Commentaires sur Comment passer des bonnes vacances avec des potes qui ont des enfants ?

6 Juillet 2017
3 524
49 580
2 064
En laissant les enfants au cagibi / cabinet noir de temps à autre :fleur:

(Ceci est une boutade ma capacité à interagir avec des enfants et a apprécier s'améliore de jour en jour :drama: ceci dit je viens de mettre un gros vent à une membre de ma famille qui me proposait de venir faire une heure de route pour la voir et sortir en compagnie de sa nièce de moins de 10 ans. J'étais déjà pas chaude qu'une informatrice privilégiée m'a soufflée "oh mais elle avait pas un rdv médical cet aprem ci ? et elle ne chercherait pas à occuper la môme en t'invitant mine de rien pour que tu pallies ? :lalala:" ahah. NOPE. Je resterai cloîtrée chez moi dans le silence et le calme le plus total. Qu'elle trouve une autre victime...)
 
Dernière édition :
17 Septembre 2018
651
5 882
764
41
Chaque année je propose un gros weekend entre potes sur un terrain familiale pas trop loin de la plage. Et j'ai réglé le problème des gamins : "interdiction totale de venir avec le moindre mouflets".

Ca en fait ronchonner 2 ou 3, mais quand je leur rappelle qu'on va être un certain nombre à être bourrés h24, avec de fortes probabilités de promiscuité sexuelles (on est pas mal de polyamoureux dans la bande), et à brailler comme des veaux jusqu'à pas d'heure ... Généralement ils n'insistent pas. Et je n'ai même pas besoin d' évoquer les forts risques d'exposition des gamins à de l'humour noir/oppressif. Bon en vrai, je noircis volontairement le tableau pour leur faire peur. Mais ce n'est pas si loin de la vérité que ca :rire:

Plus sérieusement on à totalement le droit de vouloir organiser des moments sans enfants. Apres libre à chacun d'accepter y venir ou non. Et il est beaucoup plus sain d'annoncer clairement la couleurs, plutôt que de ne surtout pas évoquer le sujet, se mettre des œillères et espérer que tout se passe sans encombre.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 595
48 219
5 664
@RaccoonJesus franchement, ça dépend des enfants, de leurs âges respectifs et de leurs affinités. L'année passée on a fait un we avec des potes dont une majorité a des enfants mais pas tous. Il y avait 3 enfants de 3-4 ans : ben ils ont passé leur temps fourrés ensemble (lieu sécurisé, pas besoin d'avoir tout le temps un oeil dessus). Et les adultes ont picolé comme des trous après le couché :lunette:

Je dis pas que c'est exactement pareil que sans enfants, bien sur. Mais c'est clairement plus facile avec plusieurs enfants qui s'entendent bien qu'un seul.
Puis les parents mutualisaient les enfants quand il y avait quand même besoin de surveillance : un parent pour surveiller les 3 pendant que les autres font autre chose. Et même que parfois les personnes sans enfant proposaient de s'en occuper un moment (coeur sur eux).

Là par contre on va faire un we avec un couple sans enfant et un couple avec un enfant de 3 ans (nous). Je redoute plus les différences de rythmes entre les deux couples.

@Pelleas moi si on me propose ça, soit je viens sans mon compagnon, soit je peux pas venir :lunette: Et je serais vexée si mes amis sans enfants ne proposaient que ça (pas s'ils le font une fois de temps en temps).
Mais vu ce que tu décris : oui c'est pas vraiment un we kid-friendly :yawn:

Laissez-moi deviner, en leur proposant de baby-sitter leurs enfants gratuitement pendant qu’ils vont prendre un verre ? :troll:
Ah non c'est pas du tout ce que décrit l'article. En gros, c'est que chacun soit prêt à mettre de l'eau dans son vin. Le bon sens quoi
 
25 Mars 2021
106
1 774
204
42
J'ai l'impression qu'on "diabolise" pas mal le fait de passer du temps avec des enfants qui sont pas les nôtres … (un enfant c'est forcément une charge, ça prend la tête, ça braille, etc. bref c'est insupportable quand on est pas parent soi-même, on peut au maximum les "tolérer").
Il y a aussi des adultes qui n'ont pas d'enfant et qui vont profiter des vacances avec les enfants des autres pour faire des constructions de legos, batailles avec des pistolets à eau, faire les cons dans la piscine, jouer au foot ou au ping-pong, faire des tours de magie, aller à un parc d'attraction, faire des activités manuelles avec eux, leur apprendre plein de trucs, et j'en passe. Je trouve dommage de cliver à ce point "adultes avec enfants = s'occupent des enfants" et "adultes sans enfants = picolent, se couchent tard, font des activités d'adultes, et au mieux sont tolérants des enfants des autres".
(même si au final, si ça dérape évidemment qu'on ira chercher le parent '^^)

Bon, c'est pas un conseil d'organisation, mais j'imagine que si on met dans une même maison des familles et des childless, les activités vont aussi s'organiser un peu naturellement par affinités! Je trouve dommage d'occulter complètement le fait que des gens sans enfants peuvent aussi passer du temps qualitatif, sans se forcer, avec les gamins des autres :fleur:
 
9 Janvier 2018
856
6 686
1 054
32
Je pense tout simplement que c'est une mauvaise idée de mettre ensemble des parents accompagnés de leurs enfants avec des childless. Pourquoi s'infliger ça, de part et d'autre ?
C'est possible que des childless apprécient la compagnie d'enfants pour jouer avec eux, etc... mais... de façon ponctuelle j'imagine, pas pendant 1 semaine et encore moins 2... à moins de tomber sur des amis childless qui adooooorent les enfants, mais... euh.

À titre perso, j'apprécie rencontrer des parents d'enfants en bas âge, comme moi, ainsi que des personnes childless. Dans le premier cas, on échange sur nos vécus, nos difficultés, des conseils aussi, on se marre un peu (on est dans la même galère, c'est chouette de se dire qu'on n'est pas seuls à en chier). J'aime aussi qu'on se rencontre sans nos mouflets (mais autant dire que c'est rare). Dans le second cas, j'apprécie de les voir quand moi-même je suis seule (ce qui m'est très difficile à obtenir aussi).

Par contre, j'ai beaucoup de mal avec le concept de retrouver des amies mères, et "mutualiser" nos enfants, quand les pères travaillent, télé-travaillent ou sont à la maison pépère. De une, on ne profite d'aucun temps calme ni d'aucune conversation digne de ce nom, de deux on réalise du travail domestique gratuit. Je l'ai déjà fait, mais je ne veux plus.

Enfin, toutefois, je déteste les gens, qui râlent parce que nos mômes font du bruit. Vous êtes childless, génial. Mais soyez pas oppressifs envers les parents.
 

KittyKiller

Vieux chat.
21 Juin 2008
5 331
25 486
5 934
Paris
@Sophie L je trouve ça dommage d'exclure d'office des gens en fonction de leur situation familiale, perso les vacances avec mes potes qui ont des enfants se sont toujours bien passées, qu'ils soit en majorité ou en minorité ! La seule fois où c'était pas terrible, c'est parce que le couple qui nous invitait était franchement ennuyeux, d'ailleurs un autre ami qui était là avec son fils m'a dit qu'il n'en pouvait rapidement plus :yawn: En revanche, je trouve ça sain et préférable de mettre ses inquiétudes ou réticences sur la table avant le départ, plutôt que de croiser les doigts et serrer les dents les premiers jours (dans un sens comme dans l'autre).
Si tout le monde est d'accord sur le mode (plutôt sédentaire ou excursions, tout le monde ensemble ou chacun(e) peut faire sa vie, lever tôt ou coucher tard), et que les conditions matérielles suivent (par exemple, si tout le monde n'a pas le même rythme, avoir une maison assez grande, des petites résidences séparées ou du moins des pièces bien isolées), ça peut être de super moments. Perso, je suis contente de pouvoir interagir avec les enfants de mes ami(e)s, et c'est aussi en passant du temps avec elles et eux (et pas juste deux heures en début de soirée de temps en temps) qu'on crée des liens.
 
8 Février 2014
494
4 472
2 994
Pour faire des vacances avec des amis qui ont des enfants depuis plusieurs années, le secret à mon sens comme le dit l'article c'est que chacun ait son espace (idéalement avec un endroit où il y a une chambre/gîte à part pour la famille avec des enfants). Parce qu'en tant que personne sans enfant, quand c'est ma grosse semaine de vacances de l'année, je n'apprécie qu'à moitié d'être réveillée à 6h du matin par le bébé qui pleure. Et je comprends aussi très bien qu'à l'inverse les parents apprécient très peu qu'il y ait de la musique forte qui empêche leur bébé de dormir jusqu'à 2h du matin. Donc si chacun peut avoir son espace ça facilite une grande partie de l'organisation.

Au-delà de ça honnêtement je ne fait pas tant de distinction que ça entre les potes avec ou sans enfant. J'ai bien conscience qu'avoir des enfants implique un rythme propre avec une logistique particulière et que les parents peuvent être fatigués/stressés et que l'on ne peut pas toujours contrôler les envies/caprices/problèmes de nos enfants. Mais honnêtement, ça ça vaut pour la plupart des adultes aussi à vrai dire (franchement je connais des adultes de 30 ans passés qui sont bien plus relous que certains enfants). Je ne réponds pas forcément à un point particulier de l'article ou à un commentaire en particulier, mais j'ai l'impression que l'on vient souvent à considérer les personnes avec enfant comme des gens différents des personnes sans enfant, comme si c'était deux mondes totalement incompatibles. Mais en fait avoir des enfants ne change pas non plus à 180° la personnalité des gens. Les personnes qui étaient aventurières avant d'avoir des enfants le restent encore un peu après, ceux qui étaient casaniers avant le resteront sûrement aussi après. Je trouve honnêtement que mes amis qui ont eu des enfants n'ont pas vraiment changé en termes de personnalité ou d'envie. Ma pote qui aimait faire la fête aime toujours faire la fête (tant que l'on ne réveille pas son bébé en mettant la sono totalement à fond bien sûr), celle qui était passionnée de littérature et qui aimait discuter des heures de livres aime toujours le faire même si aujourd'hui elle ne lit plus autant et qu'elle a moins de temps pour en parler et celle qui adorait voyager a habitué son enfant très tôt à être emmenée partout avec elle. Donc je ne nie pas que passer des vacances nécessite nécessairement une adaptation et il vaut vraiment mieux pour le confort de tous que chacun ait son espace. Mais honnêtement je ne trouve pas non plus tant que ça que les vacances entre amis soient très différentes avant ou après parce que malgré toute l'attention et l'organisation que nécessite un enfant, on arrive toujours à trouver des moments où c'est exactement "comme avant". (Et puis bon, j'atteins l'âge où les enfants de mon entourage seront bientôt assez grands pour être laissés ensemble dans un coin avec un ballon toute l'aprem). Alors ok, ce n'est pas non plus comme quand on était plus jeunes et sans enfants mais je pense que c'est plus lié au fait de vieillir qu'aux enfants (je n'ai pas d'enfants par exemple et pourtant je suis beaucoup moins souple en vacances qu'il y a une dizaine d'années par exemple).

Pour résumer ma longue digression,je trouve que les gens avec qui c'était cool de partir en vacances avant les enfants, ça reste cool de partir même après enfant car les gens restent quand même fondamentalement les mêmes. Tant que chacun a un espace à part. (Et les gens avec qui c'était compliqué avant, ça sera encore plus compliqué après donc il vaut mieux lâcher l'affaire et se contenter d'un café de temps en temps :rire: )

Édit : orthographe
 
Dernière édition :
28 Janvier 2022
289
2 038
154
33
Je sais plus à qui je réponds, mais oui parfois ça peut être oppressant d'entendre des gens "râler" car nos/les enfants font du bruit.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Même si j'entends totalement car moi même, entendre des enfants crier/hurler me hérisse. Quand c'est le mien c'est plus doux a mes oreilles...
 
9 Janvier 2018
856
6 686
1 054
32
@Sophie L je trouve ça dommage d'exclure d'office des gens en fonction de leur situation familiale, perso les vacances avec mes potes qui ont des enfants se sont toujours bien passées, qu'ils soit en majorité ou en minorité ! La seule fois où c'était pas terrible, c'est parce que le couple qui nous invitait était franchement ennuyeux, d'ailleurs un autre ami qui était là avec son fils m'a dit qu'il n'en pouvait rapidement plus :yawn: En revanche, je trouve ça sain et préférable de mettre ses inquiétudes ou réticences sur la table avant le départ, plutôt que de croiser les doigts et serrer les dents les premiers jours (dans un sens comme dans l'autre).
Si tout le monde est d'accord sur le mode (plutôt sédentaire ou excursions, tout le monde ensemble ou chacun(e) peut faire sa vie, lever tôt ou coucher tard), et que les conditions matérielles suivent (par exemple, si tout le monde n'a pas le même rythme, avoir une maison assez grande, des petites résidences séparées ou du moins des pièces bien isolées), ça peut être de super moments. Perso, je suis contente de pouvoir interagir avec les enfants de mes ami(e)s, et c'est aussi en passant du temps avec elles et eux (et pas juste deux heures en début de soirée de temps en temps) qu'on crée des liens.
Mon approche est peut-être biaisée par le fait que mon cercle d'ami.e.s et connaissances sans enfants ne soient pas très child-friendly (même si ma meilleure amie a longtemps été des leurs et attend maintenant son premier... Contente pour elle mais je me serais bien passée de certains commentaires désagréables quand j'étais alors la seule parent.e du groupe...).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes