'eux , que cela leur montrait qu'ils n'étaient pas au même niveau etc.
     
  8. Elfamelie

    Elfamelie
    Expand Collapse
    Insolente de facilité

    Je n'ai pas vu l'émission mais je pense qu'il ne faut pas tirer des généralités de familles qui ont sûrement été choisies exprès pour leur radicalité. Il est vrai que le vouvoiement des parents trahit souvent un certain milieu social, mais toutes les familles n'assortissent pas ce choix de grands discours sur le respect, etc. J'ai une amie qui vouvoie ses parents, elle est la seule de ses frères et soeurs, et le fait parce que sa propre mère vouvoyait ses parents, c'est devenu pour elle une habitude et elle ne se voit pas changer.

    Plus largement, je ne trouve pas que le vouvoiement crée nécessairement une distance entre les gens, j'avoue que je vouvoie "facilement", y compris des personnes que je juge plus ou moins de mon âge, j'ai vécu avec une vieille dame que je vouvoie ce qui ne m'empêche pas d'en être extrêmement proche, de même pour les parents de mon copain. Je trouve que le vouvoiement induit le respect non pas auprès de ses parents, mais des gens en général. Se faire tutoyer par la police par exemple est souvent mal vécu, et les gens qui vous interpellent en vous tutoyant, je trouve ça parfois extrêmement agressif.
     
  9. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Je trouve que le vouvoiement, plus qu'une forme de respect, c'est une façon de prendre une distance vis à vis de l'autre, par exemple entre un professeur ou un élève, histoire de dire "on est ni amis ni parents, on se côtoie mais de loin".

    Du coup je trouve que des enfants qui vouvoient leurs parents ou des conjoints qui se vouvoient entre eux c'est garder cette distance entre les individus, alors que la famille est justement censé être son cocon intime. Comment faire la part des choses après pour un enfant qui doit apprendre à vouvoyer ses parents dès qu'il est en âge de parler ? A mon avis ça doit générer tout un tas de psychoses.
     
  10. Hippie.

    Hippie.
    Expand Collapse
    Mrs Bombastic

    "Génère des psychoses" et "débile"...
    Peut-être que ce comportement vous (nous) paraît étonnant mais est-ce nécessaire d'utiliser ces qualificatifs pour autant ?
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je n'interprète absolument pas le vouvoiement comme une marque de respect pure et simple.. Pour moi il marque avant tout une forme de distance, qui peut être respectueuse ou ne pas l'être. Je vouvoie tout autant mes profs que l'inconnu qui m'aborde dans la rue pour me demander mon 06 yo puis m'insulter.. Et dans le second cas, ça ne marque aucun respect particulier de ma part (en dehors de celui auquel tout le monde a droit bien entendu) mais une simple mise à distance.
    Je crois que je vouvoie mes grands-parents (je leur parle en anglais donc c'est "you", alors va savoir ahah). Je me suis déjà posé la question, et je crois qu'en français ce serait "vous" enfin ça me ferait très bizarre de leur dire "tu" en tous cas. Alors oui, c'est une question de respect, mais aussi de distance encore une fois, la relation que j'ai avec eux n'est pas du tout comme celle de certains de mes amis avec leurs grands-parents, je ne peux pas être entièrement moi-même avec eux ou leur parler de choses privées, je suis plus mesurée, plus polie, plus discrète quand je les vois... Je me sens constamment sous pression ahah. Je n'avais pas le même comportement avec mes grands-parents maternels, mais ce sont des éducations et des classes sociales différentes, j'ai du mal à l'expliquer, c'est aussi plus ou moins le cas avec mes oncles et tantes, mais BREF tout ça pour dire que le vouvoiement est avant tout une question de codes, des codes qui peuvent ou non marquer le respect, mais des codes avant tout. C'est un vous affectueux, mais il n'est pas une marque de respect à mes yeux, je suis les codes voilà tout et je les respecterais tout autant en les tutoyant. Si des parents veulent croire qu'une habitude de langage peut induire le respect, libre à eux, mais je pense qu'ils font une grossière erreur (pas d'imposer le vouvoiement, chacun son truc, mais d'imaginer que ça implique que leurs enfants les respectent comme si on pouvait imposer à ses enfants de nous respecter).

    Je ne m'imagine pas vouvoyer mes parents parce que pour moi ça n'aurait aucun sens, il n'y a pas de distance entre nous et j'ai toujours du mal à comprendre les parents qui veulent instaurer le vouvoiement "pour que [leurs] enfants comprennent qu'ils ne sont pas au même niveau".. Personnellement il n'y a personne avec qui je me sente plus en relation d'égal à égal qu'avec ma famille très proche, les vouvoyer me semblerait mettre en place une distance ou une hiérarchie artificielles.
     
  12. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Ce que je voulais dire, c'est qu'à mon avis quand tu es petit et que tu vouvoies tes parents, ça mets forcément une distance entre eux et toi, et quand le petit voit par la suite que tous ses copains tutoient leurs parents, il peut se sentir rejeté et faire un complexe, voilà ce que j'entendais par "psychose" ^^ j'aurai du expliciter.
     
Chargement...