@Colonel Mustard je te comprends ce que tu veux dire, mais dans mon cas par exemple j'ai envie de l'avoir, je suis motivé je me leves un samedi matin pour conduire à 7 H alors que je me suis levée à 5h tous les matins, et pourtant je rame à fonds j'ai l'impressiond e pas avancer, je ne suis jamais soit disant prête pour l'examen.
Donc je pense que c'est important d'être motivé et d'avoir envie de le passer, mais de dire que ça fait tout j'en doute un peu....mais c'est sur que la pression n'aide pas c'est clair.
 
@Ruth : ouiiiiii merci pour toutes ces explications ! Je ne savais pas pour la personne qui devait t'accompagner ! Tu fais ça toi ?
Non, pas encore, mais ça m’intéresse fortement. J'ai cherché toutes les infos exprès pour ça, j'ai regardé un peu les agences de locations de voiture à double pédale dans ma région, ça se développe un peu. Et pour les prix, clairement, c'est largement plus avantageux (par exemple là où j'ai regardé, c'est 129 euros pour louer la voiture à la journée. L'heure fait 12.90 contre 48 en auto école... et en plus t'es avec quelqu'un que tu connais, tu vas où tu veux... bref, un contexte bien différent)
Le seul point qui reste flou, c'est vraiment cette histoire de formation de l’accompagnateur, je trouve pas bcp d'infos (mais j'ai très peu cherché). Mais c'est quelque chose que j'envisage carrément. Même par exemple si mon code périme, et que je décide de le repasser plus tard, c'est sûr que je le ferais en candidat libre, au moins le code. Parceque là, c'est déjà 800 et quelques euros d’économisé...
 
  • Big up !
Reactions : Gadda
@Colonel Mustard je te comprends ce que tu veux dire, mais dans mon cas par exemple j'ai envie de l'avoir, je suis motivé je me leves un samedi matin pour conduire à 7 H alors que je me suis levée à 5h tous les matins, et pourtant je rame à fonds j'ai l'impressiond e pas avancer, je ne suis jamais soit disant prête pour l'examen.
Donc je pense que c'est important d'être motivé et d'avoir envie de le passer, mais de dire que ça fait tout j'en doute un peu....mais c'est sur que la pression n'aide pas c'est clair.
Alors oui, ça ne fait pas tout, ça joue beaucoup mais il y a plein d'autres facteurs qui entrent en ligne de mire, je suis d'accord avec toi :happy: Ce que je voulais dire, c'est que la partie "technique" est à la portée de tout le monde, ne dépend pas de l'intelligence de chacun (donc aucune honte à avoir si on rencontre des difficultés). Au début, je me sentais incapable de tout analyser, ça faisait trop d'informations d'un coup et j'avais du mal à tout gérer. Mais j'ai l'impression que j'ai commencé à progresser à partir du moment où j'ai pris confiance en moi, à me dire que si, je l'aurai ce foutu permis, même si c'est la galère, même si pour le moment je fais de grosses erreurs ! Ça ne veut pas dire que tout s'est solutionné par magie, mais ça m'a grandement aidé :) Bien sûr, c'est propre à chacun. Mais je reste persuadée que tu l'auras, ton permis ! Tu as peut-être le sentiment de ramer, mais chaque leçon n'est pas perdue. Même si tu fais des boulettes. On apprend beaucoup de ses boulettes, y a des cours où j'ai fait que des conneries et finalement ça s'est révélé productif.
Et puis, comme je disais, dans ma combinaison il y a eu un élément capital : l'auto-école ! Peut-être que la tienne ne te convient pas ? As-tu essayé de changer de moniteur ? Le mien était super au début, puis j'ai eu l'impression de stagner. On m'a changé de moniteur et c'était pile ce qu'il me fallait pour aller au bout de la formation !

Courage @Mitchie :supermad:Pour être passée par là je connais très bien ces moments de doutes, mais tu finiras pas l'avoir :hugs:
 
@Lafastod Merci pour cet article déculpabilisant et drôle au possible.
je n’ai que très peu pris la voiture avec mes parents (rapport au fait qu’ils étaient pas TROP fans de frôler la mort à chaque sortie)
:yawn:

Tu as parfaitement retranscris la pression que mets la famille (Bac / permis / études sup : la Sainte Trinité des questions chiantes passés 17 ans...)
Bravo à toi d'avoir réussi à surmonter les obstacles !
 
Mon propre parcours pre-permis est quasiment similaire.
Déjà j'ai repoussé autant que possible:
Mes parents " Mais il faut que tu passes le permis"
Moi : " Mais papa maman, y'a des transports en commun partout dans la région parisienne..."
Mes parents: " TU EN A BESOIN POUR AVOIR DU TRAVAIL "

Ils ont raison, et je suis carrément emmerdée par cette injustice sociale. Avoir le permis ça coûte cher, donc faut un travail pour se le payer, or tu ne peux pas avoir de travail sans permis. Cherchez l'erreur.

J'ai passé l'exam quatre fois. J'ai eu mon permis trois jours avant de partir à l'étranger. coincidence ? Je ne pense pas. XD
 
Merci pour cet article dans lequel je me suis tant retrouvé!

Alors je me suis inscrite à mon arrivée en France à 18 ans à l'auto école en bas de chez moi (tu traverses la rue t'y es, 2 min de marche on peut pas faire plus proche). Eh bah même comme ça faut dire que j'avais la flemme totale d'aller au code. Entre les gens hyper désagréables, la patronne qui était une vraie connasse et les chaises où tu attrapes un torticolis en voulant regarder l'écran, j'ai déserté durant de nombreux mois le code. Du coup de mon inscription, en septembre, jusqu'au mois d'avril, niet, 3h tout au plus. Je me suis donc inscrite au code accéléré. Une semaine non stop de code, avec la date à la fin de la semaine. Confiante, j'y vais. Je le rate à 6 fautes. Joiiiiiiiiiiiie. Je me remets donc au code, mais mon auto école est assez fourbe et ne veut donc pas me redonner une date dans la foulée (putain 6 fautes quoi!). Il se repasse un an du coup, et avril de l'année suivante (2014 donc) je me re inscris au code en accéléré. Je l'ai donc haut la main cette fois-ci, j'enchaine dans la foulée avec la conduite. Je programme mes 20h, hop hop hop et qui ai-je comme monitrice? La directrice de l'auto-école, aka la plus grosse conn*sse de la terre!

Les heures de conduites se passent donc comme ceci: "mais tu es une merde, jamais tu l'auras!" "non pas comme ça" "comment alors?" "ah bah devine!". Une torture. J'avais la boule au ventre au début de chaque leçon de conduite, je ne voulais pas y aller, je refaisais le même parcours chaque semaine (un cours par semaine, top pour progresser), bref à la fin de mes 20h, pas de date rien, donc j'abandonne. Jusqu'à mars 2015, donc re quasi un an plus tard, où je me dis "aller, t'en a besoin, il est temps que tu le fasses" (et sous la pression de toute ma famille aussi). Je re traverse donc ma rue toute penaude, la queue entre les jambes, en mode "bondouuuuuuuur, je suis le fantôme qui vient tout les ans à la même date, je veux reprendre des leçons s'viouplait". Du coup la directrice, excédé, me met un autre moniteur en mode "bon moi j'en ai marre de toi, je prends que ton fric, donc vas y tu prends combien d'heures là? 14h? pfff ça suffira pas". Me revoilà donc avec un nouveau moniteur et 14h très couteuses heures dans les poches. Je commence au mois d'avril, à raison de deux à trois leçons par semaines. Eh bien en 14h, un an sans conduite et un moniteur au top, j'ai réussi à progresser de fou. Il me parlait en même temps que je conduisais pour que j'apprenne à pouvoir discuter en même temps et être concentré sur la route. Il me faisait faire les parcours de l'examen, pour que je n'ai aucune surprise le jour-J. Je l'adorais, et en 14h seulement, et en un mois et demi, j'ai réussi à avoir une date pour mi-mai. J'y vais, ultra confiante, car ma conduite est excellente, je le sais, j'ai confiance en moi, mon moniteur le répète assez.

Le jour de l'examen, j'apprends que ce n'est pas mon moniteur qui sera avec moi dans la voiture. Ah. Bon tant pis, au moins y'a trois personnes avec moi, tout ira bien. On discute, on papote, on se demande sur quel inspecteur on va tomber et tout. Et là, arrive un examinateur, un nouveau, pas trop commode mais qui accorde toujours le permis malgré tout. Je passe en dernière, ce qui ne m'arrange pas. Je devais passer à 14h, je me retrouve à devoir passer à 15H30. Je monte dans la voiture, "bonjour" en mode gros sourire, je donne ma carte d'identité et je lance le mythique "tout le monde est bien attaché?". Là l'inspecteur, qui n'a pas dit bonjour, n'a pas enlevé ses lunettes de soleil rien, ne lève même pas la tête vers moi et fait "ah bah si ça commence comme ça on ne va pas aller bien loin... C'EST MARQUE DANS LA VOITURE HEIN SI TOUT LE MONDE A SA CEINTURE OU PAS FAUT JUSTE REGARDER". Je lui réponds qu'avec sa veste je ne vois pas s'il l'a ou pas. Il réponds "ET LE VOYANT LUMINEUX AU NIVEAU DU RETRO IL EST ALLUME OU PAS? NON? ALORS OUI ON A NOTRE CEINTURE ON PEUT Y ALLER MAINTENANT?" qu'il me gueule dessus. Impertinente comme je suis, je réponds "je ne me fie pas à la technologie, car le voyant peut enduire en erreur, je me fie seulement à ce que je vois."
On démarre, je conduis à la perfection, je réponds à la perfection aux questions, je laisse traverser les petits piétons, il me fait un parcours pleins de pièges (un sens interdit que l'on pourrait ne pas voir, très peu de gens arrivent à voir le panneau, beaucoup de priorités à droites, quelques démarrages en côte, ainsi que des croisements en T à passer en première etc... le parcours de la mort qui tue, que personne ne voulait). Je le fais les doigts dans le :cucul:, easy, je suis fière de moi. Et là, le drame.

Il faut savoir que les voitures de mon auto-écoles sont réputées pour leur boite de vitesse qui se bloque, tout le temps. Tout les élèves ont ce problème sur les 4 voitures de l'école. Tout le monde se plaint, la direction ne fait rien. Du coup, passer de la troisième à la deuxième, et de la deuxième à la première, c'est compliqué. Le pire, c'est le combo quatrième qui devient une première quand tu veux rétrograder. Bref, les voitures ont ce problème, et jusque là j'avais réussi à l'éviter sur celle-ci. Arrivée à un rond-point, je commence à freiner, j'appuie sur l'embrayage tout en freinant, et là... blocage. La voiture se retrouve à passer en première au lieu d'une troisième. La voiture fait un bond en avant, crache un peu, mais vu que ça m'était déjà arrivé je remet tout en place, pas de voitures derrière, rien, 0 dangers autour. Mon moniteur m'a bien appris les réflexes à avoir en une fraction de seconde dans ces cas là. Donc en même pas 15 secondes la situation est revenue à la normale. Mais l'inspecteur me lâche un " MAIS ATTENTION MADEMOISELLE VOUS ETES UNE PSYCOPATHE VOUS ETES DANGEREUSE C'EST PAS POSSIBLE". Ok... Je rentre sur le parking de l'auto école, je commence à pleurer quand je descends du véhicule, et le moniteur qui nous accompagnait me dit que ça allait, que c'est arrivé au moment où je rentrais dans le parking, donc que c'est bon, et puis j'ai très bien réagi et que c'est le problème de la boite de vitesse, c'est qu'il a dit à l'inspecteur. Deux jours plus tard, le verdict tombe, je ne l'ai pas. J'appelle l'auto-école, je leur explique que je considère que c'est leur faute, car on sait tous que les boites se bloquent, bref, grosse embrouilles avec eux. Ils refusent de me donner une date. Je reçois le détail de mon examen, j'ai 23 points, théoriquement j'ai mon permis, mais apparemment sur "maitrise du véhicule" j'ai fais une faute éliminatoire. J'attends donc 6 mois, pour au final arriver au mois de septembre, gueuler, leur dire que c'est inadmissible et que je veux une date. On finit par me dire "ok tu passes le 30 septembre". Je reprends 10h de conduite. J'en suis déjà à environ 2000 euros de budget pour le permis. Les leçons se refont avec la directrice, qui me fait payer le fait que j'ai été jusqu'à appelé la préfecture pour me plaindre et que la préfecture lui ai collé un avertissement. Les leçons se passent mal, je n'ai jamais conduit aussi mal de ma vie. Arrive le 30 septembre, ce n'est pas le même inspecteur. Celui ci me dit direct "bon, vous avez 15 min pour l'examen, je dois prendre un avion à Roissy dans 4h". Je conduis bien, sans plus, je ne suis pas fière de moi. Et là, deux jours plus tard, je l'ai, enfin.

Depuis, j'ai retrouvé goût à la conduite, j'ai progressé, mais j'ai progressé seule. Je garde un très mauvais souvenir du permis, et chaque jour quand je vois ma petite Modus je suis fière et heureuse d'avoir la liberté du permis. Car oui, c'est la liberté! quelques contraintes financières, mais aller où on veut quand on veut, c'est ça le meilleur!
 
oulala je me suis reconnu aussi dans cet article
je me suis inscrite a 17 ans en conduite accompagnée pour faire plaisir a mon pere la motivation n'y etait pas
permis passé 3 fois ou 4 fois je ne m 'en rappelle plus bref le code se perime.

Je me suis remotivé a 24 ans sans en parler a personne j 'ai rien demandé a personne Je voulais que ce soit mon challenge car comme dit l 'article c 'est surtout les autres qui nous font culpabiliser.

Je l 'ai eu a 25 ans mais ca reste un très mauvais souvenir les heures de conduites interminables...
 
Sache que ton article m'apporte beaucoup d'espoirs!
J'ai 23 ans, et pour l'instant j'ai loupé le permis trois fois. Tout le monde me dit que ce n'est pas gras grave, on me cite Untel qui l'a eut après 10 fois, etc... Mais ça fait plus de deux ans que je l'ai mis en pause: je ne suis pas encore indépendante, et la prochaine fois, je veux me le payer moi-même, parce que malgré ce que me disent mes parents, ils ont mis beaucoup d'argent dans mes échecs.
En ce qui me concerne, je pense quand même que l'auto-école a aussi une part de responsabilité. En conduite, j'ai tout de suite vu que ça allait être difficile pour moi. Au départ j'ai eut un bon moniteur qui m'a bien aidé. Mais suite à des changements de gestion de l'auto-école (les moniteurs que j'aimais sont partis quoi), le seul moniteur qui me prenait en conduite (et qui était le patron) était LOIN d'être bon. Ou disons qu'il n'était pas calé pour aider les cas difficiles dans mon genre. J'ai arrêté de progresser, et ma peur reprenait le dessus au volant. Il m'a fait passer et repasser le permis à ma demande (faite sous l'impulsion de mes parents) sans tenir compte du fait que je n'étais pas prête. On s'est mis en conduite supervisée à un moment (c'est comme la conduite accompagnée, mais pour les majeurs) mais en fait ça n'a pas amélioré beaucoup de choses... Et quand mon code s'est envolé, je ne pouvais plus conduire sans vrai moniteur.
Du coup, je sais que je vais bien devoir en repasser par le permis un jour... Des messages comme le tien m'aident à croire que je ne suis pas tout à fait désespérée! Mais j'ai pris conscience que la prochaine fois je dois vraiment le passer pour moi... D'où aussi l'intérêt de me le payer toute seule... (Je pense que pour certaines auto-école, nous ne sommes que des vaches à lait.)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes