@PetitePaille Oui je ne dis pas le contraire, y a d'autres trucs tout aussi dangereux et de toute façon beaucoup de cancers sont multifactoriels.
Bah c'est ça le truc, il y a d'autres moyens de contraception mais on ne parle que de celui-là. C'est vraiment l'option par défaut. Quid du DIU, du préservatif, etc ?
 
@Chat-au-Chocolat
Je ne connais pas du tout le CNGOF mais oui peut-être qu'ils sont de mèche avec les labos. Après ils ont cité des sources que j'ai eu la flemme d'aller regarder.
Cela dit tout médicament comporte un risque, même les médicaments pour la thyroïde (ma maman aussi en prend).
Pour le scandale des pilules de 3ème génération heureusement que ça n'a pas été interdit. Il y a un cas qui a beaucoup fait parler de lui et c'est devenu la "norme" = la pilule tue.
Alors que plein de gens n'ont rien eu et n'auront jamais rien. Au final les seules qu'on entend sont celles qui se plaignent mais il y a sûrement des milliers de femmes qui n'ont pas de symptômes négatifs dûs à la pilule.

De toutes façons il y a peu de chances pour qu'un médicament soit interdit, à moins qu'il tue des gens à tour de bras. La plupart du temps la sécurité sociale saute sur l'occasion pour le dérembourser, surtout s'il coûte un peu cher. Et ça impacte peu les laboratoires au final parce que contrairement à un médicament que tu prends de temps en temps quand tu es malade, la pilule est un traitement sur le long terme et quotidien. Donc les filles qui veulent la pilule, remboursée ou pas elles la prendront (ou bien elles se tourneront vers des pilules remboursées qui sont souvent fabriquées par ces mêmes labos).

Pour les autres moyens j'ai l'impression que les gens sont très au courant surtout depuis 2012. Et aussi parce que le stérilet c'est moins cher. Limite prendre la pilule en 2019 c'est vu comme anormal, je te dis pas la tête de ma pote quand j'ai dit que je prenais la pilule. On aurait dit que je lui annonçais que j'avais une sonde gastrique. Aucune de mes potes/connaissances ne prend la pilule. Même celle qui prenait la même que la mienne a arrêté il y a 4 ans. Je me sens vraiment ovni et pour tout te dire quand je vais dormir chez une copine bah je prends ma pilule discrétos parce qu'on dirait que je suis malade et que je prends un cachet, ou de la drogue. Je te jure que je prends ma pilule dans la salle de bains juste après m'être brossée les dents pour ne pas qu'on me voie :rire:

Si on a peur que des jeunes filles sans soucis se fassent prescrire la pilule d'office il faut peut-être demander aux médecins de faire des bilans complets (que ce soit obligatoire pour la première consultation - chose qui avait été faite pour moi). Si c'est pas utile de prendre la pilule alors le médecin peut informer la patiente qu'il y a d'autres alternatives et à la limite informer des risques sans alarmer (chose qu'on avait fait pour moi aussi mais je venais surtout pour des problèmes hormonaux). Et après la patiente fait ce qu'elle veut.

Je sais pas mais moi j'ai plus peur des anxiolytiques par exemple que de la pilule. Je ne sais pas si je préfère avoir un cancer à 60 ans... ou Alzheimer très sincèrement.
Quoiqu'il en soit je n'irais jamais faire flipper une pote qui prend des anxios, déjà parce que si elle les prend c'est qu'elle en a besoin et de deux parce que je vais encore plus la faire culpabiliser d'en prendre si je lui dis qu'elle est en train de pourrir son cerveau. Je peux l'inciter à trouver d'autres moyens de se calmer ou de ne les prendre qu'en cas d'extrême urgence.
 
  • Big up !
Reactions : Chat-au-Chocolat
@miniri Si je comprends bien tu es entrain de me dire qu'un neuroatypique (large groupe d'individus extrêmement hétérogène, c'est pas forcément des gens qui oublient d'avoir des habitudes) va oublier des choses de la vie courante mais il n'oubliera pas le comprimé à prendre tous les 30 jours alors qu'un neurotypique risque d'oublier ?
Si le neurotypique oublie d'office je te dis pas le neuroatypique...
En tant que neuroatypique dans une famille de neuroatypiques avec des troubles très divers (différents autismes, TDAH, TDA, troubles de l'apprentissage, troubles cognitifs, troubles neuro ou neuropsy, un chercheur a qualifié ma famille de mine d'or pour la science). En plus j'élève moi-même des enfants qui ne sont pas NT et franchement la galère pour des étapes simples... Alors que pour les médicaments à prendre 1x dans le mois ou pour l'injection mensuelle à date fixe aucun problème, car une alarme précise et reconnaissable sonne partout alors que pour les 5 autres médocs à prendre tous les jours faut courir et on se rend compte 2h après qu'on l'a oublié, pour une pilule c'est catastrophique tu en conviendra.
 
@miniri @Nastja créer une habitude chez un neuroatypique c'est dur mais pas impossible... Depuis que j'ai une pilule en continue c'est bien plus simple pour moi car je n'ai pas la pause des 7 jours...
Et un implant n'est pas possible chez-moi.
Il n'y a pas UNE solution idéale qui serait unique pour tous...
Il y'a plusieurs possibilités et aux personnes de trouver la solution qui leur convient le mieux dans leur cas. Il faut trouver le médecin qui est à l'écoute pour ça!
Je suis tout à fait d'accord mais pour certains c'est simplement impossible si on ajoute cette difficulté à toutes les autres. Je relève juste que pour certain une dose unique peut être une bonne solution surtout lorsqu'on ne rentre pas dans le cadre habituel.
 
Pour l'histoire des NA et des NT c'est un peu généraliste d'affirmer que la pilule présentée est pour les valides. Par que j'ai des amis NA (je suis NA aussi mais moi j'oublie pas mal de chose mais je ne crois pas que se doit du à ma NA car c'était là avant, c'est plus ma personnalité d'être tête en l'air) qui ont des toc et qui sont au contraire extrêmement ritualisé et donc n'oublie jamais leurs pilules. Donc ça dépend des NA. Et affirmer que les NT n'oublient pas c'est pas juste non plus. C'est pas parce qu'une personne n'a pas de troubles psy à un moment donné qu'elle n'a pas des difficultés du à sa personnalité et à ses difficultés personnelles.
D'ailleurs plus ou moins tous le monde est NA un jour, une dépression est très courante dans la vie (je considère la dépression comme une NA).

Étant atteinte de handicap, je milite contre le validisme au quotidien. Mais parfois je trouve que mes compatriotes vont un peu loin dans certains raisonnements et que tout n'est pas validiste. Je trouve aussi qu'en étant atteinte de handicap, on peut parfois hiérarchiser la souffrance d'autrui (ça m'est arrivé de le faire) et c'est pas forcément une super chose. Bref sorry du HS, ça me paraissait important de développer ce point là.

Pour la pilule, je suis toujours sceptique quand ça concerne l'introduction d'une chose dans le corps à base de polymères (ça vaut pour la contraception nouvelle pour les hommes, le truc qui est censé durer 13 ans).

Une contraception ne sera jamais efficaces à 100% ni sans effets secondaires parce que c'est une traitement médicamenteux. Plus particulièrement des hormones pour la plupart (sauf le DIU ou la stérilisation). Et forcement ça a un impact sur le corps, c'est plutôt logique. Du coup je crois pas au développement d'une contraception sans effets secondaires. Parce que même le DIU et la stérilisation ça en a. On cherche à aller contre la biologie du corps donc ça a forcement un impact. Le principal c'est de développer des contraceptifs qui minimisent ce risque (il y a des pilules moins dosées que d'autres par exemple), de développer des contraceptifs masculins équivalent à ceux féminins (et pas des trucs qui durent 13 ans à base de polymères). Surtout de dépister lors des contrôles gynéco toute pathos éventuelle et de parler des facteurs de risques avec le patient pour choisir le contraceptif le plus efficace avec le moins de risques. Quitte à recommander le préservatif pour certains qui marchent très bien aussi (je l'utilise depuis trois ans sans craquages et pour palier au manque parfois de lubrification qu'il peut entraîner, j'utilise du lubrifiant compatible). Mais aussi faire de l'éducation thérapeutique, accepter la stérilisation des femmes, ne plus les juger sur des oublis car c'est humain. Bref le combat pour moi il est plus là, redonner le pouvoir aux femmes de gérer leurs contraceptions en les traitant dignement et en leurs donnant les infos.

Et encore un autre combat, arrêter de juger les femmes sans contraceptifs, de juger celles qui prennent des hormones (par choix ou contrainte médicale comme l'endométriose). Il y a eu beaucoup d'injonction ces dernières années pour arrêter la pilule par exemple. Et les injections c'est chiant.
Épileptique TDAH, je peux le dire je préfère la pilule unique. Je n'ai jamais été fichue de prendre la pilule simple lorsque c'était mon seul traitement mais là avec une bonne dizaine de pilules au quotidien c'est déjà l'horreur malgré le pilulier, les applis, les alarmes ... alors que mon médicament mensuel ou mon injection se font sans problème car comme c'est inhabituel mon cerveau réagit directement à ce stimulus car il est pas noyé comme pour les autres trucs. Franchement si possible je signe directement.
 
@miniri Si je comprends bien tu es entrain de me dire qu'un neuroatypique (large groupe d'individus extrêmement hétérogène, c'est pas forcément des gens qui oublient d'avoir des habitudes) va oublier des choses de la vie courante mais il n'oubliera pas le comprimé à prendre tous les 30 jours alors qu'un neurotypique risque d'oublier ?
Si le neurotypique oublie d'office je te dis pas le neuroatypique...

Donc on en conclut que cette pilule n'est que pour les neurotypiques. Et si elle n'est que pour les neurotypiques le problème est bien celui que je présentais : le comprimé dont il faut se rappeler tous les mois vs tous les soirs c'est pas une bonne idée. Dans le même genre il y a l'implant.
Me concernant j'utilise l'anneau depuis 6 ans, et j'ai jamais oublié de l'enlever ou de le remettre alors que j'oublie fréquemment de prendre des médicaments que je dois prendre tous les jours depuis encore plus longtemps. Donc on peut pas dire que ça soit une mauvaise idée de devoir s'en occuper toutes les 3 semaines, ça peut correspondre à certaines personnes.
Ce qui m'inspire pas confiance avec l'implant c'est qu'on peut pas le retirer soi-même si il y a des effets indésirables, et comme j'ai tendance à avoir une acnée carabinée au naturelle je tenterai pas le coup.
 
  • Big up !
Reactions : FLYxAWAY

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes