Commentaires sur Camélia, 400 € de revenus et 1 190 € d’aides par mois : « C’est énormément de privations et de sacrifices »

25 Novembre 2022
63
916
144
Merci beaucoup pour ce témoignage. Vraiment, merci.

Ce témoignage change énormément de ceux habituels. Ils éclairent (un peu) sur la succession de difficultés qu’entraine un seul problème (ici, un handicap psychique amenant à partager une location isolée, d’avoir peu de revenus et surtout dépendant d’aides donc qu’on ne contrôle absolument pas, etc.). C’est un témoignage qui apporte beaucoup.

Quelqu’un a dit qu’avec 1500 euros par mois, il était étonnant de se sentir pauvre (et que donc la pauvreté était aussi le fait d’un ressenti - c’est vrai). Mais toucher 1500 euros dont seulement 400 euros de salaire et le reste en aide, ce n’est pas pareil que de toucher 1500 euros de salaire. De plus, vivre dans un village isolé entraîne nécessairement des frais qu’un citadin n’aurait pas. J’ajouterai que la pauvreté tient compte du lien social, facteur extrêmement important notamment dans l’aide financière indirecte qu’il apporte (récupérer des objets, rendre des services qui évitent des déplacements, des dépenses et du temps perdus, par exemple).

Enfin, être déclaré handicapée parce qu’on est borderline indique immédiatement que la personne doit gérer une multitude de difficultés. Je connais plusieurs personnes avec ce diagnostic qui n’ont obtenu de reconnaissance par la MDPH parce qu’ils « s’en sortaient » (à quel prix !).

Félicitations à elle et son frère pour votre gestion quotidienne.
 

Horion

Transmasc nbi il/lui - pas de citation !
18 Janvier 2016
1 297
16 091
3 854
@Chat-au-Chocolat

En vrai de vrai elle a augmenté ses prix au prix du marché (elle est costumière historique) MAIS c'est un marché avec peu de gens mais de la concurrence et les autres baissent systématiquement leur tarifs quand quelqu'un augmentent ce qui poussent tout le monde (homme compris) à baisser les prix. Et si tu laisses tes prix de base, tu ne vends plus. C'est ce qui se passe pour elle depuis juillet. Elle vient de les baisser à nouveau il y a une semaine et elle vient d'avoir une commande.

C'est vraiment un système de merde :/ je suis entièrement d'accord avec toi. Mais la c'est au delà du patriarcat car homme ou femme, ce sont les clients qui veulent des créations mains qui coûtent + de 3000 euros si on compte vraiment un bon salaire à 1600-2000. D'autant que les clients sont des gens riches (on a eu des milliardaires une fois, c'était les pires)
Il y a peut-être du patriarcat derrière ce système de demander des prix plus bas aussi certes. Mais ça touche aussi les hommes à priori.
 
22 Juin 2018
380
3 097
1 224
39
Enfin, être déclaré handicapée parce qu’on est borderline indique immédiatement que la personne doit gérer une multitude de difficultés. Je connais plusieurs personnes avec ce diagnostic qui n’ont obtenu de reconnaissance par la MDPH parce qu’ils « s’en sortaient » (à quel prix !).
J'ai obtenu l'AAH pour le même diagnostique et j'ai été étonné de la facilité avec laquelle je l'ai obtenu : le dossier remplie par ma MT qui ne me connaissait pas à l'époque (et qui ne connaît depuis toujours pas la différence entre borderline et bipolaire) et qui a donc mis ce que je lui disais (j'aurais tellement pu mitonner...), un courrier de ma psychologue et un contre rendu de sorti d'hospit. C'est tout. J'ai même pas été reçu par quelqu'un de la caf. rien que dalle, dossier traité en 2 mois...

Depuis, je n'ai plus l'AAH parce que j'ai travaillé presqu'un an entre temps (et mon AAH a été dégressif au fur et a mesure) mais j'ai demandé l'invalidité (les même documents que ci-dessus), idem, j'ai été reçu par personne et j'ai eu l'invalidité.
Franchement, même pour moi, j'aurai voulu que quelqu'un creuse un peu plus pour savoir si je correspond vraiment au critères parce que bon.... j'oscille toujours entre "je les vole" et "je suis légitime vu le bordel dans ma tête"... Mais ça me donne pas confiance sur le nombre d'abus.
 

Horion

Transmasc nbi il/lui - pas de citation !
18 Janvier 2016
1 297
16 091
3 854
@Espeau

Merci beaucoup :)
Effectivement ce n'est pas simple tous les jours. Je sais pas si ça avait été noté aussi mais elle a une arthrose cervicale en plus (elle a le syndrome de l'imposteur) et environ 2 fois par semaine elle fait des crises d'arthrose et de migraines qui la handicapé physiquement.

Et effectivement en soit nous ne sommes pas très loin de Toulouse mais les transports en commun sont très mal gérés (il nous faut environ 1h30/1h45 pour aller en centre ville contre 20/30min en voiture si on compte le temps de se garer). Ca nous isole autant de nos amis qui ne peuvent pas venir nous voir que nous pour y aller et même pour faire des sorties. Meme si nous avons un cinéma plus proche (mais c'est hors de prix). Heureusement notre appart nous permet d'accueillir des gens à dormir sur le canapé mais voilà. Ca contribue d'autant plus à l'isolement sociale.
 

Horion

Transmasc nbi il/lui - pas de citation !
18 Janvier 2016
1 297
16 091
3 854
@Arsinoée

Ba c'est sûrement que ta MG te connaissait mais dans la majorité des cas on est pas reçu pour une demande d'aah (il y a bien trop de demandes). En général si le dossier est bien rempli en fonction de tes difficultés (même s'il n'y a pas de diag) l'aah est accordée. En sachant qu'ils sont très chiants sur leur critère.
De plus quand on travaille ça facilite aussi l'accès à l'aah car ils se disent qu'ils ont moins à payer. Ils sont beaucoup plus durs avec ceux qui travaillent pas du tout.
Je trouve ça super dangereux de faire croire qu'il est facile d'abuser de l'aah...en sachant que ce genre de pensées peut entraîner un nouveau durcissement des conditions qui est déjà élevées.
 

Horion

Transmasc nbi il/lui - pas de citation !
18 Janvier 2016
1 297
16 091
3 854
@Lorna.

Est-ce que tu as lu mes commentaires qui ajoutent des suppléments dont le fait que ce budget là est le budget max que ma sœur peut avoir dans des conditions optimales. En général elle n'a que l'aah soit 950 et quelques (comme depuis septembre).
Sans parler des frais médicaux qui restent assez élevés.
Les 100 balles de loisirs par mois ne sont souvent pas des "loisirs" à proprement parlé.
On parle quand même de maladies mentales, de personnes qui a fait des jobs dits de merde durant plus de 10 ans, qui a un passé dans l'enfance traumatique ++ avec une extrême pauvreté (notre père partait parfois 3 semaines en laissant 20 balles à ma sœur pour vivre et se nourrir, moi j'avais la chance d'être chez ma mère, nous n'avons que notre père en commun).
Les 3 plate-forme ba écoute pour des gens qui ne sortent quasiment pas de chez eux ça paraît indispensable en fait. Sinon on fait quoi ? On regarde le plafond ? Je sais ce que certains vont répondre "ba ya la TL de base, du streaming, des trucs gratuits, etc"
Est-ce que les personnes pauvres doivent se justifier à chaque dépense qui sort du lot de base (se nourrir, avoir un toit et se vêtir) ? On a le droit de juste quoi ? Crever la bouche ouverte en survivant ?

SANS PARLER du validisme du message TOUT LE LONG. Je ne sais pas si vous avez compris que ma sœur est handicapée. H A N D I C A P E E. Je l'epelle au cas où c'est difficile à lire. Reconnue par la MDPH. Et elle a quand même essayé de trouver un emploi. Pourquoi n'aurait elle pas le droit d'avoir un travail qui lui plaît ? Parce que pour être un vrai pauvre il faut en chier automatiquement au travail ? Déjà elle pourrait ne pas travailler du tout avec son handicap vu sa reconnaissance mais elle ne le souhaite pas.

Pour les animaux domestiques effectivement c'est une dépense que l'ont peut avoir à contredire. Là ma sœur a répondu elle-même. C'est un choix de vie. Nous sommes vegans. Nous sommes dans des associations de refuge. Nous avons fait famille d'accueil et on s'attache aux bestioles qu'on prend donc forcément certains finissent par intégrer le foyer. Apres grosse réflexion. Encouragés par nos psychiatres et budgétiser. Parce qu'avoir des animaux permet aussi d'avoir un rythme, c'est thérapeutique d'avoir cette présence et ça permet de leur offrir un foyer. Désolé de faire le choix de leur offrir le mieux qu'on peut plutôt que de les laisser crever à la rue.
Alors ouais c'est sur que sans eux on aurait plus d'argent mais je suis pas sur qu'on irait mieux que ça.

Au niveau du budget vêtement, c'est celui de cette année mais sinon ma soeur ne dépense pas vraiment elle recycle au max. Malheureusement elle est atteinte de TCA et à eu une prise de poids cette année dues aux traitements qu'elle a eu pour ses maladies. Prise de poids qui a forcément entraîne un renouvellement sur plusieurs mois évidement. Ca fait 50 euros/mois de vêtements. En sachant que certaines années elle ne s'est rien acheté et qu'elle a beaucoup de vieilles affaires. Quand il faut renouveller ça coûte.

Compter sur la société...vous avez lu l'article ? Vous parlez à quelqu'un qui justement c'est débrouiller avec soi même durant + de 10 ans, sans parler de l'enfance et de l'adolescence où certains jours il n'y avait rien à manger pendant que notre père se droguer on sait pas où.
Elle a mis autant de temps à demander des aides à cause des gens comme vous qui parlent de profiter de la société alors que c'est une personne handicapée. Vous allez dire la même chose pour moi qui demande aussi l'aah mais qui contrairement à ma sœur ne peut même pas travailler parce que j'ai des handicaps physiques en plus malgré un diplôme d'infirmier ??? Autant s'euthanasier à ce rythme.

Par rapport à la pauvreté ça a été aussi une réécriture de ce que ma sœur avait écrit. Elle ne se considère pas si pauvre que ça car par rapport à avant elle peut beaucoup plus de choses. Malheureusement cela a été transcrit ainsi. Ainsi que le budget max qui est en fait un budget exceptionnel (soit quand elle a suffisamment travaillé or elle n'a plus de revenu de son entreprise depuis juillet, quand elle a la prime d'activité et le complément rsa, ce qui n'est plus le cas depuis septembre). La, elle a "juste" l'aah et elle considère que c'est déjà ça car moi en attendant par exemple je vis avec le rsa.

Notre coloc est légale et déclarée auprès de la caf.

Bref j'entends votre frustration par rapport aux situations que vous avez vécu (et ma sœur aussi finalement) mais ce n'est pas une excuse à la remise en cause de son diagnostic, de ses aides, de la déclarer comme une personne qui profite parce qu'elle a fait le choix de 100 euros de loisirs (qui souvent partent dans la bouffe finalement) plutôt que d'épargner 100 euros. Pardon de vivre.

Que deriez vous de ma situation qui parfois préfère être à découvert de 50 balles pour aller à une convention avec des amis alors que j'ai que 534 euros pour vivre...déjà qu'on sort jamais.

Autant on aurait pris votre commentaire autrement s'il était pas pleins de validisme et de chasse aux mauvais pauvres mais là bref.
 

ShardsofaFox

I'm now becoming my own self-fulfilled prophecy
21 Juillet 2022
454
3 387
204
C'est marrant de voir que la réaction à la pauvreté est la même que la réactions aux traumas. Même remise en question, même enquête pour voir si "C'est bien vrai tout ça ? Parce que ce détail, là, me paraît un peu bizarre...", mêmes "moi j'ai vécu pire et voir que la personne a du plaisir à un moment ça me fait mal parce que moi j'ai pas eu ça donc je suis pire donc la personne n'est pas une victime comme moi" = mesurage de trauma/pauvreté pour vois kicékiavécupire quand quelqu'un parle, même "y'en a qui mentent donc...".
C'est fatiguant.
Force aux deux Madz.eau <3
 

Horion

Transmasc nbi il/lui - pas de citation !
18 Janvier 2016
1 297
16 091
3 854
Oui oui je suis lâche. J'ai pas été le seul à souligner que tu sembles remettre en cause les aides.
Je n'ai absolument pas demander à ce que tu donnes des infos privées pour te justifier. D'ailleurs le fait de connaître le handicap ou même de l'être n'est pas un totem d'immunité à avoir des propos validistes.
Quand tu disais qu'il y a des gens qui n'ont pas le choix de faire des boulots de merde et que ma sœur a choisi le sien. Elle a aussi fait ses boulots durant + de 10 ans. Ce qui lui a permis de conserver son entreprise c'est c'est grande partie l'aah car son handicap ne lui permet pas de faire assez de travail pour en vivre. Sinon elle l'aurait fermé.

En fait elle n'a pas fait de choix. Elle ne pouvait plus travailler dans des milieux classiques et difficiles. Que ce soit en cause sa santé mentale ou bien son arthrose cervicale. Elle a été reconnue pour cela.
Je suis désolé pour toutes les personnes qui ne le sont pas et désolé aussi qu'il n'y ait pas plus d'aides pour remplir les dossiers, etc. Mais ça, ça n'est pas la faute de ma soeur.

Concernant le veganisme : nous avons un budget nourriture de 300 euros/mois, biocop inclu car le maximum de nos courses sont à leclerc et ce que nous prenons à la biocop c'est des produits qui sont moins chers là qu'en supermarché (comme de la purée de sesame pour nos recettes). En fait il y a même des légumes moins chers au kilo parfois si c'est de saison.
Je crois que 150 euros de budget/pers pour le mois avec l'inflation c'est plus que correct. Dautant plus avec nos pathos, surtout les miennes, qui nécessitent de manger équilibrés.

Alors oui il y a 2/3 dépenses qui sont superflue pour certains comme les chats. De toute façon ils sont là et on les assume c'est comme ça. Les plate-forme j'estime que n'allant jamais au cinéma, ne sortant quasiment pas de la maison (pour ma part), c'est indispensable oui. Pour d'autres peut-être pas mais pour moi ça fait parti de mes seuls loisirs quasiment. Pour ma soeur qui travaille avec une série en fond toute la journée aussi.

Je reviens pas sur le côté manipulation, si tu veux je manipule. Je ne me sers pas des diags pour justifier mes paroles mais pour justifier certains choix de vie. Et ça c'est bien différent.

Après oui effectivement on en à parlé entre nous, le mot pauvre avec le budget présenté ça pique. J'ai tiqué aussi. Ma sœur aussi. Ca a été réécrit ainsi et surtout comme je le redis ça c'est le budget max. Le budget classique c'est plutôt l'aah + apl. Qui est franchement pas mal (moi même quand je l'aurais j'aurais l'impression d'être riche après 1 an à 550).

J'écris très peu depuis plus de 2 ans sauf sur la transidentité en général donc je vois pas où j'aurais pu me servir des diagnostics mais soit. Chacun son ressenti. C'est absolument pas Le sujet.

Pour ça il y a le sujet médiation si tu t'es sentie lésée.

Faut relire Le message qui est hyper agressif de base quand même. Donc c'est normal de justifier puisque c'est le but du témoignage.
Et c'est pas parce qu'il y a des gens qui vivent dans des situations catastrophiques que l'on doit remettre en cause ceux qui arrivent à peu près à enfin sortir la tête hors de l'eau. C'est extrême pour eux et j'en suis fortement désolé et j'espère de tout cœur que leur situation pourra s'arranger par la suite. Mais clairement tu as comparé de toi même les situations et c'est une forme de hiérarchie des droits que j'ai cru lire (et je suis pas le seul à priori). Hiérarchie du handicap également, etc. Et ça oui c'est une forme de validisme.
 
14 Décembre 2023
5
64
14
@Horion

Oui j'ai lu tes messages qui ne m'ont pas convaincue et NON je n'ai pas remis en cause le diagnostic ni même les aides
Ce que je remets en cause, c'est plutôt toutes les aides sociales que le gouvernement supprime mais je n'en ai pas parlé ici car ce n'est pas le sujet.

Ce que je remets en cause ici, c'est de présenter certains choix comme des nécessités qui en fait n'en sont pas. Par exemple avoir 3 chats ou dire qu'on ne veut pas une vie de frustration donc balek

Pour le diagnostic : c'est quand même franchement facile de partir sur ça alors que je n'évoque pas la questio ni de près ni de loin et que je ne dis rien ni de moi-même ni des personnes que je connais. Alors que ma propre fille est lourdement handicapée et que les troubles psys sont importants pour plusieurs personnes de ma famille dont une est SDF à cause de ça. Pour qui tu te prends à expliquer la vie sans rien savoir des autres? Qui est irrespectueux ?

Ce que j'ai critiqué, c'est de se dire pauvre alors que ta soeur a des choix que beaucoup de personnes n'ont pas et c'est concrètement ce qui est ecrit. Bien sûr que la pauvreté ouvre à des aides et c'est normal mais non, 3 plateformes c'est pas une ultime nécessité. La plupart des gens peuvent pas,la plupart des pauvres ne le peuvent pas du tout. Tu dis que le témoignage a été réecrit? Bien mais ça je ne peux pas le savoir.

Vous avez les valeurs du veganisme? Super pcq j'en connais quelques uns à qui ça tient à coeur et qui n'ont pas le choix des produits à consommer, sans parler de Biocoop qui est hors de prix. Alors parler de valeurs, déso pas déso , c'est pas une question de valeurs mais de pouvoir faire!

Une chose est sûre, c'est que ce n'est pas la première fois que tu détournes totalement les critiques sur des questions de diagnostic quand on n'est pas d'accord avec toi sur un truc qui n'a rien à voir . Ce n'est pas bien de faire ça, c'est de la manipulation et je trouve hallucinant de devoir dire des choses privées pour souligner que ce n'est pas le handicap qui donne forcément raison.
On n'est pas d'accord toux.tes les deux et c'est ok mais ne viens pas dire que je nie le diagnostic ou les difficultés de ta soeur. C'est faux, c'est lâche et c'est un peu facile comme technique que tu sors toujours d'ailleurs pour faire taire les autres.
J'aime pas les insupportables dc Bl

Cdt

Édit: tant mieux pour la coloc. Je connais une personne qui été dénoncée via les réseaux et je trouvais ça super risqué. Contente qu'il n'y ait pas de risques.
La Camélia du témoignage ici ☺️

J'ai quand même bien précisé noir sur blanc (et c'est écrit dans le témoignage d'ailleurs) que sans mes beaux-parents, j'y serai probablement à la rue à l'heure qu'il est, à cause de mes handicaps. Parce que la vie que tu décris des personnes que tu connais, à emprunter 20 balles à droite à gauche pour manger, à ne pas avoir de budget pour loisirs ou plateforme de streaming, à faire des boulots pourris qui cassent la santé physique et mentale, je les ai fait pendant plus de 10 ans, pendant mes études et bien après (j'en ai même fait la liste non exhaustive, puisqu'ils n'ont pas rajouté les nombreux boulots en interim en industrie que j'ai fait pour survivre). Et j'y ai laissé d'ailleurs une partie de ma mobilité, puisque ça a été évincé du témoignage mais suite à un accident de travail en 2015 (où j'étais femme de ménage dans un lycée technique), j'ai développé une tendinite chronique a l'épaule et aggravé mon arthrose cervicale, rendant impossible ma station debout et les mouvements répétitifs (sans compter les crises de migraines à répétition que ça entraîne plusieurs fois par semaine). Je me suis donc retrouvée au pied du mur à ce moment là puisque je ne pouvais même plus utiliser mon corps pour travailler, donc même si je voulais encore de cette vie pourrie, je n'avais plus le choix, les boulots que je faisais jusqu'alors me sont devenus innaccessibles, et je me suis retrouvée au chômage et sans perspectives pendant 5 ans. Je ne précise même pas les difficultés qu'ont entraîné les hospitalisations en psy à répétition (quel employeur et quel agence d'intérim garde un employé qui part en psy tous les 4 matins, spoiler : aucun! Donc même si j'avais voulu garder cette vie là, je n'aurai pas pu).

Et c'est à ce moment là que j'ai pris mes ovaires et que j'ai fait un choix : me former sur un boulot qui n'abîme plus ni mon corps ni ma santé mentale. Œuvrer pour mettre en place un bien être mental au quotidien, me soigner, construire à partir de rien. Et c'est là que mes beaux-parents sont intervenus et qu'on peut considérer que je suis extrêmement chanceuse, je ne le nie pas effectivement.
Mais mon choix, je l'ai payé. On a vécu sur un smic à 2 pendant 4 ans, avec 800€ de loyer et aucune aide, que des dépenses pour monter mon projet. Sans revenus pendant des mois à emprunter pour pouvoir monter mon entreprise, on était à plus de 600€ de découvert tous les mois, mais on a rien lâché. On s'est endetté avec mon ex, on a bouffé des pâtes, on avait aucun loisirs. Zéro, Nada ! Et ça nous a coûté notre mariage et notre vie commune.

Je ne vais pas non plus répéter ce qu'a dit mon frère plus haut sur le fait que l'article est tourné de façon à ce que je me trouve "pauvre", et qu'en plus les dépenses décrites correspondent à mes meilleurs mois (et qu'il n'y en a pas eu beaucoup en fait, jai bien 400 à 500€ de moins mensuel en moyenne et loisirs et soins pour mes chats passent en fait à la trappe) puisque ce n'est pas le cas, mais oui ma santé mentale me coûte au quotidien et j'ai des dépenses pour mon bien être que je ne devrai pas avoir si je n'étais pas handicapée, qui ne sont pas prises en charge, et quoi qu'on en dise, oui c'est frustrant ! Parce que même si je touche plus qu'un smic, je n'aurai jamais la vie de quelqu'un de valide, et que je dois fournir 10 fois plus d'efforts au quotidien que quelqu'un de valide pour avoir un semblant de stabilité mentale. M'assurer de bien manger, de bien dormir pour éviter les crises émotionnelles, être en accord avec mes valeurs, de me distraire et d'adopter des formes de thérapie qui me font du bien (le bénévolat, les animaux, ca marche très bien dans mon cas, validé par mes psys et budgétisé). Ce qui vous apparait superflu de votre point de vue est en fait VITAL pour ma santé mentale. Loisirs, prendre soin de soi, je n'ai tout simplement pas la force de garder espoir en survivant comme je l'ai fait jusqu'alors. Parce que je suis handicapée psychique justement, et je n'ai pas les ressources mentales pour résister à une vie de labeur comme une personne valide. Je rappelle que le taux de suicide chez les personnes qui ont un trouble de la personnalité borderline est extrêmement haut. Et qu'est-ce qu'on fait pour ne pas sombrer dans la dépression et la mélancolie ? On s'occupe de soi. Et ça coûte.

Mais je resterai toujours à la marge malgré tout, et que je ne pourrai jamais faire les choix de vie de madame tout le monde (enfanter, devenir propriétaire) pour justement m'occuper de ma santé mentale.
Et oui, c'est frustrant. C'est des sacrifices au quotidien, je persiste et signe sur ma position.
 
Dernière édition :
26 Mars 2014
52
308
4 724
Merci pour ce témoignage ! @CameliaV et @Horion je trouve que vous vous en sortez super bien compte tenu des circonstances avec lesquelles vous devez composer, et vous avez l'air d'avoir trouvé un certain équilibre de vie malgré des revenus assez réduits. J'imagine qu'il a fallut une certaine force d'esprit pour en arriver là.

Je comprends aussi le point de vue de @Lorna. car j'ai au départ un peu tiqué d'entendre parler de pauvreté et de sacrifice avec le seul revenu de Camélia (les revenus de son frère étant clairement sous le seuil de pauvreté), qui est un niveau de revenu auquel j'aspirais fut un temps. Forcément, quand on s'est sentis concernés à un moment de sa vie, cela peut renvoyer à sa propre situation (pareillement, j'ai vécu pendant 7/8 ans avec beaucoup moins - parfois en travaillant à temps plein - et dans des logements de 9 à 15m² qui me coûtaient plus chers). Le but n'est pas de niveler vers le bas mais de définir la notion de "pauvreté" qui est assez relative et peut varier d'un individu à l'autre.

Bref, vivre avec ces revenus à deux, ce n'est pas la grande vie, il faut clairement faire des choix. Mais il faut nuancer un minimum car notamment les conditions de vie (logement) sont tout à fait acceptables et permettent d'accéder à un niveau de vie correct bien qu'il n'autorise que peu de plaisirs et demande une certaine gestion. Bonne chance à vous, j'espère qu'Horion pourra rapidement obtenir son AAH pour vous permettre de respirer.
 
Dernière édition :
21 Avril 2017
124
959
1 654
34
@Bealor, sur quoi est-ce que tu te fondes pour indiquer qu'"une voiture lui couterait probablement autour de 500€/mois (entre l'achat, les taxes, le carburant, les entretiens)" ? Et à quelles taxes liées à la voiture est-ce que tu fais référence ?
Le montant avancé me semble énorme. D'autant que le coût de l'assurance (pas évoqué) est très variable selon la couverture choisie.
Hello !
Pour les taxes, je faisais référence aux taxes belges, une taxe de circulation annuelle et une taxe de mise en circulation. Il semble que ça n'existe pas (ou pas sous cette forme) en France. My bad.
Mais apparemment, le budget reste à peu près identique : https://miss-futee.com/budget-mensuel-voiture/
 
  • Big up !
Réactions : Lizbeth92 et Horion
16 Octobre 2016
13
83
2 174
@CameliaV et @Horion merci pour le témoignage, et aussi pour les clarifications dans les commentaires! J’imagine bien que le staff doit réécrire et résumer et que c’est pas simple mais ça mène souvent à beaucoup de questions, les totaux qui ne tombent pas juste et on comprend pas où partent vraiment les sous…
Genre grosse omission de ne pas mentionner le handicap physique, on finit par comprendre plus ou moins mais au début on dirait que c’est « juste » le borderline et du coup on comprend pas bien l’impact… ou les 600€/an de vêtements qui ne sont en fait pas « par an » mais un changement inhabituel.
Il faut quand même beaucoup de courage pour faire cette rubrique je trouve, au vu des tabous et jugements qui ne manquent jamais… du coup je trouve que madmoizelle devrait peut-être faire un peu plus attention?
Je suis surprise que la couture ne soit pas un problème quand on a une arthrose des cervicales + tendinite chronique ? On est quand même souvent penché sur les détails non? Ou est-ce que tu as un matériel particulier pour aider avec ça?

Je connais pas du tout le métier de costumière mais c’est fou cette histoire de concurrence qui baisse les prix… comment qui que ce soit peut bouffer en baissant ses prix ces temps-ci? Ou peut-être que le prix à l’heure est moins cher mais qu’ils facturent plus d’heures? Ça me paraîtrait normal en tant que client qu’un vêtement personnalisé, fait main (ou en tout cas pas industriellement quoi), probablement assez particulier genre cosplay ou médiéval, soit très cher… pour moi c’est vraiment un produit de luxe, y’a une raison qu’au jour le jour la plupart des gens s’habillent en prêt-à-porter!
A terme il y a peut-être moyen d’augmenter ses prix si on arrive à se faire une réputation de qualité, à fidéliser les clients, mais ça ne se fait pas en un jour forcément… est-ce que tu fais déjà du marketing, comptes instagram et tiktok, belles photos etc? Tu mentionnes un site mais « de nos jours » j’ai l’impression que les réseaux sociaux sont indispensables pour ce genre de chose, plus le domaine est niche et plus c’est important
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes