Commentaires sur À Grenoble, le maillot couvrant est désormais autorisé dans les piscines municipales

12 Octobre 2017
404
2 747
804
@LovelyLexy

A partir du moment où je tolère la tenue de quelqu’un qui la porte pour des raisons religieuses, j’attends d’elle qu’elle accepte ma tenue, quelle que soit les raisons pour laquelle je la porte. Donc si j’ai le droit d’être topless et que ça dérange ma voisine, c’est son problème, pas le mien, et c’est à elle de se gérer.
Sinon, c’est faire le jeu de certains extrémistes qui sont potentiellement choqués par un bout de cheville qui dépasse.

Personnellement, j’étais interrogative sur l’autorisation du burkini à la piscine et je trouve la forme très intelligente; autoriser les femmes à se découvrir et se recouvrir envoi un message clair sur la possibilité des femmes de choisir leur tenue.
 
25 Mars 2021
74
1 325
194
42
@LovelyLexy
Petit extrait de l'article de Mediapart sur le sujet :

"Les militantes insistent sur la motivation première de leur revendication qu’elles résument en un slogan : « Mon corps, mon choix, mon maillot ». « Oui, nous allons aller à la piscine avec des femmes qui seront seins nus, on tourne cela en dérision, mais notre souhait est simplement qu’on laisse tranquilles les femmes et qu’on arrête de nous dire quoi porter », souhaite Soumeya. "

De plus il y peut y avoir un écart très important entre ce qu'on souhaite porter, et ce qu'on voit. (Cf les cultures où les femmes se retrouvent ensemble nues ou quasi dans les hammams, sans que ça ne gêne personne) Je pense que certaines femmes musulmanes ont vu plus de seins nus dans leur vie que certaines chrétiennes '^^ (bon pour être honnête j'y connais pas grand-chose donc je veux pas trop m'étaler au risque de dire plein de bêtises, mais ça a l'air plus complexe que "souhaiter porter un burkini => être mal à l'aise à a vue de seins à l'air")
 
17 Décembre 2021
299
4 317
154
C'est peut être une question débile, mais est ce que l'autorisation du topless ne va pas mettre mal à l'aise les personnes choisissant le burkini? Parce que si tes croyances et convictions mettent en avant la pudeur, t'es pas forcément très à l'aise si toi et ta famille êtes à côté de quelqu'un qui est radicalement contre ces croyances.
Ben, non, le principe c'est que je n'ai pas à leur dire quoi porter, et elles n'ont pas à me dire quoi porter non plus. On ne peut contrôler que ce qu'on porte soi. On a la liberté de choisir pour soi, pas pour les autres.
Y'a des gens qui sont dégoûtés des pieds au point d'être mal à l'aise de voir des orteils, on ne va pas tous se baigner en chaussettes pour leur faire plaisir !:yawn: (Au collège j'avais une connaissance qui venait en chaussettes de piscine en plastique parce qu'elle détestait l'idée de mettre ses pieds là où d'autres pieds nus avaient touché.) Quand on va à la piscine, on est au courant qu'on risque de voir des gens torses nus et des orteils partout. x)
(Et un peu HS, mais point de vue pudeur, parfois, c'est vu comme plus pudique d'être nu (un état naturel, donc) que d'être habillé de vêtements très révélateurs ou sexualisés.)

Et quid des créneaux réservés aux hommes ? C'est bizarre d'être contre un type de ségrégation (l'interdiction d'accès aux femmes en burkini) et d'être OK avec un autre (des créneaux différenciés en fonction du genre)... Je ne pense pas que ce type de partage d'un espace publique soit la solution à nos insécurités pour le coup.
Je ne serais pas pour des créneaux réservés aux hommes, non (même si je pourrais comprendre que ça soit adopté pour faire passer la pilule de créneaux/espaces réservés aux femmes), parce que dans un monde patriarcal, les hommes sont les oppresseurs, pas les opprimés, la présence des femmes n'est ni une nuisance ni un danger pour eux, elle ne leur fait rien perdre. Que des femmes soient là ou non, ça ne changera rien à leur expérience d'aller nager à la piscine.
(Cela dit, je parlais aussi d'imaginer des créneaux réservés aux personnes âgées, qui pourrait aussi bénéficier de pouvoir nager à leur rythme et occuper l'espace et le matériel à leur guise.)
Ce n'est pas une question de ségrégation, personnellement, je suis pour tout ce qui contribue à la libération des femmes, à notre indépendance, à notre liberté de mouvement, à notre émancipation. Donc c'est une bonne chose qu'on ne soit pas forcées de révéler notre corps si on ne veut pas (maillot couvrant) et qu'on ne soit pas forcées de cacher des parties du corps qu'on ne demande pas aux hommes de cacher (topless), tout comme ce serait une bonne chose d'avoir la possibilité d'espaces non-mixtes, sans le regard des hommes. Il ne s'agit pas d'interdire aux femmes de partager des espaces en mixité, simplement d'avoir la possibilité, le choix, l'accès à des espaces non-mixtes.
Cela dit, je peux entendre, même si ce n'est pas mon avis, qu'on considère qu'une piscine municipale, publique, ne soit pas forcément le lieu pour ça, mais j'adorerais voir des piscines associatives ou appartenant à des entreprises proposer plus de choses de ce type.
Je te rejoins, @Dragon-Mangue . Nous n'obtiendrons pas l'égalité en obtenant des créneaux séparés... Nous aurons l'égalité le jour où notre présence dans les espaces publics et privés sera aussi neutre que celle d'un homme blanc hétéro. Partout où l'on se sent différente, moins en sécurité, voire carrément en danger, c'est le comportement des hommes qu'il faut faire évoluer, et pas nous réserver un petit espace de sécurité, comme s'il fallait nous faire une place dans la société... Alors que cette place nous est due !
Personnellement, je suis d'une "famille" du féminisme qui ne recherche pas spécialement l'égalité mais la libération des femmes du patriarcat, ce qui peut effectivement amener des situations qui ne seront pas strictement égales mais qui bénéficieront malgré tout aux femmes et peuvent être nécessaires à notre émancipation (ça peut être des quotas à respecter, des espaces non-mixtes, des droits spécifiques (si on avait droit au congé menstruel, par exemple, les femmes auraient sans doute plus de jours d'arrêt que les hommes, tant pis, on a des différences biologiques à prendre en compte, c'est comme ça, personne ne l'a choisi, c'est la vie), une priorité sur certaines choses, etc).
Encore une fois, quand on parle d'espace non-mixte, il ne s'agit pas de ségrégation : les femmes ne seraient pas interdites de fréquenter les autres lieux, elles ne seraient pas non plus obligées de fréquenter les endroits "pour femmes". Si certaines ne veulent jamais y mettre les pieds, y'a pas de souci.
Je comprends ton point de vue, et je le partage jusqu'à un certain point, je pense simplement qu'il faut les deux : continuer à fréquenter et à s'imposer dans des espaces mixtes, et avoir la possibilité de pratiquer ces mêmes activités dans des espaces féminins. Ne serait-ce que, pour l'instant, le comportement des hommes est toujours un problème. Je veux bien être sympa et attendre qu'ils évoluent, mais en attendant, j'aimerais avoir une autre option que juste subir leur comportement (ou me priver d'une activité si je ne veux pas de ce risque). Sachant qu'on ne parle pas juste de mecs chiants, de jeunes qui beuglent et font des bombes dans la piscine au milieu des nageurs et monopolisent le jacuzzi, on parle aussi de gars qui regardent par dessous les cloisons des cabines individuelles, qui te reluquent dans la douche, qui montrent leur bite dans les vestiaires, qui détachent les ficelles des hauts de maillot de bain, qui te touchent "accidentellement" les fesses à chaque longueur... En attendant qu'ils se décident à se comporter avec un brin de décence, on devrait pouvoir ne pas les subir. On vient pour faire du sport ou pour se détendre, pas pour se battre. :erf:
Et puis mine de rien, occuper l'espace, ça s'apprend. Beaucoup de filles, de femmes, ne s'aperçoivent même pas qu'elles restent sur le côté, qu'elles se contentent des miettes d'espace laissées par les hommes, parce qu'elles ne connaissent que ça, parce que c'est "normal". J'ai toujours remarqué que les ados qui sautent dans la piscine, qui chahutent, qui utilisent le plus les toboggans et les plongeoirs, ce sont toujours des groupes de garçons. Je vois rarement des groupes d'adolescentes à la piscine. D'ailleurs, ado, je n'aurais JAMAIS eu le droit d'aller à la piscine toute seule, même si c'était au bout de la rue, même si on connaissait le maître nageur. Et ce n'était pas par crainte que je me noie. J'avais peur de sauter, plonger, utiliser le toboggan, même enfant, en maillot de bain deux pièces de peur de perdre mon haut ou que mon maillot se déplace et qu'on voit une fesse ou un téton. J'ai connu ma mère n'allant pas à la piscine, même en vacances l'été, parce qu'elle avait honte de son corps en maillot ou parce qu'elle n'osait pas mettre un tampon de peur que la ficelle dépasse et soit vue. J'ai grandi avec un frère, des camarades de classe, et même des garçons que je connaissais même pas, me baisser le maillot, nager en dessous de moi à la piscine pour me mater les seins, se moquer de mes seins, me pousser dans l'eau par surprise, essayer de me chatouiller, de me pincer, de claquer l'élastique de mon maillot pour me faire mal... Ils se faisaient la plupart du temps engueulés, quand on osait le dire, mais le mal est fait. Et ça n'empêchait pas de recommencer.
Je ne dis pas que les gamines sont parfaites, il y avait parfois des moqueries dans les vestiaires, mais c'était pas nous qui étions à plat ventre devant le vestiaire de l'autre sexe pour regarder sous la porte. Aucune femme ne m'a subitement montré sa chatte dans le pédiluve. :shifty:
Et même sans parler de violence ou de méchanceté, beaucoup d'hommes ne se rendent pas compte de la place qu'ils prennent ou qu'ils gênent les autres. Je parlais des ados qui se poussent dans l'eau ou font la bombe à des endroits plein de gens, mais y'a pas qu'eux. Y'a toujours un gars qui pense que le règlement ou les panneaux ne sont pas pour lui et qui se ramène avec ses palmes énormes à un endroit pas prévu pour. Ou juste des mecs qui sont là pour faire leur truc, et le fait qu'ils tapent quelqu'un tous les deux mètres quand ils font du papillon, ou qu'ils imposent leur rythme à toute la ligne de nage quitte à ce que d'autres soient contraints de se mettre sur le côté parce qu'ils ne peuvent plus nager à leur rythme ou en ont marre de se faire limite nager dessus.
Pour s'imposer dans un espace mixte, à l'être avec le fait de prendre de la place, il faut avoir pu occuper l'espace un jour ! Et c'est difficile dans une société sexiste où on encourage les petites filles à rester sagement dans un coin et les petits garçons à être actifs.
 
20 Juillet 2011
599
3 972
4 894
@Budgies LOUDER :rockon:
L'occupation de l'espace, quand on commence à s'en rendre compte, on ne peut plus l'ignorer. Et ça rend fou. Mais, même si je suis d'accord que des créneaux réservés aux femmes permettraient "d'apprendre" à occuper l'espace, je pense qu'il y a quand même un gap à franchir pour occuper l'espace quand il y a également des hommes présents. Je me rappelle il y a quelques années, une après-midi dans la piscine privée d'un de mes amis. On est un groupe de jeunes adultes, mixte, tous amis, avec des garçons plutôt respectueux et bien élevés. Au début on est une majorité de filles, on occupe tout l'espace de la piscine. Et au fur et à mesure que les garçons arrivent, tu peux voir une dynamique différente se mettre en place. Les garçons proposent une partie de volley dans l'eau, et les filles vont naturellement se placer dans un coin de la piscine pour discuter.
On avait 20 ans, mais on se serait crus dans la cours de récré de l'école primaire ! Ça m'a prodigieusement agacé. :goth:
Et honnêtement je n'ai pas vraiment de solution pour ça. Avec mes amies, à ce moment là, on avait envie de discuter, pas de jouer au volley. Mais le fait est qu'on était reléguées dans un coin, et qu'on ne pouvait pas nager, ou barboter en paix. En plus il fallait faire attention à ne pas se prendre un ballon ! Je vous jure, retour en 6e...
 
24 Janvier 2013
2 338
10 524
4 694
@Budgies Je plussoie, c'est effectivement un peu rageant d'être face au constat d'échec qu'est la mixité partout, ça a été vu comme un progrès, notamment avec la mixité à l'école, mais il faut bien se rendre à l'évidence que ça ne fonctionne pas partout, et que dans certaines situations, des espaces non-mixte sont bienvenus. Je pense notamment aux cours de gym à l'école. J'ai vu ce matin en cours que chez les filles de 11-16 ans, seul 25% ont une activité physique qui rentre dans ce qui est recommandé (c'est 50% chez les garçons de la même tranche d'âge), et je me disais "bon au moins il y a les cours de gymnastique obligatoire pour qu'elles fassent quand même un peu de sport", puis je me suis souvenue de mon expérience des cours de gym au collège :lol:
Quoique soit l'activité, les garçons occupaient tout l'espace, nous engueulaient quand on jouait pas assez bien au foot, étaient hyper violent en jouant, j'ai souvenir d'être rentré dans des gars ça faisait super mal (et pourtant à la même époque, je faisais du basket, qui est quand même bien un sport de contact, aucune des meufs contre lesquelles j'ai buté ne faisais le même effet). Donc au final, avec la plupart des filles, on ne faisait aucun effort, on ne participait pas du tout, voir on disait qu'on avait mal au ventre et on allait à la bibliothèque, et mon expérience est visiblement assez commune. Alors franchement je serais pour qu'il y ait en tout cas une partie des heures de gym qui soit non-mixte, ça permettra surement aux filles de bouger un peu plus, sans avoir peur de se faire bousculer par les gars.
 
M

Membre supprimé 362279

Guest
@Margay en effet, après je me focalisais sur le fait que moi le burkini ne me dérange pas ( à la limite je me dis que la personne doit avoir chaud, mais je me dis pareil quand comme tout à l'heure je croise des gens vêtus de fringues pas forcément couvrantes mais en synthétique en pleine chaleur), mais que ça pourrait mettre la personne mal à l'aise que je sois en bikini ou topless, mais en effet dans un vivre ensemble idéal les deux cohabitent ^^
@Jameela la pudeur c'était dans une autre phase de la conversation. A la base, elle m'avait signalé que ma jupe était un peu remontée ( j'étais assise dans un car) et qu'on apercevait un peu ma culotte. Je l'avais remerciée, et avais dit en plaisantant mais aussi car c'est ma logique, qu'au moins non seulement j'en avais une mais qu'elle était très couvrante ( type culottes emboîtantes rétro). Elle avait alors commencé à me faire un laïus comme quoi il est impératif pour une femme d'être pudique, que déjà ma jupe, que les peuples qui ne suivaient pas les règles de la pudeur genre les Egyptiens anciens ou les natifs d'Amazonie étaient manipulés par les démons, qu'il faut garder son corps pour son mari... D'où la discussion où j'ai mentionné que j'étais anti mariage pour moi et pas hétéro d'où la suite
 
M

Membre supprimé 362279

Guest
@Margay en effet, après je me focalisais sur le fait que moi le burkini ne me dérange pas ( à la limite je me dis que la personne doit avoir chaud, mais je me dis pareil quand comme tout à l'heure je croise des gens vêtus de fringues pas forcément couvrantes mais en synthétique en pleine chaleur), mais que ça pourrait mettre la personne mal à l'aise que je sois en bikini ou topless, mais en effet dans un vivre ensemble idéal les deux cohabitent ^^
@Jameela la pudeur c'était dans une autre phase de la conversation. A la base, elle m'avait signalé que ma jupe était un peu remontée ( j'étais assise dans un car) et qu'on apercevait un peu ma culotte. Je l'avais remerciée, et avais dit en plaisantant mais aussi car c'est ma logique, qu'au moins non seulement j'en avais une mais qu'elle était très couvrante ( type culottes emboîtantes rétro). Elle avait alors commencé à me faire un laïus comme quoi il est impératif pour une femme d'être pudique, que déjà ma jupe, que les peuples qui ne suivaient pas les règles de la pudeur genre les Egyptiens anciens ou les natifs d'Amazonie étaient manipulés par les démons, qu'il faut garder son corps pour son mari... D'où la discussion où j'ai mentionné que j'étais anti mariage pour moi et pas hétéro d'où la suite
Toute personne qui vit en france doit s'adapter à la mentalité de la population qui vit en france, non mais c'est quoi ces gens qui veulent imposer leur mentalité comme cela, qu'elle le fasse chez elle !! quand je suis arrivée en métropole je me suis adaptée à la mentalité des gens du pays, ce qui est normal, si un jour la mentalité des gens en métropole ne me convient plus et bien je rentrerais chez moi tout simplement !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes