Je crois que j'avais déjà raconté ça, mais je pose ça là : premier copain (avec qui je suis toujours donc ça ne l'a pas trop traumatisé), deuxième colloc.
Cette dernière avait pour habitude de laisser de GROS FLOTTEURS DANS LES TOILETTES.
Rencontre entre mon copain et lesdits gros flotteurs, après que la colloc soit sortie.

Je ne vous raconte pas le malaise.
Et comme je ne pouvais pas faire la chasse (vous l'avez ?) toutes les trente secondes, ça n'a pas été l'affaire d'une seule fois.

Essayez de prendre un air séducteur après ça.
 
J'ai fait 4 collocs dans ma vie, il y a TOUJOURS forcément quelques désagréments, mais il n'y en a qu'une qui s'est transformé en véritable enfer.

C'était via un site de collocations, le propriétaire de l'appartement cherchait 2 locataires, j'ai répondu en premier et elle est arrivé 1 semaine après moi. On ne s'était jamais rencontré, et c'était sa première collocation.

Pour résumer, c'était une maniaque de l'hygiène et du ménage, qui partait du principe que, vu qu'on faisait une colloc pour des raisons financières, rien ne l'obligeait à faire preuve de politesse, de courtoisie, ou de diplomatie. Pour la citer "elle n'était pas là pour se faire des amis, on n'était pas copines, les parties communes devaient rester absolument neutre, et si la moindre de mes affaires y trainait elle la jetterai à la poubelle"

1semaine après notre emménagement ensemble, ça calme.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

J'ai supporté ça pendant 5 mois, je pensais ne pas garder mon boulot très longtemps et pouvoir tenir jusqu'à le fin de mon contrat. Mais ça s'est prolongé, et j'étais de plus en plus mal. Je désertais les weekends pour aller chez mon copain à 45min de là, et je ne rentrais que le lundi pour rester loin le plus longtemps possible. Quand mes parents sont venus me voir au mois d'avril ils ont pris un appart et j'ai habité avec eux pendant une semaine juste pour être un peu tranquille. Même quand mon copain est parti en voyage d'affaires il m'a laissé ses clés et j'ai passé les weekends à son appart pour ne pas la croiser.

Au final après 4 mois et demi j'ai craqué, j'ai trouvé en urgence un autre logement, toute seule cette fois. J'ai dû payer un demi mois de loyer pour pouvoir quitter la colloc avant la fin du délai de préavis, mais ça en valait la peine. Le soulagement une fois que je suis partie était indescriptible, je n'aurais vraiment pas dû attendre autant. Je plains énormément le nouveau colloc qui m'a remplacé par la suite, mais je me suis bien gardée de prendre contact pour savoir comment ça se passait.
 

Nastasja

Mi-Ronflex, mi-chat.
@Dalaigh non, les gens (et les hommes) sont mieux éduqués qu'en France là-bas. Il y a une culture de la solidarité et du sens de la communauté que je n'ai pas observé en Europe.
Je ne dis pas que les relous n'existent pas, mais les mecs sont très rarement du genre à gratter, à harceler etc ( Genre personne ne va te siffler dans la rue (et si ça arrive, tu peux être sûre que c'est de la part d'un français). En plus bon, j'étais pas seule dans la maison et même ici ça tiendrait un potentiel relou en respect, il leur en faut peu.
 
Pour moi, c'était pas ma coloc le problème. On se voyait rarement (c'était une coloc indépendante), elle est partie au bout de 4 mois et quand on se parlait elle était douce gentille et polie, donc AUCUN problèmes. Le problème, c'était la proprio. Une vieille fille, maniaque du rangement, gentille au 1er abord, mais qui s'est révélée être super passive aggressive. Elle s'occupait de sa mère qui habitait loin, donc elle était jamais là. Mais les rares fois où elle était là, elle me reprochait des trucs à la con. Par exemple, elle m'avais demandé d'enlever mon mug propre que j'avais laissé sur le bord de l'évier (ça faisait même pas 3h qu'elle etait revenue) et quand ma mère a appelé pour savoir si tout se passait bien le soir (je venais d'avoir 18 ans, c'était ma 1ere année, hors de la maison, dans la grande ville, et mes parents sont des gros stressés surtout ma mère) la proprio lui a dit texto sur un ton calme et gentil (d'après ce que m'a dit ma mère) "ouiiiiii, alors au début j'étais un P'TIT peu décontenancée quand j'ai vu que Bleu Pastel n'avait pas rangé son mug, mais heureusement elle l'a SPONTANÉMENT fait quand je lui ai demandé :)" Mes parents l'appreciait pas trop du coup. ("Faudrait qu'elle enleve le balai qu'elle a dans les fesses"-mon père)
Mais le PIRE, c'était le dernier jour de classe, quand ma mère est venue me chercher à la gare. Elle avait l'air contrariée, et là elle me dit que la proprio avait annulé notre contrat de logement quelques jours auparavant. Avec comme excuse, "Bleu Pastel a très bien tenu l'apart, seulement elle est pas souriante, elle ne parle pas, et je suis pas à l'aise avec elle, mais n'y voyez rien contre elle hein. C'est surtout, que j' envisage de prendre une autre coloc et que je suis pas 100% sûre qu'elle ne s'entende avec cette POTENTIELLE locataire si JAMAIS je venais à la prendre. Du coup, j'anticipe m'voyez ? :drama:".

Et je le rappelle, mais on s'était croisé que quelques fois

:non:

Evidemment, mes parents étaient furax, tellement furax qu'ils ont raconté l'histoire à tout le monde (famille, potes, collègues, voisins, esthéticienne,...). Et quand on est allé la voir pour résigner le bail, en sortant ils m'ont dit que je leur avait fait peur parce qu'en partant, je lui ait serré la main, j'avais un grand sourire forcé sur le visage, je la regardais dans les yeux et j'avais un ton excessivement poli et enjoué (ça tombe bien, c'était le but :twisted:)
Heureusement, maintenant je suis dans un une pièce toute seule.
 
Dernière édition :
J'ai eu 7 colocs en 7 ans... Dont 5 en seulement 2 ans, toute partie parce qu'elles ont trouvé une chambre en cité U (elles étaient sur liste d'attente), ou peut être que c'est moi qui les fait fuir.... :hesite:
En tout cas, j'en ai eu des trucs bizarres, entre celle qui avait des insomnies à partir de 2h du mat, sortait de la chambre (oui, je partageais ma chambre à un moment) et revenait à 6h en allumant toutes les lumières, celle qui a fait entrer un "ami" pour "dormir" avec et me demande de rien raconter car elle veut pas que son petit copain l'apprenne. Une autre qui ne supportait pas la solitude et avait un besoin maladif d'être continuellement au téléphone ou d'avoir quelqu'un avec qui dormir et enfin, celle qui sentait mauvais. Sur les 7, j'en ai 3 où c'était à peu près normal. :rire:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes