Querencia

tournesol de tes mort
J'invite certains (et sans condescendance mais parce que c'est vraiment intéressant) à s'intéresser au modèle japonais de la Police, qui est pas du tout parfait mais qui fait réfléchir.

Ils font culpabiliser tout autant les victimes de violences quitte à tout faire pour pas qu'elles ne portent plaintes. Pareil pour les viols et tout autre type d'agression à l'égard des femmes. :ninja:
 

Moufff

Illustratrice Moufff/Lesgribouillis
Ils font culpabiliser tout autant les victimes de violences quitte à tout faire pour pas qu'elles ne portent plaintes. Pareil pour les viols et tout autre type d'agression à l'égard des femmes. :ninja:

Alors moi c'était pas du tout dans cette partie là c'est pour ça que j'ai dis "qui est pas du tout parfait" mais j'aurais du préciser désolée.
Je parle du coté "avenant" de leur image. Le fait qu'ils soient là pour aider au quotidien et pas pour punir.

Mais j'ai dis ça trop légèrement car evidement le japon niveau pénal, c'est la cata.
 
  • Big up !
Reactions : Querencia
Je viens juste de retomber sur l'extrait en question:
Et bin j'ai trouvé le discours de la dame construit, correct et pas du tout choquant. Elle n'appelle pas à la haine ou à la violence, elle fait le constat que des gens ont peur de la police. Et c'est vrai. (Mais pas que, bien sûr.)
Que des gens sont battus, blessés ou tués sans raison pour la seule faute d'être racisés. Et c'est vrai aussi. (Mais pas que, bien sûr.)
Et j'ai aimé sa réaction face au mec qui ne veut pas l'écouter et lui faire dire à tout prix que la police c'est bien et gentil et que les méchants c'est les autres.

Sa comparaison avec le féminisme ("Men are trash" "Not all men") est logique et claire. On ne prone pas la haine et la destruction des hommes lorsqu'on dénonce les violences conjugales non? Bin c'est pareil, ni plus, ni moins. Mais on a le droit (et le devoir) de le dire. Répéter "mais pas que, pas tous, etc" ça n'avance à rien, et ça empêche le message d'être entendu.

Pour la peur de la police, je trouve qu'une bonne métaphore est à la peur des chiens:
si on a été mordu par un chien ou qu'un de ses amis/proches/etc a été mordu, il est possible, voire probable qu'on ait peur des chiens.
Mais ça ne veut pas dire que tous les chiens sont méchants ou vont mordre ou devraient être tués, juste qu'on en a peur et qu'on s'en méfie à priori, sans savoir si c'est un chien méchant ou pas. (Vous suivez toujours la métaphore ?)
Un chien qui aboie dans son jardin à mon passage ne fait que son travail de gardien, sans être méchant. Les chiens d'aveugles ou d'accompagnement font leur travail aussi et sont indispensables, mais ça n'empêche pas d'en avoir peur. Et on a le droit de le dire. (Le syndicat canin ne devrait pas nous attaquer pour ça, pour filer cette métaphore jusqu'au bout...:d)

Je ne suis pas anti-flic, bien que profondément optimiste, je n'ai pas confiance dans mon prochain pour s'autodiscipliner dans tous les domaines. Donc oui la police est utile, quand elle fait bien son travail (ce qui est, à priori, le cas la majorité du temps, sinon ça ne fonctionnerait pas) Nous avons besoin de règles et d'une forme d'autorité, oui, MAIS nous avons surtout besoin que les règles s'appliquent à tous, aux petits comme aux puissants, à ceux qui sont armés comme à ceux qui sont nus.
Et qu'on puisse dénoncer les abus et les dérives et les dangers dont on est victimes, c'est la base.
De façon personnelle, je n'ai pas "peur" de la police, MAIS j'ai toujours un peu la trouille au volant quand je croise une patrouille parce que en cherchant un peu, il y aura forcément un truc pas en règle sur ma voiture, MAIS je sais que si je dois aller porter plainte je risque de me faire rire au nez, envoyer bouler, ou slutshamer, MAIS je suis toujours prise d'angoisses lorsque des patrouilles de (très, trop?) jeunes hommes armés de M16 passent dans la rue ou le métro où je me trouve, MAIS je ne vais plus en manif malgré les opinions.
(Et je suis, je crois, dans le top 10 des personnes qui ne craignent pas les abus policiers: blanche, classe moyenne, valide, cisgenre, en surpoids (donc pas "trop désirable" selon les critères médiatiques), non militante, mariée et vivant en quartier résidentiel d'une ville moyenne)
Et je repense à ça https://www.rockiemag.com/temoignage-viol-slate-13333 parce que moi aussi j'ai lu l'article en question hier, et qu'il m'a remuée. Et purée, la prise en charge de la police australienne :top: et la comparaison avec le récit d'une prise en charge en Allemagne :mur: bien c'est pareil. En fait on voudrait juste que la police donne l'exemple et soit irréprochable, comme on nous demande de l'être. Ou alors punie de la même façon pour les mêmes actes. (Une bête histoire d'égalité des droits écrite sur le fronton des mairies tout ça...)
 
@AnnaKN
Tu ne t'adresse pas forcément à moi (quoi mon ego? :P)
Mais oui, c'est vrai, il faut que "pas tous" et "il ne faut pas généraliser" existent et soient présents dans le discours. Il faut juste que ça ne soit pas la seule réponse à la dénonciation de la peur ou des critiques. Bien sûr que ce n'est pas une généralité et il faut le dire mais "bloquer" la parole avec n'est pas sain pour le débat.
D'ailleurs, et j'aurais du le mentionner, je soutiens et je respecte toutes les personnes qui choisissent une voie dans le but de faire changer les choses et faire évoluer les mentalités :top:
 
En France, en 2020, une personne qui exprime simplement son opinion à la télé, une opinion qui repose sur des faits et des statistiques, peut être réprimandée par un ministre en exercice, être harcelée sur les réseaux sociaux et faire l'objet d'une plainte. Et c'est "que" Camelia Jordana, une actrice mainstream et assez lisse, qu'on ne peut pas qualifier de militante. C'est effrayant, franchement effrayant. Ca donne une idée de l'état du débat démocratique dans ce pays et en particulier dans les médias (apparemment, y a que les idées d'extrême-droite qui sont couvertes par la liberté d'expression selon certains). Franchement, force à elle. :supermad:
 
@AnnaKN Je comprends que tu aies envie de défendre ta profession, mais je trouve que l'esprit de corps est une des problèmes qui empêche justement de reprendre confiance dans certains métiers.

Tu parlais à un moment des généralisations qu'on pourrait faire sur d'autres professions en citant notamment les médecins. Mais justement, je ne sais pas si tu as suivi mais il y a tout un mouvement qui remet en cause certaines pratiques de médecine à la française. Pourtant, moi, j'ai confiance dans les médecins parce qu'il y a de nombreux médecins qui élèvent la voix pour dire qu'ils ne sont pas d'accord avec ces pratiques et mettent un point d'honneur à faire savoir qu'ils travaillent autrement. Je n'ai donc pas confiance dans TOUS les médecins et je reste très méfiante quand je choisis un nouveau médecin pour certains points sensibles (notamment gynécologie), mais je sais qu'il y a de nombreux médecins qui sauront s'occuper de moi correctement et ça me rassure beaucoup quand ils me disent "telle pratique n'est pas acceptable, c'est un problème que des médecins fassent ça" plutôt que "oui mais il y a des bons médecins!"
Par exemple, la première gynéco que j'ai vu de ma vie, j'étais déjà très âgée car j'avais entendu plein d'histoires d'horreur de mes copines sur les gynécos et j'avais peur. Je lui ai expliqué mes craintes et leurs raisons et au lieu de minimiser ou de m'inviter à ne pas généraliser, elle m'a dit "pff mais franchement, ya vraiment des confrères qui nous compliquent la tâche et qui font n'importe quoi, j'entends ce genre d'inquiétudes souvent, et pour les mêmes raisons que vous". Hé bien sa réaction m'a beaucoup rassurée! Je ne me suis pas dit "ah oui, même ma gynéco le dit, donc ce sont tous des pourris!" mais au contraire "elle reconnait qu'il y a un problème et semble prête à remettre en cause sa profession s'il y a un soucis" et ça m'a mise en confiance, non seulement par rapport à elle mais par rapport aux autres médecins car j'ai su que si elle pouvait réagir comme ça, d'autres en étaient capables aussi!

Pour moi, la police est une institution absolument indispensable et dans certains pays occidentaux où j'ai vécu, je lui faisais énormément confiance, elle me rassurait. Je n'ai pas du tout le profil des personnes qu'on cible au faciès, je ne vais pas en manif et j'ai globalement peu d'interactions avec la police. Pourtant, je ne suis pas rassurée par la police française, il faut bien dire les choses comme elles sont.

Les quelques fois où j'ai eu des interactions avec la police française (en contexte sans tension la plupart du temps), je me sentais globalement mal à l'aise ce qui n'a pas été le cas dans d'autres pays occidentaux. Les commentaires que les policiers que j'avais en face de moi faisaient, la manière dont ils parlaient, leurs attitudes ne me mettaient pas en confiance.
Et je veux bien croire que chaque métier est différent. Par exemple, j'ai accompagnée une amie qui s'est fait cambrioler et j'ai vu passer 3 groupes de policiers différents. Je ne me souviens plus trop quels étaient leurs rôles mais il y avait 2 jeunes policiers en uniforme qui apparemment étaient en patrouille (?), un jeune policier pas en uniforme qui venait directement du commissariat à pied et 2 policiers plus âgés de la police scientifique (la seule femme sur les 5 étaient de la police scientifique). Franchement, les jeunes policiers étaient sympas mais je ne me sentais du tout à l'aise. Ils ont fait des commentaires (pas sur nous hein, sur des affaires je crois) dont je ne me souviens plus des détails qui étaient assez limites. Je me souviens que quand ils sont partis (et ils avaient donné l'impression de vouloir plaire à ma pote), j'ai pensé que si je devais porter plainte pour viol, je n'aimerais pas tomber sur eux car j'avais le sentiment qu'ils minimiseraient. Pourtant, je répète qu'ils avaient été sympas, polis et blagueurs mais je ne me sentais pas à l'aise, il y avait un côté trop familier dans leur attitude, et le fait qu'ils se permettent tranquillement certaines discussions devant nous me donnaient l'impression qu'ils ne pensaient même pas que ça pourrait posr problème et que donc c'était une attitude assez banale pour eux (alors que les 2 en uniforme ne connaissaient pas vraiment celui sans mais l'ont croisé dans notre appartement et ont commencé à avoir ces échanges avec ce collègue quasi-inconnu, comme si c'était habituel).
Les 2 policiers de la police scientifiques étaient assez froids et pas particulièrement sympas (ils ont même répondu un peu sèchement à certaines de nos questions) mais ils n'étaient pas hostiles pour autant et ils ne m'ont pas du tout donné cette même impression, peut-être parce qu'ils inspiraient un côté plus "professionnel" dans leur attitude neutre et distante.
Et je précise que les jeunes policiers se sont énormément plaints entre eux de leurs conditions de travail devant nous et je comprenais que ce soit pas cool, je compatissais donc mon malaise face à la police n'enlève rien à l'empathie que je pouvais/peux avoir pour le policier en tant que travailleur.
Les personnes que je connais qui ont porté plainte en n'ayant pas du tout un profil racisé m'ont aussi rapporté des réactions qui ne m'inspirent pas confiance, avec une sorte de victim-blaming systématique ou des jugements péremptoires, même pour un portefeuille volé ou une agression physique dans la rue.
Et globalement, je ressens toujours un malaise quand je croise des policiers dans la rue en lien avec ce qu'ils font ou comment ils se comportent, ou la police des frontières (par exemple, le flic à la frontière qui commençait à commenter le physique de ma pote étrangère en contrôlant son passeport à l'arrivée en France).

Après, je sais que mes proches qui vivent dans le Sud-Ouest par exemple ont un rapport plus détendue à la police donc peut-être que ce n'est pas quelque chose lié à "la police française" mais en tout cas à Paris, la police me met vraiment mal à l'aise alors que je n'ai jamais eu de problème avec elle. Et je pense que ça dénote quand même un souci dans l'image qu'elle renvoie, notamment en criant #NotAllFlics! dès qu'on critique quelque chose dans la profession, et aussi dans certaines affaires qui me paraissent quand même assez significative de l'existence d'un vrai problème dans la gestion de la police en France. Par exemple, quand tu te plonges dans l'histoire du viol de la victime canadienne au quai des Orfèvres, je veux dire, ça révèle vraiment que dans certains groupes de policiers, il y a un souci lié à un sexisme imprégné et un corporatisme qui protège les collègues avant les victimes.

Si les policiers qui aiment leur profession et sont plein de confiance dans leur uniforme mettaient autant d'énergie à exiger haut et fort que leurs collègues soient tenus responsables de leurs actions qu'à dire qu'il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, je pense que la population aurait déjà un peu plus confiance dans l'institution policière.

Bref, je trouve ça super qu'une MadZ puisse témoigner de son métier de policière et franchement, ça m'intéresserait d'en savoir plus sur ton expérience! Mais je trouve ça dommage de se concentrer autant sur le concept de "non aux généralisations" et de chercher à contrebalancer tout propos négatif par quelque chose de positif alors qu'il y a bien des critiques générales qu'on peut faire à certains métiers parce qu'il y a des problèmes qui existent. L'idée est de travailler à les régler et non de se passer de cette profession!
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes