Commentaires sur Barbie VS Oppenheimer : le grand gagnant au box-office est... le meilleur des deux films

M

Membre supprimé 372187

Guest
C'est rigolo, ça, que Ken aille à la bibliothèque. J'ai trouvé dans une boîte à livre un petit bouquin des années 90, "Barbie fait du cinéma". Ça tombait à pic. Eh bien le seul qui bouquine dans ce livre, c'est Ken. Et la grande force de Barbie, c'est sa gentillesse. Et la phrase la plus importante, c'est "Tu sais Barbie, dans la vie, on n'est pas grand chose sans ses amis". N'est-ce pas choupinou?
Si on attend d'une commande Mattel une thèse féministe en son et image avec Barbie, je pense qu'on sera forcément déçu.
Peut-être que Greta Gerwig aurait pu faire un film tenant compte de la façon dont on joue avec barbie, et pas juste le produit? Parce que quand je jouais, c'était pas joli-joli! Mattel n'aurait pas approuvé tous les sévices que j'ai pu leur faire subir, et je ne parle pas de coupes de cheveux hasardeuses.
 

Illyria

Cat Loveuse
31 Janvier 2015
4 123
26 144
4 874
J'ai vu Oppenheimmer et je trouve qu'en fait, c'est plus un film sur la politique, la science et les relations humaines que sur la bombe atomique. Cette dernière n'est finalement un peu qu'un prétexte au film.
Je l'ai trouvé un poil long, mais j'ai bien aimé, c'est à mon sens un bon film, même si je regrette aussi la quasi absence de personnages féminins scientifiques.
Je compte aller voir Barbie mais j'ai un peu peur d'être déçue.
 
24 Janvier 2013
2 500
12 570
5 694
J'ai été le voir hier et j'ai bien aimé! Après j'ai assez peu vu de promotion du film donc j'y suis allée sans plus d'attente, mais ça reste un blockbuster, je m'attendais pas à une pépite de féminisme. Cela dit les critiques hyper dures que je vois ici illustre bien la double peine dès qu'un film veut être un peu féministe : ça se fait tacler par les tradis parce que ça porte des messages féministes et ... par les féministes parce que c'est pas assez :neutral:
@Tilly.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
23 Décembre 2012
5 340
59 937
6 794
20anspasses.wordpress.com
Peut-être aussi pcq je pense que c'est l'éducation qui peut nous aider à changer notre condition (pas pour rien que les pires régimes interdisent l'école aux femmes) mais ce truc de Ken qui est le seul à avoir le réflexe de lire des livres pour trouver une solution me révolte.
Ken choisit des livres qui servent son intérêt, pas à mieux comprendre le monde. Il n’est pas du tout dans une démarche éducative. D’ailleurs il ne comprend même pas ce qu’il lit puisqu’il croit que le patriarcat a rapport avec les chevaux, donc on ne peut pas dire qu'il soit vraiment dans une démarche éducative et intellectuelle.
Sinon je pense aussi que c’est important de rappeler que pour avoir accès au savoir et passer du temps en bibliothèque, il faut en avoir les moyens et l'espace. Ken n’a rien à faire de ses journées dans le monde réel, il a tout le temps de chercher des livres d’auto-validation. Barbie, elle, est en mode survie et a un problème urgent à régler (je ne vois pas comment elle aurait trouvé la réponse à son problème en bibliothèque). Quant à l’éducation, aux livres et au savoir, de nombreuses Barbies y sont associées. Une est littéralement Prix Nobel de littérature dans son monde, donc je ne pense pas que Ken soit le seul à avoir le réflexe de lire des livres "pour trouver une solution". Le savoir n'est pas qu'écrit non plus : une fois le coup d'Etat en place, ce sont d'autres femmes (l'employée Mattel et sa fille d'abord, puis les autres Barbies) qui transmettent leur savoir aux Barbie et exposent leurs paires à un discours féministe, c'est une autre forme d'éducation.

Ensuite pour revenir à un autre sujet, pour ce qui est de Barbie qui pleure, je trouve ça assez curieux de le relever comme un point négatif étant donné que Ken pleure aussi dans le film et que son coup d’Etat patriarcal puis l’échec du coup d’Etat c’est justement parce qu’il ne sait pas gérer ses émotions :dunno:

Alors ça ne fait pas de Barbie un film ultra féministe mais je trouve un peu bizarre de voir du sexisme dans ces points du film.

Peut-être que Greta Gerwig aurait pu faire un film tenant compte de la façon dont on joue avec barbie, et pas juste le produit? Parce que quand je jouais, c'était pas joli-joli! Mattel n'aurait pas approuvé tous les sévices que j'ai pu leur faire subir, et je ne parle pas de coupes de cheveux hasardeuses.
Tu as vu le film? Parce que c’est justement traité dedans :hesite:

@Alzire En vrai, je suis totalement d’accord avec ta critique, il y a un côté défouloir dans ce film qui est assez jouissif au fond, même si c'est du défouloir pop-corn, il a un côté préservé du not all menparce que je pense que les hommes ne pensent pas spécialement à défendre leur place dans le monde des Barbie donc la réalisatrice peut plus facilement les basher en soum-soum :cretin:
Littéralement aucun homme n’est utile ou futé dans ce film, même le père qui est probablement le personnage masculin le plus positif est juste bon à faire son Duolingo (avec des résultats pas ouf) pendant que sa femme et sa fille sauvent le monde:yawn:

Et si à la fin, il y a une morale qui semble un peu convenue avec Barbie qui dit qu’elle aurait dû faire plus attention à Ken et lui laisser plus de place (conclusion destinée j’imagine à éviter les accusations de sexisme inversé), la scène d’après on a quand même la présidente qui refuse de laisser une place à la Cour suprême aux Ken en disant que c’est quand même un peu too much:yawn: Ken qui n’ont d’ailleurs pas eu leur mot à dire sur la constitution et leur place dans la société. Donc on a une ébauche de « la misandrie c’est pas bien » avec la réalisatrice répond un peu en sous-texte « c’est pas bien… oui et donc? » :yawn:
Je trouve que c’est un des trucs originaux du film pour un truc aussi grand public. Dans la plupart des films inventant une société où la domination genrée est inversée (où les hommes vivent le sexisme dans une société dominée par les femmes), les œuvres se contentent de tout inverser de manière assez littérale. On a donc des femmes imprégnées de valeurs vues comme « masculines » par notre société (avec une sexualité agressive, faisant des blagues lourdes, délaissant leur famille, etc.) qui dominent des hommes jouant un rôle « féminisé », qui sont parfois même mis en scène ayant leurs règles et accouchant. La plupart des créateurs semblent avoir beaucoup de mal à imaginer une société où des codes traditionnellement « féminins » seraient les valeurs dominantes de la société et celles qui donnent le pouvoir. Greta Gerwig tente justement de mettre en scène un monde comme ça, et c’est la première fois que je vois ça dans une oeuvre commerciale je pense.

Je pense aussi que c’est important de rappeler que beaucoup de femmes passent par des phases diverses dans leur vie en ce qui concerne leur rapport à la culture dite féminine.
A une époque de notre vie, je pense qu’on est beaucoup à avoir cherché à s’aligner sur les représentations masculines et à nous distancier des représentations féminines par diverses manières, ce qui nous poussait à adopter des « goûts » masculins et rejeter tout ce qui semblait cibler les femmes, parce que ça nous paraissait être une manière protester contre le sexisme envers les femmes et de résister à la place qu'on nous assignait : revendiquer ce qui est estampillé « masculin » semble être une manière de revendiquer le pouvoir réservé aux hommes.
Puis je pense que de nombreuses jeunes femmes passées par ce stade de "rejet" passent ensuite par une phase où elles ne supportent plus qu’on méprise tout ce qui est vu comme féminin et se mettent à revendiquer tout ce qui est extrêmement « féminin », en « assumant », comme une façon de réhabiliter l’étiquette « féminin ». C’est pour ça que des films comme La Revanche d’une blonde ont un statut culte : le personnage principal reprend tous les codes des clichés féminins qui sont tournés en ridicule et les réinvestit positivement. C'est d'ailleurs même une des raisons pour laquelle j'avais mis "Girly" dans mon pseudo quand je me suis inscrite ici il y a plus d'une dizaine d'années. C'était presque une position politique pour moi de dire : j'adore les comédies romantiques, je mets des T-shirts rose bonbons et des paillettes, j'écoute les boys bands de mon enfance, parce que je refuse que ce qui est associé aux femmes soit considéré comme nul alors que ce qui est associé aux hommes est considéré comme ayant de la valeur. Beaucoup de jeunes femmes passent par cette phase.

L’esthétique hyper-girly de Barbie, c’est justement un des trucs ridiculisés, car "trop féminin". Le film rend sympathique cette esthétique hyper girly et autorise les spectatrices qui le souhaitent à la revendiquer, en inverse la tendance pour se moquer à l'inverse d'un cliché d'esthétique masculine. Oui, on a vraiment du cliché girly dégoûlinant dans le film, mais je pense que ça fait aussi partie du charme pour de nombreuses spectatrices, de leur dire : mais pourquoi pas? Et en même temps, il y a quand même du second degré, car les Barbie hyper girly sont à la fois présentées comme des personnages investis de valeurs positives ET quand même porteurs d'éléments critiquables d'un point de vue féministe (exemple du moment où Barbie confond les Miss USA du monde réel avec les juges de la Cour Suprême Barbie).

Bref, j'ai du mal à voir le souci avec ce film, surtout dans un univers culturel où le sexisme est encore à tous les coins de rue. C'est une escapade à paillettes où on peut s'autoriser à voir des femmes vivre sans aucun des risques et problèmes de notre monde.
 
23 Mars 2016
2 478
25 333
3 874
39
Belgique
@MorganeGirly je trouve ta vision du film très intéressante et pertinente. Je suis plutôt d'accord avec toi.
Par contre, je pense que ça vaudrait la peine de mettre un TW spoiler sur ton message pour ceux qui n'ont pas encore vu le film et comptent le voir, car tu reveles qd même bcp du film
 
Dernière édition :
4 Juillet 2018
465
7 258
1 404
@Mayushi Ah mais je ne pense pas que Mattel soit féministe (et vu le film, je crois que Greta Gerwig ne pense pas ça non plus d'ailleurs. Les patrons de Mattel sont présentés comme des sacrés débiles misogynes). Mais je pense quand même que le film véhicule un message féministe.
Après on peut se demander si le fait même d'accepter de réaliser un film financé par Mattel est féministe ou même éthique, mais c'est une question différente je trouve.
 
28 Janvier 2014
409
3 768
4 804
Je suis partagée sur Barbie. On n'est clairement pas sur un féminisme radical c'est sûr, et on repassera évidemment pour l'anticapitalisme (mais bon ça a été dit, financé par MATTEL fallait pas s'attendre à grand-chose). Moi-même je suis la première à m'exciter sur le moindre détail et à voir partout l'hypocrisie d'une industrie qui veut faire bonne figure mais dans le fond n'a pas trop envie de changer non plus... Néanmoins il a le mérite d'apporter un peu de fraîcheur avec des messages intéressants au cinéma mainstream. Et c'est toujours ça de pris... Il s'adresse davantage au grand public qu'aux féministes pointilleuxes. Il peut être une porte d'entrée pour le public en question, dont on peut espérer qu'une partie ira pousser + loin. Je pense notamment aux jeunes filles préados/ados voire jeunes adultes sensibles à cet univers
J'ai passé un bon moment devant le film, un peu saoulée bien sûr que la barre soit aussi basse, mais je n'en attendais pas beaucoup plus.
Je pense aussi que Greta Gerwig et Margot Robbie font ce qu'elles peuvent avec les outils et les freins de l'industrie dans laquelle elles travaillent. Espérons que petit à petit ça s'améliore, je suis d'accord que c'est bien longuet
 
M

Membre supprimé 372187

Guest
@MorganeGirly Non je ne l'ai pas vu encore, je vais certainement y aller pour le fun, tout comme je suis allée voir Indiana Jones pour le plaisir. Je n'ai pas lu tout ton message car assez vite ça raconte beaucoup trop, et tant qu'à avoir du fun, je préférerais avoir du fun avec surprise.
Mais en soi j'ai rien contre Barbie que je n'ai pas encore vu, je me pose juste quelques questions sur les attentes qu'on a d'un film de commande d'une firme de jouets qui veut relancer ses ventes. C'est le monde dans lequel on vit, j'en fais pas un drame. Cet été j'ai envie de cinéma léger, donc Barbie et Indiana Jones tombent à pic. Nolan je vais éviter parce que je n'aime pas le travail du son dans ses films, et de lui je reste bloquée sur Insomnia et Le prestige, que j'ai beaucoup aimés. Mais les bazars de 3h qui défoncent les tympans, bif bof. Et pour les neurones, j'irai voir Sick of Myself.

Et réflexion en aparté: le féminisme et le capitalisme, c'est pas antinomique. De même qu'il existe des société patriarcales qui ne sont pas capitalistes. Les joujoux plastiques de Mattel ne seront jamais écologiques, il me semble d'ailleurs que les barbies, les anciennes en tout cas, sont quasiment impossibles à recycler. C'est une des poupées les plus polluantes. Donc si écologie, anticapitalisme, et un certain type de féminisme vous tiennent à coeur, je crois qu'il y a d'autres films à aller voir.
 
Dernière modification par un modérateur :
16 Février 2009
2 251
28 702
5 694
J'aime pas commenter les films que je n'ai pas encore vus, mais bon une fois n'est pas coutume... À mon avis ce qui pose potentiellement problème avec Barbie, c'est pas tant le propos du film lui-même, qui je n'en doute pas, est féministe, que la propension des grosses firmes capitalistes à s'approprier des idées et des courants de pensée qui leur sont opposés pour les vider de leur substance et en faire des sources de profit. C'est ce qui a déjà été fait avec le girl power initialement porté par des groupes féministes punk avant d'être policé et converti en produits de consommation grâce aux Spice Girls. Moi c'est à ce niveau-là que je me sens prise pour une conne par Mattel et c'est pour ça que j'ai 0 envie de payer une place de ciné pour voir ce film. Je veux me faire mon idée, mais j'attendrai qu'il soit dispo en torrent.
 
M

Membre supprimé 372187

Guest
@Pipistrelle. Tout à fait d'accord avec toi. Rien ne se perd, rien ne se garde, mais tout s'achète.
Si je vais voir Barbie, perso, c'est parce que j'ai envie d'acheter des prestations d'acteurs que je trouve sympas, des costumes qui me rappelleront mes Barbie SkiFun, Hollywood hair, Totally hair, Fashion play et j'en passe... (J'ai adoré mes barbies malgré tout ce que je leur ai fait subir, surtout vers la fin) Et si il y a un scénario un peu malin et rigolo, c'est pas plus mal. Tout ce truc autour de "barbie est-il féministe ou pas, et si oui, l'est-il bien ou pas, et si non à qui profite le crime, et bla bla bla...", ça ne m'intéresse pas. Je sais quand je vais voir une connerie au cinéma, et là ce sera pile dedans!
Mais ça me rappelle un peu les grands débats avec Matrix, quand plein de gens, et moi comprise à la première vision, ont voulu vraiment croire qu'avec ce film on atteignait les profondeurs métaphysiques les plus extrêmes, et que donc pas besoin de faire quatre de philo. Et puis quatre ans de philo plus tard, je revois Matrix comme un super film d'action, avec un scénario malin, des effets dingos à l'époque, mais sur le fond...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes