Commentaires sur IVG : Facebook a transmis des informations à la police dans le cadre d’une enquête sur une mineure ayant avortée

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
7 699
34 697
4 104
@just_in_case Mais en parler à qui ? Si tu n'as pas de réseau tu es forcément démunie et en parler à la mauvaise personne implique de laisser encore + de preuves.

Vu la finalité du projet il me parait pas envisageable une seule seconde qu'en discutant avec un·e psy cette jeune fille aurait pu poursuivre (même difficilement) sa grossesse jusqu'au terme et tenter de faire adopter le bébé. Quand la solution choisie c'est "avorter et cramer les preuves" je ne doute pas que les alternatives soient d'attenter à ses jours.

J'ai dit + haut que l'IVG était légale jusqu'au terme dans plusieurs États, encore faut-il le savoir, encore faut-il pouvoir s'y rendre, encore faut-il pouvoir payer : l'opération seule c'est 10 000$ même en ayant cette somme qu'est-ce qui nous dit qu'on peut pas être poursuivie pour avortement ? C'est pas du tout anodin de sortir une somme pareille, c'est forcément visible et avec la paranoïa généralisée provoqué par la révocation de Roe vs Wade je suis pas surprise qu'on assiste à un truc pareil. Y a réellement des États qui sont en train de légiférer pour poursuivre leurs résidentes si elles avortent en dehors de leurs frontières - le Missouri en tête.

@megann31 Y a plein de chiffres qui montrent que + le délai de la grossesse avance + les recours à l'IVG diminuent, au Royaume-Uni où il est possible d'avorter jusqu'à 24 semaines d’aménorrhées on constate que + de 90% des IVG ont lieu avant 12 semaines soit littéralement la moitié du délai. (source)
Figure_10.png


Augmenter les délais d'IVG c'est pas faire que plein de personnes avortent à 8 mois et demi de grossesse mais que la petite poignée qui fait des dénis avancés ou vivent des situations suffisamment intenses pour vouloir avorter aussi tardivement puissent avoir cette option. Moi ce qui me choque aussi dans cette histoire c'est que cette personne ait enduré 5 semaines de grossesse "bonus" avant d'avorter dans des conditions terribles. Sa décision était prise dés le début, on aurait pu lui épargner au moins 1 mois de souffrance.

Pour le médicament abortif on peut s'en procurer à plein d'endroits et notamment via Women on Web.

On peut être contre l'avortement à ce stade de grossesse (qui est pour, en fait ?)
Moi. À 2000%. Je veux la suppression totale du délai de recours à l'IVG.

EDIT : Pour voir j'ai essayé de calculer combien d'IVG supplémentaires il y aurait en France si on supprimait le délai sachant que le nombre d'IVG dans ce pays est relativement stable depuis sa légalisation en 1975 malgré l'augmentation de la population : on est à 200 000 pour un délai de 12 semaines de grossesse (l'augmentation du délai de 2 semaines ayant eu lieu en début d'année on voit pas encore l'impact que ça a sur les chiffres) bref, si on compare au 90% d'IVG qui ont lieu jusqu'à ce stade au Royaume-Uni en prenant une fourchette large (un râteau même) je peux multiplier par 20%. Ça ferait donc 40 000 IVG supplémentaires par an pour des IVG entre 12 et 40 semaines de grossesse dont une écrasante majorité avant 24 semaines.
 
Dernière édition :
16 Novembre 2016
668
9 722
1 964
Paris
A partir du moment où on sort des expressions comme "parasite" au lieu de foetus (y compris à un stade de grossesse très avancé) et qu'on soutient "l'avortement jusqu'au terme", je ne souhaite pas poursuivre cette discussion.
Donc merci de ne plus me mentionner ni me citer.
 
5 Août 2021
358
2 812
194
30
@Aesma Je pense que je me mets plus à la place du bébé qui a souffert avant de mourir que d’une éventuelle maman. À partir de 22 semaines on injecte un sédatif au fœtus pour éviter la douleur avant d’arrêter son cœur puis enfin de déclencher le travail. C’est pas pour rien. Là on était à 28 semaines et la pillule n’était plus adaptée. C’était un être humain à ce stade, pas un « parasite ». Il avait 0 responsabilité dans le fait qu’elle soit tombée enceinte. Il avait le droit de ne pas subir ça. Et encore une fois on n’est pas sur qu’il était mort à la naissance, on sait juste qu’il a jamais respirer, et c’est pas rare que des bébés aient besoin d’un coup de pouce pour respirer à la naissance.
Et la jeune fille a quand même eu tout le travail de l’accouchement (les contractions, la poussée). Donc au final tuer le fœtus était inutile ça n’a rien changé au déroulé des choses.

Et désolée mais « avorter » à huit mois sous prétexte d’arrêter une grossesse c’est juste vouloir avoir le droit de vie et de mort sur une autre être humain. A 8 mois, si tu veux arrêter la grossesse tu accouches.
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 364123

Guest
Non mais ce topic commence à virer à un combo de pro-life là... Non désolée un foetus n'est pas un être humain techniquement même à un stade avancé de grossesse. Si vous avez plus d'empathie envers un foetus de 27 semaines qu'envers une adolescente subissant une grossesse contre son gré il faut vous poser des questions au bout d'un moment.

@Bloem
Et la jeune fille a quand même eu tout le travail de l’accouchement (les contractions, la poussée). Donc au final tuer le fœtus était inutile ça n’a rien changé au déroulé des choses.

C'est pas du tout la même chose d'accoucher à 27 semaine qu'à trente neuf donc oui, ça change.
Et surtout, surtout ARRETEZ de banaliser l'adoption au bout d'un moment. Cela peut être une bonne solution pour les femmes qui choisissent cette option, ça peut être extrêmement destructeur pour d'autres, surtout à 17 ans. Donc oui, éviter le traumatisme d'avoir à mener une grossesse à terme pour abandonner un bébé bien né et vivant... Pour celle qui acouche ça peut CHANGER BEAUCOUP AU DÉROULÉ DES CHOSES.

Edit : Vraiment, hein, j'ai pas envie de donner l'impression de diaboliser l'abandon sous X ou l'adoption mais il faut arrêtez de présenter ça comme une solution universelle qui conviendrait pour tous.
 
Dernière modification par un modérateur :

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
7 699
34 697
4 104
Tiens d'ailleurs si les accouchements sous X étaient aussi souhaitables est-ce qu'il y en aurait pas + ? Non parce que pareil, les chiffres sont relativement stables et on en compte que 600 par an en France (pour 800 000 naissances et 200 000 IVG) et même avant la légalisation de l'IVG en 1975 on tournait autour de 2000. C'est beaucoup moins que les chiffres estimées des avortements à l'étranger (au moins 3000 à 5000 par an)

Mener une grossesse à terme c'est dangereux pour la santé, à moins qu'elle soit désirée ou que cela aille à l'encontre de nos convictions il n'est absolument jamais justifié de la poursuivre. Et améliorer l'accès à l'IVG c'est aussi avoir accès à l'IVG + tôt et ne pas devoir subir plusieurs semaines dans la peur et l'angoisse avant de prendre des mesures désespérées.
 
22 Juin 2018
240
1 971
824
38
Tiens d'ailleurs si les accouchements sous X étaient aussi souhaitables est-ce qu'il y en aurait pas + ? Non parce que pareil, les chiffres sont relativement stables et on en compte que 600 par an en France (pour 800 000 naissances et 200 000 IVG) et même avant la légalisation de l'IVG en 1975 on tournait autour de 2000. C'est beaucoup moins que les chiffres estimées des avortements à l'étranger (au moins 3000 à 5000 par an)
L'argument ne tient pas. Les accouchements sous X sont peu nombreux parce qu'ils concernent des femmes qui découvrent leur grossesse tard et/ou sont contre l'avortement (pour X ou Y raison) mais ne souhaitent pas élever l'enfant et/ou qui subissent des pressions de leurs proches. Ça fait pas tant de cas que ça.
Je pense qu'il y a bien plus de mères ayant découvert tard leur grossesse (ou pas) mais qui n'ont pas pu se résigner (pour X ou Y raison, allant des hormones aux pressions des proches) à abandonner l'enfant.
Et vu qu'on peut découvrir une grossesse très tôt maintenant, ben oui, y'a plus d'avortement dans les délais que d'accouchement sous X.

Sinon, on peut aussi être favorable à l'abrogation des délais d'accouchement, ne pas voir de bébé là où il y a un fœtus (surtout quand ce fœtus n'a aucune chance de survie hors de l'utérus sans être maintenu artificiellement en vie par des machines) et être quasi certaines de décompenser une psychose si découverte de grossesse et... quand même considérer que la solution choisi par la mère de cette adolescente était vraiment pas la meilleure.
Passé les délais légaux d'avortement dans le pays où tu vis, tu lui conseille pas l'illégalité, surtout à des délais aussi avancés et en la laissant se démerder seule pour le plus gros du truc. Psychologiquement, entre mener une grossesse non désirée à terme dans un cadre médical sûr et avorter seule par des moyens douteux.... je prends l'accouchement à terme avec suivi psy à vie (et je dis ça en étant déjà suivi en psy et en étant à peu près certaines que si je découvrais une grossesse, j'essaierais d'abord et avant tout de m'en débarrasser, quitte à emprunter de la thune à des proches pour aller aux pays-bas ou je ne sais où, voire en me plantant un couteau dans le bide).

De plus, si j'ai bien compris ce cas, il y a eu 5 semaines entre l'annonce et l'accouchement. Il y a peu de chance (noter que je ne dis pas qu'elles sont nulles) que l'adolescente était toujours dans le processus de déni de "la réalité/existance" du foetus. Il y a plusieurs études qui concluent que les mères d'infanticide suite à des déni de grossesse n'avaient pas conscience qu'elles venaient d'accoucher d'un bébé humain vivant et qu'elles en parlaient en terme de "chose" et que c'est pour ça (le traumatisme d'accoucher est déjà grand alors si on le rajoute au traumatisme de découvrir une grossesse non désirée alors qu'on accouche...) qu'elles ne s'occupaient pas du bébé. Bébés qui meurent plus de manque de soin que d'une volonté active de tuer l'objet du déni. A noter que si étouffement il y a, souvent c'est pour faire taire le bruit qui vient de la chose.
Bref, les infanticides suite à l'accouchement d'un déni de grossesse qui se révèle lors de l'accouchement, ça existe donc et c'est documenté.
En revanche, je n'ai pas connaissance de cas où la mère "continu" le déni aussi longtemps entre l'annonce de la grossesse et l'accouchement. Il me semble peu probable qu'à l'accouchement, cette ado considérait toujours le fœtus comme "une chose" (comme dans les cas décrits plus hauts). Il y a donc peu de chance qu'elle ai brûler "une chose" mais bien "des preuves d'un délit". Même si perso, j'ai beaucoup de mal à comprendre qu'on s'offusque de ce qu'on puisse faire à un corps mort... puisqu'il est mort, mébon.

Bref, l'histoire est horrible et quand bien même je "réprouve" la façon de faire (même si en vrai, tout le monde et surtout la principale concernée, s'en fout de ce que je pense), je suis bien plus en empathie avec cette ado qui va devoir vivre avec cette histoire qu'avec le foetus. J'espère qu'elle pourra bénéficier d'un solide suivi psy.
 

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
7 699
34 697
4 104
@Arsinoée Ah mais je suis la première à le penser, quitte à mener la grossesse à terme autant garder le bébé (c'est pas du tout anodin d'abandonner un enfant même si on a jamais eu aucun lien avec lui, y a un stigmate très fort alors même que les bébés nés sous X sont absolument certains d'être adoptés dans de bonnes conditions - il y a beaucoup + de demandes d'adoption que d'enfants adoptables)

Sauf que. Même quand l'avortement était illégal en France il y avait beaucoup + de personnes qui optaient pour des avortements clandestins ou à l'étranger que pour l'accouchement sous X.

Et je vois encore un biais très franco-centré. Le cadre sûr et médicalisé il existe pas aux États-Unis ou alors il a un coût exorbitant et c'est actuellement un très gros problème car de nombreuses personnes précaires choisissent d'accoucher à la maison avec tous les risques encourus que de faire ça à l'hôpital et s'endetter sur plusieurs années (Baptiste Beaulieu rapportait une histoire d'accouchement sans complication facturait à 36.000$ où même le peau à peau représentait un supplément)

Franchement en-dehors de la tentative d'immolation y a vraiment rien de particulièrement incroyable dans cette histoire qui est plutôt représentative de beaucoup d'avortements clandestins. :dunno:
 

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
7 699
34 697
4 104
Psychologiquement, entre mener une grossesse non désirée à terme dans un cadre médical sûr et avorter seule par des moyens douteux.... je prends l'accouchement à terme avec suivi psy à vie (et je dis ça en étant déjà suivi en psy et en étant à peu près certaines que si je découvrais une grossesse, j'essaierais d'abord et avant tout de m'en débarrasser, quitte à emprunter de la thune à des proches pour aller aux pays-bas ou je ne sais où, voire en me plantant un couteau dans le bide).

Je viens de relire et en fait je tique sur un truc, tu dis que tu préfères mener la grossesse à terme et en même temps que tu préfèrerais te planter un couteau dans le bide ? Je pense que c'est exactement pour ça que cette mère à chercher à procurer des médicaments abortifs à sa fille :oo: C'est pas du tout un moyen douteux surtout en comparaison de se poignarder le ventre (chances de succès : faible, utérus : fragilisé à vie, risques tu finisses aux urgences : 99%, risques que les médecins captent que tu tentais de mettre fin à ta grossesse : 100%)
 
21 Mai 2015
166
2 906
2 294
26
Vraiment pas choquée des actes de Facebook, passer par la messagerie de Facebook que ce soit pour préparer un cambriolage ou ce genre d'acte c'est pas très malin et Facebook a suivi la loi en communiquant les messages. La manière dont était formulé le titre laisse à penser que Facebook aurait espionné les conversations puis dénoncé ces personnes alors que non. Pourquoi boycotter Facebook ? Ils suivent la loi, il y avait un mandat...
De base ils enquêtent sur la disparition d'un corps et c'est l'info qui leur a été donnée, si l'enfant avait été viable et vivant à la sortie et qu'on lui avait donné un coup de lampe pour l'aider à partir on ne partait pas sur le même crime.

Par contre je serais curieuse de savoir quelles sont les obligations des médecins avec le changement de la loi, si cette jeune fille avait fait une septicémie (possible quand on accouche sans accompagnement et qu'on expulse pas tout le placenta) et qu'elle s'était rendue chez un médecin est-ce que les médecins auraient eu l'obligation de la dénoncer?
Est-ce qu'une femme qui se rend chez un médecin avec des soucis de santé relatifs à une grossesse sans bébé pour le prouver risque d'être dénoncée?
Parce que du coup là on limite les possibilités que les femmes concernées aient recours à un médecin derrière et on augmente les risques qu'elles en meurent.

Pour l'acte en lui-même n'ayant pas connu cette situation je ne peux qu'imaginer sa détresse mais je tique toujours sur l'âge du foetus (début du système nerveux donc douleur) et la méthode d’élimination.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Gii et just_in_case
16 Novembre 2016
668
9 722
1 964
Paris
Non je comptais plus intervenir mais franchement c'est trop. Vous faites preuve de mauvaise foi et vous balancez des attaques gratuites sur les autres, ça peut pas passer crème. Et vous ne vous rendez même pas compte de la violence de vos propos.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Et même au-delà de la question de l'empathie et des convictions personnelles sur le statut des foetus, on peut aussi considérer que dire à une femme « t'as qu'à avorter avec un médicament si tu le veux, c'est ok » à 6 mois de grossesse, c'est un conseil irresponsable qui l'expose au danger et à l'illégalité. Quand bien même on serait soi-même ok avec « l'avortement à terme », on peut très bien estimer que ce n'est pas un conseil raisonnable. C'est aussi ça qu'on dit depuis le début.
Enfin perso je maintiens que si tu te retrouves à avorter dans la forêt à ce stade, à brûler un corps et à finir avec la justice aux fesses, c'est qu'il y a eu une couille quelque part et que c'était vraiment pas une solution.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.



Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Ah oui, et merci de ne pas me citer. Cette discussion me fatigue vraiment, j'ai aucune envie de re-décortiquer le moindre de mes propos. Vraiment, j'ai déjà tellement développé ce que j'avais à dire histoire de clarifier les choses que je sais pas si j'ai envie d'ajouter un truc.
Franchement, j'aurais juste aimé un peu plus de respect. Trop facile de taper sur les autres à coup de "pro-vie" dès qu'il y a un peu plus de nuances. Trop facile de déshumaniser les autres et de tenir des propos limites sur les foetus, aussi. Pensez un peu aux personnes qui vous lisent. Tout le monde ne sera pas d'accord avec vous et tout le monde n'aura pas la même sensibilité.
Je suis en colère mais ça m'a fait du bien d'éclairer un peu ce raisonnement. Je vais me boire une bonne tisane.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes