Voyager seule, mais pourquoi (et comment) donc ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 19 août 2015.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

    poops2902 a BigUpé ce message
  2. clemp

    clemp
    Expand Collapse

    Je tout à fait d'accord avec cet article, j'adore voyager seule, pas besoin de faire de compromis ! J'approuve la règle de suivre son instinct. En général, faire preuve de bon sens suffit. J'ai rencontré beaucoup de gens bienveillants pendant mes voyages et je ne me suis en fait pas sentie seule du tout car les rencontres sont plus faciles.

    On est toujours plus organisé seul, et c'est valable dans la vie de tous les jours également. Comme on sort de sa zone de confort on planifie mieux les choses, alors que si on est avec quelqu'un on prévoit moins certaines situations.

    Je dirais que quand on voyage avec une personne on apprend à mieux la connaître et le voyage sert à approfondir la relation. Quand on voyage seul-e on apprend à se connaître soi-même et on fait plus de nouvelles rencontres. En général j'ai l'impression de mieux connaître le lieu où je voyage seule car je rencontre les locaux plus facilement.
     
    FloraG, Dame Andine cogite, Sarah Bocelli et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Kalinou

    Kalinou
    Expand Collapse
    Today is a good day for a perfect day ! <3

    J'ai découvert ce plaisir de voyager seule il y a à peine quelques mois lors d'un voyage en Grèce ! ça a été la plus belle expérience de ma vie (jusqu'à présent). J'ai choisi de faire du bénévolat dans une association qui protège des tortues de mer. J'y ai rencontré plein de personnes de tous les horizons : Royaume-Uni, Irlande, Canada, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg et Grèce bien entendu.
    En voyageant seule je me suis sentie libre de me présenter à eux comme je le voulais. Issu d'une formation d'ingénieur j'ai une vie plutôt stressante et je dois toujours avoir l'air sérieuse, intelligente bref ingénieure quoi. Alors qu'avec eux je n'étais que moi : une jeune française de 22ans concernée par les tortues de mer en voie d'extinction bref un vrai bonheur.
    Maintenant j'ai totalement adopté le "voyage associatif" comme mode de voyage : c'est un moyen sûr de rencontrer des gens, découvrir une nouvelle culture en toute sécurité tout en étant hébergé (par l'association).
     
    Saperlipopette_, CaroChr, Sarah Bocelli et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Williie

    Williie
    Expand Collapse
    Made in Ireland, the country of Clover and sheep <3

    Je reviens d'un an en Irlande (en tant que fille au pair) et avant de rentrer en France je me suis offert 10 jours de vacances à voyager seule. J'avais très peur des dortoirs mixtes dans les auberges de jeunesses et finalement j'ai rencontrés des gens géniaux, peu importe leur genre !! Par contre j'ai préféré les petits dortoirs (maximum 6 lits) aux plus gros.
    Des fois ça vaut aussi le coup un logement excentré ^^ j'ai eu droit à un dortoir complet pour moi seule lors d'un passage dans le Connemara.

    Sinon je suis d'accord avec le point qui dit que, lorsque l'on voyage seule, il est plus facile d'échanger avec d'autres personnes. Je rajouterai aussi que ça oblige à parler une langue étrangère puisque ceux que l'on rencontre ne parlent pas forcément notre langue ! =D Et ça c'est un super point positif je trouve.

    Après je n'ai pas souffert de la solitude en voyageant seule et je n'en avais pas peur car j'apprécie d'être seule avec moi-même. Mais si c'est ce qui vous fait peur, ne vous inquiétez pas, vous trouverez toujours quelqu'un avec qui discuter/organiser une activité. Surtout si vous fréquenter des auberges de jeunesses ou autres logements qui favorisent la mixité et les échanges =)
     
    Taina., Ywana, Sarah Bocelli et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. Debbyjune

    Debbyjune
    Expand Collapse

    Cet article me donne bien envie de sauter le pas, merci pour ces conseils :) ! J'ai souvent envie de partir, mais trouve rarement un(e) compagne/compagnon de voyage et n'ose pas y aller seule.
    J'avais justement des envies de séjour aux Pays-Bas, je sais ce qu'il me reste à faire :happy:
     
    Sarah Bocelli et minachka ont BigUpé.
  6. ploufplouftagada

    ploufplouftagada
    Expand Collapse
    tsoin-tsoin

    Je suis d'accord avec tous les conseils de l'article !!
    En plus il y a plein de destinations qui sont tout à fait safe pour une femme seule si on a peur de se lancer au début. Pour ma part j'ai fait la Croatie et l'Islande en solo, c'était un pur bonheur :loveeyes:
    Par contre j'ai rencontré quasiment personne mais c'est parce que c'est marqué misanthrope sur mon front ^^
     
    Uryuu, Dame Andine cogite, CaroChr et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. minachka

    minachka
    Expand Collapse

    Merci mille fois @Sarah Bocelli pour cet article! :fleur: Je le met en favori pour quand mon porte feuille sera plus rempli, car j'ai trop d'envies et un copain nul sur ce plan là, alors l'année prochaine s'il ne veut pas venir eh bien, j'irai quand même!
    J'ai l'air d'exagérer, mais même à 27ans, même en ayant du caractère et pas timide, je n'ai encore jamais osé partir seule. Et c'est hyper rassurant de voir que c'est si simple et qu'il suffit de s'organiser de façon à pallier d'éventuelles difficultés. C'est chouette.
     
    Uryuu, Saperlipopette_, Onamam et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

    Oui, comme on n'en parle pas beaucoup, c'est vrai que c'est pas évident de se représenter ce que c'est de voyager seule, quand on n'a jamais pu tenter. Mais vraiment, vu que tu meurs d'envie de partir, à tous les coups, quoi que tu fasses, tu vas kiffer j'en suis sûre :d

    Il y a des destinations qui sont plus "backpackers" que d'autres, aussi. Par exemple c'est en Australie (bon, il y a des destinations plus accessibles ahaha) que j'en rencontré le plus de filles férues de voyage. À la fois organisées, et terriblement décontractées à l'idée de repousser leur retour au bercail à un mois, voire plus, juste parce que leur disait, et qu'elles s'en donnaient les moyens. Parler avec ce genre de personnes est hyper inspirant, et j'ai beaucoup appris auprès d'elles <3
     
    minachka a BigUpé ce message
  9. FloraG

    FloraG
    Expand Collapse

    Comme tous les commentaires précédents, je suis à 100% d'accord avec cette article :)

    En effet, ma façon préférée de voyager ! Il y a un tas de sites qui permettent de mettre en relation les assos (ou même entreprises) et les bénévoles, genre workaway.

    L'an dernier je suis partie 2 mois au Pérou, dans la sierra, (http://www.madmoizelle.com/mission-humanitaire-perou-295122) avant de prendre une petite semaine pour visiter le Sud du pays. Mais on était 9 (puis 7). Ca fait beaucoup. C'est sympa la plupart du temps, mais même avec la plus belle amitié du monde, impossible que tout le monde ait les mêmes envies/humeurs au même moment et au même endroit.
    Aujourd'hui, cela fait 3 mois que je suis de retour au Pérou, dans la selva cette fois, en tant que bénévole d'une ONG. Pour le moment, nous travaillons à deux sur le projet, mais, bientôt, je resterai seule volontaire française sur place à représenter l'ONG auprès de l'association locale. Et puis, dans quelques mois, à la fin de ma mission, je partirai explorer la forêt amazonienne plus en profondeur avant de retourner dans la sierra pour revoir les gosses de l'orphelinat.
    En tout, ça me fera 6 mois au Pérou, au jour près, dont la moitié en solitaire. J'appréhende, mais moins que ce que je pensais en partant. J'ai surtout très envie de faire mes preuves!!
     
    Saperlipopette_, Ywana, minachka et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. Move

    Move
    Expand Collapse
    Moutemoute

    Alors je viens un peu à l'encontre des commentaires précédents mais je rentre de six jours à Helsinki et j'ai eu la confirmation que non je ne suis pas faite pour voyager seule. Ce qui m'a le plus pesé c'est la solitude et le fait de ne parler à personne, de ne pas rire et deconner avec quelqu'un. Pourtant c'était un super séjour dont j'avais envie depuis deux ans mais cette solitude m'a un peu pourri mon voyage en fait et je suis presque persuadée que j'aurais mille fois apprécié avec une amie ou mon copain avec moi. Après je suis contente d'avoir osé le faire, au moins je sais à quoi m'en tenir :).
     
    payapapya, olaflor, FloraG et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. minachka

    minachka
    Expand Collapse

    Oui l'Australie n'est pas le plus cheap c'est sur! J'envisage fortement l'Irlande pour l'année pro et j'ai comme projet de voyage sur plusieurs semaines la Finlande (mais en camion)!
    En fait cet été je suis allée en Roumanie voir un ami accompagnée d'autres amis, mais sans mon copain, et même si sur le coup j'ai eu du mal à partir, eh bien une fois fait ça m'a mis un petit coup de pied au cul pas désagréable! :cretin:

    Tu fais du stop ou pas du tout? Il m'arrive rarement d'en faire seule en France sur de petits trajets, mais à l'étranger je sais pas, malgré les connaissances féminines qui en font seules et sans problème... :hesite: Pour le coup les voyages en stop je me les réserve plutôt à deux ou plus je crois bien!
     
    Saperlipopette_ a BigUpé ce message
  12. ploufplouftagada

    ploufplouftagada
    Expand Collapse
    tsoin-tsoin

    Zut c'est dommage pour Helsinki ! :sad:
    Peut-être que c'est lié au fait que ça soit une ville ? Mon tout premier voyage solo c'était à Amsterdam pendant 4 ou 5 jours quand j'avais 20 ans et j'avoue que je me suis ennuyée un peu au bout d'un moment (mais j'étais aussi moins dégourdie...). Peut-être qu'en ville on peut se sentir un peu noyé et que la solitude est plus pénible ? Mes voyages en Croatie et en Islande étaient largement orientés vers la nature et les paysages, peut-être que dans ce contexte là la solitude est plus appréciable ?
     
    Manman a BigUpé ce message
Chargement...