Ah mais MERCI pour cet article <3

Juste, cette phrase, je m'y reconnais tellement :

« J’ai enragé en réalisant que ces questions qui me torturaient, mes camarades masculins ne se les posaient même pas. Je n’envisageais mon avenir qu’en termes d’obstacles et de choix déchirants, pendant qu’eux préparaient méthodiquement les moyens de réaliser leurs ambitions. »
C'est tout à fait ça.

Je ne trouve vraiment pas que cet article culpabilise qui que ce soit, c'est la société qui nous culpabilise, c'est la société qui nous enjoint de réussir famille et carrière, sans nous laisser la possibilité de réussir les deux. Pourquoi ? Parce que l'approche est toujours culpabilisante. Réussir sa carrière "sans être une mère indigne" (comme si c'était le corollaire nécessaire d'une carrière ambitieuse), avoir une vie de famille épanouie "sans sacrifier sa carrière" (comme si c'était un risque associé, par défaut).

Les hommes, se posent-ils ces questions ? Dit-on aux jeunes hommes qu'ils peuvent réussir les deux, leur dit-on de s'en préoccuper ? Non.

Personnellement, ça ne m'intéresse pas d'avoir le témoignage d'une mère-de-famille-épanouie-professionnellement. C'est un exemple, dans lequel je ne suis pas sûre de me reconnaître (je suis d'ailleurs sûre de ne pas m'y reconnaître, vu que je ne veux pas d'enfants).

Ce témoignage-ci dépasse la valeur d'exemple, il appelle moins à l'identification qu'à la réflexion. Vous êtes nombreuses à avoir souligné que toutes les situations sont différentes ; mais cette mad (et Nathalie Loiseau) ne prétendent pas inviter toutes les femmes à concilier famille et carrière. Le message est : faites péter les barrières qui vous laissent croire que vous DEVEZ choisir. Chacun est bien sûr libre de faire des choix. Mais arrêtons de nous laisser imposer des choix par la pression sociale. (À vous lire, j'imagine d'ailleurs qu'un témoignage d'une femme ayant concilié avec succès famille & carrière aurait précisément été critiquée (à raison !) en soulignant les particularités de sa situation. J'imagine bien qu'il n'y a pas de recette miracle en la matière, et que tous les cas sont particuliers, comme beaucoup l'ont souligné ici ! ;) )

Je ne veux pas d'enfants, alors j'ai cru me sortir de ce dilemme par la simplicité. C'est ce que je me disais pendant mes études : je ne veux pas d'enfants, donc je peux poursuivre ma carrière sans entraves. C'était bien sûr sans compter sur le sexisme ordinaire, et le machisme encore très prégnant dans certaines cultures d'entreprises. TOI, tu as beau avoir fait ton choix et être sereine avec, mais tou•te•s mes collègues (et tout mon environnement pro, soyons honnête) me parlaient systématiquement au futur : « quand tu seras mariée, quand tu auras des enfants, etc... »

C'était une évidence. Jusqu'à ce que je comprenne, moi aussi, que je n'avais pas besoin de choisir. Je ne veux toujours pas d'enfants, mais à ceux qui demandent, je réponds que je ne vois pas le rapport avec mes ambitions professionnelles.

Personne n'a dit qu'avoir et élever des enfants, c'était facile. Personne ne dit que mener de front une carrière ambitieuse et une vie de famille épanouie, c'est facile. Je crois qu'on dit simplement qu'il est anormal que seules les femmes se posent la question en termes de choix, en termes de sacrifices.

Les hommes ne se posent MÊME PAS la question (qui amènent 3 pages de commentaires ici). Et ça vraiment, ça me sidère.

Bref, merci pour ce témoignage <3
 
Ah mais MERCI pour cet article <3
C'était bien sûr sans compter sur le sexisme ordinaire, et le machisme encore très prégnant dans certaines cultures d'entreprises. TOI, tu as beau avoir fait ton choix et être sereine avec, mais tou•te•s mes collègues (et tout mon environnement pro, soyons honnête) me parlaient systématiquement au futur : « quand tu seras mariée, quand tu auras des enfants, etc... »

/QUOTE]

Je suis d'accord, j'entends aussi ce genre de remarque. Je suis allée consulter un spécialiste récemment et elle m'a dit "quand vous serai enceinte...". On part donc du principe que tout femme, un jour ou l'autre aura des enfants. C'est presque un devoir!
 
Je ne me base pas sur ce qu'on "dit aux femmes", personnellement, quand je dis que ne pas choisir c'est faire un choix en soi. Je me base sur la réalité "de terrain", dirons-nous, et sur le fait qu'à moins d'avoir des journées de 35h ou le don d'ubiquité, on ne PEUT PAS être à la fois très présente auprès de ses enfants et très présente au travail.
Cela ne signifie pas qu'on ne peut pas avoir des enfants heureux et un boulot dans lequel on assure et progresse.
Cela signifie juste qu'on ne peut physiquement pas être au boulot et aller chercher son enfant à l'école.
Que le soir, si on quitte à 19h (pour un cadre de région parisienne ce n'est pas tard) et qu'on a 1/2h de trajet, on rentre chez soi à 19h30. Ce qui signifie, si on a des enfants en bas âge, qu'on les voit 30min à 1h environ. Sachant qu'en fin de journée, ils sont généralement crevés et que ce n'est donc pas le moment le plus topissime. Cela veut dire que la journée d'école, les histoires de copains etc., ben il les aura raconté à la nounou, le gamin. Que, occupé(e) à faire la bouffe ou gérer toute autre intendance, tu n'auras pas nécessairement eu le temps pour beaucoup de jeux, d'histoires ou de câlins.
Ce n'est pas un problème pour tout le monde, mais j'ai quand même le sentiment que, lorsqu'on fait des enfants, c'est pour les voir et en profiter un minimum. C'est donc globalement courant d'être frustré-e voire peiné-e ou même paniqué-e quand on a le sentiment de passer à côté de son enfant.
Je ne dis pas qu'on ne passe de de bons et beaux moments avec ses gosses quand on travaille, ni même que les enfants en souffrent forcément atrocement, sûrement pas. Mais j'ai tendance à penser que le qualitatif, même si c'est le plus important, ne peut pas compenser totalement le quantitatif.
Et je ne vois pas en quoi c'est lié au fait d'être une femme. C'est une histoire de parentalité, point barre. Bien sûr que la pression sociale, à ce niveau, repose magistralement sur les femmes. Mais au cœur des foyers, la question se pose pour les papas comme pour les mamans. Mon mari a lui aussi des coups de blues à ce sujet. Très souvent, il me dit "ben je n'aurais même pas vu la puce ce soir" (à six mois on va vite au lit), et ça l'affecte. Un de mes potes, dont la copine est enceinte, se pose plein de questions à ce sujet. Ils ont décidé de faire comme nous, c'est-à-dire l'un des deux assure le gosse le matin, l'autre le récupère le soir, et il appréhende à mort les réactions à son boulot quand il va devoir annoncer qu'il ne quittera plus après 18h.
Et c'est la même chose quand on regarde du point de vue travail : je sais pertinemment que mon travail serait meilleur si j'avais un temps de présence plus important au boulot, car je pourrais mieux approfondir certaines choses, je pourrais être plus réactive. Si j'étais plus souple niveau horaires pour faire mes conduites d'entretien. On peut optimiser son organisation de travail, être au taquet quand on est sur place, ramener du taff le weekend... Là encore, le qualitatif ne rattrapera pas tout le quantitatif.

Et... Ce n'est pas "grave". Mais c'est une réalité quoi. Ce n'est pas une question de "s'autoriser" à ci ou ça, de s'extraire de schémas quelconques... C'est juste une question de principe de réalité : on ne peut pas tout faire à 100%. Certain-e-s seront tout le temps ou parfois rattrapé-es par ça, se questionneront, d'autres vivront très bien avec.

Mais à mon sens... Non, on ne peut pas "tout" avoir.
 
@MadmoizellePlume Update: j'ai parlé à un D4 aujourd'hui qui m'a dit que sa mère est pédiatre, et qu'elle partage son temps entre la clinique et l'hôpital. Ce qui signifie que, à priori, si elle arrêtait l'un ou l'autre, elle aurait un travail à mi-temps. (bon, ça n'enlève toujours pas la question de l'internat)
Il nous reste deux ans et demie pour trouver la solution... ;)
 
  • Big up !
Reactions : Plume*
@Monemy Sinon, on n'a qu'à faire un truc : on prend un seul poste de pédiatrie pour toutes les deux, et on prend un mi-temps chacune :d C'est pas une idée de génie ça ? ahaha.

Allez, faut se dire que rien que l'angoisse et l'envie de vouloir bien faire, ça nous portera à faire les choses au mieux. On sait à quoi s'attendre, au moins. On sait que ça sera pas facile. C'est mieux que de se voiler la face, je crois.. Et s'il y a quelque chose à sacrifier, pour ma part je sais que ce sera du côté du travail et non du côté des enfants ou du couple. Parce que mener à bien sa vie de famille, ça aussi, c'est une belle ambition :)
 
  • Big up !
Reactions : Monemy and celeberyn
A l'image de certains sujets en ce moment cet article est une jolie envolée lyrique pleine de bon sentiment ... qui reste donc très très théorique : sans doute écrit pour des Madz qui n'ont pas débuté leur carrière et n'ont pas encore confronté leurs idéaux avec la réalité. C'est une très bonne idée de leur dire: tout est possible faut y croire et y aller en fonçant.

Je m'étais bien aperçu depuis quelque temps qu'il y a des vagues d'ado qui débarquent sur le site. Bon le topic "petite soeur", les articles "comment s'habiller pour sa rentré au collège" et les topics "on se motive pour le bac" me semble donc pertinents. Et cet article aussi ...

Mais il y a aussi tout un tas de Mad qui ont grandi depuis la naissance du site. Moi en tout cas; et maintenant les questions de carrière et d'éducation des enfants par exemple commencent à être des sujets qui m'intéressent. En lisant les commentaires, on voit bien qu'il y a des Mad en attente de sujets avec des thématiques plus "adultes" et plus terre à terre peut être.

Il y a de plus en plus de lectrices avec des ages de plus en plus différents. Il y a donc peut être une réflexion à mener de ce coté je pense !
 
  • Big up !
Reactions : Venom and JessyCat
Que le soir, si on quitte à 19h (pour un cadre de région parisienne ce n'est pas tard) et qu'on a 1/2h de trajet, on rentre chez soi à 19h30. Ce qui signifie, si on a des enfants en bas âge, qu'on les voit 30min à 1h environ. Sachant qu'en fin de journée, ils sont généralement crevés et que ce n'est donc pas le moment le plus topissime.
Au final la vraie révolution serait d'aménager les horaires de travail pour tout le monde, à la fois pour les femmes mais aussi pour les hommes, qui peut être se sentiraient moins frustrés à l'idée de ne pas profiter pleinement de leur famille.

Ça peut être intéressant de le faire en général et pas uniquement pour les personnes ayant des enfants. Cela participerait à un équilibre de vie plus raisonnable et plus efficace.
D'ailleurs je profite pour ajouter qu'en province on termine pas forcément a 18h pile et qu'on a du trajet aussi :d (pour ma part dans ma boite on arrive à la maison rarement avant 19h et les papas sont frustrés).
 
Quand j'ai vu le titre de cet article, j'ai direct pensé à ma mère! 6 ans d'études, et pourtant 3 filles! (qui ont aussi l'intention de faire de grandes études et un grand métier! :3) Aujourd'hui divorcée puis mariée, c'est une vraie business woman! et pourtant, moi et mes soeurs, nous n'avons jamais ressenti un "manque"! (pourtant elle part tôt et rentre tard, en général 7h30-20h) BIG UP MAMAN <3
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : kookie182 and Melissa
J'arrive plusieurs mois après la parution de l'article :) Mais en ce 8 mars, pourquoi ne pas réagir ?
J'ai acheté et lu le livre suite à la lecture de cet article.

Ce qui est drôle, c'est que ce livre m'a motivée et profondément agacée à la fois.
Motivée, car il est encourageant de lire le témoignage d'une femme qui a su tracer son chemin; un chemin en adéquation avec ses envies et ses ambitions.
Mais agacée, car, qu'elle le veuille ou non, elle donne quand même l'impression que finalement, c'est simple de tout avoir. Et c'est probablement simple, quand, comme Nathalie Loiseau, on est très douée pour les études, qu'on vient d'un milieu privilégié et qu'on a croisé sur son chemin des personnes bienveillantes.

Mais qu'en est il des autres femmes, celles un peu moins douées à l'école, venant d'un milieu plus modestes, celles moins entourées ? N'ont elles pas le droit, elles aussi, d'avoir tout ?
Comment les aider elles à naviguer dans le monde professionnel, à s'accomplir, à tout choisir ?

Le livre de Nathalie Loiseau est chouette, mais il parle à une catégorie très limitée de la population, pas à toutes les femmes. Et c'est dommage.
Je serais curieuse d'en savoir plus sur elle et connaitre ses conseils pratiques.

@Fab pourquoi ne pas organiser une rencontre avec elle et des Madmoizelles, sur le modèle de ce qui avait été fait avec Najat Vallaud-Belkacem ? En invitant des madmoizelles jeunettes, comme @Melissa qui a rédigé cet article, mais aussi des madz plus âgées, qui travaillent déjà, sont plus proches de la trentaine, et que ces sujets touchent plus directement au quotidien.
 
@Fab pourquoi ne pas organiser une rencontre avec elle et des Madmoizelles, sur le modèle de ce qui avait été fait avec Najat Vallaud-Belkacem ? En invitant des madmoizelles jeunettes, comme @Melissa qui a rédigé cet article, mais aussi des madz plus âgées, qui travaillent déjà, sont plus proches de la trentaine, et que ces sujets touchent plus directement au quotidien.[/QUOTE]

OWIII :paillettes:une rencontre avec Nathalie Loiseau :paillettes:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes