Commentaires sur Sans le savoir, nous consommons de plus en plus de sucre

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 201
55 659
6 414
@Tardigrade je suis étonnée de ce que t'a dis ta collègue sur les laits pour nourrissons. Il y a des laits en poudre sans arome. Et ils mettent parfois "sans sucre ajouté", mais je ne sais pas ce que ça vaut, d'autant que le lait maternel est souvent très sucré

@Musaraigne je cherche aussi à sortir des petits déjeuners sucrés. Mais je l'aimerais idéalement végan. Et j'avoue que l'hummus au petit déjeuner passe difficilement chez moi.
Je te vois mentionner le petit déjeuner "flocon d'avoine et fruits" : c'est ce que je fais aussi. 90% mon petit déjeuner est du porridge mais avec une banane écrasée. Du coup ça reste du côté sucré
 
21 Juin 2020
306
4 297
504
29
@Kettricken Comme garnitures salées et vegan pour un sandwich de petit déj, tu as aussi le pesto de courgette ou le caviar d'aubergine l'été par exemple. Tu peux aussi faire du tofu brouillé si tu as un peu de temps ! Ou des simili de type saucisse, même si c'est pas forcément fifou côté nutrition/environnement il y en a qui sont gustativement assez sympa et très riches en protéines donc pas de fringales. Les restes de salade composée peuvent bien passer aussi s'ils ne sont pas trop vinaigrés. Je crois qu'il y a des recettes de porridge salé aussi, mais je n'ai pas essayé. Il y a aussi les indémodables baked beans (mais si le houmous ne passe pas pour toi le matin pour des raisons digestives il est probable que les baked beans non plus).

Je trouve que finalement c'est beaucoup d'expérimentation pour trouver ce qui te convient le mieux ! Mais pour ma part même si je continue de souvent manger porridge + fruits (donc sucré, je mets des morceaux de fruits frais sur mon porridge), le petit déj a perdu son statut de "repas à part, forcément sucré sinon c'est bizarre" - si besoin je peux facilement manger des restes de dîner le matin tant que c'est pas un truc en sauce super lourd (je fais ça chez ma mère, genre le reste de salade de riz qui finit souvent dans mon assiette le matin, sinon elle jette des restes qui n'ont même pas 24 heures et ça me rend dingue).
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 201
55 659
6 414
@Musaraigne pendant un séjour au Japon, on avait pris l'habitude d'acheter vite fait des onigiris le matin.
Mon compagnon ne s'est jamais senti aussi en forme le matin qu'en mangeant ça. Moi, le 4ème ou le 5ème matin, j'ai été incapable de l'avaler. J'ai réessayé tout le séjour mais le salé le matin, c'est vraiment dur. Ca me dégoute assez.
Le seul truc qui passe, c'est les oeufs brouillés mais tous les matins...
Faut que je tente de varier plus, peut-être que ça passerait mieux. Dh'abitude je mange 6 mois d'affilée le même petit déjeuner. Peut-être que j'arriverais à manger salé en changeant régulièrement
 
21 Juin 2020
306
4 297
504
29
@Kettricken Oui, j'ai l'impression que le fait de varier contribue à cet effet "le petit déjeuner est un repas comme les autres", et par ricochet à "il peut donc être salé". Après, si ton habitude c'est du porridge à la banane et que le seul truc salé qui passe ce sont les oeufs brouillés, tu as peut-être besoin de goûts assez neutres, doux, le matin ? Du pain, du tofu brouillé et côté légumes peut-être quelque chose de moins intimidant que du caviar d'aubergine, par exemple des petits bâtonnets de carotte ou de concombre ?
 
  • Big up !
Réactions : Kettricken
30 Janvier 2009
5 104
18 662
6 144
34
Lille
@Kettricken Ma mère pré diabétique a troqué ses tartines beurre/confiture par des tartines huile d'olive/coulis de tomates maison ou pesto maison (de persil, coriandre, fenouil etc avec des amandes, des noisettes en fonction de ce qu'il y a). Elle fait des petits pots en mettant son coulis ou son pesto très chaud dedans et en le retournant.
Voilà c'est une idée de plus pour des petits-déjeuner salé.

Mais après il faut aussi te poser la question de si ça pose tant que ça un souci d'avoir ton petit-déjeuner sucré. Ca dépend aussi des autres apports en sucre de la journée.
 
20 Octobre 2017
2 292
40 728
2 564
Les industriels sont coupables, évidemment, mais la culpabilité est aussi à chercher du côté de l'Etat qui n'apporte AUCUNE éducation nutritionnelle à ses citoyens (voire, leur ment sciemment en leur balançant des contre-vérités du style "il faut manger de la viande" ou "2 produits laitiers par jour sont nécessaires").

A l'école, je n'ai pas le souvenir d'avoir eu ne serait-ce qu'une minute de cours sur l'équilibre nutritionnel, la cuisine, les aliments à privilégier pour rester en bonne santé, etc. J'ai dû tout apprendre par moi-même, et je partais de loin (à la maison, c'était team "bouffe industrielle, surgelés et sucre à gogo" :sick:). Quand on sait à quel point l'alimentation est cruciale, et quel impact elle peut avoir sur la santé/l'espérance de vie, je ne comprends pas qu'on soit laissés dans une telle ignorance. Alors évidemment, toutes les infos sont disponibles sur Internet ou dans les bouquins, on peut les trouver soi-même. Mais je me dis quand même qu'une sensibilisation de masse ne serait pas du luxe.

Par exemple, la plupart des gens savent que les sodas c'est de la merde, mais ils ne se rendent pas compte que les jus de fruit et les compotes qu'ils avalent au quotidien sont mauvaises aussi. Ils ne pensent pas non plus à lire les étiquettes quand ils font leurs courses, parce qu'ils font confiance aux fabricants. Tu prends un paquet de gâteaux ou de yaourts, tu vois écrit "aux fruits !!" avec une grosse illustration de fraises dessus, et tu te dis : oh, ça doit être bon pour la santé ! Spoiler : non, c'est bourré de sucre et d'additifs.

Tout ça ce sont des choses qui s'apprennent, et clairement je pense que les industriels n'ont aucun intérêt à ce qu'une éducation à la nutrition se développe à grande échelle. Parce qu'ils vendraient d'un coup beaucoup moins de leurs produits de merde.
 
21 Juin 2020
306
4 297
504
29
@Chat-au-Chocolat Pour l'école je suis surprise, il me semble qu'on a à peu près le même âge (mais si ça se trouve je me goure :yawn: ) et je me souviens avoir vu la fameuse pyramide alimentaire plusieurs fois à l'école primaire, et à nouveau au collège (de mémoire en 5e, en cours de SVT :hesite:). Bon c'était pas non plus super détaillé (la question des additifs n'était pas abordée par exemple), et il y avait effectivement des contre-vérités sur la viande et les produits laitiers, mais au moins la base de la base était couverte (pas trop gras trop sucré trop salé - avec des exemples, donc typiquement le fameux gâteau qui contient des bouts de fraises -, beaucoup de fruits et de légumes, les ratios glucides-protéines-lipides, et le fait qu'il y ait à la fois des maladies liées aux carences et des maladies liées aux excès). Je me souviens même d'avoir fait un exercice où il fallait corriger une ration alimentaire fictive pour l'adapter aux besoins d'une personne.

Par contre je te rejoins sur le fait qu'on manque cruellement de communication sur le fait qu'un verre de jus de fruit n'est pas équivalent à un fruit.
 
19 Mars 2021
1 791
22 494
1 354
@Chat-au-Chocolat
Comme @Musaraigne, j'ai eu des cours à ce sujet il a longtemps de cela. Et pour avoir jeté un œil aux programmes de SVT du collège et du lycée récemment, je sais que les nutriments et l'équilibre alimentaire sont toujours au programme. Ça parle même du microbiote en seconde !

Extrait du programme de cycle 3 (CM1, CM2, 6e) :

Sciences et technologies

Les fonctions de nutrition


Établir une relation entre l’activité, l’âge, les conditions de l’environnement et les besoins de l’organisme.
- Apports alimentaires : qualité et quantité.
- Origine des aliments consommés : un exemple d’élevage, un exemple de culture. Relier l’approvisionnement des organes aux fonctions de nutrition (digestion, respiration, circulation).
- Apports discontinus de nourriture à l’échelle de l’organisme (repas) et apports continus de nutriments à l’échelle des organes.
- Organes de stockage.

Mettre en évidence la place des microorganismes dans la production et la conservation des aliments.

Mettre en relation les paramètres physicochimiques lors de la conservation des aliments et la limitation de la prolifération de microorganismes pathogènes.
- Quelques techniques permettant d’éviter la prolifération des microorganismes.
- Hygiène alimentaire.

Les élèves appréhendent les fonctions de nutrition à partir d’observations et perçoivent l’intégration des différentes fonctions. Ils sont amenés à travailler à partir d’exemples d’élevages et de cultures. Ils réalisent des visites dans des lieux d’élevage ou de culture mais aussi dans des entreprises qui fabriquent des aliments à destination de l’être humain (boulangerie, pâtisserie, poissonnerie, laiterie, etc.). Ils réalisent des transformations alimentaires au laboratoire (yaourts, pâte levée). Ils décrivent des habitudes et des choix de consommations, et identifient certaines de leurs conséquences. Ce thème contribue à l’éducation à la santé et s’inscrit dans une perspective de développement durable. Ce thème permet de compléter la découverte du vivant par l’approche des microorganismes (petites expériences pasteuriennes). Une mise en relation peut être établie avec la partie « les êtres vivants dans leur environnement ».

Source : https://eduscol.education.fr/87/j-enseigne-au-cycle-3

Extrait du programme du cycle 4 (5e, 4e et 3e) :

Sciences de la vie et de la Terre
[...]
Expliquer le devenir des aliments dans le tube digestif.
- Système digestif, digestion, absorption ; aliments et nutriments. Relier la nature des aliments et leurs apports qualitatifs et quantitatifs pour comprendre l’importance de l’alimentation pour l’organisme (besoins nutritionnels).
- Groupes d’aliments, besoins alimentaires, besoins nutritionnels et diversité des régimes alimentaires.

[...]
Croisements entre enseignements

Corps, santé, bien-être et sécurité

En lien avec la géographie, l’éducation physique et sportive, la chimie, les mathématiques, la technologie, les langues vivantes, l’éducation aux médias et à l’information.
- Aliments, alimentation humaine, gestion mondiale des ressources alimentaires (production, transport, conservation); chaînes alimentaires incluant l’être humain ; concentration des contaminants ; produits phytosanitaires, OGM ; rôle des microorganismes dans la production alimentaire ; cultures et alimentation ; épidémie d’obésité dans les pays riches ; sécurité alimentaire.

Source : https://eduscol.education.fr/90/j-enseigne-au-cycle-4

Le truc c'est qu'on ne se souvient pas de tout. Franchement, les programmes scolaires abordent tellement de choses (et je trouve ça positif, ça permet de varier) que c'est compliqué de demander à un adulte de 20 ans qui emménage seul de se rappeler de ses cours. Et si on devait faire encore plus de cours dessus, ce serait au détriment d'autres choses. Et on peut d'un point de vue subjectif estimer que certains chapitres voire certaines matières sont inutiles donc mériteraient d'être supprimés pour faire plus de place à autre chose mais ça ne veut pas dire que c'est effectivement le cas.


L'école ne peut pas tout. Charge aux parents de faire la démarche de se renseigner pour faire leur part. Mal manger pour soi-même, c'est une chose mais quand on est parent, on est responsable d'un être humain. Il s'agirait aussi de ne pas se reposer sur ses acquis et de se demander ce qui est le mieux pour sa progéniture. Et ça n'a rien à voir avec la classe sociale ou le diplôme. Ma mère, issue d'une classe pauvre, a réussi à faire des études, à s'élever socialement et à bien toucher sa vie pendant 16 ans donc jusqu'à mes 12 ans. Pourtant, c'était nourriture industrielle à gogo et même fast-food toutes les semaines dès mes 3 ans. Avec ses études scientifiques, qu'est-ce qui l'empêchait de s'intéresser à comment bien me nourrir ? Et même quand elle s'est retrouvée au chômage et RSA, c'était encore de la mal bouffe alors même que manger plus équilibré aurait été moins cher. Je le sais, j'ai été étudiante sous le seuil de pauvreté pendant des années, à compter mes courses centime par centime et ça me revenait moins cher de manger équilibré que d'acheter les plats tout prêts et autres cochonneries qu'elle m'achetait. Pour moi, c'est comme fumer. Fumer si vous voulez mais une fois devenus parent, ayez la décence de ne pas fumer à côté de votre enfant, ne faites pas la promotion de la clope devant lui et aidez-le à développer des compétences psychosociales lui permettant de ne jamais commencer.
 
21 Juin 2020
306
4 297
504
29
@Kaktus Je ne sais pas dans le cas de ta mère, mais pour la mienne il y avait une grosse dimension "temps" dans l'attrait pour les plats préparés. Le fast-food typiquement, il y a eu une année où on prenait un McDo au drive tous les mercredis soirs parce que je finissais mon cours de piano à 20h et qu'elle ne voulait pas cuisiner ensuite (et avant pas trop possible non plus, on avait athlé de 15h à 17h). Donc comme beaucoup de parents elle a fait des compromis, c'en était un parmi d'autres. Idem l'année où elle était prise par sa recherche d'une maison et des problèmes familiaux, on a rarement aussi mal mangé. Elle et mon père n'étaient pas des grands cuisiniers, donc on a souvent eu des plats surgelés ou des improvisations douteuses de type omelette aux knackis (voire le "ce soir on fait un dîner petit déj", donc des céréales)... Mais à côté de ça bah j'ai pu faire du sport et de la musique, et in fine je pense m'être bien rattrapée ensuite sur la nutrition, une fois que j'ai eu plus d'autonomie alimentaire (je n'ai jamais développé de problèmes de santé entre temps - mon frère avait vaguement un surpoids à un moment mais sa poussée de croissance a mobilisé toutes les réserves). Bref, je ne peux pas trop jeter la pierre aux parents pressés qui passent le mercredi à faire le taxi (ou la soirée à assurer l'intendance sur tout) et font des choix.

Après c'est un vaste sujet, quoi privilégier par rapport à quoi, j'imagine qu'on doit aussi pouvoir trouver des exemples de personnes qui ont développé des problèmes de santé dès l'enfance à cause d'une mauvaise alimentation, et qui n'ont pas été résolus ensuite.
 
20 Mars 2020
126
560
754
@Chat-au-Chocolat
Comme @Musaraigne, j'ai eu des cours à ce sujet il a longtemps de cela. Et pour avoir jeté un œil aux programmes de SVT du collège et du lycée récemment, je sais que les nutriments et l'équilibre alimentaire sont toujours au programme. Ça parle même du microbiote en seconde !

Extrait du programme de cycle 3 (CM1, CM2, 6e) :



Source : https://eduscol.education.fr/87/j-enseigne-au-cycle-3

Extrait du programme du cycle 4 (5e, 4e et 3e) :



Source : https://eduscol.education.fr/90/j-enseigne-au-cycle-4

Le truc c'est qu'on ne se souvient pas de tout. Franchement, les programmes scolaires abordent tellement de choses (et je trouve ça positif, ça permet de varier) que c'est compliqué de demander à un adulte de 20 ans qui emménage seul de se rappeler de ses cours. Et si on devait faire encore plus de cours dessus, ce serait au détriment d'autres choses. Et on peut d'un point de vue subjectif estimer que certains chapitres voire certaines matières sont inutiles donc mériteraient d'être supprimés pour faire plus de place à autre chose mais ça ne veut pas dire que c'est effectivement le cas.


L'école ne peut pas tout. Charge aux parents de faire la démarche de se renseigner pour faire leur part. Mal manger pour soi-même, c'est une chose mais quand on est parent, on est responsable d'un être humain. Il s'agirait aussi de ne pas se reposer sur ses acquis et de se demander ce qui est le mieux pour sa progéniture. Et ça n'a rien à voir avec la classe sociale ou le diplôme. Ma mère, issue d'une classe pauvre, a réussi à faire des études, à s'élever socialement et à bien toucher sa vie pendant 16 ans donc jusqu'à mes 12 ans. Pourtant, c'était nourriture industrielle à gogo et même fast-food toutes les semaines dès mes 3 ans. Avec ses études scientifiques, qu'est-ce qui l'empêchait de s'intéresser à comment bien me nourrir ? Et même quand elle s'est retrouvée au chômage et RSA, c'était encore de la mal bouffe alors même que manger plus équilibré aurait été moins cher. Je le sais, j'ai été étudiante sous le seuil de pauvreté pendant des années, à compter mes courses centime par centime et ça me revenait moins cher de manger équilibré que d'acheter les plats tout prêts et autres cochonneries qu'elle m'achetait. Pour moi, c'est comme fumer. Fumer si vous voulez mais une fois devenus parent, ayez la décence de ne pas fumer à côté de votre enfant, ne faites pas la promotion de la clope devant lui et aidez-le à développer des compétences psychosociales lui permettant de ne jamais commencer.
Par rapport à une certaine époque (oui je parle comme une personne âgée laissez-moi :tears:), j’ai l’impression que la malbouffe revient désormais moins cher que de cuisiner soi-même, quand on se fait de « vrais plats », à moins de faire riz-poisson en boîte, jambon petits pois ou encore pain œufs brouillés comme à l’époque étudiante. Quand je fais des courses pour vraiment faire la cuisine (vs nourriture industrielle rapide), j’hallucine sur le prix en caisse. Je paye vraiment plus cher pour autant de repas. Et encore, ça c’est en prenant mes ingrédients au supermarché. Les fruits et légumes chez le primeur, par exemple, sont hallucinément chers.
Je me demande si d’autres ici partagent ce constat ?
 
20 Mars 2020
126
560
754
@EvaEva En fait je me demande si les recettes sont bien les mêmes en France et aux USA :hesite: parce que perso je parlais du pain que j'ai pu goûter là-bas et que j'ai trouvé trop sucré... Après je n'en mange pas souvent en France donc je ne saurais pas dire si la recette est différente.

Mais je sais que c'est le cas pour certains produits, par exemple les sodas.
Article ici :
https://www.linfo.re/monde/europe/6...cre-dans-les-sodas-varie-en-fonction-des-pays
Extrait : "Résultat, l’Amérique du Nord arrive presque tout en haut en matière de sucres dans les sodas. Par exemple, dans une canette de Schweppes vendue de l’autre côté de l’Atlantique, on trouve l’équivalent de 11 cuillerées à café de sucre (environ 45 g) contre "seulement" 4 (autour de 16 g) pour la même boisson vendue en Angleterre."

C'est énorme :oo: déjà un soda de base c'est sucré, mais là c'est trois fois plus sucré quand tu prends un Schweppes aux USA. Donc quand tu te fais un petit craquage tu le paies vraiment cher... Parce que oui on sait que le soda il ne faut pas en abuser de toute façon et qu'on va forcément consommer du sucre en le buvant, mais faut réaliser que ça aura pas le même impact non plus selon le pays. Ils se font empoisonner et ils ne s'en rendent pas compte... C'est criminel.
Déjà que j'évite vraiment le soda de manière générale, si je dois retourner aux USA je m'interdirai carrément d'y toucher maintenant que je sais ça.
Je ne sais pas si on parle de la même chose, tu penses au pain de mie en tranches ou au « vrai » pain ?

Tu m’apprends un sacré truc sur les sodas :oo: je n’en bois quasi pas, je me demande si qqun qui a l’habitude d’en boire sentirait la différence.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes