Commentaires sur Je ne veux pas partir avec les gamins de ma meuf cet été, comment lui dire ?

20 Octobre 2014
5
36
3 674
34
Je vois que tous les messages ne vont que dans un seul il faut accepter les lardons de l'autre.
Pour avoir pris un compagnon, y'a quelques années, avec des lardons, je dois dire que comme Cam's j'aurai aimer pouvoir avoir une semaine de congés, avec juste mon mec... Et ce n'est pas que je n'aimais pas ses mômes. Mais une semaine avec son mec ce n'est pas la même chose qu'une semaine avec mon mec les mômes.
En plus on ne sait pas si Cam's à la possibilité de décaler ses congés, ce que moi je ne pouvais pas faire à l'époque (je vous jure y' a des boites où on choisit pas ses congés)
Moi je crois que il faut, qu'iel cause avec sa meuf carte sur table en lui disant que l'intégralité des congés avec lardons bah no way... et voir comment sa passe.
Des fois y'a peut être moyen de moyenner et à deux ou trois jours près des fois ça peut solutionner une situation gênante pour le nouveau compagnon qui n'a pas la place la plus enviable dans cette histoire.
Mais ça c'est ma réflexion, liée à mon expérience de marâtre...
Ps : je me suis barrée parce que j'en avais marre de jouer les mamans de substitution pour ces deux mômes, donc je pense avoir largement voire trop jouer le jeu.
 
M

Membre supprimé 350151

Guest
Mais une semaine avec son mec ce n'est pas la même chose qu'une semaine avec mon mec les mômes.
Personne ne nie ça, vraiment. On comprendrais tous qu'elle veuille juste avoir du temps avec sa copine. Ce qui nous interpelle, c'est le ton et la façon de parler des enfants, l'idée qu'elle fasse semblant, le mépris qu'elle dévoile. Chez moi, c'est un signal d'alarme.
 
M

Membre supprimé 350151

Guest
Le niveau de jugement est stratosphérique :lunette:

Et je ne m'en excuserais pas, au vu du mépris affiché dans son texte. Car le jugement repose sur son texte. Cam peut aussi estimer avoir exagéré dans son texte, ou bien que je n'ai pas assez d'éléments en main pour que mon opinion soit valide. Néanmoins, pour avoir été une enfant qui a dû se coltiner des personnes qui clairement, appréciaient ma mère sans accepter que oui, elle avait eu une vie et des enfants avant eux, je ne me sens pas désolée de penser ça pour le moment.

A titre personnel, le meilleur des compagnons qu'elle a eu n'était clairement pas compatible avec des enfants. Cependant, comme il était une personne décente, il ne me méprisait quand même pas. C'est toute la différence. Personne ne lui demande d'être à fond dans un rôle de papa, juste de respecter les enfants de sa copine et le fait que c'est une famille avec ou sans lui.
 
17 Septembre 2014
2 474
28 079
4 744
Grenoble
C'est un sujet très sensible pour moi, ayant dû cohabiter des années avec une belle-mère qui pouvait se montrer très dure avec moi pour des tas de raisons, mais vraiment, je suis incapable de comprendre le fait de se mettre en couple avec quelqu'un qui a des enfants si on est pas prêt.e à les supporter. Vraiment, ça me laisse complètement perplexe.

A vrai dire (et je parle en tant que personne supportant très difficilement les enfants et n'en voulant pas), je suis assez d'accord avec ça parce que c'est une vision des choses que je mets en place dans ma vie perso.

J'ai vraiment du mal avec les enfants, je ne me verrais absolument pas en côtoyer sur une base excédant quelques heures par ci par là, ben du coup... je me suis absolument interdit de sortir avec des parents.

Je trouve ça honnête pour personne comme deal. La personne nullipare est lésée (car elle subit le stress de la parentalité et ses inconvénients sans avoir non plus le statut de parent réel, sans forcément s'y être préparée ou savoir comment s'y prendre), le parent est dans une mauvaise situation également parce qu'il se retrouve à devoir faire le tampon entre la personne qu'iel fréquente et ses gosses, et les gamins c'est pareil : sans parler de donner au partenaire le statut de "parent de substitution", ben c'est quand même normal qu'ils se sentent bienvenus et acceptés chez eux et qu'on ne les renvoie pas chez le/la coparent/e sous prétexte que "okay j'étais sensé/e les avoir mais bidule veut passer une semaine en amoureux donc go chez leur père/mère parce qu'iels saoûlent".
 
17 Septembre 2014
2 474
28 079
4 744
Grenoble
@poulaga : Je t'ai répondu sur l'autre topic et je pense qu'en couplant mes deux messages tu peux voir que justement je ne juge pas du tout la personne sur ce qu'elle a dit. Au risque de me répéter, je vois le message de Camille comme un exutoire plus qu'autre chose, et je considère que puisqu'iel l'a dit de manière anonyme sur un forum (et pas IRL balancé comme ça à la mère des enfants), c'est pas "grave" si c'est formulé de manière hasardeuse.

Je ne pense pas avoir eu de propos violents ou jugeants, j'ai juste expliqué mon point de vue perso et ma manière de voir les choses à ce niveau.

Je m'auto-cite :
"c'est une vision des choses que je mets en place dans ma vie perso."
"Je trouve ça honnête pour personne comme deal"

Le reste était une explication de pourquoi je pensais qu'en tant que personne ayant beaucoup de mal à supporter les enfants à forte dose, c'était compliqué de sortir avec un parent de manière stable et continue. J'ai pas dit que les couples CF/parents étaient condamnés à l'échec, absolument pas. Y'en a plein qui marchent. J'ai juste énuméré les difficultés qui pouvaient se poser et qui selon moi pouvaient être super problématiques quand on essaie en tant que CF d'avoir une relation longue durée avec un parent.
 
30 Septembre 2021
1 719
10 469
1 144
34
Perso, je rejoins la daronne sur un truc : je pense que c'est une très mauvaise idée de demander à sa copine de renoncer aux vacances avec ses enfants.
Je trouve parfaitement légitime de vouloir passer du temps seul(e) avec elle. Même quand on est parents des mêmes enfants, on a envie d'avoir du temps seuls, c'est normal. Mais le truc qu'il ne faut pas oublier, c'est que pour un parent séparé, les moments passés avec ses enfants sont parfois très précieux.

Je ne l'ai pas vécu car mes parents sont ensemble, mais j'en ai beaucoup discuté avec mon mari, dont les parents ont été séparés. Vu la guerre qu'ils se sont faits pour la garde, ils avaient clairement l'intention de passer le plus de temps possible avec leurs enfants. Et je sais que mon beau-père au moins (et peut-être ma belle-mère) a mis fin à une relation relativement sérieuse parce que sa copine avait du mal avec ses enfants. Ce n'est pas tant qu'elle ne les aimait pas, juste qu'elle préférait quand ils n'étaient pas là. Et il l'avait bien compris.

Donc là, on est peut-être dans un cas de figure similaire : la copine attend peut-être ce moment avec ses enfants avec impatience, etc. Lui demander d'y renoncer, c'est dur, et ça la mettrait dans une situation difficile. On manque d'info sur la situation, mais ça pourrait être un manque d'empathie, en fait. D'un côté c'est normal, ce ne sont pas ses enfants. Mais de l'autre, sa copine les aime, a priori, ces choses bruyantes et encombrantes, et Cams doit aussi comprendre ça.

A défaut de semaines de vacances, le compromis peut être des weekends en amoureux, notamment quand les enfants sont chez l'autre parent.
 
5 Août 2021
699
5 918
554
32
Pour avoir été l'enfant que le beau-père supportait "un peu", j'ai passé plusieurs années dans une maison sans être vraiment chez moi, sans être acceptée. C'est très dur pour un enfant. Un enfant mérite mieux que d'être tolérer dans sa maison. Il mérite d'être accepter totalement. Sinon le quotidien, sans parler des jours où c'est plus dur, devient super lourd.
Les enfants vont vite ce sentir comme des coloc illégitimes qui gênent le maitre des lieux dans ses habitudes.

Et lorsqu'on accepte réellement de vivre avec des enfants, on n'a pas l'idée de les priver de vacances d'été. Même si la personne n'a pas le choix de ses congés, considérer sérieusement l'idée de laisser les deux enfants sur le careau, le mois où ils sont en vacances avec leur maman, c'est mauvais signe.

Cam a le choix, contrairement aux enfants. Si l'idée c'était de vivre avec sa compagne et de tolérer les enfants, ça craint.

Autant que Cam s'en aille plutôt, puisqu'il/elle le peut.

Sinon, si un couple souhaite un temps pour eux, je plussoie les commentaires précédants sur les week-end, ou la semaine en amoureux, à un autre moment de l'année.
 
M

Membre supprimé 350151

Guest
@poulaga Quelqu'un qui précise "j'ai toujours joué le jeu jusqu'à maintenant" juste après "ça me gonfle", et qui voudrait que sa copine laisse tomber ses enfants pendant la seule période des vacances qu'elle peut avoir avec, bah je suis navrée si tu trouves que ça envenime les choses mais moi, je ne peux pas considérer que c'est une personne qui réagis normalement. C'est gênant, problématique, égoïste et il n'y a aucune considération pour la situation de la copine et des enfants. Tu ne fais pas "semblant" avec des enfants. Et quand tu te met en couple avec quelqu'un qui a déjà des enfants, tu dois faire avec. Tu ne peux pas t'étonner après de ne pas pouvoir passer des vacances solo avec ta copine et sans les enfants. Le fait même que Cam veut que sa copine jarte ses propres enfants, c'est indécent. Parce que sa copine est une mère, qu'elle et ses enfants sont une famille, et qu'à aucun moment une personne décente ne voudrait séparer une famille pendant les seules vacances qu'elle a.
 
4 Juillet 2018
456
7 116
1 404
Je pense que ce qui gêne dans cette lettre ce n'est pas tant le constat que fait Cam qu'iel aimerait partir en vacances en couple sans les enfants, mais le fait qu'iel demande comment faire pour convaincre sa copine de ne pas passer le temps de vacances prévu avec les enfants.

Je comprends complètement que Cam ait envie de vacances juste avec sa copine (sans doute sa copine en a envie aussi, comme la plupart des parents). Ce qui dérange ce n'est pas ça, c'est plutôt de demander de passer en premier avant les enfants.

Je ne suis pas concernée, mais j'ai l'impression que la discussion n'est pas forcément impossible sur ce sujet à condition que le but ne soit pas de convaincre de laisser de côté les enfants lors leur seul temps de vacances avec leur mère, mais d'exprimer ce que Cam ressent, que c'est dommage que ses propres congés tombent en même temps que le mois de garde des enfants, et de voir si des compromis peuvent être trouvés (un week-end, une semaine à un autre moment de l'année, essayer de faire en sorte que l'année prochaine les congés ne tombent pas pile en même temps que la garde des enfants si c'est possible ?). Mais annuler à la dernière minute les vacances des enfants et le moment privilégié en famille ça ne me paraît pas recevable.
 
Dernière édition :

Sylvestrum

Franklin prend son thé chaud
12 Février 2015
6 937
75 833
5 614
Je trouve que le témoignage laissé planer bcp de zones d'ombre...

La durée de la relation, l'âge des enfants, la relation. Et le niveau d'entente qui existe entre la mère des enfants et l'autre parent, le niveau de flexibilité dans les gardes.... Tout ça, c'est des paramètres qui jouent, et qui peuvent faire que changer les plans peut être facile et possiblement une bonne idée, ou pas.

Par ailleurs, c'est bien mignon d'en parler à la daronne, mais... Comme elle le conseille, on faut une discussion au sein du couple! Et évidemment, s'iel (Cam) tient ses propos de la même façon que lorsqu'iel s'adresse à la daronne, ça a des chances d'être mal perçu.

Peut -etre que la relation est jeune, et qu'il faut un peu de temps à Cam pour prendre la mesure de la différence entre des enfants et des plantes vertes qu'on peut caser chez les voisins pendant les congés.

Mais je pense qu'il peut être intéressant qu'il se pose vraiment la question de la durabilité d'une relation dans laquelle les enfants ont un rôle, et où ils peuvent évidemment vivre des choses difficiles.

Quelque part, vivre avec quelqu'un qui a des enfants, c est accepter de vivre au moins une relation de cohabitation à mi-temps, même si on ne demande pas à cette personne un rôle de presque-parent. Ici, Cam n'a pas trop l'air pour ce genre de relation. Et c'est avec sa compagne qu'iel doit en parler. Vacances ou pas vacances.

Après, je pense que tous les adultes qui vivent avec des enfants rêvent de "temps sans enfant" et on ne peut pas les en blâmer. Déjà que les parents rêve de ça, un non-parent doit avoir plus envie de vacances sans enfant qu'avec. Donc l'envie, je la comprends. Par contre le "je ne veux pas", je me demande si c'est durable, dans ce genre de relation
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 350151

Guest
Je pense que ce qui gêne dans cette lettre ce n'est pas tant le constat que fait Cam qu'iel aimerait partir en vacances en couple sans les enfants, mais le fait qu'iel demande comment faire pour convaincre sa copine de ne pas passer le temps de vacances prévu avec les enfants.
C'est complètement ça. Parce que même des parents qui voudraient se prendre du temps pour eux : c'est tout à fait normal. Ma propre mère le faisait aussi. Elle passait des vacances avec moi et des vacances sans moi, en m'envoyant ailleurs. Son rituel était d'ailleurs de glisser sous mon oreiller un livre ou un petit quelque chose à mon retour. Parce que même si elle m'aimait, ma mère restait une personne, qui avait besoin de respirer de son côté, de faire des sorties, voir des sorties en amoureux avec quelqu'un. Vraiment, aucun soucis. Il n'y a rien de plus normal.

Le soucis est que Cam voudrait que sa copine laisse tomber ses enfants qu'elle ne voit que la moitié de l'année. Si Cam s'interrogeait sur comment dire à sa copine qu'iel voudrait passer plus de temps avec elle sans les enfants, ça ne poserait aucun soucis. La démarche est compréhensible, et surtout particulièrement possible puisque la moitié de l'année, ils ne sont pas là non plus. Comme tu le dis, ça ne soulève que la question de : à quoi s'attends Cam dans cette relation ?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes