Commentaires sur La mairie de Paris suspend son financement à l’établissement privé Stanislas

16 Février 2009
2 243
28 622
5 694
@Lorna. Sans forcément parler de charte, les écoles hors contrat (non subventionnées donc) ont aussi un minimum de comptes à rendre, c'est ce que je dis à la fin de mon premier post. Elles sont certes libres de leur projet pédagogique (enseigner une pédagogie alternative par ex), mais elles doivent quand même transmettre un socle de connaissances minimum et font l'objet d'inspections de l'éducation nationale au niveau pédagogique et administratif. Donc si, l'État peut contrôler ce qui s'y passe, mais bien sûr il y a des trous dans la raquette.

Sinon je vois quelques appels à supprimer l'enseignement privé, mais le truc c'est que la liberté d'enseignement fait partie des droits de l'Homme. Elle est prévue dans la Déclaration des droits de l'homme de l'ONU et est déclinée dans tout un tas d'autres textes internationaux et nationaux. C'est une liberté liée à la liberté d'expression et à la liberté de conscience. Personne ne peut avoir le monopole de l'éducation dans une démocratie, les parents doivent avoir le choix. Dans un sens je trouve plutôt sain qu'il n'y ait pas un système unique imposé à tous et que des modèles alternatifs existent ne serait-ce que pour questionner le modèle dominant, qui ne peut pas être totalement exempt de défaillances et qui gagne parfois à s'inspirer d'autres visions de la pédagogie. Toute la question ça reste d'organiser cette coexistence de façon juste et équitable, et c'est pas sur un gouvernement néo libéral et bourgeois qu'on peut compter pour s'assurer de ça :goth:

Pour te répondre sur Diwan @Lorna. le principe c'est d'offrir une immersion en breton, donc par exemple d'assurer tous les enseignements de maternelle en breton. L'école publique française peut dispenser des cours de breton, elle peut organiser des classes bilingues, mais je doute qu'elle puisse offrir l'équivalent d'une école Diwan qui peut assurer des cursus bilingues complets de la maternelle jusqu'à la terminale. Au passage, l'usage du terme "patois" dans ce débat n'est pas très heureux. Dans certains contextes, il vise à souligner l'infériorité des langues régionales vis-à-vis du français standard et peut être interprété comme du mépris. Donc suggérer que l'éducation nationale serait parfaitement apte à prendre en charge l'enseignement du breton tout en le désignant sous le terme de "patois" au mieux c'est... maladroit :ninja: D'autant plus quand on sait à quel point l'éducation nationale est accusée d'avoir voulu effacer le breton au profit du français dans la première moitié du 20eme siècle.
 
Dernière édition :
12 Février 2017
467
4 942
2 314
Je suis tout à fait d'accord sur la question des langues régionales (et non des "patois"...). La Troisième République est largement responsable de leur extinction. En Bretagne, les enfants étaient punis ou subissaient des maltraitances physiques quand ils parlaient breton ou gallo (l'autre langue régionale), ce qui a mené à leur disparition quasi-totale comme langue maternelle dans la région. Je ne fais aucune confiance à un Etat qui refuse de signer la chartre des langues régionales de l'Union Européenne et qui, récemment encore, a refusé d'enregistrer le prénom "Fañch" à l'état civil (prénom traditionnel breton) sous prétexte qu'une lettre n'était "pas française"... (edit : les parents ont gagné finalement, en portant leur cas au niveau européen)

C'est un débat différent des écoles religieuses mais dans le cas des écoles de langue régionale, il en va souvent de la survie d'une culture, et il ne me paraît que juste que ces écoles reçoivent des financements publics, étant donné les dégâts de la politique étatique de ces derniers 150 ans sur l'état des cultures régionales en France.
 
Dernière édition :
24 Janvier 2013
2 496
12 534
5 694
@Lorna. Mais le patois c'est pas la même chose qu'une langue régionale :shifty: peut-être que c'est une expression utilisée dans ta région mais la définition est fausse. Le patois c'est une variante régionale d'une langue (Comme si moi je parle de "panosser les catelles avant qu'il roille", c'est la structure du Français mais avec des mots régionaux) alors qu'une langue régionale c'est une autre langue avec toute les spécificités d'une langue, alors je peux comprendre que ça irrite les minorités linguistiques qu'on considère leur langue comme un patois vu qu'on accord pas autant d’importance à la sauvegarde du patois que d'une langue minoritaire :shifty:
 

M.*

4 Mai 2015
427
2 846
3 024
27
@alice-louve
Patois n'est pas une insulte, hein... Ça a toujours été dit comme ça dans ma région et spoiler, je suis à moitié bretonne (le terme patois vient de mon autre moitié) mais étrangement, et en ayant conscience que dans ton cas ça doit être faux, ça me paraît parisiano-centré de chouiner après le terme patois ^^'. Comme quoi, on peut se battre pour sauver sa "langue" et emmerder les autres pour les expressions de chez eux...
Étant 100% bretonne, je n’ai jamais entendu le terme patois (édit: pour parler du breton en Bretagne, par contre par les parisiens ou autres pour critiquer la Bretagne, oui) Il a clairement une connotation négative dans son utilisation générale, ce n’est pas parce que toi tu ne l’utilises pas comme ça que ça n’existe pas (surtout face aux violences faites aux bretons par la France, évidemment qu’il y a eu et qu’il y a encore une hiérarchie des langues).
 

Lune0103

Ne pas citer svp :)
15 Août 2017
815
6 768
1 964
@M.*
C'est vrai que selon la définition du Larousse, tu as raison:
Système linguistique essentiellement oral, utilisé sur une aire réduite et dans une communauté déterminée (généralement rurale), et perçu par ses utilisateurs comme inférieur à la langue officielle.

C'est drôle, parce qu'en Suisse, on nomme les langues régionales patois (et pour le coup, même les concernés utilisent le terme) et ça ne m'avait jamais choqué. Je pense qu'on s'est approprié le terme:dunno:
 
24 Janvier 2013
2 496
12 534
5 694
@Lune0103 j'ai pas l'impression que ce soit pareil :hesite: pour moi il y a 4 langues nationales en Suisse (français, allemand, italien et romanche) et après dans les régions sont parlé des patois qui découlent de ces langues, par exemple je parle et lis le français, c'est ma langue maternelle, mais j'ai des expressions et mots typique du patois vaudois. Un français qui vient ici, va comprendre la majorité de ce qu'on lui dit. Alors que si moi je débarque en Bretagne et qu'on me parle en breton je pense que je vais rien capter :lunette:
Alors que pour le coup le romanche n'est pas un patois du suisse-allemand ou de l'italien mais une langue différente, comme l'est le breton.
Enfin on parle un patois du français :lunette:
 
3 Avril 2019
286
3 026
1 204
28
100% bretonne à l'appel également et j'ai toujours entendu parler du breton et du gallo comme étant des langues, celtique pour le breton et romane pour le gallo.
Le breton est une langue super riche avec des différences de prononciation des mots entre les différents pays bretons.
J'avoue que je considère le mot patois comme ayant plutôt une mauvaise connotation également vu la façon dont l'Etat Français n'a cessé de chercher l'éradication du breton depuis la IIIeme République (les joues de mon grand-père s'en souviennent encore... ).
Les écoles Diwan sont vraiment une réaction politique par rapport à ça, si les écoles privées cessaient, l'Etat ne les remplacerait certainement pas vu comment il traite les langues régionales.
 
12 Février 2017
467
4 942
2 314
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Une distinction qui peut être amenée entre patois et langue régionale (au-delà de la connotation positive/négative par les personnes qui l'emploient) ça pourrait être sa formalisation/enseignement? Pour reprendre l'exemple du breton et du gallo, ils ont été formalisé par des autorités académiques (+ le breton que le gallo d'ailleurs), sont enseignés dans les écoles, et pour le breton c'est enseigné à l'université (Rennes, Brest). Ça donne une tonalité plus "officielle" à la langue.

Lorna, désolée si mon message a pu paraître agressif. Le mot "patois" a de manière générale une connotation négative quand il est employé mar des non-concernés, donc c'est un peu crispant de l'entendre utilisé ici. Même s'il ne correspond pas à ton vécu, de ce que j'ai compris, on peut appliquer le même raisonnement que celui que tu as appliqué à nos témoignages sur les écoles privées : un témoignage particulier ne fait pas démonstration générale.

Pour revenir aux écoles privées, je ne crois pas que le sens des témoignages étaient de défendre l'école privée à tout prix, mais plutôt d'apporter une nuance sur le fait que toutes les écoles privées en France ne sont pas des Stanislas, avec le niveau de scandale que ça implique. Après effectivement on peut s'interroger sur le financement de l'Etat, notamment dans le cas où l'école privée n'applique pas de tarif dégressif : une VDD mentionnait que l'Etat paye alors pour un service qui n'est pas accessible à tous. Ça me fait penser à 2 autres exemples. Ma belle-mère travaille dans un opéra, qui reçoit des subventions publiques mais dont la moindre place coûte cher, donc clairement pas accessible à tout le monde. Ça m'a aussi fait penser que je suis contre le système des Ehpad privées, qui reçoivent de l'argent public et facturent pourtant des sommes indécentes, sans obligation d'accueillir tous les publics, y compris les plus défavorisés. La différence que je vois c'est effectivement l'importance du choix libre de l'enseignement, comme évoqué par une VDD, mais sinon ça pose quand même la question de l'équité dans le financement de l'Etat et l'accès aux services d'utilité publique.
 
9 Mars 2018
160
1 574
1 704
Je comprends et je suis d'accord pour dire que confier la responsabilité de l'éducation à l'état et à l'état seul, c'est à double tranchant. Surtout avec cette problématique des langues régionales qui gardent encore des stigmates du siècle passé. Sans parler de cette fameuse liberté d'enseignement qui serait mise en péril. J'ai conscience que ce n'est pas si simple et qu'une nationalisation totale des écoles n'est pas forcément LA solution.

J'y vois plutôt une piste de réflexion. À defaut de supprimer le privé, mieux l'encadrer. Ne pas tolérer le copinage et la sélection. Mais ça implique un gouvernement qui combat la corruption et vu ce qu'ils font d'Anticor... :shifty:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes