La paperasse, les impots ça m'a pas fait grand chose.
Je me suis souviens avoir à la fois pris un coup de vieux et m'être sentie comme une petite fille le premier soir ou mon père m'a laissé toute seule dans mon studio la veille de ma rentrée à la fac:tears:
mais le vrai passage à l'âge adulte, je crois que je viens de le ressentir. Je viens de passer un oral qui (si je me suis pas plantée) me donne virtuellement le droit de prescrire. C'était quelque chose qui me paraissait tellement lointain après le bac, ça veut dire que je vais bientôt être médecin et que je vais réaliser un vrai grand rêve (et on en réalise pas tout les jours quand même), ça veut dire que je suis responsable non seulement de ma couenne mais aussi de la santé d'autres personnes....j'en avais les larmes aux yeux de fierté dans le bus en sortant de mon oral:shifty:

la première fois que j'ai conduit toute seule, sans mes parents en conduite accompagnée aussi:Pff:
 
mouahmd;3885107 a dit :
mais le vrai passage à l'âge adulte, je crois que je viens de le ressentir. Je viens de passer un oral qui (si je me suis pas plantée) me donne virtuellement le droit de prescrire.
M'en parle pas, je suis en plein dedans. Et j'ai la trouille parce que si je l'ai ça veut dire que cet été je peux remplacer, avoir mes propres patients et devoir assumer toute seule (en essayant de ne pas les tuer).

Ca fout un peu les pétoches quand même.
 
Ben moi j'ai une carte illimitée, j'adore le cinéma et j'y vais donc souvent toute seule, parce que d'une part je conçois que ce ne soit pas dans les moyens de tou-te-s mes ami-e-s d'y aller aussi souvent que moi et que dans le fond, si le film est bon, je m'y laisse complètement absorber alors je n'ai pas besoin d'être accompagnée et de risquer de manquer un film intéressant !
Donc le coup du cinéma toute seule, je ne vois pas où est le problème...
En fait, ce qui me rappelle que je vieillis, c'est surtout quand mes couleurs une fois parties, je vois le tas de cheveux blancs / gris sur mon crâne et ai l'impression d'être une grand-mère. Et quand je croise des ami-e-s de lycée ou de fac dans la rue et que je trouve qu'ils ont l'air vieux, ça me fait toujours un choc...
 
Dernière édition :
Hier, à 17 ans, j'ai rempli les papiers pour mon appartement de l'année prochaine, et c'est à moi que la proprio a donné les clés... Mon appart, à moi, dans une grande ville, toute seule. Et je vois déjà tout ce que j'aurai à faire, entre ménage hebdomadaire, courses, surveiller les compteurs... sans maman et papa. Brrr :shifty:
 
Ma cousine vient d'accoucher, ma mère a acheté un cadeau, mon père aussi et moi aussi! Ma soeur plus jeune que moi de trois ans (20 ans) n'a rien acheté...C'est dans les moments où je me sens obligée de faire des trucs qui se font aux moments où il faut, de devoir respecter les régles et les codes sociaux sous peine de paraître impolie que je me sens vraiment adulte. Et me rendre compte que les nouveaux-nés seront les jeunes de demain et que c'est plus nous ça me donne un coup de vieu :sad: . Autrement je me suis reconnue dans le verre de vin ^^ la situation est trop bien décrite.
 
loulou33;3838615 a dit :
[ul][li]Quand j'ai commencé à 26 ans à refuser des soirées en semaine, ou à les placer plutôt le jeudi soir en me disant que la semaine de taff était presque finie et que se serait moins dur[/li][li]Quand tu comptes les heures de sommeil qu'il te reste à dormir en te couchant et que 7h devient le minimum syndical pour que tu sois à peut près clair le matin[/li][li]Quand paradoxalement le week end à 9h grand max tu es réveillée, et qu'il faut t’être couché à 6h pour espérer te lever à 12h[/li][li]Que du coup ton samedi et ton dimanche se voit optimisés du matin au soir
[/li][li]Quand le dimanche tu vas au marché et tu brunch[/li][li]Quand tu te couches sans honte un vendredi ou un samedi soir avant 0h après un film tranquille émile[/li][li]Qu'en plus d'aller au ciné seule, tu apprécie de te faire une journée pour toi, avec shopping, déjeuner en terrasse, et café le tout toute seule et sans te sentir mal[/li][li]Que tu arrives à voyager seule[/li][li]Que tu ne te jetes plus sur le téléphone quand il sonne au contraire tu filtre parce que "zut j'ai envie d'être peinarde"[/li][li]Quand tu dois programmer des moments avec tes copines alors qu'il y a dix ans tu les voyais tout logiquement durant tous tes moments de liberté et qu'un seul après midi sans elles pouvaient déclencher des pugilats entres vous[/li][li]Quand tu enchaines les mariages, les naissances et les baptemes[/li][li]Que tu cherches à acheter pour penser à ton "avenir" et celui de tes futurs hypothétiques enfants[/li][li]Quand tu n'es plus capable de partir 1 mois en vacances en camping avec 150 euros pour le mois tout compris et de réussir à vivre, (survivre) te nourrir ( de conserve mais te nourrir qd meme) et faire la grosse fete durant ce mois[/li][li]En parlant de vancances ... Quand tes vacances passent de "grosse chouille no stop" à "et si on partait plutot en septembre qd il n'y a plus personne hein??? Dans un coin peinard? oui et on pourra bouquiner, se coucher tot, boire du bon vin, et se reposer, et visiter aussi, y'a de beaux monuments par là.."[/li][/ul]..................
liste non exhaustive
:moqueur:
haha l'envie d'être peinarde c'est exactement ça!
Je rajouterai :
- quand tu sors le vendredi et le samedi exceptionnellement et que le lundi tu as l'impression d'avoir gaché ton week end car tu ne t'es pas reposée et que tu n'as rien fait de tes journées! je dirais même que le fait de programmer des trucs pour les journées du week end ça, ça craint!
 
J'ai toujours bu du vin dans un verre à vin, j'ai toujours aimé la lecture peinard et me coucher tôt... J'ai toujours été vieille, alors ? :goth:

Pourtant, j'ai 23 ans, et j'ai juste l'impression que le passage à l'age adulte n’existe... pas.

A côté de ça, je kiffe toujours autant jouer à Animal Crossing (des gens pour venir faire les fous chez moi avec kéké le chien dj ?) et je mange des céréales devant Malcolm tous les matins.

Je suis confuse. :cretin:
 
Moi j'y vais encore progressive parce qu'en fait j'ai terminé mes études il y a 3 mois (j'ai 23 ans) et que j'ai eu la "chance" (est-ce bien chanceux, j'ai comme un doute... :XD:) d'habiter chez mes parents tout en faisant mon master.

RESULTAT DES COURSES, je viens juste de m'installer enfin dans ma nouvelle vie "d'adulte"... retour sur mes derniers petits électrochocs :
-regarder ton compte en banque qui affiche rouge, ton compte en banque te regarde, tu le regarde, il te regarde, on se regarde, et on se CRIE DESSUS TOUS EN MM TEMPS PASK FAUT PAS DECONNER HEIN LE FRIGO EST VIDE!
-Inviter tes potes chaque week-end, et te rendre compte que ben derrière, ça veut dire qu'il va falloir que l'appart soit *propre* chaque week-end :scream:
-Oublier de payer ton loyer et te retrouver à FLIPPER ton steak parce que PUREE c'est plus Maman qui s'en occupe!
-Inviter des potes et faire toi-même la bouffe. Chercher quel menu de ouf tu vas faire. Et t'appliquer à mort (mais il est OÙ le SOUCI de commander des pizzas ?!)
-Et bien moins drôle... observer que ton petit animal de compagnie est tombé malade (rien de grave mais ça te fend le coeur dès qu'il trébuche donc bon, tu n'es pas très objective) et que tu n'as pas les moyens d'aller le faire soigner ce mois-ci comme il le mérite. Alors tu t'en veux. Tu culpabilises. Tu te dis que tu vaux pas un rouleau de PQ en tant qu'adulte!
 
Je dois avouer, comme une Madz un peu avant, que je suis un peu confuse.
Je suis une très grande fan des soirées posées bonne bouffe + bonne bouteille + verres à vin + bonne discussion (je suppose que c'est un peu un héritage familial, mais J'ADORE CA), je fais souvent des trucs toute seule qu'on fait habituellement en groupe (shopping, ciné, musées), et un de mes (TRES GRANDS) plaisirs est de m'asseoir un dimanche matin à une terrasse de café, sur une petite place sympa, au soleil, en lisant le journal et en regardant les gens passer. Boire un pitit whisky/cognac après le repas en discutant ou en écoutant du jazz reste aussi un plaisir coupable, parce que pour le coup, PLUS "VIEUX" TU MEURS (mais je vous rassure, ça ne m'arrive pas souvent du tout) :sweatdrop:
J'ai un smartphone que j'adore, mais je fais partie des gens qui pestent (un peu) contre le fait de ne plus avoir le droit de se perdre, de devoir être joignable tout le temps, de ne plus avoir le droit d'arriver à la bourre sans être interrogée toute les trente secondes par un "TEOULA", ou de ne plus faire les trucs par soi-même (genre chercher les gens pendant une demie-heure parce que tu les trouves pas, regarder dans le dico ou dans des bouquins,...). Bon je dis ça, je suis loin d'être irréprochable sur ce point non plus^^ :innocent:
Bref, tout ça pour dire que je fais plutôt pas mal de truc "d'adultes" (quoique le resto toute seule j'ai jamais fait encore), et pourtant... j'ai 18 ans! Donc j'assume parfaitement le fait que certaines de mes activités favorites soient celles cataloguées "d'adulte", elles me font d'ailleurs me sentir grande et parfois ça me plaît bien (petit complexe d'éternelle "plus-jeune-que-tout-le-monde"), mais cet article m'a interpellée malgré tout ;)

Mais bon pour partager l'expérience: le jour où j'ai reçu mes propres clés, pour mon propre appart' ne m'a pas filé un "coup de vieux" à proprement parler, parce que j'étais déjà assez autonome depuis un bon moment pour que la coupure ne soit pas trop difficile, mais alors l'année qui a suivi, où j'ai dû apprendre sur le tas tout ce qui va avec la vie d'adulte qui vit toute seule (genre les factures, les fuites d'eau/pannes d'électricité/compte bancaire en berne/...), m'a bien montré que le temps des parents qui s'occupent de tous les trucs pas drôles (en général, j'ai bien conscience d'avoir été privilégiée), c'était un temps BENI.
Ah et aussi bien sûr, je me suis sentie grande quand j'ai reçu ma première carte bleue et mon premier salaire; quand on m'a proposé un verre à vin au restau sans me demander si j'en buvais; quand j'ai pu fumer une clope/boire un verre lors des réunions de famille sans me prendre de regards pleins de sous-entendus; et aussi, et SURTOUT, quand on me considère comme une adulte, c'est à dire dans les dîners avec les amis des parents ou avec la famille, où ton avis compte, tu es prise au sérieux, et où il s'agit pas juste de demander des nouvelles. Ceci est une liste non exhaustive of course, mais avoir quelques habitudes d'adulte parmi toutes celles de mon âge me plaît bien :d
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes