Commentaires sur Pourquoi je déteste les EVJF (et ne suis clairement pas le seul, avouez)

26 Décembre 2015
871
4 443
1 754
Lutèce
La sociologie du mariage comme fête me fascine.
En fait ces EVJF reproduisent généralement les stéréotypes de genre. Ils s'inscrivent en France dans une évolution assez récente des mariages : ils [EDIT : les mariages] sont devenus des fêtes coûteuses, longuement préparées qui aussi ont tendance à réassigner (dans les cas des mariages hétérosexuels) les deux membres du couple dans leur genre.

Je vous conseille d'écouter ou de lire les interventions de Florence Maillochon qui a étudié les mariages (et il me semble qu'elle a aussi réfléchi sur les EVJF) : https://www.radiofrance.fr/francecu...eco/mariages-couteux-mariages-heureux-1816299

Je n'ai assisté qu'à un EVJF quand j'avais 19 ans et clairement à cet âge-là et même si les activités proposées ne tombaient pas toutes sous le coup des stéréotypes, je n'avais pas été très à l'aise.
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 361841

Guest
@Polynie (Bon j'ai pas trop de capacité cognitive ni de courage donc je me réserve le droit d'arrêter de répondre - je le dirai cependant - si ça devient trop compliqué) qu'est-ce que tu entends pas "la sociologie du mariage comme fête" ? La phrase me paraît étrange, donc je préfère demander :ninja:

Je suis assez d'accord avec le fait que l'institution du mariage reste en soi pour l'instant très sexiste, et ça déteint complètement sur les EVJF/EVG. Mais est-ce que pour autant il faudrait les supprimer ? Je veux dire, la société pour l'instant trouve tout un tas de moyens de renforcer ces stéréotypes et l'hétérocentrisme (cf une de mes VDD qui parlait d'un EVJF lesbien où on a proposé directement des bonbons en forme de b*te sans chercher à savoir quoi que ce soit, juste parce que y'avait des femmes cis d'après ce que j'ai compris ^^) mais je trouve que la célébration d'évènements marquants de la vie est important, il y avait des études qui en parlait mais bon j'avoue que j'ai pas la foi de les retrouver (j'ai essayé 30 secondes sur google j'ai rien trouvé donc je dis potentiellement de m*rde, mais j'avais ce souvenir là, donc je le remets bien dans le contexte c'est pas factuel, c'est un souvenir d'études que j'ai en tête) et même si c'était le cas, je ne suis pas certaine de me rappeler du contenu en entier donc est-ce encore pertinent, je ne sais pas, du coup je vais parler de mon opinion. Quelle que soit l'étape de sa vie (du travail, un voyage, un rétablissement, un enfant, un mariage, un emménagement, l'affirmation de soi etc., vraiment peu importe du moment que ça compte et marque une forme de tournant) je trouve ça important de la célébrer, et si pour certaines personnes, ça passe par un evjf/evg pourquoi les supprimer ou vouloir les basher ou s'en moquer ? Pour moi, ça ne va rien combattre du tout, et en aucun cas ça ne va empêcher de renforcer les stéréotypes :dunno: Quand on regarde l'évolution des evjf, c'est déjà pas mal avant on organisait juste des """fêtes""" où on offrait des cadeaux à la future mariée pour bien qu'elle serve son devoir d'épouse (j'ai trouvé ce site en anglais mais je pense que d'autres en parle, j'espère ne pas dire de bêtise) Du coup les EVJF sont la corrélation, pas la causalité, il faut s'intéresser à la cause, aka le patriarcat le sexisme, l'hétérocentrisme, le validisme etc. Revoir certaines normes et encourager la communication, apprendre aux futures générations que c'est ok de vouloir/ne pas vouloir célébrer tel évènement, que c'est ok de le vouloir d'une certaine façon. Retirer certaines normes sexistes hétérocentrées etc. c'est ok, mais comme d'autres l'ont dit, on peut très bien être une personne bi, gay, hétéro etc., et vouloir ou ne pas vouloir de célébration. Pour moi c'est important par exemple, mais pour d'autres c'est à éviter et c'est pas un problème.
Beaucoup de choses reproduisent des schémas sexistes et hétérocentrés, il y a des choses qui causent des torts et qui sont à éradiquer (genre ce qui prive une personne d'une certaine liberté) et d'autres qui sont à modifier. Après je sais que tu ne parles pas d'enlever les EVJF/EVG c'est plus un commentaire général ça par rapport à l'article, mais l'important pour moi c'est d'adresser ce qu'il y a de sexiste/hétérocentré/validiste/raciste etc., dans une situation et rectifier le tir.
J'avoue que tous les EVJF auxquels j'ai assisté/dont j'ai entendu parler dans mon cercle plus ou moins proche étaient très peu coûteux et pas en grand commité donc je suis biaisée par ma bulle de confirmation. Après, c'est vrai qu'il y a encore des biais, mais c'est les mêmes qu'on retrouve à l'école/dans l'éducation genrée etc. Pour le coût par contre comme je disais moi j'ai pas eu cette expérience mais d'après ce que je vois il y en a quand même qui sont coûteux, que ce soit en argent ou en efforts sociaux et ça c'est l'industrie du mariage, et j'essaie d'encourager le plus possible (dans mon petit cercle restreint ou sur internet ^^) l'idée qu'un petit mariage, même juste une célébration entre amis chez soi, c'est super ! Pas besoin de grandes pompes, mais si c'est un truc dont on a envie, c'est ok aussi !

Bref, je me perds dans mes propres pensées, désolée mais autant je suis d'accord avec l'idée que les stéréotypes sont présents dans ce genre de célébrations, autant je ne suis pas d'accord avec l'idée que ça les renforce ou que ça renforce les rôles genrés dans un couple. Déjà parce que quid des couples homosexuels, et ensuite je pense que malheureusement si un evjf est genré, c'est que le couple a déjà des biais de base potentiellement (et c'est encore prégnant malheureusement, le sexisme est loiiiiin d'être éradiqué), ou alors ça ne plaira pas à la personne ? En tout cas, pour moi ces fêtes là telle que tu les décris sont une conséquence du sexisme et hétérocentrisme et pas une cause. Y'a du boulot, mais je crois qu'on peut continuer à célébrer ce genre de choses, juste d'une manière un peu différente et en ayant plus conscience de ce que l'on veut. Et c'est déjà le cas, je trouve, puisqu'il existe plein d'EVJF différents de ce qu'on peut trouver dans les clichés.
(J'espère avoir été claire et n'avoir blessé personne ni dit trop de bêtises !)
 
26 Décembre 2015
871
4 443
1 754
Lutèce
@_Paon Quand j'écris le "mariage comme fête", je parle de la célébration qui a lieu (et qui est l' objet d'étude de sociologues) et pas de l'acte civil ni plus largement de la vie maritale.

Je ne veux pas interdire les EVJF et de les EVJG, ça me paraît impossible (au non de quoi d'ailleurs ?). En tant que pratiques sociales, ces événements sont intéressants à analyser : ils révèlent des tas de choses sur la société (mais je ne suis pas sociologue) et même sur la mondialisation (ces fêtes dans leur aspect actuel sont venues des États-Unis et comme l'on signalé des Madz, le rôle du cinéma dans leur développement au début n'est pas négligeable à mon avis).
EDIT : Observer avec de la distance critique ces événements n'est pas mauvais : cela nous fait réfléchir et avancer. Si j'ai un jour à préparer un EVJF, je tiendrai compte de ce que j'en sais sur le plan scientifique pour, en tenant compte des goûts et limites de chacun, proposer un moment qui mette tout le monde à l'aise.

Je suis d'accord avec toi quand sur le fait que les stéréotypes que l'on retrouve dans ces fêtes sont la conséquence de la société patriarcale.
En ce qui concerne le renforcement des stéréotypes de genre, je te donne un exemple (et je suis consciente que les EVJF sont tous différents).
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

J'ai signalé les travaux de Florence Maillochon pour en quelque sorte contextualiser ces EVJF et EVJG qui comme cela a été dit plus haut, sont assez récents en France. En ce qui concerne la préparation du mariage, elle souligne qu'il repose majoritairement sur les femmes et que contrairement au travail domestique, étant donné que c'est le travail pour réaliser le "plus beau jour de leur vie", elles ne s'en plaignent pas (estiment que cette répartition des tâches est normale, n'osent dénoncer le déséquilibre etc.).

P.S : Dans mon message initial, il y a un "ils" qui rend je crois mon propos ambigu, je précise.
 
Dernière édition :
21 Avril 2012
309
3 626
4 804
@_Paon
Ton commentaire est très intéressant, c'est pourquoi je me permets de rebondir dessus, mais ma question ne s'adresse pas uniquement à toi (d'autant plus si tu n'as pas envie de continuer sur ce sujet, je comprendrais très bien).

Quand je lis ton commentaire, je trouve qu'il met le doigt sur ce qui me gêne à propos des EVJF. Je comprends pas quelle étape/moment de vie en particulier cette fête est censée accompagner. Le mariage est déjà une célébration marquant un engagement, potentiellement un tournant dans la vie de mariés (s'ils y mettent cette signification) alors qu'est-ce que l'on fête de plus avec l'EVJF ?
Je parle de l'EVJF mais j'ai la même réflexion sur toutes les fêtes d'avant/après mariage qui semblent se "ritualiser" dans notre société et qui me mettent très mal à l'aise.
Par exemple l'essayage de la robe de mariée, pourquoi cela devient un évènement rituel où la famille, les demoiselles d'honneur sont invitées voire contractuellement ( ;) ) tenues d'assister ? Qu'est ce que l'on fête exactement ? Ce n'est pas l'engagement du couple, ce n'est pas un moment de vie important (c'est juste une robe), alors pourquoi en fait-on un évènement ? Ma théorie, mais je me trompe peut-être, c'est que l'on vend une expérience du mariage fastueux, grandiose et que l'on ajoute de plus en plus de mini-évenements en lien avec ce mariage pour justifier l'investissement financier et parfois mental très important de la part de mariés pour cette journée. Je n'essaye pas juste une robe, je vis un moment spécial avec mes amies et ma famille et c'est ça qui justifie que je paie plusieurs milliers d'euros cette fameuse robe.
Comme je ne comprends pas le sens de ces mini-fêtes, j'ai l'impression que ça détourne l'attention du mariage, de ce qu'il signifie vraiment, pas juste une fête ou la reconnaissance sociale d'un couple, mais l'engagement d'une personne vis à vis d'une autre personne devant l'ensemble de leur entourage.
Mais ça, c'est mon point de vue, il est possible qu'en fait ces mini-rituels accompagnent quelque chose que je ne connais/comprends pas à première vue. (Merci pour le lien @Polynie je vais aller regarder). ça m'intéresserait vraiment de comprendre quel est le sens de tout ça parce que ça m'aiderait à supporter voire apprécier le fait de devoir en organiser pour des amies ou d'y assister.
 
23 Décembre 2012
5 083
55 907
5 794
20anspasses.wordpress.com
@haleyo Parfois quand je lis les messages anti EVJF et autres, j’ai l’impression qu’il y a une vision un peu rigide et stéréotypée du mariage. J’ai été témoin deux fois, dont une où c’était vraiment un format classique, j’ai organisé des animations, un EVJF, participé aux essayages, passé la soirée de la veille avec la mariée, descendu l’allée de l’église devant tout le monde au bras d’un témoin du gars, etc.
Mon amie m’a donné ce rôle pour plein de raisons pas liées au mariage lui-même. D’abord elle souhaitait profiter de l’occasion pour honorer notre amitié publiquement et montrer à moi et à tout le monde à quel point je comptais pour elle. Comme je suis son amie proche, elle souhaitait aussi que je sois impliquée dans ce moment important et inoubliable de sa vie. Elle estimait aussi que j’étais une personne de confiance capable de comprendre ses souhaits pour tout ce qui est l’apparence qu’elle souhaite avoir, les choses qui la distrairont, le stress qu’elle pourrait ressentir ou l’ambiance à donner à la fête. Et c’était aussi un plaisir et important pour elle de savoir que je pourrais profiter de l’occasion pour nouer des liens avec d’autres gens qu’elle aime.
Le mariage n’a jamais été juste pour le couple, c’est une vision extrêmement récente des choses. Le mariage c’est aussi beaucoup le mélange de deux entourages et une reconnaissance sociale de l’union, la présentation de chacun des conjoints dans leurs spécificités (leurs amis, leurs goûts, etc.) à l’entourage complet de l’autre. Par conséquent, la fête n’est pas juste la célébration du couple mais aussi la rencontre de leurs invités, la manière dont ils vont être associés à l’événement. Et un mariage de 60 personnes ou plus, c’est trop court et rapide, les événements extérieurs permettent aussi de créer ce lien entre les mariés et leurs invités ou les invités entre eux.
Bref, si des mariés souhaitent organiser ces rituels, c’est que c’est important pour eux. Après, inutile de se forcer si on ne se sent pas à l’aise mais ça ne veut pas dire que c’est plus superficiel que n’importe quel café pris avec des amis, après-midi shopping entre filles ou anniversaire organisé dans un bar!
 
M

Membre supprimé 361841

Guest
@haleyo Je n'avais pas vu ta mention je n'ai pas été notifiée (je précise au cas où ^^)
Je vais répondre très simplement : ça célébrait le fait que j'allais me marier tout bêtement, et pour moi (j'insiste là dessus) c'est une étape de vie. J'écris actuellement un livre et lorsque je le sortirai je compte bien célébrer ça d'une façon qui me convient également :jv:
 
M

Membre supprimé 361841

Guest
Je parle de l'EVJF mais j'ai la même réflexion sur toutes les fêtes d'avant/après mariage qui semblent se "ritualiser" dans notre société et qui me mettent très mal à l'aise.
Par exemple l'essayage de la robe de mariée, pourquoi cela devient un évènement rituel où la famille, les demoiselles d'honneur sont invitées voire contractuellement ( ;) ) tenues d'assister ?
Dp mais je me permets de te poser une question :
Est-ce que quand c'est l'anniversaire d'un.e de tes proches et qu'on te demande d'y assister et d'amener de la nourriture/une boisson ou un cadeau, tu as la même gêne ? Est-ce que quand tu assistes à un pot de départ/d'arrivé quelque part, une pendaison de crémaillère, ou autre tu as la même gêne ou est-ce que c'est réservé à ce qui tourne autour du mariage ? Tu as le droit d'être gêné.e hein, j'ai été la première à dire que je comprenais (par exemple, je ne porte aucun jugement sur les baptêmes d'enfants, et pourtant je m'y sens mal à l'aise et je n'aime pas y assister. Je fais un effort mais je n'apprécie pas.) tout comme j'ai le droit de ne pas l'être. Et oui, il y a des rituels, comme souvent lors d'un évènement, les sociétés sont généralement bâties autour de ça. Un rituel n'est pas bon ou mauvais en essence, ça dépend de ce qu'on en fait. Il y a des rituels extrêmement dangereux/horribles, à échelle nationale ou d'un groupe, et d'autres qui sont funs, sympas et bienveillants, et une bonne partie au milieu, suivant notre appréciation des codes sociaux. Ca ne veut pas dire qu'ils ne peuvent pas évoluer, au contraire vu que notre appréciation des codes évolue aussi. Mais ça veut aussi dire qu'on a le droit de les apprécier. De mon point de vue, si ça peut t'aider :
Les vêtements sont assez importants pour moi, pour plusieurs raisons, certaines inhérentes à ma santé mentale, d'autres simplement parce que j'aime les vêtements et le maquillage. Donc de base, j'avais envie de me sentir bien dans ma robe, mais c'était aussi important de ne pas trop dépenser. J'ai effectivement demandé à mes témoins de venir avec moi, parce que déjà c'est cool d'avoir l'avis d'autres personnes quand on va dépenser beaucoup je trouve, mais en plus parce que c'est un moment sympa. Quand j'ai aidé une copine à trouver sa robe et que j'ai été faire les essayages avec elle, je trouvais ça super chouette de voir comment elle se regardait, la voir se trouver jolie (non pas qu'elle se trouvait moche d'habitude, on peut porter un regard positif sur soi quoi qu'il arrive, mais parfois quand on porte un vêtement qui nous plait, ça aide. Non pas que ce soit le seul truc, perso les accomplissements pro m'aident aussi à avoir ce regard là, mais bon ici on parle de robes), l'aider à décider etc. Et j'ai ensuite été à sa place, c'est un moment de partage chouette. On a aussi parfois ce sentiment là quand on visite un appartement avec quelqu'un qui est là pour nous conseiller, ou "juste" une tenue pour un date ou un évènement pro, par exemple, ça fait du bien de ne pas être seul.e, de pouvoir parler de ce qu'on ressent, de ce qui se passe, etc.

Comme je disais avant, je n'avais jamais vraiment eu cette occasion d'être au centre d'attentions (je précise, au pluriel, pas le centre DE l'attention) pendant autant de temps, déjà 1h c'était un record alors 48... (je reparle de l'EVJF), mais j'ai déjà assisté à des pots de départ en retraite par exemple, c'est aussi ce que je (et d'autres) considèrent comme une étape de vie et il y a aussi des rituels : un petit discours, voire plusieurs, des mots des collègues, une petite réception, boire un coup, parfois un cadeau etc...

Voilà en gros :happy:
 
21 Avril 2012
309
3 626
4 804
@_Paon J'espère que la notif va fonctionner cette fois ;)
Merci pour ta réponse.

Je n'ai aucune gêne avec les anniversaires, baptêmes ou pot de départ, au contraire, je suis assez contente d'y participer en général. Le baptême c'est une façon d'accueillir l'enfant, l'anniversaire de fêter la présence d'une personne dans nos vies par exemple. Mais c'est vrai que si on me proposait de fêter un anniversaire pendant une semaine, je ne comprendrais pas. Si on me dit, c'est une excuse pour se faire une semaine de vacances ensemble, je comprends. Mais si l'idée est de passer 1 semaine à dire joyeux anniversaire à la personne, ça me semblerait un peu bizarre.

J'ai beaucoup les cérémonie de mariage. C'est ce qu'il a autour que je ne comprends en général pas. Je pense que c'est exacerbé pour le mariage parce 1/ à mes yeux, le mariage est une cérémonie importante en elle-même qui ne nécessite pas de rituel supplémentaire autour pour avoir du sens, 2/ il y a une surenchère sur les mariages et ça met beaucoup de pression à tout le monde. J'ai été témoin plusieurs fois et donc participé à l'organisation des EVJF, essayages, brunch du lendemain et je trouve assez épuisant la pression que l'on met sur les mariés, la famille, les témoins, les invités pour qu'ils cochent toutes les cases autour de cette cérémonie. Mais sans doute que cette vision des choses s'explique notamment en partie par le fait que je suis entourée de personnes qui s'investissent énormement dans leurs mariages (par exemple, j'ai connu une personne qui a fait de dépression après son mariage tant elle était épuisée et déçue que tout cet investissement personnel se soit évaporé en une journée). Du coup, je pense que je suis assez réticente sur le fait de rajouter toujours plus de contraintes aux mariées. Si les choses se font naturellement, sans pression, c'est merveilleux et tout va bien. Mais sinon, je ne vois pas l'intérêt.
 
15 Août 2017
450
3 345
1 214
23
@Whynaute
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

@haleyo Après, le mariage, c'est culturellement une fête particulière et j'ai l'impression que ça fait un bon moment que c'est entouré de mini-célébrations. Autrefois, la jeune fille quittait le foyer parental à tout jamais pour rejoindre le foyer de son époux. Et même maintenant, ça reste un moment clé dans la vie de beaucoup. Pour moi, tous ces mini-fêtes (choix de la robe, EVJF), c'est aussi une manière de se préparer psychologiquement au changement, d'une certaine manière.
 
7 Janvier 2019
767
7 266
754
32
Et même maintenant, ça reste un moment clé dans la vie de beaucoup. Pour moi, tous ces mini-fêtes (choix de la robe, EVJF), c'est aussi une manière de se préparer psychologiquement au changement, d'une certaine manière.

C'est marrant parce que ce que tu décris m'aide à comprendre aussi pourquoi je ne suis pas attirée par avoir un EVJF, me marier etc. parce que je ne conçois pas du tout - à titre personnel, bien sûr - ce changement. Je vis avec mon mec, on a décidé d'avoir un bébé, je ne vois pas quel changement le mariage pourrait engendrer en fait. Mon copain, très attaché aux traditions, lui, y voyait beaucoup de choses qui étaient en fait plus de l'ordre du partage, de la démonstration, de l'ancrage en société (je ne vois pas comment le dire autrement) plutôt que des fondements personnels ou intimes. Quand on en a parlé - longuement et souvent - je lui ai expliqué que pour moi, je ne mettais pas de sens dans tout ça, ça n'en avait pas. Et c'est vrai que je crois que la vie conjugale comme je la mène aujourd'hui ne me paraît absolument pas différente de la vie que je mènerai une fois mariée (sinon un léger sentiment d'absence de liberté).

S'agissant des EVJF, je trouve que tout dérape dès lors que le stress de l'organisation est supérieur à l'amusement et au doux sentiment des retrouvailles. Et malheureusement, je n'ai vu que des exemples d'EVJF stressants (édit : et effectivement plutôt stéréotypés).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes