Commentaires sur Est-ce qu’isoler son enfant est une violence éducative ordinaire ? Le débat est là

28 Janvier 2022
302
2 150
154
33
@guerredesmiroirs je suis désolée de t'apprendre alors que malgré l'éducation que tu sembles considérer comme moisie, je ne termine pas en psychopathe mangeuse de gens.
La grande peur des gens qui n'ont pas l'air bien sûrs d'eux: se laisser marcher dessus par des enfants. bin bien sûr, un enfant de 1 an c'est connu pour établir des plans diaboliques !

Merci pour les rires.
 
28 Avril 2015
2 212
15 868
3 154
Mais ce que je comprends pas c’est qu’on parle jamais d’âge et toujours « d’enfant ».
C’est bien beau de nous parler du développement du cerveau, qu’il est immature chez l’enfant etc. Mais du coup ça n’a aucun sens de ne pas donner des règles différentes selon l’âge puisque spoiler alert : le cerveau devient mature avec l’âge.
:dunno:

Ex : Donner une punition à un enfant de 1-2 ans n’a pas forcément de sens, la où ça peut totalement prendre sens à 7-8 ans puisqu’un enfant de 7-8 ans est dans la mesure de comprendre qu’il y a des règles et que si celles ci ne sont pas respectées, il y a des conséquences qui peuvent s’appliquer, comme dans la vraie vie au final.
 
1 Janvier 2015
326
4 596
3 014
Je pense que les adultes souhaitant devenir parents (et les gens en contact avec des enfants de façon générale) devraient comprendre la façon dont un cerveau se développe au fur et à mesure. Le cortex est en construction, la seule chose qu’il va comprendre de la meme façon qu’un adulte, c’est ce qui est une question de survie. Frapper un enfant et il le vivra de la même façon que vous, hurlez lui dessus et ce sera la même chose. Le respect, ça s’apprend. Se tenir en société, composer avec l’autre, ça s’apprend, apprendre les limites, ça s’apprend. Pour apprendre, il faut un apprentissage et si l’on explique qu’au travers la violence et la punition, rien ne rentre et c’est là que l’on construit un individu déséquilibré émotionnellement. Un enfant a besoin de limites parce-qu’elle sont rassurantes, savoir dire non, savoir poser un cadre, ce n’est pas une VEO. Par contre les poser sans rien expliquer, humilier, déverser son exaspération parce-que ça fait cinq fois que son môme répète la meme connerie : oui c’est violent et ça ne régulera rien. Un gosse apprend avec la répétition, pas pour manipuler mais parce-que c’est comme ça que le cortex se forme.
Ça ne va pas plus loin. Les momes ne manipulent pas, ils cherchent, ils testent. C’est aux adultes référents de s’adapter, il faut être prêt à l’entendre.
 
18 Janvier 2014
1 664
8 085
4 194
31
lapsychologe.wordpress.com
@Bloem Ton message est juste parfait ! :)

Il faut arrêter de croire que les enfants sont tous des petits Machiavel en herbe qui attendent juste le bon moment pour renverser l'ordre mondial (ça se sont les chats XD) à coups de Lego oubliés dans l'escalier ou de cris supersoniques.
Sérieusement, à titre d'exemple prenons ce qu'on appelle caprice. Jusqu'à l'âge de six ans environ ça ne peut tout simplement pas exister chez l'enfant. Pourquoi ? Parce qu'il faut pour faire un caprice une cognition d'un niveau élevé. Il faut être capable d'analyser les réactions/émotions d'autrui au regard de ses propres émotions/réactions. Il faut pouvoir comprendre, conscientiser que si je me mets à crier, pleurer au rayon des jouets mon référent va m'acheter l'objet que je convoite. Ça n'a l'air de rien mais ça demande un cerveau suffisamment développé, notamment des notions de théorie de l'esprit et ça met de nombreuses années à se développer.
Évidemment il peut y avoir des enfants "précoces" mais avant quatre ou cinq ans faut pas abuser... Dire qu'un enfant d'un an fait un caprice pour qu'on le prenne dans les bras, c'est juste regarder la situation de notre œil adulte pas se mettre à sa place. S'il pleure c'est qu'il a un besoin (qu'un câlin pourra peut être satisfaire) point.
Quand un enfant crise dans un magasin (pour reprendre mon exemple) avant un certain âge c'est par frustration, le contrôle émotionnel aussi met du temps à se mettre en place, il est frustré donc ça déborde. Peut être aussi parce qu'il est à bout et donc fatigué. Un magasin avec du bruit, de la lumière, des gens partout bref plein de stimulations ça finit par saturer le cerveau notamment quand il est encore immature.

J'extrapole d'un bulbe pileux mais si j'ai choisi cet exemple c'est aussi parce que cette phrase (et plein d'autres) du "il/elle fait un caprice" les personnes avec TSA par exemple l'entendent souvent quand ils sont en crise. Alors que c'est juste un fonctionnement particulier des fonctions supérieures du cerveau. Que ces crises dénotent souvent d'un état de détresse et d'autant plus quand comme soutien les gens les traitent de capricieux sans comprendre ce qui se passe et sans les aider surtout.

L'étude du développement cérébral est très utile pour mieux évoluer avec autrui.
 
23 Mars 2016
2 107
22 147
2 574
37
Belgique
Ce qui me dérange le plus avec toutes ces injonctions anti-veo sans nuance, c'est qu'on ça met une pression dingue aux parents qui déjà s'en mettent beaucoup.
Ce que je vais dire n'a rien de scientifique, mais quand je vois les parents qui m'entourent, il y a grosso modo 2 catégories :
- ceux qui font comme ils pensent et s'en foutent de l'avis des autres, ne se renseignent pas sur l'éducation bienveillante, ne sont pas au fait de ce qu'est la VEO et n'ont pas envie de savoir. Ces parents y en a de tout types, donc certains qui font de l'éducation bienveillante sans le savoir et d'autres pas du tout.
-puis y a les parents qui lisent, se renseignent, veulent bien faire (trop bien parfois), se mettent une pression de ouf. Sont au fait des VEO, mais à force qu'on leur dise : ça c'est pas bon, ça non plus, faut pas faire ci ou ça, ça c'est de la VEO.. ils finissent par se retrouver démunis car on leur dit quoi ne pas faire, mais rarement on leur donne de solution de remplacement. Ou alors des solutions qu'ils essaient d'appliquer (mais souvent sans résultat), jusqu'à ce qu'ils lisent/entendent que cette solution est elle aussi un VEO possible... Puis qui s'en veulent terriblement le jour où ils craquent car ils sont humains et donc imparfaits.
Combien de parents ne finissent pas en dépression ou burn out parental à cause de cette pression à la parentalité parfaite, finissent par se retrouver dépassés par leur bambin/enfant qu'ils n'arrivent plus du tout à gérer ?

Du coup au final des articles sur les VEO, c'est juste mettre encore plus mal les parents qui font déjà de leur mieux et se mettent déjà beaucoup de pression. Alors que ceux qui font vraiment des vraies VEO (où sont violents tout court) ne se remettent pas en question et ne liront probablement jamais ce genre d'article.
 
Dernière édition :
1 Juillet 2014
22
94
2 864
Ce qui me dérange le plus avec toutes ces injonctions anti-veo sans nuance, c'est qu'on ça met une pression dingue aux parents qui déjà s'en mettent beaucoup.
Ce que je vais dire n'a rien de scientifique, mais quand je vois les parents qui m'entourent, il y a grosso modo 2 catégories :
- ceux qui font comme ils pensent et s'en foutent de l'avis des autres, ne se renseignent pas sur l'éducation bienveillante, ne sont pas au fait de ce qu'est la VEO et n'ont pas envie de savoir. Ces parents y en a de tout types, donc certains qui font de l'éducation bienveillante sans le savoir et d'autres pas du tout.
-puis y a les parents qui lisent, se renseignent, veulent bien faire (trop bien parfois), se mettent une pression de ouf. Sont au fait des VEO, mais à force qu'on leur dise : ça c'est pas bon, ça non plus, faut pas faire ci ou ça, ça c'est de la VEO.. ils finissent par se retrouver démunis car on leur dit quoi ne pas faire, mais rarement on leur donne de solution de remplacement. Ou alors des solutions qu'ils essaient d'appliquer (mais souvent sans résultat), jusqu'à ce qu'ils lisent/entendent que cette solution est elle aussi un VEO possible... Puis qui s'en veulent terriblement le jour où ils craquent car ils sont humains et donc imparfaits.
Combien de parents ne finissent pas en dépression ou burn out parental à cause de cette pression à la parentalité parfaite, finissent par se retrouver dépassés par leur bambin/enfant qu'ils n'arrivent plus du tout à gérer ?

Du coup au final des articles sur les VEO, c'est juste mettre encore plus mal les parents qui font déjà de leur mieux et se mettent déjà beaucoup de pression. Alors que ceux qui font vraiment des vraies VEO (où sont violents tout court) ne se remettent pas en question et ne liront probablement jamais ce genre d'article.
Merci, en tant que parent dans la deuxième catégorie tu as tout dit. <3
 
2 Février 2021
1 047
4 878
354
31
Comme certaines Madz l'ont dit , les nombreux articles sur la VEO( je ne parle pas de Madmoizelle) ne font qu'accroître les pressions sur les mères.
De plus , certains confondent l'éducation positive et le laxisme. Demandez à vos proches profs , même en primaire , les parents rapplique lorsque leurs gamins ont un mot dans leur cahier de liaison.
 
6 Août 2014
74
624
2 934
Entièrement d'accord avec toi @Mellys, j'ai fait une dépression post partum, et je suis en train d'essayer d'en sortir 2ans 1/2 après, et les injonctions à la mère parfaite me font encore plus sombrer.
Il ne faut pas crier/frapper/gronder/isoler son enfant (je mets tout dans le lot puisque sur instagram TOUT est une VEO) il faut lui expliquer sans s'énerver ... OK mais qu'elle autre solution ? on essaie bien sûr de lui expliquer que mordre/taper ses parents ce n'est pas bienveillant (sans dire le fameux NON puisque c'est une VEO !), spoiler : ça marche pas ! Il écoute pas, il rigole.

Ah un moment j'ai arrêté de vouloir être la mère parfaite et j'isole mon enfant, j'ai dit non une fois, j'ai redis attention la 2ème fois et la 3ème fois que je reçois le jouet dans la tronche bah je lui demande d'aller se calmer dans sa chambre et de réfléchir à pourquoi il ne faut pas jeter ses jouets et encore moins dans ma tête.
Je l'oblige à gouter 1 cuillère à café du repas alors qu'il m'a dit non avant (et parfois il englouti la totalité car finalement c'est bon), je ne l'oblige pas à aller plus loin mais au moins à gouter (tu viens de passer 2h à faire du tout maison pusique c'est le mieux pour ton enfant et lui ne goute même pas).

Ça fonctionne comme ça, parfois je m'imagine le secouer jusqu'à ce qu'il arrête de hurler tellement je suis à bout, donc je l'isole (et moi aussi). Et évidemment je m'en veux de ne pas être patiente, de ne pas être épanouie comme toute mère parfaite instagram à adorer me prendre des jouets dans la tronche (ah non pardon leurs enfants sont des anges, mais pourquoi le mien ne m'écoute pas !!), je me remets tellement en question de est-ce que je suis en train de traumatiser mon gosse etc ... et ça me bouffe et je suis dans une spirale et je me rends compte qu'être mère est trop compliquée et je regrette car on se juge soi même (à cause des autres) sans réellement s'écouter, on reçoit des conseils non voulu et on s'épuise plutôt que de profiter.

Je fais très certainement des VEO puisque encore une fois TOUT est une VEO : une connaissance refusait que je dise non à mon propre fils car on était chez elle et que le non existe pas chez elle, que je faisais des VEO. Mon conjoint lui a rétorqué qu'elle éduquait sa fille comme elle voulait (elle a pas de cadre, elle mange ce qu'elle veut, quand elle veut, se couche quand elle veut, pousse mon fils si elle le veut etc ...) mais que NON il ne mangerait pas les croquettes du chien car à 1an 1/2 il pouvait s'étouffer, on ne les a plus revu car on trouvait pas l'endroit safe pour notre enfant (ils ne font pas le menage, ne range rien, et le jardin atteint les 1m de haut désormais ... donc on ne veut pas le laisser aller la bas)
 
2 Février 2021
1 047
4 878
354
31
@Lizni , ils sont sérieux pour les croquettes du chien ? J'imagine que ce sont les genres de personnes à venir faire un scandale car leur petit chéri a eu une mauvaise note.
Il n'y a pas longtemps, des gamins ont frappé un camarade et leurs parents ont proposé de l'argent à la mère pour qu'elle retire sa plainte. Cela aurait été mon fils ...
 
6 Août 2014
74
624
2 934
@Aichathegypsy j'étais curieuse de voir ce que ca allait donner arrivée à l'école, car elle n'a jamais été frustrée vu que c'est toujours oui (la mère m'a sortie qu'elle a jamais eu la "crise des 2 ans", comme c'est surprenant), mais ils l'ont mise en école alternative. On a arrêté de les fréquenter à la même époque, car pour moi pas de cadre c'est une forme de VEO bien plus grave que le non et pour moi la bienveillance est poussée à son extrème, plutôt que dire non on mange pas de glace au petit déjeuner, en expliquant pourquoi, bah ils achètent plus de glace (jusqu'au jour où elle comprendra qu'il suffit que ces parents en achètent au magasin).
Les seules échos que j'ai eu par des amis communs c'est qu'elle avait du mal à lever sa fille le matin car elle se couche tout le temps à 22/23h (à 5 ans). Et qu'il y a des conflits dans le couple, car si la fille réclame des gateaux au supermarché bah elle lui achète comme on dit pas non, et lui n'est pas pour car bourré de saleté.
L'école va jusqu'au lycée, je ne sais pas ce que ça donnera une fois arrivée dans le monde du travail
 
M

Membre supprimé 364647

Guest
Et évidemment je m'en veux de ne pas être patiente, de ne pas être épanouie comme toute mère parfaite instagram à adorer me prendre des jouets dans la tronche (ah non pardon leurs enfants sont des anges, mais pourquoi le mien ne m'écoute pas !!)

Le terme est tellement bien trouvé ! Il ne faut pas oublier que sur les RS, les mères (j'aurais bien dis les parents mais je ne vois que des mères se mettre en avant dessus !) ne montrent qu'une partie de leur vie. Elles montrent exactement ce qu'elles choisissent. Partant de là, je suis persuadée qu'elles choisissent aussi de couper tout l'envers du décor.
 
30 Janvier 2009
4 751
15 866
5 944
33
Lille
@Lizni Si tu veux faire un signalement, tu peux. Ca ne te coûte pas grand chose et peut-être qu'elle sera accompagnée dans sa parentalité (et si l'ASE ne réagit pas, ben tant pis pour la société qui se retrouve avec ces mômes car on n'a pas mis de moyens dans l'aide à la parentalité.)
Là c'est clairement de la maltraitance au niveau santé (diabète, carie, qu'est-ce que ça va donner dans 2 ou 3 ans quand il faudra enlever ses dents, la gamine ne va jamais vouloir! Les vaccins ne doivent pas être fait car pareil, aucun enfant ne réclame un vaccin) en plus de la maltraitance relationnelle avec le reste de la société.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes