Commentaires sur Abandon de poste : pourquoi la « présomption de démission » devrait nous inquiéter

23 Octobre 2017
129
775
1 174
Je n'ai pas compris quel était le bénéfice tiré par les entreprises.

Quelle différence entre "démission" et "licenciement" suite à un abandon de poste pour l'entreprise ?

Est-ce que c'est pour éviter de verser des indemnités ?
 
  • Big up !
Réactions : Fille du Feu
11 Mai 2018
11
86
674
43
Des entreprises proposent aux employés d’abandonner leur poste car ils ne veulent pas licencier pour une autre raison et ne veulent pas de rupture conventionnelle ( par principe pour ne pas créer de précédent)
 
  • Big up !
Réactions : B8zzy et Bingereading
30 Janvier 2009
4 751
15 868
5 944
33
Lille
@Nefertii C'est surtout qu'il y avait 3 mois de délai avant pour pouvoir licencier sans indemnités et donc 3 mois sans pouvoir embaucher quelqu'un pour reprendre le poste (vu que tu ne sais pas si l'employé ne va pas revenir le lendemain avec une bonne excuse)

Alors que là de ce que je comprends: le délai sera plus court: ton employé ne vient pas, tu considères qu'il démissionne donc pas d'indemnités de licenciement et tu peux réengager quelqu'un pour reprendre son poste dans la foulée.

Ca fait aussi des économies pour pole emploi, pas de chômage à verser vu que ce serait une démission.
 
Dernière édition :
1 Avril 2022
58
273
54
Ca me parait normal qu'un abandon de poste sans prévenir l'employeur soit assimilé à une démission, c'est comme ça que beaucoup de mes connaissances ont quitté leur job étudiant. Puisque si on ne peut pas aller travailler on doit au moins prévenir son patron si ce n'est des motifs de son absence, au moins de son envie de continuer à travailler.
Pour les conséquences effectives que ça aura sur les travailleurs après je sais pas...
 
Dernière édition :
23 Octobre 2017
129
775
1 174
@Ortie18
Hors contexte d'abandon de poste, j'imagine que ça dépend de l'ancienneté et du secteur mais si quelqu'un souhaite quitter l'entreprise pourquoi il ne pourrait pas bénéficier d'une rupture conventionnelle ?
Je sais que ce n'est pas obligatoire mais ça me semble être un procédé honnête on va dire. Après tout dépend des relations dans l'entreprise.

@Gringo
OK j'avais oublié pour le délai. Toutefois, même si le délai est plus court ils peuvent maintenir le principe du licenciement.
Comment ça se passerait dans le cas d'un semi-abandon de poste? La personne ne donne pas signe de vie pendant 4 jours, puis répond à un mail le 5e jour etc?

Sinon, c'est bien ce que je pensais, c'est pour éviter de verser des indemnités chômage...
 
  • Big up !
Réactions : Sophie L
22 Novembre 2005
463
2 956
4 814
@Nefertii Le mieux est effectivement de faire une rutpure conventionnelle. Mais dans les faits, c'est pas si facile que ça a obtenir. J'ai plusieurs cas autour de moi qui ont dû faire un abandon de poste, parce que la direction refusait de faire une rupture conventionnelle, alors même que les employés avaient de bon rapport avec l'entreprise. (et c'est parfois long)

@Sakuto Le principe de l'abandon de poste, me semble-t-il, était de ne pas se rendre à son travail jusqu'à ce que tu sois licencié. Ca peut d'ailleurs être long parce que les entreprises ne veulent pas licencier du personnel, notamment pour ne pas verser les indeminités qui y sont liées, et ça peut tourner au rapport de force, de qui va craquer le premier (l'entreprise qui licencie ou l'employé qui démissionne). Pour tes connaissances, elles ont peut être fini par demissionner.
Les conséquences pour les (ex) employés, si cela est considéré comme une demission, c'est qui n'auront pas le droit aux indemnités de licenciement ni au chômage derrière (le droit à rien en gros).

Le plus gros problème (bien que je trouve que le refus de rupture conventionnelle soit déjà un gros problème en soi) réside dans le fait que certaines entrerprises tentent de pousser à bout leurs employés pour qu'ils demissionnent par divers procédés (harcelement moral, "mise au placard",...).
Pour ces gens là, l'abandon de poste était la seule solution pour quitter un job invivable et ne pas se retrouver sans rien derrière

Bref, une fois de plus, on donne encore plus de pouvoir aux entreprises au détriment des salariés.
 
Dernière édition :
4 Mars 2015
20
53
2 174
33
Avec mon petit réseau, la rupture conventionnelle était impossible. Ils et elles ont dû démissionner ou essayer de faire des abandons de postes.
Et ce, même si ça se passe bien dans ton entreprise, et que ton chef te soutient, au final c’est le grand patron que tu croises jamais qui décide.
Et ça c’est sans compter si ça se passe mal dans ton entreprise (harcèlement etc).
 
M

Membre supprimé 364647

Guest
Moi ça m'énerve sec parce qu'on tire sur les employés au lieu de mettre cette énergie pour combler les problèmes qu'il y a réellement derrière. Non, les employés ne sont pas des flemmards qui décident qu'ils ne veulent plus travailler. Un abandon de poste est un problème sérieux qui mériterait qu'on se penche sur les droits des employés et la revalorisation des postes, pas qu'on se dise "cool, on va pouvoir les virer en tout bénéfice pour les patrons".
 
23 Juillet 2022
260
2 946
154
Surtout que les Républicains ont expliqué que si on estime qu'il y a bien un licenciement abusif. C'est à dire qu'on part pour des raisons comme du harcèlement, on nous dit d'aller aux prud'hommes. :lol:

Je fais partie des personnes qui ont démissionner directement car un abandon de poste pouvait prendre jusqu'à 8 mois dans mon ancienne entreprise.

Je rappelle que oui, une entreprise ne peut rien faire, ni recruter et d'avoir un absent sur le dos. (La fausse excuse à mes yeux)

Et du côté des salarié.e.s, on est bloqué.e.s jusqu'à que la procédure prenne fin. Donc tu as aucun salaire et tu ne peux pas t'inscrire à Pôle Emploi.

Je pense aussi clairement que c'est pour faire "des économies" sur Pôle Emploi et forcer les démissionnaires à cumuler les petits emploi comme les CDD, les intérims en temps partiel. Vous savez les fameux emplois que personne ne veut "plus faire". :facepalm:
 
5 Août 2017
118
896
1 154
Pour ma part, ayant fait les frais d’un abandon de poste, je suis tout à fait favorable à ce texte.
Sans dire que ça met forcément l’entreprise en péril, ça met a minima l’équipe en question dans la merde. Je trouve illogique que quelqu’un qui arrête de venir du jour au lendemain touchera systématiquement le chômage alors qu’un démissionnaire qui part proprement non. C’est pousse-au-crime je trouve.

@Arpège : en cas d’abandon de poste, l’entreprise ne verse pas d’indemnités car c’est un licenciement pour faute grave. Par contre, elles ne sont pas forcément pressées pour licencier… déjà il y a des délais légaux à respecter sur les différentes phases (demande de justification d’absence, entretien préalable au licenciement etc), et en plus ce n’est pas une prio de faire sortir la personne de l’effectif. Si les RH sont un peu débordées, ça passe en-dessous de la pile. Mais ce n’est pas légal de faire traîner 8 mois.

Hors cas de harcèlements ou autres, je ne comprends pas trop la logique de se barrer du jour au lendemain d’un poste. Soit tu as quelque chose derrière et tu te fiches du chômage, soit tu n’as rien et du coup ce n’est pas si urgent d’arrêter celui en question ? (Je parle des cas où on a de bons rapports avec la boîte).
 

Querencia

ael - terminaison neutre (é-e)
24 Mai 2019
7 548
91 850
2 304
28
Et bah pour avoir fait un abandon de poste suite à mon refus de rupture conventionnelle (qui était pourtant basé sur d'excellentes raisons officielles comme : Je ne trouve pas de toit, je suis hébergé-e, j'ai besoin du chômage pour pouvoir rebondir et chercher un autre emploi dans un coin plus accessible), je suis ARCHI CONTRE ce texte.
Pour la simple et bonne raison que notamment dans le milieu du commerce, que je connais, la rupture conventionnelle pour l'obtenir... Bah ça existe pas. Sauf si haut placé, probablement. Mais les employés standard, eux, ils ont le droit soit à la démission, soit à un abandon de poste accepté par l'employeur (ce que j'ai fait) et donc plus ou moins rapide.
Donc non, hein, désolé-e si pour certains on met ""en danger"" une boite en faisant un abandon de poste.
L'abandon de poste est très souvent pour d'excellentes raisons, notamment l'environnement de travail ou la hiérarchie. Alors du coup, les mettre en danger, j'en ai rien à battre, et la plupart du temps, tkt qu'iels savent rebondir.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes