Commentaires sur Comment passer des bonnes vacances avec des potes qui ont des enfants ?

9 Janvier 2018
856
6 686
1 054
32
Je ne cite personne, mais il n'y a pas eu une confusion entre childless et childfrees dans les commentaires ?
Parceque c'est quand même assez différent dans le vécu, et les raisons d'appréhender de voir des enfants pendant les vacances diamétralement opposé (se voir rappeler quelque chose qu'on veut vivre mais qu'on ne peut pas versus se voir imposer un rythme/style de vie qu'on refuse).
Ça doit être différent dans le vécu, certes, et childless ne signifie pas childfree, je te l'accorde... Mais j'ai quand même l'impression que quand on n'a pas d'enfant, qu'on en veuille / en ait voulu un jour ou non, on supporte pas forcément la proximité d'autres enfants pendant de longs moments, bim, comme ça.

Peut-être parce que moi-même j'ai du mal à supporter les enfants trop longtemps, bien que je sois mère, et que j'ai mis du temps à accepter tout ce qu'avoir des enfants implique. Peut-être parce que je crois déceler dans le regard des gens sans enfants de la gène ou de l'inconfort quand les miens se mettent à crier... Ou peut-être aussi que je me prends des chhhhht hostiles de temps en temps quand je prends le train avec eux (les personnes qui font ça, pires personnes).
Ça veut pas dire que tous les childless ou childfree sont comme ça, mais j'ai bizarrement toujours été conditionnée à ressentir de la gène quand mes bambins font du bruit... et à en ressentir quand les enfants en général font du bruit.
 
30 Septembre 2021
572
4 231
244
33
J'ai la chance d'avoir eu des enfants en même temps que certains de mes meilleurs amis. Donc on part de plus en plus en vacances ensemble. Quand les enfants ont le même âge, ils s'autocanalisent et ça rend les choses plus faciles pour tout le monde. En plus de ça, mes enfants qui sont galères à coucher en temps normal sont très contents de dormir avec leurs potes et ne font pas du tout la bringue, ce qui fait que même l'heure du coucher (que je redoute habituellement) passe crème.

J'ai aussi testé les vacances avec un groupe de gens majoritairement childless (il y avait un autre couple avec un enfant qui était entre les deux miens).
Objectivement, ça s'est très bien passé, mais tout avait été fait pour :
- on était dans un endroit un peu à part du gîte
- on faisait manger les enfants avant nous et ils jouaient tranquillement ensuite
- on ne mettait pas la musique trop fort
- ceux qui voulaient faisaient les activités qu'ils voulaient. Par exemple, on n'a fait ni la spéléo (curieux), ni la dégustation de vin en plein milieu d'après-midi (encore plus curieux). Mais on a profité du séjour, et je crois que les autres aussi, vu qu'on est toujours invités aujourd'hui.
D'ailleurs, actuellement, il doit y avoir 3 ou 4 bébés de plus que la première fois, et si ça s'organise toujours, c'est plutôt bon signe.

Mais effectivement, il faut que tout le monde soit conscient qu'il y a des compromis à faire. Et notamment qu'un enfant, ça fait du bruit, et que le parent n'y peut parfois pas grand-chose, malheureusement. Non, ce n'est pas parce qu'un parent crie peu qu'il est laxiste. Pour le coup, si on part en vacances avec des enfants sans en être conscient, ça risque d'être un peu difficile pour tout le monde.
 
25 Juin 2015
340
2 239
2 374
35
Mais en fait ces conseils sont tout autant vrai pour les gens qui ont des enfants que pour les autres. Même avant d'avoir un enfant si je partais en vacances avec des potes (ou même en famille) il était hors de question que je reste collée à eux toute la journée et il y a plein d'activités que les autres aiment et pas moi... Je veux dire si l'aprem j'avais envi de lire tranquillement il était hors de question qu'on me traine a une activité telle touristique quelconque... Enfin pour moi ça semble logique de discuter de tout ça même sans enfant et d'accepter que tes amis n'ont peut être pas envie de faire toutes les sorties avec toi (et n'apprécient pas particulièrement que ce soit boîte de nuit dans le salon tous les soirs...).
Partant de ce principe je suis déjà parti en vacances avec des personnes sans enfant (dont certaines pour qui ne ce n'est pas du tout au programme) et donc ça n'a pas changé grand chose. Enfin bon après mes potes childfree s'entendent bien avec les enfants donc pas de raison.
 
23 Janvier 2014
211
1 867
3 014
24
Paris
Pour ce qui est du bruit produit par les enfants, je pense que c'est une question de contexte.
Un bébé qui hurle dans l'avion, je pense que ça soule tout le monde, mais on se doute que les parents n'y peuvent pas grand chose, tant qu'ils essayent de le consoler/de trouver la cause des pleurs. Il ne me viendrait pas à l'esprit de faire une remarque ou même d'avoir un regard désobligeant.
Un enfant de trois ans qui parle un peu fort dans le train, qui commence à s'exciter, ça dépend de la réaction des parents. S'ils essayent vraiment régulièrement de le calmer, c'est pareil, on ne peut pas non plus attendre qu'il soit ligoté et bâillonné sur son siège.
Par contre, plein de fois, j'ai vu des parents laisser leurs enfants crier et jouer en courant partout dans le train, et là ça m'énerve, et même si c'est pas bienveillant bah je regarde mal (les parents, pas les enfants), parce que c'est pas non plus bienveillant de nous casser les oreilles sans réaction. J'entends bien qu'il puisse y avoir un tas de raisons à ces non-réactions (épuisement physique et moral, dpp, sentiment d'impuissance...), c'est pour ça que je ne fais jamais de remarque, mais c'est épuisant et frustrant pour tout le monde.
Dans le bus, je vois de temps en temps des parents avec des écouteurs alors que leurs bébés sont en train de crier, comme si eux voulaient se couper du bruit alors qu'ils l'imposent aux autres. J'ai du mal à trouver une bonne raison à ce genre de comportement.
Comme je le disais au début, je pense que c'est une question de bon sens : oui, un bébé fera plus de bruit qu'un adulte dans les transports en commun, et ceux qui ne l'acceptent pas ne sont pas faits pour la vie en société. Par contre, je pense aussi que les parents doivent aussi essayer de limiter un maximum ces nuisances, dans la mesure du raisonnable (genre ne pas laisser Timeo courir partout dans un musée parce qu'il est si mignon).
 
20 Février 2012
645
14 896
5 894
J'ai l'impression qu'on "diabolise" pas mal le fait de passer du temps avec des enfants qui sont pas les nôtres … (un enfant c'est forcément une charge, ça prend la tête, ça braille, etc. bref c'est insupportable quand on est pas parent soi-même, on peut au maximum les "tolérer").
Il y a aussi des adultes qui n'ont pas d'enfant et qui vont profiter des vacances avec les enfants des autres pour faire des constructions de legos, batailles avec des pistolets à eau, faire les cons dans la piscine, jouer au foot ou au ping-pong, faire des tours de magie, aller à un parc d'attraction, faire des activités manuelles avec eux, leur apprendre plein de trucs, et j'en passe. Je trouve dommage de cliver à ce point "adultes avec enfants = s'occupent des enfants" et "adultes sans enfants = picolent, se couchent tard, font des activités d'adultes, et au mieux sont tolérants des enfants des autres".
(même si au final, si ça dérape évidemment qu'on ira chercher le parent '^^)

Bon, c'est pas un conseil d'organisation, mais j'imagine que si on met dans une même maison des familles et des childless, les activités vont aussi s'organiser un peu naturellement par affinités! Je trouve dommage d'occulter complètement le fait que des gens sans enfants peuvent aussi passer du temps qualitatif, sans se forcer, avec les gamins des autres :fleur:
Je suis HYPER d'accord avec ca! Je trouve ca super bizarre de parler des enfants comme un bloc monolithique, comme si "être un enfant" c'était leur unique trait de personnalité, c'est juste des choses dont il faut s'occuper, et c'est chiant.
Ben je sais pas les enfants c'est aussi des gens en fait. :shifty: Il y a des enfants avec qui je suis ravie de passer une semaine de vacances ou plus, c'est pas que j'aime particulièrement les enfants (j'en ai pas et il est bien possible que j'en ai jamais), c'est ces enfants là en particulier que j'apprécie. Je fais pas la même chose avec tous parce que ben ils ont pas tous les mêmes centres d'intérêt, comme les adultes en fait...

Après si t'as effectivement rien en commun avec les enfants en question, oui t'as ptetre pas envie de passer tes vacances avec, tout comme t'as pas forcément envie de passer tes vacances avec les mecs de tes potes qui vont parler NFT 24h/24 et jouer à l'avocat du diable dès que tu sors un truc qui lui parait un petit peu trop woke. :lol: (d'ailleurs eux aussi souvent il faut s'en occuper parce qu'ils savent pas faire à manger ni aller au supermarché tout seul, et ils font également beaucoup de bruit :cretin:)

Je pense tout simplement que c'est une mauvaise idée de mettre ensemble des parents accompagnés de leurs enfants avec des childless. Pourquoi s'infliger ça, de part et d'autre ?
C'est possible que des childless apprécient la compagnie d'enfants pour jouer avec eux, etc... mais... de façon ponctuelle j'imagine, pas pendant 1 semaine et encore moins 2... à moins de tomber sur des amis childless qui adooooorent les enfants, mais... euh.

Du coup quand je lis ca vraiment je suis circonspecte!

Au final ce que dis l'article c'est juste du bon sens et ca s'applique aussi aux groupes d'adultes, on se rappelle qu'on a tous des besoins et envies différentes et on fait en fonction. :dunno:
 

RainyMood

Ne pas citer mes messages, thx :)
1 Mai 2014
10 762
96 812
5 314
Je crois qu'il y a confusion entre "Childless" (Ne peux pas en avoir mais en veux) et "Childfree" (Ne veux pas d'enfants, juste ne veux pas d'enfants, CF ça veut pas dire forcément n'aime pas les enfants).
 
9 Janvier 2018
856
6 686
1 054
32
@Sophie L Je n'avais cité personne hier parce que j'étais sur mon téléphone et c'était compliqué, mais je crois que mon message faisait surtout écho à celui que tu as posté et que @Cleos a souligné également :

En fait, les personnes childless peuvent apprécier la compagnie des enfants. Même pendant deux semaine. Parce que justement, les personnes childless veulent des enfants, mais ce n'est pas possible pour eux (que ce soit définitif ou non). Du coup, je trouvais assez maladroit le sous entendu (tel que je l'ai compris) : "si les childless aimaient vraiment les enfants, ils en auraient". Alors que non, c'est justement le principe, les childless n'ont pas les enfants qu'ils souhaitent.
Edit suite au message de @RainyMood : évidemment, les childfree aussi peuvent avoir envie de passer du temps avec des enfants, sans avoir envie d'en avoir eux-mêmes.

Je suis souvent frustrée par ça, genre mes potes qui ont des enfants préfèrent partir avec leurs potes avec enfants, alors que moi j'ai envie de les connaitre et de passer du temps avec eux. Surtout que je sais que sinon, cela va finir par nous éloigner.
J'avais bien compris que tu faisais référence à mon message, c'est pour ça que j'ai répondu en développant un peu ma pensée.
Par contre, euh... jamais je ne me permettrais de sous-entendre que si les childless voulaient des enfants, ils en auraient. Là, pour le coup, on s'est pas comprises.
L'idée c'était plutôt que "avant d'avoir un projet d'enfant, les personnes childless pourraient ne pas apprécier toute l'agitation et organisation liée aux enfants, parce que supporter l'univers d'un enfant, ça s'apprend".
Circonspecte, @Cleos ? Je n'ai pas forcément dit que tous les childless n'aimaient pas la compagnie prolongée d'enfants, je dis simplement que quand on baigne pas dedans H24 ça peut être pénible pour nombre de gens.
 
  • Big up !
Réactions : MarieLouise
2 Juin 2021
347
2 075
204
36
Moi ce que je trouve galère quand je suis avec des gens sans enfants c'est L'HEURE DES REPAS. Autant quand j'ai pas ma fille j'en ai rien à fiche de l'heure à laquelle on mange, ou si j'ai faim et que je suis la seule je grignote vite fait, autant quand je suis avec ma fille bah le repas du midi c'est à midi, le repas du soir à 19h, et décaler ces horaires risquent d'avoir pour conséquence un enfant affamé donc chiant. :lunette:
 

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
7 701
34 702
4 104
J'ai lu en diagonale juste sur le vocabulaire si on traduit vite fait childfree et childless signifie bien "sans enfant" sauf que y a une petite subtilité :
Childfree → libérer des enfants
Childless → en manque d'enfant
Dans un cas la personne a choisi de ne pas en avoir (qu'elle apprécie ou non les mioches, que ce soit par conviction écologique, politique, affinité, whatever), dans l'autre la personne n'en a pas eu alors qu'elle a essayé - childless on est plutôt sur des personnes qui sont passées par des PMA et sont aller au bout du parcours sans succès (donc des personnes qui ont parfois enchainé stimulation ovarienne, fausse-couche etc) on est vraiment sur 2 cas diamétralement opposés vu que la notion de choix est centrale.

Une personne CF a décidé que la parentalité ce n'était pas pour elle, une personne CL s'est vu imposée une vie sans enfant alors qu'elle avait choisie la parentalité.
 
27 Juin 2016
887
6 558
1 964
30
Sur le forum on utilise en général ces termes exactement comme @Aesma les définit, mais j'ai l'impression que dans l'article l'autrice veut juste dire "sans enfants", sans préciser si c'est par choix de vie CF, problèmes de fertilité ou juste n'en ayant pas encore :hesite: c'est vrai que la formule prête à confusion
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes