-popi-;4849512 a dit :
Je dois avouer qu'à la lecture de ce témoignage, je suis assez dubitative.
Certes, je n'aurais pas aimé me retrouver dans la même situation. Pour autant ... J'ai du mal à adhérer à certains points de vue, notamment celui de la trahison: Je me suis fait trahir, ma mère s’est fait trahir, et mon frère et ma sœur également.

La seule trahie, ici, c'est la mère de cette madmoizelle. Je peux comprendre qu'elle soit blessée mais cette histoire concerne quand même presque "uniquement" sa mère et son père. C'est la mère qui a été trompée et les enfants sont en dehors de cette relation (relation amoureuse -ou non j'en sais rien- père/mère). J'ai du mal à m'exprimer ... :/
Bref. C'est une histoire entre sa mère et son père et je ne trouve pas ça top qu'elle se place aussi en tant que victime trahie par son père.
Comme dit @Flods , "Je pense pas que ce soit aux enfants de juger la vie privée de leurs parents, encore moins de s'y immiscer." Et je ne peux qu'être d'accord.

Par contre, étant d'avis que les enfants n'ont pas à se mêler des histoires de leurs parents, je trouve que la mère n'aurait pas du venir se faire consoler par sa fille, ou venir dormir dans son lit. (mes parents s'engueulent pas mal en ce moment et je sais que c'est très difficile de rester neutre, pour autant, il le faut. Ce n'est pas notre rôle que d'être un pigeon voyageur et ce n'est pas non plus notre rôle de materner nos parents lorsqu'ils vont mal...)
Je ne suis pas la seule donc à être "gênée" par ce témoignage. J'ai eu pendant un instant l'impression d'être un monstre.

Moi ce qui me gêne surtout c'est "Je ne me suis jamais sentie si adulte, mes décisions n’avaient jamais tant compté. Je veux dire par là que si j’avais décidé d’en parler dans la famille à quelqu’un d’autre qu’à mon père, j’aurais pu semer bien des tensions… mais j’aurais été honnête."

Justement, ce n'est pas aux enfants d'en parler à qui que ce soit d'autre, ce n'est pas une question d’honnêteté, c'est une question de vie privée qui ne concerne que les parents.

Bref, je comprends quand même que ce n'est pas une situation facile (perso, j'ai découvert une petite soeur de 18 ans il y a un an :) ) et je souhaite bien du courage à cette madmoizelle :fleur:
 
  • Big up !
Reactions : Toupou
Merci a toi pour ce témoignage!

Je trouve cela très courageux d'avoir osé en parler directement avec ton père et crever l'abscé le plus rapidement possible.

J'ai vécu également une situation de tromperie, mais pas totalement similaire. A l'inverse, c'est ma maman qui a trompé mon père, quand j'avais 8 ans. Et c'est a cet âge là qu'elle a cru bon de m'en parler et m'a demandé d'éviter d'en parler à mon père. J'me souviens juste avoir pleuré et avoir demandé si ils allaient divorcé (ils sont toujours ensemble actuellement). Et voilà. Elle ne m'en a plus jamais reparlé. C'est seulement des années après, aux alentours de mes 22 ans, que je suis tombée en dépression et qui, avec le suivi d'un psy, m'a amené a reparler de cela avec ma mère. Après un bref échange téléphonique et quelques éclaircissement, nous avions convenu d'en reparler de vive-voix. Sur le moment, celà m'a grandement soulagé, mais 3 ans après, elle n'a jamais pris la peine de m'en reparlé, et je suis toujours avec ce poids qui me rattrape de nouveau. Les relations avec mon père sont très basiques (courtoise et superficielle, c'est comme ça que je les qualifies), et celles avec ma mères sont ... difficiles. En surface elles paraissent simples, mais en moi j'ai toujours cela dans un coin de ma tête, et je trouve cette relations hypocrite.

C'est entre autre pourquoi je t'ai trouvé très courageuse d'arriver à en parler, car dans ma situation c'est vraiment cela qui m'aurai aidé, du courage ^^. Et qui m'aiderai encore actuellement, mais je ne le trouve pas ce courage, je ne trouve pas les mots, je ne trouve pas le moment, et je me laisse rongé par ce poids.

Pour ce qui est de "mêler les enfants", effectivement, j'aurai aimé que ma mère m'épargne cette partie, SURTOUT sans jamais m'en reparler. Mes parents semblent avoir continuer le chemin, mais moi j'me sent laissée sur le bord de la route. Donc je comprend aussi ta démarche de recherche, d'en savoir plus. Car ne rien savoir c'est peut-être parfois mieux, mais n'avoir qu'une p'tite bombe lachée (ou qu'un indices, des changements...) et ne pas en savoir plus, c'est loin d'être une situation agréable. Ca te travaille, tu te questionne, et finalement pour arrêter de tourner tout cela dans ta tête, autant savoir le tout. (en tout cas dans ma situation).

Enfin, merci encore pour ce témoignage, qui me fait remonter des choses, mais aussi qui me pousse encore un peu plus à prendre mon courage a 2 mains pour enfin oser parler.
Et du courage à toi pour la suite :)
 
Je vais écrire un peu à vif, comme ça me vient parce que j'ai vécu un peu la même situation mais j'étais beaucoup plus petite, et ça fait longtemps que j'avais envie d'évoquer cette part de moi donc voilà.
Mon papa à moi aussi a eu une maitresse mais j'étais beaucoup plus petite. En fait il est militaire et il a rencontré sa maitresse lorsqu'il était en déplacement à l'étranger. A l'époque j'avais 6 ou 7 ans, et mon frère 3 ans. Mon père a très vite tout avoué à ma mère et ils ont fini par divorcer. Aujourd'hui sa maitresse de l'époque est devenue ma belle mère et franchement je l'adore. Je veux dire que je l'aime vraiment beaucoup ma belle mère. Au point que où j'aurai des enfants j'aimerai qu'elle soit la marraine de l'un d'eux. Pour moi elle est vraiment importante. Cependant ça me tue quand ma mère la critique elle et mon père. Parce qu'ils font vraiment de leur mieux (ils vivent loin de chez nous, déménage souvent, et de ce fait mon père ne s'est pas beaucoup occupé de nous). Après je peux comprendre la rancœur et la colère, mais au bout de dix ans j'aimerai qu'elle commence à se calmer. On dirai qu'elle veut nous monter contre eux juste parce qu'elle a été blessée au plus profond d'elle même. Je voudrai vraiment que les tensions finissent par s'apaiser. Et j'ai des sentiments très contradictoires vis à vis de tout ça. Dans les moments difficiles j'en veut à mon père de nous avoir plus ou moins laissé dans la m**** mais sinon on entretien une relation plutôt normale; surtout depuis qu'ils ont eu un enfant ensemble: ma petite sœur adorée.
Enfin voilà 10 ans après le divorce de mes parents j'essaie de prendre de la distance vis à vis de ça,  pour me construire loin d'eux pour essayer d'avoir une vie de couple normale sans trop de crainte de voir tout se péter la gueule du jour au lendemain. Mais j'avoue que c'est difficile quand autour de moi l'adultère est presque devenue légion.
 
  • Big up !
Reactions : Toupou
chocolouve;4849615 a dit :
La façon dont j'ai été affectée, c'est que je vois désormais l'adultère comme une fatalité. Non, ça n'a pas affecté mes relations car je sais prendre sur moi, mais je crains le jour ou je partagerai une maison et des enfants avec ma moitié.
Je suis exactement dans le même état d'esprit que toi. Mon histoire personnelle et familiale ainsi que les histoires de mes proches me font réellement penser que l'adultère est inévitable à un moment ou l'autre au sein d'un couple (d'un côté comme de l'autre). Je ne crois pas à un amour unique après des années de relation, alors que moi-même en couple depuis plus de 5 ans je n'ai jamais eu aucune tentation d'aller voir ailleurs. Mais je suis parfaitement consciente que lui comme moi aurons des velléités d'ailleurs tôt ou tard et j'y suis préparée, donc j'espère que le moment venu ce sera moins douloureux.

Pour en revenir au témoignage, courage à la MMZ et à sa famille. Et moi aussi je crois au droit à l'erreur (Amel Bent sort de ce corps), le Papa a beaucoup de courage de reconnaître son erreur et d'essayer de recoller les morceaux (peu en sont capables).
 
flods;4849491 a dit :
Bah moi ce qui me choque, c'est je géolocalise mon père, je fouille l'historique web de ma mère (et notamment ses mails) et enfin je passe l'accusé à l'interrogatoire...

Les histoires d'infidélité dans un couple, pour moi, ça concerne les les personnes de la relation, c'est à eux de déterminer les engagements qu'ils prennent, les,libertés qu'ils définissent etc.

Je pense pas que ce soit aux enfants de juger la vie privée de leurs parents, encore moins de s'y immiscer.
Ce sont justement ces éléments qui m'avaient fait tiquer. Cependant, la demoiselle s'inquiétait, normal qu'elle aie fouillé.
 
Tout d'abord, courage à toi.

Ensuite, je dois bien dire que je suis assez surprise du nombre de personnes qui semblent avoir été aussi marquée par l'infidélité de leur parent. Des mots tels que "ça a détruit ma famille", "ça m'a gâché la vie" me surprennent franchement.

Pour parler de moi, mon père s'est barré à mes 16 ans, mon frère en avait 18. Ma mère nous a dit cash qu'il avait rencontré une autre personne et qu'il s'installait avec. Evidemment, cela nous a fait un peu mal au cœur. Mais au final, ça nous a beaucoup plus fait du mal pour des raisons "pratiques" (le plus dur par exemple, ça a été de vendre la maison dans laquelle on a grandit, car elle était trop grande et trop chère pour notre petite famille de 3) que la séparation en elle-même, et l'infidélité qui a très sûrement eu lieu.
Mais mon frère comme moi, nous n'avons pas cherché à en avoir plus. Quand nos parents ont commencés à faire chambre à part, on se doutait que ça n'allait plus mais on ne leur a pas posé de questions. Ca les concerne ! Que mon père ait trompé ou non ma mère, je m'en fiche un peu à vrai dire.
Ne vous y trompez pas, je suis proche de ma mère, je l'ai vue pleurer souvent et vraiment souffrir de cette situation, mais j'avais mes propres problèmes à l'époque et chacun ces soucis... Je ne voulais pas que ma mère s'immisce dans ma vie et je ne voulais pas qu'elle m'oblige à m'impliquer plus dans la sienne.

Je ne sais pas si le fait que ça ne m'ait pas plus marqué comme ça est lié à mes rapports avec mes parents (on s'adore, on parle de beaucoup de chose, mais j'aime garder une grande intimité et je préférerais qu'il en garde une relativement grande également) ou de mes fréquentations. Dans mon lycée et mon collège, il y'avait autant d'enfant de familles monoparentales / séparées / divorcées que d'enfants dont les parents étaient toujours mariés ou ensemble. Dès fois les enfants de divorcés étaient même plus nombreux. Du coup c'était quelque chose d'assez banal, je connaissais toutes les histoires de toutes les familles de mes amis, certaines vraiment affreuses, d'autres qui semblaient bien se passer. Du coup, je n'ai jamais eu l'idéal d'un couple uni devant toute épreuve et fidèle jusqu'à la mort ... :happy:

Encore cette année, j'ai une amie dont les parents se sont séparés, et dont le père est parti vivre avec sa maîtresse. Personne dans notre cercle d'ami n'a vraiment été choqué. C'est pas que ses parents avaient l'air de ne vraiment plus s'aimer, et qu'on s'y attendait ; c'est juste que l'on considère tous que l'amour, c'est cool, ça dure un temps, puis ça peut cesser, et puis dès fois ça recommence avec quelqu'un d'autre, et c'est pas forcément nécessaire de lutter contre ça, car l'on risque de faire plus de mal que de bien autour de soi.

Je me suis un peu perdue dans mes pensées là... Ce que je voulais dire à la base c'est que je me demandais s'il y'avait une corrélation entre le milieu social et la façon dont on gère la séparation ou l'infidélités de ses parents (y'a des milieux où ça devient carrément une affaire d'état). Et je me disait aussi que pour que les enfants tombent de moins haut et soient moins blessés par une telle situation, il faudrait peut être arrêter d'ériger en modèle un idéal de couple uni, amoureux pour toujours, d'accord sur tout, parfaits dans leur rôle de parents, toujours honnête l'un envers l'autre, fidèle...
Et bien se rendre compte qu'aujourd'hui ça ne considère qu'une minorité des familles :v:

Et ce n'est pas dramatique ! Vraiment ! Voir ses parents heureux séparés c'est mieux que les voir malheureux ensembles ;)

Voila pour terminer ce pavé, je souhaite bonne chance à tous ceux qui ont une situation de famille compliquée (ce qui représente .... 80 % des gens non ? haha) et la famille même si dès fois ça fait des histoires qui font souffrir, c'est une des rares choses qui restera toujours là pour toi, qui est vraiment pérenne !
 
  • Big up !
Reactions : Maleï
chocolouve;4849615 a dit :
Je suis effarée par le nombre de père de famille menant une double vie ...

Et je fais partie du lot de celles qui ont un tel père.

La façon dont j'ai été affectée, c'est que je vois désormais l'adultère comme une fatalité. Non, ça n'a pas affecté mes relations car je sais prendre sur moi, mais je crains le jour ou je partagerai une maison et des enfants avec ma moitié.
pour qu'un pere(hétéro)mène une double vie, il faut qu'il y ai une autre femme...
 
agapanthe7;4850064 a dit :
chocolouve;4849615 a dit :
Je suis effarée par le nombre de père de famille menant une double vie ...

Et je fais partie du lot de celles qui ont un tel père.

La façon dont j'ai été affectée, c'est que je vois désormais l'adultère comme une fatalité. Non, ça n'a pas affecté mes relations car je sais prendre sur moi, mais je crains le jour ou je partagerai une maison et des enfants avec ma moitié.
pour qu'un pere(hétéro)mène une double vie, il faut qu'il y ai une autre femme...
Et... ?
A moins qu'elle lui mette un couteau sous la gorge, il a accepté de coucher avec elle, non ? L'autre comme tu dis n'est peut-être même pas au courant de la double vie du-dit homme. Et quand bien même, c'est quand même le type qui accepte de mener une double vie, non ?
 
Je n'ai pas lu les commentaires mais il m'est arrivé là même chose. L'article est bien écrit, bravo. J'avais à peine 14 ans, c'est moi qui ait tout découvert, par ses mails, je l'ai dis à ma mère, je sais plus combien de temps après. A vrai dire j'ai oublié volontairement cette période, sans m'en rendre compte... Mais j'ai écrit sur un carnet tout ce que je pensais, tout ce que j'aurais voulu dire à mon père, que j'ai gardé pour moi, et que je garderai encore longtemps. Les non dits, sous entendu et autres ont toujours été de rigueur dans ma famille (ce qui ne veut pas dire que j'applique le même modèle avec mon copain, c'est tout le contraire). Il ne m'a jamais clairement expliqué cette histoire. Mes parents ont divorcés, ils se sont séparés, même pas 3 mois après il était de retour à la maison. L'ambiance n'a jamais été aussi pesante. C'est mon père qui ne pouvait pas vivre sans ma mère, enfin je crois. Mais mère est restée forte, c'est la personne que j'admire le plus au monde. Elle l'aime, c'est pour ça, et même si elle n'a pas tout pardonné, elle reste à ses côtés. Ils vivent ensemble, mais sont toujours divorcés,au cas où, pas bête la guêpe. J'en ai souffert énormément, et encore aujourd'hui je le ressens dans mes relations aux hommes. Tout comme dans le témoignage j'ai 19 ans, mais je sens bien qu'avec les hommes, dans la séduction et le reste, il faut que ce soit moi qui mène la danse, que je contrôle ce qui se passe, que je sois sure de l'autre, que je puisse lui faire confiance. Je le ressens dans ma relation avec mon père, on est bien plus froids et distants qu'avant, on se fait moins d'exposition, on se balade moins etc. Je lui en veux toujours, mais je passe toujours pour la fille qui remet les draps sales sur le couvert (expression de mon cru), comme si tout le monde avait passé le cap, et moi non. Il m'a cependant avoué des choses, mais pas les bonnes, ou alors j'étais trop jeune, je sais pas. Je dois vivre avec mon père et ses défauts, mais je pense que ma mère est la plus à plaindre.
 
  • Big up !
Reactions : Posseh
Ce témoignage me choque un peu...
J'ai vécu une histoire similaire, mais jamais je me serais permise d'aller mettre mon nez dans cette histoire!

Je trouve déplacé le fait qu'un enfant (quelque soit son age), se permette de fouiller dans la vie de ses parents, et de jouer les interrogateurs ensuite. Cette affaire ne concerne que la mère et le père, et ne doit pas sortir de ce cercle. Qu'ensuite, un dialogue s'installe pour que chacun parle de son ressenti, oui je suis pour.

Si le père a effectivement fait une bêtise, je trouve que la madz en question aussi.
 
  • Big up !
Reactions : Maleï
Même si je trouve cette histoire triste et dommage je suis comme toutes les autres madz qui trouvent qu'elle se mêle d'histoires qui ne sont pas les siennes.
Elle dit s'être sentie adulte, mature, amie de la famille, moi je dirai qu'au contraire c'est extrêmement infantile comme attitude.
Mon père nous a trahis, NON. Il a "trahi" sa mère et encore on ne connait pas les tenants et les aboutissants, elle même n'est pas honnête puisqu'elle fait venir son mec en secret...
Après je pense que c'est aussi les parents qui veulent ça, en donnant des comptes à leurs enfants, en leur parlant de ce genre de choses, ils doivent s'attendre à ce que les enfants s'en mêlent.
En bref c'est hyper dérangeant voir malsain de voir comme personne n'a l'air de rester à sa place...
 
songi-songi;4850115 a dit :
agapanthe7;4850064 a dit :
chocolouve;4849615 a dit :
Je suis effarée par le nombre de père de famille menant une double vie ...

Et je fais partie du lot de celles qui ont un tel père.

La façon dont j'ai été affectée, c'est que je vois désormais l'adultère comme une fatalité. Non, ça n'a pas affecté mes relations car je sais prendre sur moi, mais je crains le jour ou je partagerai une maison et des enfants avec ma moitié.
pour qu'un pere(hétéro)mène une double vie, il faut qu'il y ai une autre femme...
Et... ?
A moins qu'elle lui mette un couteau sous la gorge, il a accepté de coucher avec elle, non ? L'autre comme tu dis n'est peut-être même pas au courant de la double vie du-dit homme. Et quand bien même, c'est quand même le type qui accepte de mener une double vie, non ?
Bien sur, mais je tenais à préciser ça pour qu'on ne sombre pas dans un propos sexiste à base de "les hommes, tous des infidèles".
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes