Commentaires sur Une étude démontre qu’avoir des enfants rend de droite

23 Mars 2016
2 106
22 128
2 574
37
Belgique
Je n'ai pas lu l'étude, mais est-ce que la conclusion ne pourrait pas plutôt être l'inverse, càd qu'il ne me paraît pas incroyable que plus de personnes ayant des affinités de droite fassent des enfants (valeur famille, etc etc) que de personnes ayant des affinités de gauche ? Et que donc la population avec enfant est plus de droite que la population sans enfants
 

Horion

Mec trans Il/Lui - pas de citation
18 Janvier 2016
1 193
14 355
3 154
En vrai ça ne m'étonne pas tant que ça.
Parce que vu le nombre de théories du complots instrumentalisées par la droite et la panique morale du sujet du bien être des enfants instrumentalisées par la droite à toutes les sauces...
J'imagine que quand on est parent on se concentre sur le bien être de ses enfants et forcément quand on entend à droite à gauche que tel sujet est une menace pour son enfant bon (allant des étrangers en passant par les lgbtqia+, le féminisme, etc).
Sans parler des injonctions incroyables sur le fait d'être le parent parfait. Pas simple du tout.
 
30 Janvier 2009
4 750
15 858
5 944
33
Lille
@Kettricken Pour rebondir sur l'école, si tu peux voir le film "la lutte des classes" ça pose toutes ces problématiques. C'est pas le film de l'année sur le reste, mais sur ces questionnements il est bien fait.
J'espère que tu tiendras le cap dans 10 ans, parce que la mixité sociale c'est une chouette valeur et que ça ne présage en rien du devenir de l'enfant, il peut complètement tomber dans une chouette classe avec des chouettes enseignants dans le public mal réputé et tomber dans une classe de connards avec des enseignants cons dans le privé.
Et puis si jamais le public n'est pas à la hauteur de tes/ses exigences, il reste les cours particulier pour intégrer un lycée plus compétitif.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 256
5 664
@Gringo Merci du conseil
Clairement, c'est pas évident quand tu vois que dans d'autres écoles, les enfants ont droit à une sortie culturelle par mois, qu'il y a une assoc de parents, une app avec des photos, 10 enfants par classe et des classes multi niveaux, des réunions de rentrée pour expliquer la pédagogie aux parents, des classes en extérieur une fois semaine...

Ici on avait été séduits à la visite de l'école par le discours d'inclusion des enfants avec handicaps et par l'accent mis sur la lecture.
Mais la communication avec les parents est nulle, on a vu son instit une fois l'année passée et ils font une sortie au cinéma sur l'année. Et cette année ils sont 30 dans la classe.

C'est difficile de ne pas te dire que tu ne donnes pas le "meilleur" à ton enfant quand tu compares avec ce font d'autres enfants

C'est pour ça que je nuancerai ce que tu dis @Gabelote sur le fait que si les actions ne suivent pas les convictions, c'est que celles ci ne sont pas si ancrées en nous : c'est très différents de faire des choix pour soi ou pour quelqu'un dont on est responsable
 
23 Mars 2016
2 553
20 583
2 574
Ailleurs
@Kettricken je ne connais pas assez le système scolaire et éducatif en Belgique et ses spécificités pour en juger.

Mais concrètement, si tu penses que le meilleur pour ton enfant c'est d'être dans la structure que tu décris en premier, c'est que tu penses que c'est la meilleure structure pour un enfant (le tien ou un autre). Après, cette opinion peut être en désaccord avec des principes ou des valeurs qui te plaisent (la mixité sociale par exemple) et dans ce cas, tu peux en arriver à conclure que la mixité sociale est un objectif souhaitable mais ne remplit pas cet objectif positif dans sa mise en œuvre au niveau scolaire.
A titre personnet, tu peux aussi te dire que tu aurais eu des déconvenues dans la première école que tu décris et qui a l'air si "parfaite". Peut-être que l'emballage est beau mais que l'intérieur est tout aussi basique qu'une autre école.

Je suis d'accord avec ton idée de différencier ce qu'on décide pour soi et ce qu'on décide pour un enfant (qui n'est pas totalement libre de ses choix), mais j'ai du mal à voir les cas où on prendrait une décision pour soi qui serait en accord avec nos valeur et une pour son enfant qui soit en désaccord, tout en ayant pour objectif le bien de l'enfant.
 
Dernière édition :

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 256
5 664
@Gabelote Ben parce que si c'est ma décision, j'en assumerai les conséquences. Je trouve ça beaucoup plus facile que de porter les conséquences des erreurs de quelqu'un d'autre.

Et non, justement, je ne pense pas que la 1ère école est forcément meilleure. Puisque je n'y ai pas mis mon fils :lunette:
Mais je me demande si je ne fais pas une erreur.
Je me raccroche à tout ce que tu dis quand je doute. Et au fait que ce qui fait vraiment la différence, ce sont les institutrices. Pas le fait d'aller à la ferme une fois par mois.
Et l'ambiance en général
Mais je trouve que c'est humain et compréhensible de douter, de se demander si on a bien fait pour son enfant. Surtout quand son entourage fait d'autres choix :dunno:

Je te trouve assez tranchée dans tes réponses. Comme si se demander si on n'aurait pas du choisir une école avec plus de moyens annule forcément des années de convictions et d'action à gauche

Je rappelle que tout ça vient de ma propre surprise face à mes réactions. Je n'aurais jamais cru avoir tout ce questionnement.
Et du coup, je suis prête à croire qu'avoir des enfants peut provoquer des changements d'actions, voir de convictions
 
Dernière édition :
4 Juillet 2018
242
3 837
804
@Gabelote Après je trouve que c'est un exemple de situations dans lesquelles il peut être difficile de lutter individuellement contre un problème collectif. Si tous les parents de classe aisée mettaient leurs enfants dans le public, il y aurait plus de mixité sociale (et sans doute de moyens) à l'école publique et ce serait positif pour tout le monde. Mais si dans un quartier on est le seul parent qui aurait les moyens d'inscrire son enfant dans le privé à refuser de le faire, et donc si son propre enfant subit le manque de mixité sociale et de moyens dans son école publique, je trouve que c'est une décision plus difficile. C'est loin d'être le cas partout mais il y a des endroits (je pense à certains quartiers de Paris ou de banlieue parisienne) où il y a un tel manque de mixité sociale dans les écoles que ça peut être difficile de maintenir ses enfants dans le public par conviction. Enfin je pense que la solution à ce problème est collective et pas individuelle, et je comprends les tiraillements de certains parents.

Après pour rebondir sur ce que tu disais @Kettricken, je pense qu'il faut relativiser la question de la "meilleure" école possible pour son enfant : l'important je trouve, c'est qu'il s'y sente bien et qu'il apprenne des choses, pas forcément qu'il soit dans le meilleur environnement possible avec les meilleures sorties et les meilleures expériences pédagogiques. D'ailleurs en rencontrant des gens qui avaient fait toute leur scolarité dans des établissements privés un peu chics (ou publics mais très réputés, où il y a tout aussi peu de mixité sociale), j'ai toujours eu l'impression qu'ils avaient un peu vécu dans un cocon, une bulle un peu déconnectée de la vraie vie :shifty:
 
30 Janvier 2009
4 750
15 858
5 944
33
Lille
@Alzire Pour ce que j'en ai entendu, c'est que quand tu vas dans le collège privé chicos du coin (même dans des zones très rurales mais où les propriétaires terriens sont assis sur plusieurs millions d'euros), ben si t'as pas le même niveau de vie, les enfants riches te le font bien sentir.
Mais on va y arriver à l'éducation à l'américaine si l'Etat ne redresse pas le service public (en redonnant du budget pour les activités et sorties extrascolaires, en réduisant de moitié le nombre d'élève en classe, en rétablissant la carte scolaire, en mettant en place une médecine du travail et un psychologue clinicien à au moins mi-temps dans chaque bahut pour les élèves et le personnel pour parler de leurs problèmes, en mettant des formations de qualité obligatoires (et tant qu'à faire pas sur leur temps de vacances, ces vacances servent à faire du travail non présentiel qui est à faire), en mettant plus de places pour les ulis et les segpas pour que chaque enfant qui en auraient besoin puisse y avoir accès)

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Sinon pour les valeurs "de droite", j'en vois une autre qui peut s'exacerber avec un enfant: la volonté de capitaliser pour assurer l'avenir (quand bien même il y aurait sur le compte en banque plus d'argent qu'on ne peut en dépenser dans une vie en gardant son rythme de vie ou quand bien même on veut travailler toute sa vie parce qu'on aime ça et que donc on est assuré d'avoir toujours de l'argent qui arrive régulièrement) et la volonté de mettre son enfant à l'abri financièrement avec le plus gros héritage possible.
C'est sur que pour moi qui n'est pas d'enfant c'est plus simple de me dire que je vais donner tout ce que je peux à MSF à mon décès que si j'en avais un.
Je suis sure que si j'en ai un je ferai comme mes parents: je commencerais à faire de l'investissement pour leur assurer un bel héritage, pour leurs payer de longues études, pour les soutenir financièrement si jamais ça ne va pas (divorce, chômage, maladie).
Je serais moins dans le "travaillons juste ce qu'il faut pour gagner de quoi vivre tranquillement" et "donnons le surplus non nécessaire à des assos".
Et si mes convictions étaient plus fortes que cette envie de capitaliser/investir, je pense que je serais angoissée H24 de ne pas suffisamment le protéger.
 
Dernière édition :
23 Mars 2016
2 553
20 583
2 574
Ailleurs
@Kettricken désolée si je parais un peu abrupte, je pense que c'est lié à l'écrit.
En fait cette réflexion ça m'amène à me demander : en quoi c'est pas de gauche de mettre son enfant dans une école qui a un peu plus de moyens pour faire des activités ?
Je comprends le côté où on ne peut pas se louper et où on doute toujours un peu de ses choix quand ils engagent nos enfants.

@Alzire je comprends ton point de vue. C'est ce que j'essayais de dire quand j'écris ça :
la mixité sociale est un objectif souhaitable mais ne remplit pas cet objectif positif dans sa mise en œuvre au niveau scolaire.
On peut trouver la mixité sociale souhaitable comme objectif collectif et en même temps, vouloir épargner à son enfant les difficultés que peut créer le fait d'être dans un établissement scolaire difficile.

@Gringo
Je serai plus nuancée sur l'intérêt du privé.
- il y a encore pas mal d'établissements catholiques qui prévoient des cours d'instruction religieuse, qui n'existent pas dans le public naturellement, donc l'argument religieux reste valable
- les cathos tradis (les vrais), utilisent massivement des écoles hors contrat, donc sans coût pour la collectivité. On peut être d'accord ou non, mais à titre perso, je trouve que la liberté de choisir l'instruction de son enfant est importante (dérives mises à part : les écoles hors contrat doivent également être contrôlées)

Et sinon, vraie question : pourquoi tu considères que les vacances sont des congés sans soldes ?
 
9 Août 2006
21
212
4 679
Depuis que j'ai des enfants, je suis devenue plus attentive à une question qui est totalement perçue comme de droite, c'est celle de la sécurité et des incivilités au quotidien.

J'habite pourtant dans ma ville depuis presque 10 ans et j'ai vécue dans un quartier bien plus ""craignos"" que celui où je suis actuellement.
Sauf qu'à partir du moment où j'ai été enceinte, je me suis sentie beaucoup plus vulnérable dans l'espace public.

Il y a pleins de situation du quotidien qui ne m'aurait pas posé problème, ou que je ne voyait même plus avec l'habitude, qui sont devenue très difficile à supporter : passer devant des attroupement de mecs peu sympathiques, les comportements agressifs, les mecs bourrés et dérangeants, les rodéos en scooters et nouveauté, en trottinettes sur les trottoirs par des ados/jeunes adultes etc... (que des comportements quasiment exclusivement masculin d'ailleurs...)

En tant qu'adulte en forme et valide, je ne m'était jamais trop sentie en insécurité, même si bien sûr j'avais déjà quelques stratégies d'évitement.
Mon ressenti est hyper différent quand je suis avec mon bébé en portage ou avec ma fille en poussette.
Je me sens vraiment vulnérable, car je pourrais beaucoup moins facilement éviter une situation dangereuse ou un accident.
Mon compagnon a exactement le même ressenti quand il est avec nos enfants.
On a été rassuré de se rendre compte que nous n'étions pas seuls quand d'autres parents nous ont expliqué être sur le point de déménager pour trouver un cadre de vie plus calme.

C'est un sujet qui est hyper touchy quand on se revendique de gauche je le sais bien et c'est difficile d'en parler sereinement avec certains de nos proches très "militant de gauche", mais c'est quand même ma réalité du moment et une des raisons (avec le manque de place) qui nous pousse à déménager...
 
30 Janvier 2009
4 750
15 858
5 944
33
Lille
@Gabelote Mea culpa, j'ai vérifié et ce ne sont que les AED, secrétaires et autres qui sont dans ce cas là (de l'annualisation de leur paie, ou de faire des heures supplémentaires toutes les semaines pour compenser les vacances). Je vais corriger, merci.

Pour le privé catho, j'ai bien précisé pour les régions très très demandées où vont aussi des profs qui sont athées +++ juste pour pouvoir rester chez eux. Dans les académies plus faciles à avoir, ils peuvent rester dans le public et espérer revenir dans leur région "rapidement"
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Gabelote

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes