@Clemence Bodoc Justement, comme le dit @EnterTheNinja le témoignage manque de nuances car la Mad qui raconte n'est installée que depuis quelques semaines, c'est trop peu pour avoir du recul sur la situation ... C'est dommage car il y a sur le forum un topic des traductrices dont les membres ont souvent plus d'expérience et auraient pu apporter plus de nuances à l'article, pour avoir une vision plus complète de la situation. Après au final les Madz dit topic des traductrices (moi la première) sont venues apporter leur point de vue en commentaire donc on l'a quand même ;)
Un témoignage n'a pas à être nuancé : c'est le récit d'une expérience, je ne sais pas comment le dire autrement, car ce n'est pas la première fois que je viens l'expliquer (moi ou d'autres membres de la rédaction d'ailleurs) dans les réactions à un témoignage. Il n'a nullement vocation à représenter quoi que ce soit d'autre que l'expérience de son autrice ! Tant mieux si les commentaires permettent de venir apporter d'autres points de vues sur une expérience comparable, c'est ça qui fait la richesse de cet espace de discussion !

En clair : venir dire ici "je n'ai pas la même expérience et je ne partage pas ce point de vue, voici mon approche du sujet" : 10/10, super, hyper intéressant ! Mais venir dire ici : "je ne partage pas ce point de vue, ce témoignage manque de nuance, il faut l'éditer / le supprimer / le développer etc" : non merci, vraiment. Laissez cette madmoiZelle avoir ce point de vue et partager ce point de vue. Partagez les vôtres en retour si vous le souhaitez !

Si c'était un article de la Rédaction sur le statut d'auto-entreprise, je comprendrais parfaitement la volonté d'y lire + de nuance, de critique, de recul. Pas de souci ! Ici, c'est un témoignage. La règle est de partager son expérience, son point de vue, son ressenti, en étant sincère.
 

7Tangerine6

Life doesn't make narrative sense
@Clemence Bodoc C'est vrai qu'un témoignage n'a pour but que de raconter l'expérience d'une personne, mais dans ce cas, pourquoi ne pas conclure avec une phrase plus ouverte du style : "Viens raconter ton expérience", ou quelque chose dans le genre, parce que si un témoignage n'a pas forcément à être nuancé, les fins de ce style
"Alors, si toi non plus tu ne te reconnais pas dans le modèle du salariat et que tu as la possibilité et l’envie de te lancer en indépendante, n’hésite pas !"
n'y ont pas leur place je trouve, et je sais que les commentaires apportent parfois ce qui manque, mais même en ayant la possibilité/les ressources nécessaires ce modèle n'est pas pour tout le monde ! Dire "Voilà pourquoi je m’épanouis en étant auto-entrepreneuse" est une conclusion adéquate pour un témoignage, quand il y a conseil (même un conseil qui semble léger comme ça) on s'attend à ce que ça vienne d'un article plus complet ! Surtout que là effectivement, ça fait à peine trois semaines que la Madz a débuté, perso j'ai commencé à voir les "problèmes" (que je trouve surmontables, mais ce n'est pas le cas de tout le monde) vers la fin de la 1ère année :/
Voilà en gros qu'on ne prenne pas l'article trop à coeur c'est compréhensible parce que comme tu dis, il s'agit d'un témoignage et non pas d'un reportage complet, et il est sympa, mais on peut aussi comprendre les commentaires qui ont plus de recul et s'étonnent que l'on conseille à celleux qui le peuvent de se lancer sans apporter plus de nuances, justement ! (C'est ce que j'ai pensé en lisant l'article en tout cas :ninja:) (Et je trouve l'article auquel renvoie le dernier paragraphe bien plus complet et intéressant d'ailleurs !)

@HeavyMetalAngel Je fais pareil que toi mais tous les mois, sur le même site qui me renvoie aussi ailleurs :yawn:
 
Dernière édition :
Mais 10% ça reste quand même une grosse part du gateau
Je me permets de rebondir sur ce point :
  • ce n'est pas "10% quel que soit le chiffre d'affaire", au bout d'un certain CA, la part de la coopérative est plafonnée (ce plafond varie d'une CAE à l'autre)
  • pour avoir comparé avec des collègues en société qui doivent payer un comptable, avec mon CA actuel, le prix d'un comptable revenait au même prix que les 10% de part coopérative que je paie actuellement (sans compter que ces 10% coopératifs permettent à la CAE de nous proposer des formations gratuites, donc perso je m'y retrouve).
Après effectivement à chacun de faire son calcul, la CAE n'est pas adaptée à toutes les professions ni tous les caractères :happy: Pour ma part j'apprécie beaucoup le fait d'appartenir à une communauté, de pouvoir relativiser sur les problèmes de mon activité en échangeant avec d'autres, en plus d'avoir un soutien et un suivi pour tout ce qui est administratif.

Mon expérience des CAE c'est aussi que ce sont souvent des "usines à gaz", où il y a beaucoup d'énergie perdue à cause de la taille même de la structure.
J'aurais tendance à dire que ça dépend beaucoup des CAE. Il y a des petites CAE désastreuses (j'ai testé XD) et des "grosses" CAE qui pourtant arrivent à garder un côté très humain où tout le monde se connaît.

L'important quand on est indépendant c'est de se faire conseiller pour ne pas être tout seul dans la création de son activité, et ça c'est valable quel que soit le statut :)
 

TheMadTink

C'est délicat comme un coup de pelle.
parce que pour moi être subordonnée à vie
Have you heard about "démission" :yawn:

J'ai l'impression que beaucoup de madz ont gardé du salaria l'idée de l'usine à la Germinal.

Je vous assure ça a changé hein, on a des droits, on peut faire grève et parfois même dire merde à son chef.

Ça demande par contre une grosse mobilisation d'énergie mentale et je comprends tout à fait que certaines ne puisse pas ou ne veuilles pas la mobiliser.
 
Have you heard about "démission" :yawn:

J'ai l'impression que beaucoup de madz ont gardé du salaria l'idée de l'usine à la Germinal.

Je vous assure ça a changé hein, on a des droits, on peut faire grève et parfois même dire merde à son chef.

Ça demande par contre une grosse mobilisation d'énergie mentale et je comprends tout à fait que certaines ne puisse pas ou ne veuilles pas la mobiliser.
C'est pas moi qui invente ça tu sais, c'est l'un des critères juridiques pour qualifier le contrat de travail. Je ne vais pas changer la réalité de ce rapport parce que toi tu ne le vis pas comme ça. Tant mieux pour toi, n'empêche que quand tu vas au fond des choses, à l'os de la relation salariés-employeur, il y a un lien de subordination, des ordres, des contrôles, et des sanctions. Se voiler la face ou ignorer la question n'empêche pas cela d'exister.
Et effectivement, tu peux démissionner. C'est bien pour cela que j'ai parlé de lien de subordination et pas d'esclavage :)
 

TheMadTink

C'est délicat comme un coup de pelle.
@grenouilleau

Pardon, je t'ai visiblement agacée alors que je voulais faire une boutade.

Le lien de subordination peut être parfois si lâche qu'il est quasiment inexistant.
Si je prends l'exemple de mon poste, mon supérieur ne sait même pas qui je suis, ce n'est pas lui qui m'a recruté, je pense l'avoir vu... une fois et demie... dans l'exercice du travail quotidien je gère mon équipe comme je veux (enfin, surtout comme je peux vu que ce ne sont pas mes subordonnés, mais mes collègues).

La seule vraie marque de lien est le rapport d'activité collectif de tous nos services qui est envoyé une fois par mois par notre administratrice au grand chef, mais là encore je suis noyée dans une masse anonyme de chiffres.

Je pense que dans les grandes entreprises ou les grandes structures, en fonction des postes occupés, le lien de subordination peut rapidement devenir une chose vague... du moins dans l'effectif du travail.
 
@grenouilleau
Pardon, je t'ai visiblement agacée alors que je voulais faire une boutade..
Désolée, je ne voulais pas surréagir XD , c'est juste que la boutade en question renvoie à des discours que j'entends souvent dans mon cercle amical, et effectivement, ça me fait (légèrement) bouillir, d'autant que ça provient de CSP+ qui n'ont jamais subi cette violence "en vrai".
Et c'était tout à fait sincère quand j'écrivais que tant mieux pour toi si tu es dans une situation de travail qui ne te fais pas sentir ce lien.
 
@grenouilleau et @TheMadTink
Concernant ce lien de subordination, dans les différents témoignages des auto-entrepreneurs apportés par les commentaires, il reste existant, mais avec les clients via les délais, la qualité, les outils à utiliser ...
Autant un autoentrepreneur pourra potentiellement télétravailler (encore que manifestement ce n'est pas le cas de tous), autant il devra quand même se soumettre aux directives et aux volontés des clients. La liberté d'organiser son travail reste quand même toute relative en raison de ces contraintes clients ...
 
Il y a plein de cas différents niveau AE, je vois ma meilleure amie s'est lancé la dedans depuis 7 ans. Elle bosse de chez elle, elle peut prendre des congés quand elle veut, elle doit rien a personne ( juste les clients), pas de patron..
Bien-sûr quand elle est en vacances ça veut dire zéro entrée d'argent, donc elle doit s'organiser avant pour pas se retrouver dans les choux. Ses machines elle a du les payer de sa poche. Ses horaires de travail sont en fonction des commandes qu'elle reçoit, par ex pour Noël c'est du non stop de 9h a 00h du lundi au dimanche. Elle a plein de cotisation , de charges..
Mais c'est pas tout blanc tout noir, elle a choisi cette voie là car elle se voyait pas bosser en entreprise..elle a monté son business, ça fonctionne tres bien pour elle car elle dégage pas mal d'argent et elle prévoit même d'acheter un appart pour de la location.
Bien-sûr on croit que bosser de chez soi c'est la totale liberté, on peut faire ce qu'on veut, alors qu'en réalité il y a plus de contraintes que ça..mais après comme tout c'est une question de choix et d'envie, il y a des avantages et des inconvénients qu'on soit salarié ou son propre patron.
Je trouve qu'on valorise pas assez justement l'entrepreneuriat, a chaque fois il y a toujours des personnes pour nous rappeler a quel point c'est difficile, qu'on va se planter, qu'on rêve un peu trop.
Faut pas non plus se lancer la dedans tête baissée, mais avoir un témoignage positif c'est toujours plaisant.
Et moi aussi je me dis de plus en plus qu'entre taffer 12h/jour, 50h/semaine, me péter le dos, bosser dans le stress avec un patron qui me dit que je suis une merde pour gagner même pas 1400€ a la fin du mois..et être mon propre patron, c'est vite vu.
 
@grenouilleau et @TheMadTink
Concernant ce lien de subordination, dans les différents témoignages des auto-entrepreneurs apportés par les commentaires, il reste existant, mais avec les clients via les délais, la qualité, les outils à utiliser ...
Autant un autoentrepreneur pourra potentiellement télétravailler (encore que manifestement ce n'est pas le cas de tous), autant il devra quand même se soumettre aux directives et aux volontés des clients. La liberté d'organiser son travail reste quand même toute relative en raison de ces contraintes clients ...
Normalement ce n'est pas le même "lien de subordination" entre un auto-entrepreneur (qui se rapproche de l'artisan en fait) et le salarié envers son patron/client. En gros, le patron peut imposer un outil particulier, une manière de faire, un délai précis pour faire telle partie du boulot.... alors que le client n'est pas sensé pouvoir maîtriser à ce niveau là l'action de l'entrepreneur, qui reste libre par ex de refuser de travailler de 17h à 18h. Si ton client contrôle tout ça, ton contrat se rapproche beaucoup d'un contrat de travail et il sera peut-être possible de faire requalifier le contrat qui vous lie (là c'est un lien sur un cas espagnol mais c'est l'idée générale, l'autre lien c'est un lien Médiapart donc payant mais il y a les premières lignes).
Mais je ne suis pas en train d'encourager les gens à faire des procès hein, je signale qu'il s'agit de situation de type contournement du droit du travail par l'auto-entreprise. Un procès ça peut coûter cher et on peut le perdre.

Edit : en bref, normalement, le lien de l'auto-entrepreneur avec son client reste celui du chantage économique : je fais appel à toi et si ça va pas je change. Mais c'est sensé être tout.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes