Avec La meilleure version de moi-même, Blanche Gardin se prend les pieds dans le tapis de l’antiféminisme

5 Avril 2016
158
1 347
1 704
29
enfin ça vision du féminisme "radical" a juste l'air de ressembler à son perso de Problemos non ? Que je trouvais déjà gênant. Après j'ai jamais trop compris pourquoi on la classait comme féministe, elle. Mais je la supporte pas du coup, je suis honnêtement fortement partiale
 

Absol-626

Ne citez pas mes spoilers! merci.
3 Juin 2020
323
4 358
544
Je n'ai pas vu la série mais connaissant Blanche Gardin, j'ai l'impression que c'est surtout l'incompréhension qui règne dans l'article.

Blache Gardin a toujours tapé sur les féministes qui poussent le truc "trop loin" . Elle caricature apparemment plein de mouvements contemporains, dans cette série, du genre le véganisme, le développement personnel trop poussé, etc..
Pourquoi quand elle caricature les végans, ça va, c'est drôle, et quand elle caricature le féminisme, là ça ne va plus?

D'après ce que j'ai compris, la série caricature la société moderne, au travers de l'image qu'on donne sur les réseaux sociaux.. Que ce soit les féministes ou les autres, les réseaux sociaux déforme la réalité et ne montre qu'une partie des choses. Souvent celle qu'on voudrait parfaite et montrable. Mais rien n'est parfait, en réalité, donc c'est forcément déformé! Et c'est ça que voulait montrer Blanche Gardin a mon avis.

Je trouve ça quand même un peu hypocrite, de dire clairement que les premiers épisodes, qui parlent d'autre chose, ça va, c'est drôle, mais que dès qu'elle s'attaque au féminisme, c'est pas bien, c'est pas drôle..
ça me fait vraiment l'effet de quelqu'un vexé qui va râler "moque toi des autres mais pas de moi" ..
 
J

Jesilma

Guest
Je suis une grande fan d'humour (très) noir et autant j'aimais bien Gardin au début, autant maintenant... Quand on pense à son tacle magistral envers Polanski de 2017 et qu'on voit ses réactions actuelles face aux victimes de son compagnon et d'autres... ça pique. Donc je ne suis pas vraiment surprise par sa critique du féminisme.

Et surtout je ne vois pas en quoi c'est subversif de taper sur les féministes "actuelles" ou autres "woke" c'est un peu l'obsession médiatique du moment quoi, quel courage... :yawn: L’humour noir c'est pas ça en fait. Après j'imagine qu'elle prêchera les convertis quoi...
 
Dernière modification par un modérateur :
29 Octobre 2021
378
2 421
204
C'est souvent le corollaire de l'humour noir: on trouve ça drôle tant que ceux qui en sont victimes sont des adversaires politiques ou idéologique. À l'inverse, on cesse de trouver ça subversif dès lors qu'on se sent directement visés ou qu'on a une proximité intellectuelle avec ceux qui en font désormais l'objet.

Ainsi, Blanche Gardin ravit les féministes quand elle dénonce publiquement Polanski, mais les consterne quand elle tourne en dérision des dérives féministes. J'ai cette impression en lisant le commentaire de @Jesilma : pour certains, le critère d'appréciation de l'humour noir repose davantage sur la nature même du sujet que sur la drôlerie effective avec laquelle ledit sujet est traité.

Pour ma part, je trouve que c'est justement caractéristique de l'humour noir d'être capable d'agacer un camp puis le camp adverse, de ne jamais faire l'unanimité et d'être capable de faire rire de tout et de tout le monde.

Selon moi, un humoriste dont il est difficile de saisir la pensée et les convictions est dans son rôle, à savoir qu'il se met au service de l'humour plutôt qu'il ne se sert de l'humour, par exemple pour faire du militantisme.
 
J

Jesilma

Guest
@Belllinda
Ah oui, c'est une sacré extrapolation de mes propos là...
Personnellement j'aime l'humour noir qui s'attaque à ceux qui le pouvoir, ou qui tourne en dérision les épreuves de la vie (mort, maladie etc.) C'est un peu le principe de la satire / l'humour noir en fait. C'est pas une question de se sentir visé ou pas ? Oo
Je ne me considère même pas comme militante, mais je peux quand même voir que ses critiques du féminisme sont vues et revues un peu partout, et sans aucune prise de risque ?
Et je ne vois pas quoi en quoi c'est "noir" comme humour en fait ? Blanche Gardin critique le féminisme au premier degré dans certaines interview et ça se ressent dans ses sketchs liés au féminisme. Elle va donc faire une caricature qu'on va trouver drôle si on adhère à sa vision des choses, mais c'est pas de l'humour noir en soi...
 
Dernière modification par un modérateur :
27 Octobre 2021
3
28
4
Je n'ai pas vu la série mais connaissant Blanche Gardin, j'ai l'impression que c'est surtout l'incompréhension qui règne dans l'article.

Blache Gardin a toujours tapé sur les féministes qui poussent le truc "trop loin" . Elle caricature apparemment plein de mouvements contemporains, dans cette série, du genre le véganisme, le développement personnel trop poussé, etc..
Pourquoi quand elle caricature les végans, ça va, c'est drôle, et quand elle caricature le féminisme, là ça ne va plus?

D'après ce que j'ai compris, la série caricature la société moderne, au travers de l'image qu'on donne sur les réseaux sociaux.. Que ce soit les féministes ou les autres, les réseaux sociaux déforme la réalité et ne montre qu'une partie des choses. Souvent celle qu'on voudrait parfaite et montrable. Mais rien n'est parfait, en réalité, donc c'est forcément déformé! Et c'est ça que voulait montrer Blanche Gardin a mon avis.

Je trouve ça quand même un peu hypocrite, de dire clairement que les premiers épisodes, qui parlent d'autre chose, ça va, c'est drôle, mais que dès qu'elle s'attaque au féminisme, c'est pas bien, c'est pas drôle..
ça me fait vraiment l'effet de quelqu'un vexé qui va râler "moque toi des autres mais pas de moi" ..
Je m'attendais, au vu de sa note d'intention, à ce que Blanche Gardin caricature la société moderne et les réseaux sociaux. C'est le cas, mais cela occupe en réalité une place assez minime dans la série. Contrairement à la critique du féminisme, qui occupe vraiment d'interminables épisodes.

Et j'ai bien précisé dans l'article que certaines vannes sur le féminisme étaient très drôle (quand elle licencie sa femme de ménage pour la libérer de l'oppression par exemple) parce qu'à ce moment-là, non seulement BG s'immisce dans les contradictions/failles/paradoxes de certaines féministes, mais en plus elle s'attaque aussi à la bourgeoisie, donc aux dominants. Je ne sais plus qui le disait assez justement en commentaire : l'humour noir, ça fonctionne quand ça permet d'égratigner le système, pas quand ça tape sur celles et ceux sur lesquels tout le monde tape déjà d'habitude. En tout cas c'est mon avis, comme chacun sait la sensibilité à tel ou tel humour... c'est très personnel :)

Donc non, je n'ai pas été "vexée" qu'on se moque de moi. Je n'ai pas trouvé drôle non plus les blagues sur les vegans et je ne suis pas vegan. Parce que, toujours selon moi bien sûr, cet humour-là n'a pour support que le discours dominant qu'on entend déjà partout. Après visiblement des personnes sur ce forum connaissent ou ont croisé des féministes totalement délirantes comme dépeintes dans la série. Ce n'est pas mon cas donc j'ai eu l'impression d'être devant un pur fantasme de la rédaction de Valeurs Actuelles.
 
M

Membre supprimé 350151

Guest
Je vois beaucoup de gens parler de l'humour noir. Je ne sais pas si BG en a vraiment fait, mais je tiens à rappeler ceci : l'humour noir, c'est une forme d'humour qui souligne l'absurde et la cruauté de notre monde. C'est ironique, sarcastique et beaucoup de gens le confondent avec d'autres choses. J'ai par exemple connu des gens qui confondait l'humour noir avec des blagues racistes.

L'humour noir est quelque chose dont je raffole mais malheureusement, faire rire n'est déjà pas évident, ce n'est pas à la portée de tous. Encore moins de gens sont capable de faire de l'humour noir.

Je n'ai jamais été une grande fan de cette "humoriste", et je retiendrais surtout son sketch où elle se permet de tourner en dérision les victimes de son mari. Ce n'est pas de l'humour noir, ça. C'était clairement politique, et là pour donner un avis sous couvert d'humour.
 
15 Avril 2017
1
13
654
47
Je suis une grande fan d'humour (très) noir et autant j'aimais bien Gardin au début, autant maintenant... Quand on pense à son tacle magistral envers Polanski de 2017 et qu'on voit ses réactions actuelles face aux victimes de son compagnon et d'autres... ça pique. Donc je ne suis pas vraiment surprise par sa critique du féminisme.

Et surtout je ne vois pas en quoi c'est subversif de taper sur les féministes "actuelles" ou autres "woke" c'est un peu l'obsession médiatique du moment quoi, quel courage... :yawn: L’humour noir c'est pas ça en fait. Après j'imagine qu'elle prêchera les convertis quoi...
Merci pour ton résumé, fort juste <3 L'humour, et l'humour noir en particulier, s'attaque toujours aux puissants, à leurs dérives, à leurs idées. Si Blanche avait encore un soupçon d'humour, elle attaquerait Bolloré, Zemmour, son compagnon, dans cette série C+...
 

eLLuLa

Ne pas citer svp-LuLa sur Rockie
4 Avril 2013
1 557
10 841
4 654
Je suis pas tellement d'accord avec ce qui est dit sur l'humour noir, et je pense que le malentendu vient d'une méconnaissance du format du stand-up qui est très particulier. Blanche Gardin s'inspire pas mal des humoristes américains et de ce genre qui consiste à parler de soi, sa vie, ses emmerdes (ou de prétendument ce qu'on a vécu), et du quotidien en général, en s'adressant directement au public, ce qu'on appelle "briser le 4e mur". Dans ses différents spectacles elle parle beaucoup de ses névroses pour en (faire) rire, et pour moi la série est la prolongation de cet humour noir sur ses propres fragilités, ses insécurités, et surtout ses contradictions.

Jeremy Ferrari ne fait pas du stand up, mais du one man show.
 
6 Juin 2021
135
1 510
194
29
Je vais regarder cette série par curiosité, mais j'ai moi aussi l'impression que ça va être un ramassis de clichés sur le wokisme digne de Valeurs Actuelles ou du Figaro (journal qui trouve le moyen de m'énerver encore plus que le premier d'ailleurs, je sais pas si je suis la seule).
C'est vrai qu'il existe des féministes, des vegans, des adeptes de développement personnel, etc, très chelous. J'en connais plusieurs. Mais ce ne sont que des gens un peu paumés qui ne sont pas du tout représentatifs du militantisme ou du wokisme en général.
Parmi ceux que je connais il y a par ex une vegane mais hyper bourgeoise, des féministes mais racistes (et qui le revendiquent fièrement en plus), une sorcière wicca qui se revendique à la fois pro ana et body positive, et quelques autres. Mais c'est juste du méli-mélo contradictoire de tout et n'importe quoi. C'est vrai que c'est énervant et parfois flippant, mais on peut pas appeler ça du militantisme et l'assimiler à l'ensemble du féminisme, c'est juste des opinions personnelles postées en vrac sur les réseaux sociaux par quelques personnes.
Je trouve ça dommage qu'on ne regarde que ce genre de personnes un peu wtf, alors que c'est une minorité.
Mais voilà ça fait du spectacle, c'est du sensationnel, ça demande pas de réfléchir, ça fait rire, ça fait du clic facile et surtout ça permet de pas se remettre en question ! Et j'ai bien peur que cette série ne tombe pile poil dans cette facilité.
 
23 Novembre 2020
30
267
209
29
Pour moi l’humour noir, caustique doit par définition être associé à un raisonnement, doit dénoncer quelque chose. ça ne peut pas être pris au premier degré, sinon c’est juste raciste/misogyne/etc., suivant le sujet de la blague.

j’ai regardé le spectacle de BG, et autant par moment je la trouve très drôle et incisive, autant à d’autres moments j’ai été franchement mal à l’aise …

Quand elle dit que les tweets sur #metoo l’excitent - en quoi c’est drôle ? Qu’est-ce qu’elle dénonce ? De qui se moque-t-elle ?

Pareil quand elle dit qu’elle adore être sifflée dans la rue, qui est le sujet de la blague ? De qui se moque-t-elle ? Visiblement de ces « féministes coincées qui ne savent pas accepter un compliment ». Dommage parce qu’elle enchaine après sur une remarque très juste sur l’hypersexualisation des adolescentes, mais le coup du « j’aime me faire siffler » ça m’a rappelé la tribune sur le « droit d’importuner » (:sick:) signée entre autres par Deneuve ….
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes