Commentaires sur La mairie de Paris suspend son financement à l’établissement privé Stanislas

Ariel du Pays Imaginaire

I'm like you, Tom. I'm different.
27 Avril 2021
533
4 878
354
Alsace
@Lorna : Parceque l'école publique n'a pas du tout les moyens de recevoir tous les enfants alors que l'école est obligatoire.
Ce qui ne change rien bien entendu au fait que des subventions devraient être coupées direct quand il y a ce genre de dérives. De toute façon même dans un établissement privé sans subvention l'homophobie et le sexisme ne sont pas acceptables.
 
Dernière édition :
30 Décembre 2011
207
4 121
4 824
@Ariel du Pays Imaginaire euh ben si l’argent public qui pourrait financer l’école publique part pour les écoles privées, forcément y’a moins de moyens pour bien accueillir les élèves.
Si toutes les écoles étaient publiques yaurait pas ce problème. Les écoles privées ne devraient pas exister selon moi, à moins d’être hors contrat et dans ce cas là zéro subvention publique
 

Ariel du Pays Imaginaire

I'm like you, Tom. I'm different.
27 Avril 2021
533
4 878
354
Alsace
@Lorna. : ah mince je ne vois pas ta signature ! J'ai supprimé la citation.
Pour te répondre ainsi qu'à @HeavyMetalAngel : oui on est dans un cercle vicieux, c'est bien le problème. Si demain on décide d'arrêter les subventions aux écoles semi-privées et d'injecter l'argent économisé dans le public ça ne fonctionnerait pas malheureusement. Il faut plus de profs (et aussi qu'ils bénéficient de meilleures formations et conditions de travail) ça prend quelques années... Mais ça ne suffit pas. Il faudrait aussi plus de classes et dans les écoles existantes on ne peut pas pousser les murs. Donc il faut construire des classes et même des écoles supplémentaires...gros travaux donc aussi plusieurs années. Ça veut dire que pendant 7/8 ans minimum il faudrait continuer à subventionner les semi-privées ET injecter plus d'argent dans le public. Donc augmenter le budget pour un projet de long terme dont les effets positifs se sentiront quasi pas pendant 4/5 ans...le temps d'un mandat électoral. Et pour que ça roule vraiment je pense qu'il faut 10 ans (2 mandats). Ça veut dire qu'il faudrait un gouvernement avec des personnes intelligentes ayant une vision globale sur du long terme et ne privilégiant pas leur intérêt électoraliste de court terme... Ce qui à mes yeux répond totalement à la question de pourquoi ça ne se fera pas. Donc à choisir je préfère qu'on continue de subventionner en renforçant plutôt les contrôles sur les écoles privées pour que ce genre de dérives soient rapidement stoppées.
 
3 Avril 2019
286
3 026
1 204
28
@Hey_petite! Les Collectivités Territoriales ne gèrent pas le bâti des écoles scolaires privées et une part minime pour les collèges et les lycées donc ça fait pas mal d'économies mine de rien.
De plus, dans ma région, je pense que ce serait un bordel sans fin si le privé sous contrat n'existait pas car plus de la moitié des élèves de ma région sont scolarisés dans ces établissements donc je ne sais pas comment ce serait gérable dans l'immédiat.
Après en soi, j'avoue que j'en fais sûrement pas un cheval de bataille car j'ai fait toute ma scolarité quasiment dans le privé (comme énormément de petits bretons et bretonnes) et c'est pas les conditions de Stanislas :yawn: Le privé accueille des enfants de toute origine sociale clairement chez nous et dans mon ancien lycée, il y'avait juste des croix pour décorer les murs mais à part ça, l'enseignement religieux était facultatif.
J'ai une amie qui est prof dans un établissement privé au milieu d'une ZEP et c'est pas les conditions des lycées huppés Parisiens...
Tout ça pour dire que le privé sous contrat a des réalités bien différentes selon les établissements scolaires et les régions.
 
12 Février 2017
467
4 942
2 314
J'ajouterais aussi que le fait d'avoir des écoles privées "sous contrat" permet de garder un oeil sur ce qui est raconté dans ces écoles et sur les valeurs qui sont transmises. Une école privée hors-contrat c'est bien pire qu'une école privée sous-contrat, car dans le cas du hors-contrat il n'y a pas moyen de contrôler ce qui est transmis aux élèves. C'est un peu le "moins pire" que de proposer un contrat... du moins pour les écoles privées avec une orientation religieuse et politique claire.

Comme l'a dit ma VDD, beaucoup d'écoles privées ne ressemblent pas du tout à Stanislas. J'ai aussi fait toute ma scolarité dans le privé en Bretagne, et à part la possibilité d'aller à la messe et de suivre des cours de catéchisme (ce qui n'était pas imposé je précise), ça ne changeait pas bcp au niveau de la scolarité. Même au niveau du prix, les parents aisés payaient une somme assez raisonnable comparé à d'autres écoles (je crois que c'était qqch comme 1000€ par an), et les tarifs étaient dégressifs en fonction des revenus des parents, donc j'avais des amies dont les parents payaient très peu, voire rien. Idem pour les voyages scolaires, il y avait une aide pour les familles moins aisées donc globalement les élèves pouvaient participer.

La seule chose que je vois c'est que les filles devaient s'habiller """correctemment""" (selon des critères très tradi), et quand il y a eu une affaire d'agression sexuelle impliquant 2 élèves, la gestion a été catastrophique. Donc clairement c'était loin d'être parfait, mais clairement pas non plus caricatural comme les écoles très bourgeoises parisiennes.

Edit : je viens quand même de repenser à une chose, c'est que dans mon lycée privée, le lycée se permettait de refuser à des élèves le passage dans la classe supérieure ET le redoublement, ce qui les contraignait à changer d'établissement. Ça c'est un gros problème de l'école privée, la sélection des élèves, qui (je crois?) est interdite dans les lycées publics. Sauf exception comme Henri IV, d'ailleurs comment c'est possible ça :mur:
 
16 Février 2009
2 243
28 622
5 694
@Lorna. L'enseignement privé n'inclut pas uniquement le privé confessionnel et les pédagogies alternatives. Tu as aussi des écoles privées comme Diwan qui assurent leurs enseignements en langue régionale et qui se donnent pour mission de promouvoir et protéger le patrimoine culturel. Si on sucre les subventions aux écoles privées religieuses, est-ce qu'on sucre aussi celui des écoles qui transmettent les cultures régionales ?

Le vrai problème, je trouve que ça n'est pas tant l'existence des écoles privées et leur financement public, que l'abandon de l'école publique par l'État. La liberté d'enseignement garantit de pouvoir choisir l'éducation qu'on veut donner à ses enfants. Pour que le choix des parents soit véritablement libre, il faut certes, limiter les obstacles financiers qui empêcheraient l'accès à une éducation privée (et donc la subventionner), mais il faut aussi que l'offre gratuite puisse rivaliser avec l'offre payante. Or le gouvernement ne fait rien pour que ce soit le cas, voire précipite l'école publique vers la dégringolade.

Sinon quand tu parles de faire signer une charte aux écoles privées, c'est déjà le cas. Les écoles privées sous contrat doivent suivre le programme scolaire officiel et ont des engagements à respecter, c'est ce qui conditionne leur financement. C'est bien parce que les écoles privées sous contrat doivent assurer une éducation sexuelle et n'ont pas le droit d'imposer les enseignements religieux que le cas de Stanislas fait scandale par exemple. J'espère bien que la ville de Paris ne sera pas la seule à réagir et que d'autres sanctions suivront. Les écoles privées hors contrat sont plus libres, mais la conséquence c'est qu'elles ne sont pas subventionnées du tout. Normalement elles sont quand même contrôlées par les rectorats, donc en principe elles ont aussi des limites à respecter, même si dans les faits, on sait très bien qu'il y a des dérives (Steiner par ex).
 
9 Mars 2018
160
1 574
1 704
J'ai tendance à pencher du côté finlandais pour ce qui est de la gestion des écoles privées où, en résumant, elles sont tout bonnement interdites. Je me doute que ça engendre d'autres questions et d'autres problèmes, mais à mes yeux, l'égalité des chances doit passer par une égalité d'instruction.

Supprimer les écoles privées oblige les riches à veiller à la qualité de l'école publique pour le bien de leur propre descendance. (Et je pense la même chose pour la médecine, même si pour le moment, l'écart se ressent moins. Les hôpitaux ne devraient être que publiques à mes yeux.)

À l'évidence, ce n'est pas DU TOUT le projet politique des dernières décennies, ni de la prochaine à priori. On peut aussi soulever la question du droit de regard à l'instruction de ses enfants. Mais je reste convaincue que le rôle de l'école est de donner autant que possible une instruction d'une qualité homogène. La religion, la préservation des langues régionales, tout ceci peut se faire en option ou en-dehors de ce cadre.
 
24 Mai 2019
15
95
664
28
@Issunn

Je ne pense pas que ça changerait grand chose.. Il y a déjà des écoles publiques beaucoup mieux que d’autres : Henri IV, Louis le grand etc.
À partir du moment où l’école a des élèves d’un même quartier (et d’un autre côté encore heureux, on va pas demander aux enfants de faire 2h de transport par jour) tu auras forcément de l’entre soi et donc forcément une qualité de cours meilleure puisque ce sont tous des enfants qui auront été plus poussés par leurs parents +/- cours particuliers donc à la fin tu peux aller plus loin que le programme, l’approfondir etc.

Ensuite le privé n’est pas forcément mieux que le public. À la campagne, les niveaux entre les deux étaient souvent assez proches et notamment parce que tu as beaucoup moins de séparation entre les classes sociales comme dans les grandes villes.

Et enfin même si tu supprimais le privé, tu auras toujours des cours particuliers donc ça changera jamais rien. Et au pire du pire ils les mettront en pensionnat à l’étranger.
 
24 Mai 2019
15
95
664
28
@Lorna.

Sauf que justement les classes sociales en tout cas dans les très grandes villes ne se mélangent pas par quartier donc une école publique ou privée du 6e arrondissement de Paris aura toujours des élèves issus de classes sup ++ d’où mon exemple avec Henri IV ou Louis le grand.
Si tu supprimes le privé dans les grandes villes, les riches vont encore plus essayer d’être ensemble dans les mêmes quartiers histoire d’être sûrs que les écoles ne soient composés que d’eux.
 
  • Big up !
Réactions : Tardigrade
2 Août 2011
1 876
9 230
5 164
Comme certaines de mes VDD ont pu le dire, il faut différencier le privé et... le privé de certaines regions.
Tout ce qui est Bretagne et Pays de la Loire, c'est 50% des élèves dans le privé et ça n'a pas grand chose à voir avec la religion.
En général, ces établissements ne pratiquent pas de sélection à l'entrée (et souvent, certains acceptent les élèves virés du public aussi). Alors oui certains sont plus élitistes que d'autres, mais il n'y a pas grande différence au niveau des publiques accueillis.

J'ai fait toute ma scolarité dans le public parce que dans ma région il n'y a que du privé cher et qui sélectionne. Je suis prof en privé (parce que j'étais déjà installée quand j'ai passé le concours et je ne voulais pas avoir à revendre mon appart). Franchement, il n'y a pas de différence entre ma scolarité comme élève et mon travail maintenant. J'ai des élèves privilégiés et d'autres pas du tout. J'ai des très bons et d'autres non. On a des classes à 30 au collèges et 35 au lycée, comme au public. La seule difference que je remarque, c'est que les élèves sont plus suivis. Je ne vais pas faire une généralité de mon cas personnel, mais clairement, dans les établissements que j'ai pu faire, il y a une attention pour chaque élève et chaque famille. Les choses ont surement évoluées depuis mon temps d'élève, mais je n'ai jamais eu ce type de suivi quand j'étais dans le public. C'est peut être ça qui pousse certains parents à mettre leurs enfants dans le privé.

(mais normalement les profs sont les mêmes, avec le même diplôme et on doit respecter les mêmes programmes)

(et je précise que mon fils ira dans le public sauf s'il préfère aller ailleurs pour x ou y raison)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes