Adolescent ou pas, comment peut-on ENCORE marcher contre l'IVG ? :mur:

Je rejoins plusieurs Mads, je pense qu'il est important de manière générale d'apprendre aux ados à avoir un sens critique, à défendre leurs opinions, de leur montrer que leur opinion compte. Typiquement, j'ai longtemps débattu avec des collègues lors des manifs lycéennes, car ils trouvaient que "franchement, les jeunes ils gueulent pour rien, ils connaissent pas la vraie vie et ils se plaignent pour le bac, alors que de toute façon il est plus simple qu'à notre époque".:facepalm: A mon sens, on ne peut pas attendre des ados qu'ils s'intéressent à leur futur, soient préoccupés par la politique et les "trucs d'adultes" si on leur coupe la parole ou qu'on dénigre leurs revendications. Que cela passe par des manifs ne me dérange pas, tant qu'ils ont un certain âge et que c'est représentatif des valeurs qu'ils défendent.

Là où je tique par contre, c'est que c'est difficile pour un ado (et même après, quand on est un jeune adulte) d'avoir un avis qui soit complètement personnel et pas influencé par les parents. Or lorsqu'on voit comment la manifs pour tous et les anti-IVG instrumentalisent la famille et les enfants, il est difficile de croire que ces jeunes se sont déjà informés auprès de sources pro-choix et qu'ils aient fait leur choix idéologique en conséquence...
Mais c'est assez malsain de les afficher sur internet, car leur avis est soumis au changement, et que ça leur reviendra peut être à la face un jour.

Enfin, s'ils deviennent pro-choix un jour (j'espèèèère !), ils auront d'autant plus de mérite vu l'éducation tolérante, ouverte et progressiste que leur auront fourni leur parents... :lalala:
 
Mais que l'on soit pro ou anti-ivg, n'est-on pas de toute façon "influencé" par quelque chose ? On pourrait dire par exemple que la société et le féminisme nous influencent à être pro-ivg, et c'est d'ailleurs la "norme" ou la "tendance" actuelle, étant donné que la grande majorité de la population est aujourd'hui pro-ivg (du moins dans les pays occidentaux). Les anti-ivg aussi sont influencés, mais par d'autres sources, qui elles sont devenues, à l'inverse, minoritaires.

Ce n'est donc pas forcément dû à un manque d'informations.
 
Ma pote de 14 ans y est allé avec son frère de 10 ans et sa sœur de 12 ans. Je lui est clairement montré que j'étais contre cette marche. Je sais qu'ils pensent ça à cause de leur père ( il vote extrême droite ) mais quand même. Est-ce que vous auriez des arguments que je pourrais lui exposer ?
 
et 2/ franchement, les afficher comme ça (je ne parle pas de l'article mais de Twitter), je sais pas, je suis très mal à l'aise. Je me doute que l'image a été diffusée dans un premier temps par les gens de la manif en question mais la reprendre comme défouloir contre eux, en tant qu'individus... :erf::dunno:. Malgré le fait que leur opinion soit très problématique, rien ne semble justifier à mon sens les insultes... Quel est votre avis les Madz par rapport à ça? Je parle vraiment de ressentis, du coup, c'est évident que cela ne sera pas le même pour tout le monde.
Je suis d'accord… plus largement je trouve très regrettable que l'image de ces gamins ait fini sur internet (surtout qu'elle est super sensible dans ce contexte), peu importe qui l'a postée, pro ou anti. Ca me met vraiment mal à l'aise, leur image devrait être protégée et son relai limité, au vu de la photo ils sont à peine préados… d'autant que si leur présence à cette manif est le fruit de l'influence familiale ils la regretteront amèrement.
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
@meloboe On peut aussi parler de ceux qui seront maltraités car pas désirés et qui en souffriront toute leur vie, ceux qui devront vivre dans des conditions socio-économiques pas vraiment idéales ainsi que des mères traumatisées par une naissance plus ou moins forcée. Bref, des cas systématiquement passés sous silence par les anti-choix (trop dérangeant pour leurs idées ?).
 
Je suis sincèrement navrée pour ce qui va suivre, ce n'est pas de moi je l'ai piqué, j'avoue, mais :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

C'est tout pour moi
Edit : ah si pardon : je viens de tomber sur la chaîne de Virginia Vota - l'esprit franc, franchement un belle pépite, on voit le résultat d'une éducation légèrement hors époque si vous voulez mon avis… Elle a d'ailleurs fait une vidéo sur une vidéo de Mad qui parlait de l'avortement, on a atteint les limites de la connerie là je crois ...
 
Dernière édition :
Extrait de wikipédia : "Juridiquement, l'embryon, n'ayant ni sensibilité, ni personnalité n'est pas considéré comme une personne à part entière. En France et en Belgique, l'IVG est autorisée jusqu'à 14 semaines d'aménorrhée (12 semaines de grossesse), soit au-delà du stade de l'embryon. Le statut juridique du fœtus est incertain."
Rappelons que chez l'être humain le stade embryonnaire dure 8 semaines (soit 10 semaines d'aménorrhée).
Biologiquement parlant nous pouvons comparer un embryon à un parasite.
Je vois déjà les réactions me disant que comparer un embryon humain à un parasite est totalement loufoque, idiot, etc...
Mais laissez moi étayer mon argumentation et vous comprendrez que cela n'est pas si dingue.
Je vais donc faire la comparaison entre l'embryon humain et un parasite intestinal (type ver).
Tout comme le vers, l'embryon est un organisme pluricellulaire.
Outre le fait que le cycle de reproduction d'un parasite intestinal est notamment plus complexe et diversifié selon le parasite, que la fécondation d'un ovocyte et d'un spermatozoïde, je passerais directement au stade de "nidification" (même si ce n'est pas le terme pour le parasite).
L'embryon humain (6/7 jours après la fécondation), vas s'implanter dans l'endomètre via la muqueuse utérine.
A ce stade l'embryon n'est toujours pas différencié morphologiquement (un petit tas de cellules identique), son implantation vas permettre la "transformation" de la muqueuse utérine et de l'endomètre en placenta.
Je vais énuméré l'un des rôles du placenta (autre que le rôle nutritif, respiratoire, hormonale, etc...) : le rôle immunologique.
Le placenta va secrété plusieurs substances (dont la progestérone) visant à calmer le système immunitaire de la mère, soit un
no man's land immunitaire ou l'organisme de la mère va tolérer le corps semi-étranger qu'est l'embryon.
Le parasite, quelque soit son état parasitaire (larve, embryon, ver microscopique etc...) à l'arriver dans les intestins, va s'accrocher sur la paroi intestinal (pour la plupart des parasites, pour certains ils se baladent dans l'intestin), pour éviter de ce faire attaquer, le parasite va sécrété des substances visant à calmer le système immunitaire de l'hôte.
Petite parenthèse en passant, des études sont en cours pour isoler et utiliser ces substances, dans le traitement de certaines maladies (maladie auto-immunes, maladie de Crohn, etc...).
Il est vrai que le processus de nidification de l'embryon, est bien plus complexe que l'accroche d'un parasite aux intestins, mais la finalité est la même, ces 2 organismes secrètent des substances pour que le système immunitaire de l'hôte ne les attaquent pas.
Donc nous pouvons dire que biologiquement parlant, l'embryon et fœtus en devenir est une sorte de parasite.
Si nous considérons biologiquement parlant qu'un embryon est vivant, alors le parasite intestinal l'est aussi !
En reprenant le discourt des pro-vies au sujet de l'embryon : "mettre fin à la vie de l'embryon équivaut à un assassinat.", alors nous commettons un assassinat de masse envers les parasites intestinaux : un génocide parasitaire !!!
(humour de merde je le reconnait :rire::cretin::frotte:).
Redevenons sérieux quand même, humainement parlant on peux considéré qu'un embryon est vivant et je suis d'accord avec @Ocytocine.
J'aimerais qu'on parle des conséquences d'une grossesse menée à terme non désiré, sur la mère et l'enfant.
Cette partie là n'est pas ou peu aborder par les pro-vies, rappelons que ce petit être n'a pas demandé à être conçu.
Que la mère garde ou abandonne son enfant, les conséquences seront les mêmes, la mère souffrira dans sa vie d'adulte, ainsi que l'enfant dans la construction de sa vie d'adulte.
L'enfant si il apprend que sa mère (biologique dans le cas d'une adoption), ne voulait pas de lui au départ, il naîtra en lui un sentiment de rejet qui sera pour lui difficile à gérer et à accepter, même si il a été adopté dans une famille aimante !
Je vous dis pas le bordel à l'adolescence pendant sa crise identitaire !
Il peux y avoir une exception, si la mère au départ ne voulais pas être enceinte, mais qu'après elle prenne très bien sa grossesse, et est finalement heureuse d'avoir cet enfant, alors il n'y aura pas de malaise, pas de sentiment de rejet pour l'enfant.
Des études ont démontrés que l'état d'esprit de la mère pendant la grossesse à un impact sur l'enfant.
Alors personnellement je ne m'en fait pas pour Théophile, il est jeune, il vas bientôt faire sa crise d'adolescence, son regard va changer vis à vis de sa famille, de son entourage, il se fera sa propre opinion, il en changera, il rencontrera des personnes qui lui ouvrirons les yeux sur le monde, la société, il verra les dérives et les choses merveilleuses de l'être humain, il s'éduquera via ses professeurs, des professionnels de tous milieux et tous genres, et surtout il va se rendre compte que popol commence à frétiller devant les jolies filles (et/ou garçons XD:rire:), et qu'il va vouloir explorer sa sexualité !
Alors en attendant pour Théophile, et pour lui permettre d'ouvrir son esprit, continuons de débattre, de se battre pour que les femmes soit l'égale de l'homme et le reste dans l'avenir, que nos droits constitutionnels ne soit pas effacer, bafoué, et que dans ce pays nous puissions toujours nous exprimer en liberté, bref la liberté d'expression et la liberté de ne pas être d'accord, sans employer la violence verbale et/ou physique !
 
@Melc_ Avant la loi Veil, il y avait quand même des IVG. Les personnes riches qui voulaient se faire avorter allaient faire ça à l'étranger, en Suisse pour les plus riches, en Angleterre pour celles qui avaient moins de moyens. Les personnes vraiment fauchées faisaient ça avec les moyens du bord (cintre, aiguille à tricoter, eau de Javel...) et en mourraient parfois. La loi Veil a permis d'éliminer cette injustice. Après, le meilleur moyen pour qu'il y ait nettement moins d'IVG, clandestines ou non, c'est éviter les grossesses non désirées (militer pour de meilleures contraceptions, pour une meilleure éducation sexuelle...)
 
Dernière édition :
@Ocytocine. je ne suis pas sûre que l'argument soit bon... en effet, elle peut accoucher sous x et le confier à l'adoption, comme de nombreuse femmes choisissent de le faire...
Bah voyons, c'est vrai que c'est tellement facile. :lalala: :facepalm:
Déjà il faut mener la grossesse à terme (et quand tu ne veux absolument pas d'enfant, je te laisse imaginer l'état de détresse dans lequel tu peux être). Ensuite, ça n'est absolument pas anodin (j'imagine) de donner naissance à un enfant, de le voir, éventuellement le toucher, et de le laisser partir en sachant que, même si tu n'en veux pas, tu as mis un enfant au monde, dont quelqu'un d'autre s'occupera, certes, mais qui pourra éventuellement faire des recherches plus tard pour retracer l'histoire de sa famille et te recontacter. L'impact émotionnel n'est PAS DU TOUT le même que d'avorter d'un embryon de quelques semaines. Ca à la limite, tu peux très bien le faire et ne plus jamais y penser par la suite. Mais savoir que tu as accouché d'un enfant, qu'il existe quelque part dans ce monde, qu'un jour il/elle pourra te retrouver ?

Je ne veux absolument pas d'enfant, ce serait l'une des pires choses qui pourrait m'arriver, mais j'imagine même pas l'état dans lequel je serais si je devais mener la grossesse à terme et me séparer du bébé ensuite. Tu veux savoir ? Ca me détruirait émotionnellement. (bien sûr, c'est mon opinion perso, d'autres femmes peuvent bien le vivre. Mais pour revenir sur ton message, ce ne sont pas de "nombreuses femmes" qui choisissent de faire ça hein, c'est une option assez rarement choisie comparé à l'IVG. Et j'imagine que c'est un choix contraint, quand ta grossesse est trop avancée pour que l'avortement soit possible).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes