Commentaires sur Est-ce qu’isoler son enfant est une violence éducative ordinaire ? Le débat est là

RainyMood

Ne pas citer mes messages, thx :)
1 Mai 2014
10 965
99 002
5 314
Je pense que quand un enfant "Teste les limites", il le fait parce qu'il est curieux. Il le fait pas parce qu'il est méchant et veut manipuler le monde. Surtout à des ages où il est beaucoup trop immature pour ça.

Mais WTF ? Depuis quand "Non" c'est une VEO ? Là où il y aurait de la VEO, c'est quand c'est abusé.
Dire "Non Mathis tu ne manges pas les croquettes du chien" ou "Non tu n'auras pas ce jouet qui te fais envie dans le magasin alors que ce n'est ni Noel, ni ton anniversaire" c'est apprendre les limites et la frustration.
Si l'enfant n'apprend pas le "non" et la frustration, il va devenir un énorme connard qui pense qu'a sa gueule et que tout lui est du. Et ça, c'est pas terrible.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 264
5 664
Une de mes VDD a souligné un des points cruciaux de tous ces débats qui n'est jamais souligné : on parle d'enfant de quel AGE ?
Laisser pleurer un bébé de 1 mois et un enfant de 18 mois, c'est pas du tout la même chose. De la même façon, envoyer dans sa chambre un enfant de un an ou de 3 ans, ça n'a rien à voir.
De manière globale : méfiance vis-à-vis de toute injonction éducative qui part du principe qu'une même méthode peut marcher pour tous les enfants. C'est juste faux. Les enfants ne sont pas des robots, certaines techniques marcheront avec certains et seront des échecs avec d'autres.
J'en profite pour replacer ici les deux meilleures lectures parentalité que je connaisse :
  • L'aert d'accommoder les bébés une étude des manuels de puériculture de 1180 à 1980. On y parle par exemple de l'évolution du discours sur la tétine, ou des images illustrant les dits-manuels (on cache les ventres enceints à certaines époques, on les glorifie à d'autres). Message du bouquin : les certitudes en puériculture changent toutes les générations. Faites vous confiance
  • Parler pour que les touts petits écoutent clairement + dans la mouvance parentalité bienveillante avec la notion d'accueil des émotions de l'enfant etc Mais qui a le bon gout de présenter ses techniques comme des idées de trucs et astuces qui peuvent parfois marcher à certaines époques de la vie de l'enfnat quand les planètes sont alignées
J'avais commencé à me méfier de Caroline Goldman quand elle avait sorti son épisode de podcast sur le timeout, parce qu'elle présentait sa solution comme une solution miracle qui marche pour tous les enfants dans toutes les situations. Son épisode sur comment annoncer les mauvaises nouvelles avait fini de me convaincre qu'elle était (dangereuse) pas pour moi.

@Mellys entièrement d'accord avec tout ton poste. Les injonctions éducatives n'aident pas les enfants. Informer les parents sur certaines découvertes éducatives, oui bien sur. Mais leur foutre la pression ne sert à rien et ne vise que rarement les personnes qui en ont besoin.

@Lizni je pensais sincèrement que le genre de parents que tu décris est un épouvantail inventé pour décrier la parentalité bienveillante, car dans mon entourage très axé éducation bienveillante, les parents gardent des limites et ne laissent pas faire n'improte quoi aux enfants. Puis ma soeur m'a raconté avoir accueilli une maman qui était typiquement ce que tu décris : elle a laissé son fils de 2 ans et demi croqué dans trois pommes différentes et ouvrir et répendre des sachets de thé partout parce que "il découvre son environnement" :fear:
Franchement, on parle parfois de la pression que les parents ressentent pour se faire oublier dans l'espace publique, et je me demande comment ceux-là font pour en avoir rien à foutre :ninja:
 
M

Membre supprimé 364647

Guest
Je voudrais quand même revenir sur un point soulevé dans les commentaires auquel je n'avais pas réagi, mais le fait de considérer que le "Non" est de la VEO, pour moi ça soulève un autre problème : celui du consentement. Comment on peut espérer qu'un individu sache ce qu'est le consentement si on ne lui a jamais appris le mot "Non" ? :facepalm:
 
15 Août 2017
535
4 026
1 264
23
@RainyMood J'avais vu la vidéo d'une youtubeuse qui avait travaillé dans une école qui interdisait d'utiliser Non. Mais l'idée, c'était plutôt d'encadrer les élèves et les rediriger quand ils font n'importe quoi. Au lieu de dire Non, ne mange pas les croquettes, il faudrait dire Les croquettes, c'est dangereux pour ta santé. Si tu as faim, voilà une pomme.
Après, je trouve que c'est extrême d'interdire le Non. Il y a des situations, où c'est pratique pour pouvoir réagir rapidement au lieu de devoir faire des phrases de 10km. Mais en général, c'est aussi bien de ne pas se limiter à dire non, mais expliquer et rediriger l'enfant vers un comportement/activité acceptables.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 264
5 664
@Valentina- on en revient au grand principe : ça dépend des bébés/enfants
Si, il y a des enfants qui vont tester le cadre. Beaucoup, tout le temps. Et non c'est pas parce que les parents ont fait X ou Y quand ils étaient jeunes. C'est horrible quand on dit ça aux parents dont les enfants ont un trouble d'opposition par exemple : non seulement ils doivent faire face à ce déferlement d'opposition mais en plus on leur dir que c'est leur faute. Et qu'ils auraient pu ne pas vivre ça s'ils n'avaient pas fait X ou Y.
Les enfants ont des tempéraments différents, dès la naissance. Aux parents de s'y adapter.

Mon fils marche très fort au renforcement positif par exemple. Le valoriser quand il fait les choses qu'on veut, ça marche du tonnerre sur lui. Alors que quand on le gronde, il a une stricte politique d'escalade du conflit, et c'est souvent stérile.
Ca ne veut pas dire qu'on ne le gronde pas : il y a des fois où il faut marquer les limites donc oui, il file dans sa chambre (ou le fauteuil).
Mais on sait qu'on a de meilleurs résultats si en moyenne on utilise plus le renforcement positif ou les astuces de type "donner le choix".
Y a d'autres enfants pour qui ça ne marche pas.

Je crois personnellement que la parentalité bienveillante, c'es avant tout un état d'esprit du parent : considérer que son enfant est une personne, qu'il a sa vie propre, ses émotions propres et que tout en ayant un rôle d'éducateur et de gardien, on est tenu de le respecter en tant que personnes.
Mes parents m'ont eue début des années 80 et ils m'ont dit qu'ils s'étaient beaucoup inspiré de la philosphie québecquoise de l'époque en matière d'éducation : le grand principe étant "les enfants sont des petites personnes".
C'est tout con, mais c'est important. Essentiel même
Et le mot "petites" est important aussi : ce sont des personnes à part entières mais qui ont encore besoin de guide et de protecteur. Ils ne sont pas sur le même plan que nous pour certains aspects. Mais le respect qu'on leur doit est non négociable

@guerredesmiroirs je comprends que ton message découle d'un grand ras-le-bol (en tous cas j'en ai l'impression) masi crois-moi qu'on a beau avoir lu mille manuels, on peut vite se retrouver dépassé, et ce même si on se renseigne et qu'on essaie de bien faire.
J'ai envie de dire : parfois, c'est même quand on se renseigne trop et qu'on veut suivre les préceptes à la mode sans se faire confiance ou sans s'adapter à son enfant qu'on peut se retrouver perdu alors qu'on essaie de tout bien faire.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 264
5 664
DP sorry :
je serais pas étonnée que le truc de pas dire "non" vient de l'idée qu'il vaut mieux faire des tournures de phrases positives que négatives. Si on dit à l'enfant "ne touche pas à ça", il entend "touche ça" et il le fait. C'est pareil pour les adultes d'ailleurs : le cerveau entend plus difficillement la négation.
Et je trouve que dans certains cas, crier "stop" est plus clair que "non"
Mais une fois encore : de quel âge parle-ton ? Dire "stop" plutôt que non à un enfant de un an, ça me choque pas. Après je trouve que vers 2-3 ans, l'enfant doit aussi apprendre le "non"
 
18 Janvier 2014
1 664
8 085
4 194
31
lapsychologe.wordpress.com
@Kettricken C'est ça, il y a confusion. Certaines personnes croient qu'il ne faut pas dire "non" alors qu'en fait c'est la négation qui est (relativement) déconseillé.
Si on dit à un enfant "(non), ne va pas sur la route" ça reste abstrait et il y a de fortes chances que l'info retenu soit "va sur la route". C'est d'autant plus vrai au regard de l'âge mais on en a tous fait l'expérience même une fois adulte, si quelqu'un dit de ne pas regarder vers la droite je suis prête à parier que la grande majorité a justement regardé vers la droite juste après. ^^
Aussi "stop" est plus parlant que "non".
Mais en soit le mot "non" est utile et d'ailleurs les enfants se l'approprient très bien (il le faut, un enfant qui dirait toujours "oui" ça serait assez inquiétant).

Il y a des gens qui confondent laxisme et bienveillance. Au contraire il est important de ne pas être laxiste pour être bienveillant. Nous avons tous besoin d'un cadre, notre cerveau en a besoin pour pouvoir se développer. Comment apprendre à faire des choix, à investir certaines situations s'il n'y a pas de limites posées ?

Concernant le "time-out" puisque c'est le sujet de l'article de départ j'y vois deux problèmes.
Le fait de choisir la chambre comme lieu négatif alors que ça devrait être toujours positif.
Le fait d'isoler sciemment une personne. De décider si oui ou non elle peut revenir auprès de ses pairs. Accepterions-nous ça en tant que personne ? Que quelqu'un nous dise "bon bah va [dans tel endroit] t'y resteras seul.e jusqu'à ce que je décide que tu puisses revenir nous voir". What ?!
Évidemment si la personne demande à s'isoler ou si elle peut être dangereuse pour elle même ou autrui c'est différent.
 
12 Février 2017
90
945
1 144
28
Merci @Kettricken pour les recommandations de bouquins :fleur:
Une amie bosse en crèche Montessori et accompagne des parents à la parentalité. Son point de vue m'a semblé intéressant. Certes, l'éducation Montessori (je cite cette pédagogie mais sans considérer que c'est valable absolument !) vient avec tout un tas de principes - notamment, apprendre à l'enfant à évoluer dans un cadre en lui donnant des règles claires à comprendre. Par exemple, si on joue à la dinette, on va utiliser de vrais couverts (couteaux compris, mais à bouts ronds), en apprenant à bien les manipuler. La dinette reste dans un espace défini, on n'embarque pas le couteau pour se balader dans toute la pièce. Quand on a fini, on range. C'est assez cadré finalement!
Et d'autre part, le premier principe qu'elle présente aux parents qu'elle accompagne, c'est l'idée d'écouter son instinct parental, de s'écouter et de se faire confiance. L'idée c'est que les parents qui veulent bien faire auront toujours à coeur le meilleur intérêt pour leur enfant. Après bien sûr on peut ajuster, apprendre, se déconstruire, etc... Mais faire confiance à son instinct c'est hyper important. Et ça permet aussi d'éviter les injonctions qui marchent "à tout âge en toute circonstance avec tous les enfants".
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 264
5 664
@Valentina- d'une part, l'expérience d'une famille de 3 enfants aussi différents soient-ils n'a pas force d'étude. D'autre part : aucune idée de comment on pourrait faire une étude sur ce sujet. Ce que je constate et ce dont je suis convaincue, c'est que les enfants ne naissent pas comme un tableau vierge et qu'il y a des caractères.
Je suis aussi convaincue qu'une éducation basée sur le respect va diminuer faciliter certains aspects de l'éducation.

Maintenant, je connais des parents qui sont à la fois dans l'éducation bienveillantes et dans un certain bon sens (pas de laxisme) et qui ont un enfant en forte opposition. Et j'insiste sur "un", pas tous.
Mettons même que cette forte opposition soient liés à des facteurs environmentaux (ce qui est sans doute en partie le cas : tout est selon moi un mélange d'inné et d'acquis), que propose-t-on à ces parents ?
Une fois encore, je suis convaincue qu'aucune méthode ne marche à 100% sur tous les enfants. Ce qui signifie selon moi que le time out peut être nécessaire pour certains enfants.
Après, je pense aussi important de souligner que deux time outs ne se valent pas. Il ya l'autour de la punition qui est super important, à savoir l'explication, le debrief, la fréquence, la proportionnalité de la punition etc
 
6 Août 2014
74
624
2 934
c'est simple @kettrichen pour ne pas avoir honte du comportement de son enfant il suffit de ne pas le sortir :rire:
La seule sortie faite avec eux c'était en centre ville, le grand père attendait chez eux (devant il avait pas les clés) donc il fallait qu'ils rentrent. Bah la gamine a refusée elle s'est jetée par terre et elle roulait sur elle même dans un parking. Ils nous ont dit qu'on ferai mieux de partir que ça allait être long, et jamais il lui ont dit stop ou de se calmer. Au mieux ils surveillaient si des voitures venaient.
Depuis c'était un parent qui sort mais jamais les 2 avec l'enfant.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes