Commentaires sur Un parent sur deux trouverait « acceptable » de faire goûter de l’alcool aux mineurs pendant les fêtes

4 Juillet 2017
130
1 098
1 704
35
@Pélagique

Je suis d'accord avec toi.
J'ai exagéré pour montrer de l'alcool est parfois excessivement diabolisé (sans pour autant être inoffensif), en montrant l'exemple d'une autre molécule pas inoffensive mais qui est beaucoup moins diabolisée.
Mais bien sûr que le sucre ne peut pas être comparé à des drogues dures (faut pas déconner non plus) car il n'a pas le même retentissement social vu qu'il dérègle le métabolisme et non le cerveau, et qu'une personne en surpoids ou obèse arrive à mener une vie plus normale qu'un cocaïnomane, mais être obèse a quand même un retentissement sur la qualité de vie, et on peut en mourir.

C'est pour ça que je mets le sucre et l'alcool à peu près au même plan : 2 molécules qui sont agréables à consommer et dont la consommation peut ne pas avoir d'impacts sur la santé et la qualité de vie, mais qui sont quand même addictives (car avec un impact sur le circuit de la récompense) et pour lesquelles il existe donc un risque de basculer dans une hyper consommation qui, elle, possède des conséquences sur la santé (cancer, maladie, décès) et sur la vie sociale (exclusion, marginalité etc...), sans pour autant vous transformer en zombie.
 
  • Big up !
Réactions : Pélagique et esky

J_Serpentine

Allez, ouste, va away petit bird !
17 Décembre 2015
5 851
41 294
4 084
33
Ce sera ma dernière intervention parce que bon...

@Lady_M
Faire goûter, c'est déjà faire consommer. C'est le propos de l'étude justement, d'observer le comportement d'enfants dont les familles fournissent de l'alcool (et c'est spécifié dans l'appendix, on parle aussi bien des fêtes, que des occasions spéciales, les dîners de famille etc).
Donc oui, c'est bien de ce dont on discute ici. Au démarrage on est avec des pré-ado, généralement de 12 ans (probablement que ces études se basent sur d'autres études mettant en lumière que la consommation commence là ?) et ils sont suivis jusqu'à leurs 17-18 ans. C'est bien des ados et des jeunes.
Ici, ils ont été suivis de 12-15 ans à 18-21 ans.

Et encore une fois, j'ai déjà cité l'INSERM :
Des travaux récents indiquent par ailleurs que l’exposition à l’alcool à un stade précoce du développement – pendant l’adolescence, voire in utero – augmente le risque de devenir dépendant.

Encire une fois, je ne suis pas pour la prohibition mais la prévention. Ne pas diaboliser ok, ne pas banaliser non plus.
Non, il n'est pas vrai de penser que l'alcool "juste une fois/un peu/de temps en temps" ça n'a pas de conséquence sur des enfants, des ados, des mineurs.
Après si on veut lire en diagonale... ma foi.
 
30 Décembre 2013
1 192
9 459
5 154
@J_Serpentine
Par rapport au régime mind : si c'est vrai,
Il s'agit d'un score que l'on calcule sur notre consommation alimentaire, et plus il est élevé, plus il a un effet protecteur.
Le fait de ne jamais boire du vin apporte 0, occasionellement 0.5, et un verre de vin tous les jours 1 point. Il est bien parmi les aliments "positifs", c'est explicité par le tableau de l'article.

Après bien sur que ce n'est pas l'alcool en lui même qui est positif. C'est juste pour montrer un autre son de cloche qui ne "diabolise" pas forcément une consommatio régulière.

Edit : déso je viens de voir que tu ne voulais plus répondre sur le sujet
 
14 Janvier 2011
2 261
7 254
5 194
Un astéroïde.
@Lady_M je suis d’accord sur l’idée que ça ne va pas blesser la femme enceinte mais ça va clairement impacter la jeune mère. Si l’accouchement se passe mal car le bébé est mal formé ou tout simplement si l’enfant est lourdement handicap, c’est tout le quotidien qui va changer (parce que je ne connais pas de parent qui se projette sur avoir un enfant handicapé avant d’y être vraiment confronté) :halp:
 
28 Avril 2015
2 582
19 037
3 854
Pour les femmes enceintes je suis curieuse.. est ce qu’il y a vraiment des études qui prouvent qu’un verre de champagne en 9 mois a provoqué des malformations ou autre trouble ? Parce que la actuellement selon l’ARS il est indiqué qu’on a justement pas de donné sur le seuil de toxicité et c’est pour ça qu’on préconise de ne pas boire et en général on parle du syndrome d’alcoolisation fœtale mais ça c’est chez des patientes alcooliques. :hesite:
 
  • Big up !
Réactions : Lady_M et Marre des

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 202
55 668
6 414
@PetitePaille c'est pas uniquement une question de dose mais aussi de moment. Lors du développement embryonnaire, il y a des gènes qui s'activent et se desactivent à des moments précis pour que les cellules évoluent vers leurs rôles définitifs (à la base toutes les cellules sont pluritpotentes, mais rapidement elles vont commencer à exprimer des gênée différents et à se différencier)
Le soucis, c'est qu'une dose d'alcool au moment où doit s'exprimer un gène important, qui empêche l'expression correcte de ce gène, peut avoir des conséquences désastreuses.
Je dirais donc qu'outre l'effet dose, il a aussi le risque d'une petite dose au mauvais moment, et ce risque est surtout important en début de grossesse. Enfin disons que s'il a lieu en début de grossesse, + de cellules seront affectées puisque les cellules présentes et affectées vont engendrer bcp de cellules. Et donc y a un risque d'embryons non viables.
Mais le même type d'alcool au mauvais moment + tard dans la grossesse peut avoir des conséquences plus ciblées mais aussi à haut risques
 
Dernière édition :
29 Avril 2022
360
1 361
194
Je n'ai pas de statistiques à donner et je n'ai pas non plus d'enfants, mais j'ai été une enfant qui a eu un père qui faisait son propre cidre et lui en faisait boire. A vrai dire, il n'y a pas si longtemps que j'ai appris qu'il y avait de l'alcool dans le cidre.
J'ai également vécu dès l'enfance avec un beau-père alcoolique qui buvait du vin rouge (en cubis) comme je buvais de l'eau.
Dans ce cadre, j'ai pris ma première "cuite" à 6 ans, au baptême de mon cousin. Ma tante avait fait de la sangria. Je n'en ai pas bu, j'ai juste mangé les fruits :rire:
De temps en temps, en famille, j'avais droit à un peu d'apéro lors des grandes occasions (un peu de pastis en général).

Aujourd'hui, j'ai passé 40 ans et je ne suis pas alcoolique. J'aime bien boire un coup de temps en temps et quand, avec mon mari, nous allons chez des amis, ce n'est pas toujours le même qui ne boit pas pour conduire. Je n'ai pas de cancer ni aucune maladie qu'on peut associer à l'alcool.

Alors c'est sûr, je ne dis pas que mes parents ont eu raison sur toute la ligne et qu'ils ont super bien géré, et peut-être que je serais complétement différente si je n'avais pas bu cet alcool à ce moment-là, on ne le saura jamais. Mais à moi, en tout cas, l'alcool ne m'a pas fait tous les dégâts dont on parle.
 
9 Mars 2018
160
1 574
1 704
Je n'ai pas de statistiques à donner et je n'ai pas non plus d'enfants, mais j'ai été une enfant qui a eu un père qui faisait son propre cidre et lui en faisait boire. A vrai dire, il n'y a pas si longtemps que j'ai appris qu'il y avait de l'alcool dans le cidre.
J'ai également vécu dès l'enfance avec un beau-père alcoolique qui buvait du vin rouge (en cubis) comme je buvais de l'eau.
Dans ce cadre, j'ai pris ma première "cuite" à 6 ans, au baptême de mon cousin. Ma tante avait fait de la sangria. Je n'en ai pas bu, j'ai juste mangé les fruits :rire:
De temps en temps, en famille, j'avais droit à un peu d'apéro lors des grandes occasions (un peu de pastis en général).

Aujourd'hui, j'ai passé 40 ans et je ne suis pas alcoolique. J'aime bien boire un coup de temps en temps et quand, avec mon mari, nous allons chez des amis, ce n'est pas toujours le même qui ne boit pas pour conduire. Je n'ai pas de cancer ni aucune maladie qu'on peut associer à l'alcool.

Alors c'est sûr, je ne dis pas que mes parents ont eu raison sur toute la ligne et qu'ils ont super bien géré, et peut-être que je serais complétement différente si je n'avais pas bu cet alcool à ce moment-là, on ne le saura jamais. Mais à moi, en tout cas, l'alcool ne m'a pas fait tous les dégâts dont on parle.
Alors oui, certes. De la même manière que de certaines personnes n'ont jamais développé de maladie liées au tabac après une vie entière à deux paquets par jour. Il s'agit de statistiques, pas d'une sentence irrévocable.
 

Horion

Transmasc nbi il/lui - pas de citation !
18 Janvier 2016
1 298
16 092
3 854
C'est intéressant comme débat.
J'ai posé la question autour de moi et notamment à mes potes qui ne boivent pas d'alcool du tout car ils n'aiment pas le goût. Enfants et ados, aucun d'entre eux n'a goûté ou a été encouragé à goûter de l'alcool. C'est vers la fin de l'adolescence, début de la majorité qu'ils ont consommé de la bière ou du vin et ils n'ont pas apprécié.

À contrario, ceux comme moi qu'on a laissé et encouragé parfois à tremper les lèvres dans un verre (des l'enfance pour moi), on en consomme. Certes pas de manière récréatives et à outrance mais on en consomme quand même.

Et pour avoir travaillé en tant qu'infirmier en psychiatrie dans un service de lésions cérébrales, + de 80% des gens étaient hospitalisés à vie à cause de leur adduction à l'alcool qui leur a cramé le cerveau (désolé mais j'ai trouvé la description réaliste même si violente).

Même si j'adore le champagne et que j'aime consommé une bière de tant en tant au vu de ce que j'ai observé autour de moi, je crois que j'adapterai le no alcool du tout si j'ai des enfants.
Même si ça peut pas prévenir 100% des risques addictifs, au moins ça a l'air de limité la consommation excessives.
Et le pire c'est qu'on a pas interdit à mes potes, c'est juste que leur parent ne leur ont pas proposé ni encouragé à consommer.
Alors que moi des 7/8 ans on m'a servi une larme de rouge dans un verre d'eau pour le goût, tremper les lèvres dans de l'alcool fort et/ou sur un sucre pour le goût, du grog à mini dose quand j'étais malade, ado j'avais ma coupette de champagne, etc.
Et ya que chez ma mère que j'en consomme finalement de l'alcool. Quasiment car à la maison parfois je peux prendre des bières pour des soirées.
 
1 Janvier 2015
412
5 418
4 014
Pour l’OMS je suis alcoolique et c’est un vrai problème car j’y pense souvent (à l’alcool, pas à l’OMS) c’est à dire parfois, dès le matin. C’est une glissade pour moi car je n’étais pas grosse buveuse au début de ma vie d’adulte et que les choses se sont enchaînées avec le travail, le stress et la frustration qui en a découlée. Ma copine boit moins que moi et c’est pour elle que j’essaie d’être raisonnable car je ne veux pas l’entraîner dans une consommation qui est la mienne (c’est à dire, bien plus qu’un verre par jour). C’est compliqué parce-qu’aucune alternative ne remplace ni l’envie ni la sensation et ça me rend parfois nerveuse. J’aurais tendance à mettre en garde mon entourage autour de cette consommation car elle est traitre, je n’ai pas vu le moment où ça a glissé, seulement constaté une fois que j’étais dedans. Concernant les enfants, avant 15/16 ans je trouve ça anormal même si j’ai tendance à temporiser parce-que j’étais dans le cas de la môme à qui l’on faisait goûter le vin rouge, que j’aimais beaucoup. Je ne sais pas si ça a joué sur ma consommation actuelle en revanche car le moment où j’ai bu plus qu’un fond de bière en soirée, j’avais + de 25 ans et je palliais quelque-chose de ma vie active.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes