Cœur brisé et dépression : la pire année de ma vie continue

13 Juin 2014
1 910
16 409
3 884
@EnterTheNinja Bien sûr qu'on a le droit de ne pas être d'accord avec son comportement et de le trouver irréfléchi.
Ce n'est pas juger quelqu'un que de dire que ses actions n'étaient peut être pas pertinentes,
Ben si c'est totalement juger quelqu'un de dire que ses actions étaient X ou Y.

Je trouve que @Gabi_lvltt a pas mal résumé mon avis donc je ne vais pas le répéter.
 
12 Mars 2018
1 008
16 967
1 664
29
Je suis vraiment agacé par toutes les madmoizelles qui jugent l'autrice. Qui n'a jamais fait n'importe quoi à 19 ans ? Vous êtes toutes irréprochables ? Vous n'avez jamais fait de mal à personne dans votre vie ?

Euh, si. Je crois même que l'année de mes 19 ans a été celle où j'ai fait le plus n'importe quoi :lol: J'ai blessé des gens par mes comportements impulsifs ou irréfléchis. J'ai agi comme une connasse avec pas mal de monde. Et c'est justement pour cette raison que je me permets d'exprimer un désaccord face aux actions de l'auteure. Parce que moi, quand on est venu me trouver pour me dire que j'avais fait de la merde (et crois-moi, c'était exprimé de manière bien plus violente que tout ce qui a pu être dit ici :lol:), j'ai assumé, je me suis excusée. J'ai fait face aux conséquences de mes actes, en clair.

Alors ok, rien ne dit que ce ne sera pas le cas de l'auteure dans la suite du témoignage (pour l'instant, je note qu'il n'est pas précisé si elle a présenté des excuses à Félix). C'est plus au niveau des réactions ici que je suis agacée (du coup on s'agace mutuellement c'est bien :cretin:). Déjà la petite minute psychologie de comptoir en mode "si vous désapprouvez, c'est que vous avez des choses à vous reprocher" (c'est pas juste possible qu'on désapprouve parce qu'il y a matière à désapprouver, tout simplement ?), bon. Mais en plus je trouve ça trop facile de dire que si on a un avis différent du vôtre, c'est parce qu'on ne comprend pas la dépression (je traverse des phases dépressives depuis que j'ai 16 ans donc permettez-moi de penser que je connais un peu le sujet).

Je pense que le fond des désaccords tient à une philosophie différente quant à la manière de réagir face à quelqu'un qui prend des mauvaises décisions de manière répétée et sans prendre du recul sur ses actes. Je ne pense même pas qu'une école soit meilleure qu'une autre, d'ailleurs. Mais par contre on ne m'enlèvera pas de l'idée que dire à quelqu'un qu'il faut qu'il se prenne en main pour arrêter de prendre des décisions qui font souffrir ses proches, ce n'est pas manquer de compassion. C'est simplement responsabiliser cette personne par rapport à l'impact de ses agissements sur autrui.
 
Dernière édition :
21 Février 2014
635
5 517
3 474
Ça ne me surprend vraiment pas, j'ai fréquenté ce genre de milieux par procuration et c'est en quelque sorte le versant sombre de cet état d'esprit de défonce joyeuse : non seulement une personne qui va mal ne sera pas aidée ni même identifiée, pas par méchanceté ou par égoïsme, davantage par immaturité je dirais. Et quand bien même, se mettre une race sera souvent le remède proposé. Je suis sûre que les camarades de l'auteure n'avaient pas de mauvaises intentions, ils pensaient sans doute sincèrement que sortir, faire la fête, etc, lui feraient du bien. Mais effectivement en attendant personne ne voit (ou ne veut voir) son mal être. Ce sont des années d'insouciance et d'hédonisme, mais du coup quelqu'un qui ne rentre pas dans cet état d'esprit sera laissé sur le carreau. Et il y a très peu de conscience des dangers de l'alcool (que tu évoques très justement dans ton message). C'est vu comme une manière de profiter de sa jeunesse, et c'est souvent le cas d'ailleurs, mais il y a aussi ces aspects plus sinistres.

C'est vrai qu'à aucun moment une personne d'un peu extérieure à l'histoire ne lui tend la main, n'essaie de lui dire "hey, j'ai remarqué que ça va pas, tu veux en parler ? :fleur:". Peut-être que si ça avait été le cas, elle aurait fait de meilleurs choix.

C'est vrai que l'environnement qui est décrit dans le témoignage est similaire à celui qui est décrit dans plein d'articles sur l'uni/les études supérieures et qui super souvent me semble pas très sain.. Après n'ayant pas fait mes études en France, je n'ai pas été confrontée à ce genre de milieux et c'est peut-être pour ça que j'ai une réaction aussi :annoyed: parce que je n'ai pas été immergée dans ce type environnements et qu'ils ne me semblent du coup pas "normaux".

Enfin, qu'on me comprenne bien, on a aussi fait plein de soirées tout bourrés où il se passait n’imp, mais il n'y avait pas la même pression que je ressens dans les articles, ni le milieu qui semble un peu fermé ou fait de petits clans dans lesquels les personal boundaries (je sais pas comment traduire ça) n’ont pas l’air très définies et où y a du coup un climat un peu malsain.. ‘Fin quand j’ai lu dans un autre des témoignages qu’un type de son asso a juste débarqué dans la chambre pour la pourrir par rapport au fait qu’elle ait chopé Thomas et qu’elle ait largué son ex, j’étais juste là « mais WTF ? », pareil quand Thomas s’est battu pour défendre son honneur et tout, pour moi c’est de la science fiction, c’est à des années lumières de ce que j’ai vécu à cette période de ma vie.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
12 Mars 2018
1 008
16 967
1 664
29
@Adaline Ça fait cinq fois que je relis ton message et j'avoue que je sais juste pas quoi te répondre. Je t'avoue que ma première réaction a été de me dire que la teneur de tes propos est carrément disproportionnée par rapport à ce que j'ai dit (je suis une personne cruelle et violente parce que j'ai osé dire que, peut-être, c'est pas ouf de tromper son copain après qu'on a été à l'origine à la fois 1) de la première rupture et 2) de la décision de se remettre ensemble ?), ce qui va sans doute te conforter dans l'idée que je suis une personne cruelle dépossédée du niveau d'empathie le plus basique. Je sais pas quoi dire de plus, euh, soit ? :shifty:

Ce n'est pas le mécanisme de traumatisme psychologique que je conteste mais les actions qui en découlent. Ça me paraissait assez clair dans mes messages et je ne trouve pas que ce soit "inacceptable" comme tu dis mais passons.

Je pense pas que ce soit utile de s'éterniser dans un débat stérile sur qui est la plus ou la moins compatissante (je t'avoue que les procès d'intentions et les déclarations grandiloquentes à base de "vous êtes des personnes nocives", ça m'intéresse pas des masses en fait). Par contre, je pense sincèrement que l'éventail des réactions pourra être utile à la madz, donc ces réponses dans leur pluralité sont nécessaires (hors insultes et propos agressifs, évidemment).
 
Dernière édition :
12 Mars 2018
1 008
16 967
1 664
29
@Patate dorée Non, tu ne pinailles pas du tout, je suis même d'accord avec pas mal de choses dans ton message ! Clairement, on n'arrivera pas à grand résultat en disant à quelqu'un qu'il fait de la merde et qu'il faut qu'il arrête, merci et au revoir. C'est vrai que c'était pas très clair dans mon dernier paragraphe qui présente les choses de manière trop schématique. Je pense que ça peut surtout servir de prise de conscience, d'électrochoc, parce que sans être quelqu'un de mauvais qui cherche sciemment à faire du tort aux autres, on peut avoir la tête trop prise dans ses propres ressentis pour avoir une vue plus globale de la situation (et par extension des personnes qu'on a autour de soi). Du coup ça peut aider d'avoir un point de vue extérieur pour se décentrer, d'avoir quelqu'un de confiance (ou pas) qui nous dit "attend, mais tu te rends compte de ce que tu es en train de faire ?" Je suis d'accord quant au fait que c'est plus nocif qu'autre chose quand il n'y a pas de discussion derrière, pas de compréhension ou de bienveillance. Après, je sais que personnellement, quand je repense aux personnes qui m'ont remis les pieds sur terre de manière brutale, je leur suis reconnaissante et je reconnais le bien qu'elle ont apporté dans ma vie. Et pourtant sur le moment Dieu sait que c'était pas facile à encaisser. Mais effectivement c'est plus une question de personnalité et ça dépend aussi énormément du contexte.
 
29 Février 2012
85
687
3 734
pessac
J'ai du mal à comprendre la posture de juge adoptée par certaines personnes nous ne sommes pas là pour faire son procès qu'elle semble faire seule dans sa tête durant les événements. D'autant qu'on ne peut savoir sans être à sa place, comment nous aurions réagit. On peut seulement dire c'est bien ou mal et ce sont des concepts subjectifs. À mon sens les personnes mentionnées ont bien assez souffert pour ne pas leur envoyer de jugement de valeur dans la tête. On sait comment on aurait voulu ou aimé réagir mais c'est parfois impossible quand on est dans le feu de l'action et sous le coup d'une incapacité à réfléchir clairement.
 
10 Novembre 2017
190
2 024
1 204
30
@Gabi_lvltt
Tu as eu la réponse de @Flopidou : la mienne est un peu différente.
Je considère effectivement avoir eu un comportement correct avec tous mes partenaires amoureux. Je n'ai jamais trompé quelqu'un, jamais dragué deux personnes en même temps et toujours été claire sur mes intentions.
Donc pas de regrets ou de choses que je voudrais garder cachées ou que je me reprocherais.
Ceci étant dit, je n'ai jamais été non plus dans une situation psychologique aussi dramatique que la personne qui témoigne. On m'a toujours encouragée à me protéger, à protéger les personnes autour de moi et à prendre soin des autres. Cela impliquait de prendre du recul avant de prendre des décisions importantes, même en étant jeune. On m'a aussi inculqué que si j'étais prête à entrer dans des relations amoureuses, je devais aussi être prête à y mettre fin et à respecter les autres. C'était parfois compliqué mais je pense avoir réussi à m'y tenir. J'ai eu la chance de ne pas vivre ce qu'a vecu la personne qui témoigne et j'ai conscience que c'est très facile de condamner les décisions qu'elle prend sans être dans la situation qu'elle vit. Par contre, je ne peux pas non plus cautionner son comportement au titre de sa souffrance. Encore une fois, exprimer un désaccord sur son comportement n'est pas synonyme de jugement et ne veut pas dire qu'on pense que c'est une mauvaise personne. Je pense juste que c'est une personne qui a dû faire face à trop de choses en même temps, et qui n'a pas bénéficie d'un soutien qui aurait été salutaire, qu'il soit de la part d'un professionnel ou de son entourage.
 
3 Février 2015
293
2 587
2 304
@Bibull j’ai relevé exactement la même phrase qui m’a profondément choquée. Le type parle de possession en parlant de l’auteure, il l’embrasse de force, joue au drama king etc. Y’a rien de sain là dedans. Sans compter les ultimatums malsains qu’il lui impose tout le long la saga. Il manipule une jeune femme visiblement très fragile psychologiquement. Bref j’ai du mal à ressentir de l’empathie pour Thomas. Mais bon Nous n’avons que le point de vu de l’auteure (donc rien d’objectif). Peut être que le point de vu d’un autre protagoniste nous ferait voir l’histoire d’un tout autre œil.
 
25 Juin 2014
422
2 287
1 714
Thomas me fait peeeeeuuur ! Comme les mads au dessus son langage et le fait qu'il l'embrasse de force m'inquiète beaucoup ! (d’ailleurs les propos de Felix lors de leur dispute sont horribles aussi, "ça te fait quel effet de te faire baiser par un mec qui revient d’entre les morts ?" sérieux mais qui dit ça ??? Ça m'a brisé le cœur que l'autrice se dise qu'elle le méritait)
 
13 Janvier 2011
4 344
39 731
5 664
Au delà du chantage au suicide fait par Thomas envers l'auteur pour qu'ils se mettent ensemble, et du chantage au suicide fait par l'auteure envers Félix pour qu'ils se voient (dans le but de se mettre ensemble) (ce qui fait beaucoup trop de chantages au suicide pour moi en 4 articles :neutral:), je suis perplexe de voir qu'il est présenté sans recul dans la fin de l'article 3 et le début de l'article 4 que LA solution pour qu'elle sorte de sa dépression c'est de """revoir Félix""" (sans qu'il soit jamais vraiment dit revoir, oui, mais pourquoi? "S'expliquer?" alors que ça a déjà été fait par message? En lisant cette article ça donne l'impression que la sortie de la dépression est conditionnée par "mon ex doit se remettre avec moi", c'est bien ça en remet une couche sur le chantage au suicide, ça manquait :neutral:).

Alors je sais bien qu'en dépression mais on a pas du tout les idées claires, mais faire des conditions de sa survie / de sa mort (que ça soit Thomas ou l'auteure) le fait qu'une personne de son choix doive se mettre en couple avec nous (ou les deux personnes de son choix: transformer magiquement le poids de son infidélité en polyamour via le chantage au suicice, meilleur plan) ça aurait je pense mérité plusieurs encarts :neutral:
 
Dernière édition :
18 Juin 2010
2 628
14 414
5 744
Terrilville
Je suis un peu mal à l'aise pour toutes les personnes qui jugent. Je vous souhaite de ne jamais tomber amoureu(x)(ses) de 2 personnes à la fois.. C'est pas une question d'âge, de maturité ou de toxicité, ça peut vraiment arriver. Vraiment. Si si. J'en sais quelque chose, je le vis et c'est juste horrible :erf:
Même si vous vous considérez comme des personnes "bien", "irréprochables". Les sentiments, ça ne se commande pas.
Après dans l'article, on peut discuter sur les personnes, leur état, ce qui a engendré cela etc.
Moi je viens simplement rappeler que en dehors de dépression / choc / jeune âge et que sais-je, oui on peut tomber amoureux de 2 personnes à la fois. :shifty: Sans être un monstre pour autant.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes