Commentaires sur J’ai ouvert mon couple, et je l’ai très mal vécu

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 595
48 212
5 664
@Arsinoée je dirais aussi qu'on ne doit pas forcément accepter que son amoureux.se ait des relations intimes ou amoureuses avec une autre personne parce que nous mêmes allons mal.
Que le partenaire de la personne qui va mal ait besoin d'exutoires : oui bien sur. Mais il y a milles façons : sortir ou voyager avec des potes, se lancer dans un hobby solo, vivre provoisoirement séparémment...
Et idéalement, il faudrait que ça soit discuté à deux.
Et la personne qui va mal ne doit rien à l'autre parce qu'elle va mal. Elle n'a pas à s'excuser ou taire ses besoins parce qu'en parallèle, elle ne se sent pas capable d'apporter beaucoup de choses positives à la relation.
 
26 Septembre 2014
225
1 266
3 014
@Melodrama Chanel merci pour ton témoignage.

Les limites c'est sain dans n'importe-quelle relation ; après si tu demandes des conseils à un événement polyamoreux les polys vont probablement parler de déconstruire sa jalousie parce que c'est ce qu'iels font, alors que si tu demandes dans un milieu monogame on va avoir tendance à te dire "largue-le s'il refuse d'être monogame" non ?
Dans ma tête c'est, pour paraphraser le proverbe, "si tu as un marteau à la main, tout ressemble à un clou" :shifty:

Je pense qu'il y a deux questions :
1) Est-on fait.e pour la monogamie ou la non-exclusivité ? [je pense que c'est comme tout : il y a des personnes fermes à un pôle ou un autre, et un continuum entre les deux. ça doit être beaucoup plus dur d'y répondre quand on est dans le continuum, qu'on n'est radicalement fermé.e ni à l'un ni à l'autre, et si on est en questionnement on peut avoir envie de tenter les deux pour voir]
2) Est-on respecté.e dans la relation dans laquelle on est ? [et ça c'est une nécessité universelle]

Perso quand on me parle de problèmes de couple je suis plutôt du genre à suggérer "peut-être que la monogamie/la non-exclusivité ce n'est pas fait pour toi alors ?" (ou "ce n'est pas adapté à ton contexte actuel, à comment tu te sens maintenant"), et je ne recommande jamais à personne de s'asseoir sur ses sentiments.
Par exemple (alors que je suis moi-même non-exclusive) j'ai un pote qui était avec 4 meufs en même temps et qui se plaignait que le polyamour c'était trop compliqué à gérer. Je lui disais à chaque fois "mais arrête le polyamour alors, si tu n'arrives pas à gérer ?!".

Il y a sans doute de la toxicité, des manipulateurs et plus généralement des gens qui ont fait du mal à d'autres gens partout. C'est toxique de prêcher une norme sociale "one size fits all" quelle qu'elle soit.
Il faut savoir s'écouter, respecter ses besoins et ses désirs, poser ses limites. Et la non-exclusivité n'a pas vocation à s'ériger en modèle universel, pas plus que la monogamie.
Perso si je dis qu'il y a trop de norme de monogamie dans notre société, je ne dis pas que tout le monde doit arrêter d'être monogame, mais je dis qu'il faut arrêter de stigmatiser les gens qui ne le sont pas.
Du coup, c'est bien d'alerter sur certaines dérives, mais vu qu'on ne remet pas en question la monogamie à chaque fois qu'un mec est un connard dans le cadre d'une relation monogame, je me suis un peu sentie stigmatisée à vous lire être critiques sur la non-monogamie en général à partir d'expériences négatives comme celle du témoignage, peut-être à tort :)
Oui c'est très vrai ce que tu dis. Désolée si mes propos étaient jugeants, je comprends qu'ils puissent être perçus comme ça. Oui la non-exclusivité ça peut-être super sain et épanouissant, et il y a plein de relations monogames toxiques. C'est totalement possible qu'on arrive plus rapidement à des conclusions négatives sur le polyamour parce que ça sort de la norme.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 595
48 212
5 664
@poulaga navrée que tu aies ressenti ça. Clairement, ça n'est pas mon propos, mais j'ai pu perdre de vue que l'effet de groupe de la discussion s'est ajouté à la pression sociale à la monogamie
 
  • Big up !
Réactions : poulaga
22 Juin 2018
240
1 971
824
38
@poulaga @Kettricken je réponds rapidement car au taf mais quand je parle d'espace/repos/réconfort je parle pas forcément de cul :rire:
D'ailleurs, pour notre cas, il n'y a jamais eu cul lors de cette première expérience que j'ai hyper mal vécu. Il y a eu "amitié très forte très vite" et c'est ça que j'ai pas supporté : de ne plus/pas être le seul et unique centre de ressourcement de mon mec. C'est à ce moment là que j'ai arrêté de nier mon schéma d'abandon et que j'ai pu travailler dessus et enfin vivre mieux (bien serait mentir) que mon copain apprécie passer du temps avec d'autres personnes sans moi.
 
23 Décembre 2012
5 114
56 542
5 794
20anspasses.wordpress.com
Qui dit ça ?
Perso je n'ai jamais cherché à convaincre personne à ne pas se mettre en couple monogame s'iels ont envie, et jamais entendu personne tenir ce discours non plus
Ce n’était pas un jugement vis-à-vis des personnes polyamoureuses en général! Elle dit que deux de ses meilleures amies sont en couple libre ou polygame et qu’elle a lu beaucoup “d’histoires” de poly amoureux. En général, quand tu as plusieurs proches convaincus par un mode de vie, ça peut te donner l’impression que c’est un mode de vie idéal même s’ils ne font pas de prosélytisme. La pression sociale, c’est pas forcément ton entourage qui te dit “fais-le” mais aussi le fait de se retrouver face à des gens qui ont une influence dans ta vie qui dépeignent très positivement et avec beaucoup d’enthousiasme tous les avantages d’un mode de vie donc ça te donne l’impression qu’il faut le tenter. Comme ce sont des gens importants pour toi et proches de toi, il y a quand même des chances que leurs arguments résonnent en toi très fortement. Typiquement, si tes meilleures amies sont toutes végétariennes dont une qui a passé le cap récemment et qu’elles t’ont expliqué longuement pourquoi elles ont fait ce choix sans pour autant chercher ostensiblement à te convaincre de faire pareil, je pense que c’est difficile de ne pas te demander si tu ne devrais pas passer le pas aussi parce que leurs arguments te parlent puisque vous avez de grosses connexions émotionnelles. Ça peut être hyper positif et vu comme de l’émulation selon les personnes ou te pousser à t’orienter vers des pratiques qui ne te conviennent pas à un instant T car des gens que tu estimes en sont adeptes et tu es dans une situation où tu as du mal à faire la part des choses. Surtout que même quand les gens sont plein de bonne volonté, s’ils sont convaincus par un choix de vie qu’ils ont fait, ils peuvent avoir du mal à donner des conseils complètement objectifs sur le sujet.
J’ai fait ce commentaire car j’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi ce format de couple lui semble si idéal alors que pour l’instant elle n’en retire absolument rien de positif, et pourquoi elle parle de la situation comme si c’était elle le problème. J’ai supposé que ça pouvait venir en partie d’un discours qu’elle entend à l’extérieur, même s’il n’y absolument aucune volonté des gens qui tiennent ce discours de la convaincre de faire pareil. Ça ne veut donc pas dire que son entourage a une mauvaise influence sur elle mais que peut-être que le positionnement de ses proches pour leur propre vie impacte l’idée qu’elle se fait du couple idéal.
 
17 Juillet 2022
39
375
49
Je me reconnais beaucoup dans ce témoignage. Quand on veut bien faire pour l'autre, qu'on veut respecter ses besoins sans le priver, et qu'au final on se retrouve le jour venu dans un état de stress et d'auto-dévaluation difficile à vivre... tout en ne voulant pas gâcher la soirée de l'autre personne et que donc on s'abstient de le/la contacter...

@poulaga

Pour moi la "pression sociale" peut tout à fait être instillée passivement, par ce qu'on appelle l'effet de simple exposition. Ca ne sous-entend pas du tout que quelqu'un met volontairement la pression ! Mais je comprends que ça puisse donner cette impression, surtout si le terme est employé dans le contexte d'une situation que l'on critique.

Effet de simple exposition : augmentation de la probabilité d'avoir un sentiment positif envers quelqu'un ou quelque chose par la simple exposition répétée à cette personne ou cet objet. En d'autres termes plus on est exposé à un stimulus (personne, produit de consommation, lieu, discours) et plus il est probable qu'on l'aime. (wikipédia)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes