Commentaires sur Vidéo : voici ce qui se passe vraiment dans votre corps pendant une césarienne, et c’est impressionnant

10 Février 2023
984
7 637
454
je n'ai jamais accouché, mais j'ai fait une opération par voie laparotomique (incision au même endroit que la césarienne),

et cinq mois après, une partie de mon ventre, depuis la cicatrice jusqu'au nombril est très sensible, je sais que c'est normal et que cela peut prendre une année avant de retrouver une sensibilité normale car des terminaisons nerveuses sont sanctionnées au moment de l'acte chirurgicale!

Alors je veux bien croire qu'une césarienne n'est pas un acte chirurgicale anodin!!!
 
8 Avril 2022
81
436
214
Effectivement c'est plus long d'installer la rachi-anesthésie que de sortir le bébé (5 minutes environ). Par contre pour refermer c'est 40 minutes.

Mon souvenir le plus étrange c'est le bruit de bain à remous ("On enlève l'eau du sac amniotique"), j'ai ri en disant que mon bébé avait droit à un jacuzzi.

Mon meilleur souvenir c'est les cris de mon bébé, l'émotion est tellement puissante à ce moment là que j'oublie que je suis au bloc. Mais je ne le rencontre pas tout de suite, il est prématuré et je ne suis pas non plus tirée d'affaire.

Mon pire souvenir c'est l'anesthésiste qui s'agite, répond à l'obstétricienne "mais j'en ai déjà passé 5 !", elle demande à son interne "c'est l'artère xxx?" puis un long silence, puis l'anesthésiste annonce un volume en cc (plus d'un litre en quelques secondes/minutes)... Je comprends que je fais une grosse hémorragie, je me fige, je prie pour rencontrer mon fils et ne pas y rester... Puis enfin les mots de l'obstétricienne. "Ça y est". Soulagement et gratitude.

En effet, mes nerfs on mis entre 4 et 15 mois pour repousser (entre les premiers fourmillements et la quasi totalité des sensations retrouvées). J'ai toujours une hypoesthésie (perte de sensibilité), ça ne reviendra jamais. La cicatrisation est très longue et demande beaucoup d'attention (massages, hydratation...).

J'ai trouvé que les agrafes c'est vraiment efficace et sans aucune douleur à enlever contrairement aux points de suture (mauvais souvenir). J'en avais peur, mais j'avais tort.
 
23 Octobre 2017
411
2 265
1 724
Attendez... c'est pas en anesthésie générale...?

Oh mon Dieu, plus j'en entends sur l'accouchement plus je trouve que ça doit être physiquement le pire moment de sa vie (oui oui je sais la joie d'avoir son bébé mais je parle de sensations).

J'espère qu'il y a des chercheurs dont le travail c'est de faire des recherches tous les jours sur comment rendre l'accouchement totalement indorlore. Genre j'espère qu'ils ne font que ça et font tout pour trouver la solution ultime, au moment de la première contraction jusqu'à la naissance. J'espère qu'on s'est pas arrêté à "peridurale et c'est tout, dossier bouclé", non non qu'on cherche toutes les voies possibles.
 
6 Mars 2015
220
2 738
3 804
29
@Nefertii

Personnellement je préférerais qu’on mette les moyens pour rendre la vie des femmes enceintes plus simple : lutter contre les déserts médicaux, rembourser certaines pratiques « douces » recommandées par les médecins pendant la grossesse (haptonomie, hypnose, acupuncture, ostéopathie, etc.), faciliter les arrêts de travail…

Je suis censée accoucher dans plusieurs jours et je ne rêve pas forcément d’un accouchement « indolore », j’espère surtout être le mieux accompagnée possible, être libre dans mes choix, et vivre le moment avec toute son intensité. Après si des femmes souhaitent vraiment une expérience sans douleur je le comprends totalement (et je le comprends d’autant mieux quand j’ai des petites contractions…) mais je ne sais pas si c’est là-dessus qu’il faille mettre l’accent.
 
23 Octobre 2017
411
2 265
1 724
@lazaretto
Les deux ne sont pas incompatibles.
Et surtout ceux qui cherchent sur comment rendre la procédure indolore ne sont pas ceux qui travaillent sur la partie sociale/gestion. Donc c'est pas vraiment déshabiller Paul pour habiller Pierre.

Personnellement je me sens extrêmement démunie quand j'ai mal et dans une position de faiblesse angoissante.
A choisir je préfère être "mal accompagnée" (après tout ce ne serait pas le seul endroit) que d'avoir mal, parce qu'avec une douleur même moyennement intense je me sens démunie.

Mais oui autant améliorer tous les aspects de la grossesse.
 
  • Big up !
Réactions : LavraiLilith

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 261
56 315
6 414
Oh mon Dieu, plus j'en entends sur l'accouchement plus je trouve que ça doit être physiquement le pire moment de sa vie (oui oui je sais la joie d'avoir son bébé mais je parle de sensations).
Je pensais pareil, et j'étais terrifiée. Et au final, dans mon cas, avec une péri très peu dosée (je marchais direct après) : ben c'était tranquille :dunno: Limite j'étais déçue, j'ai trouvé ça anti-climatique :yawn: (je trouve pas le bon terme, je veux dire que c'était le contraire d'un climax)
Franchement, j'ai eu bien plus mal quand on m'a enlevé une dent. Ici les contractions étaient pénibles, mais c'était pas super douloureux (péri à 4-5) et après c'était assez tranquille, juste un peu de douleur en fin d'heure, vu que c'était une péri qui remettait une dose toutes les heures
Et poussée de 10min max, sans aucune douleur.

Je sais que j'ai été chanceuse, mais je trouve que c'est bien aussi de dédramatiser et de dire que parfois, tout se passe facilement
 
22 Juin 2018
463
3 572
1 724
39
@Nefertii Quand ma mère a accouché de moi (y'a 40 ans) c'était les débuts des péri. Elle sentait rien, elle a détesté, elle n'avait plus de contrôle du bas de son corps et était persuadée de m'écraser (quoi que ça veuille dire).

Et l'accouchement n'est pas la pire douleur, les calculs rénaux sont au dessus de l'avis de nombreuses femmes ayant vécu les 2.

Je suis une doudouille complète, je suis algophobe, je peux mettre des stratégies stupides en place pour éviter une potentielle situation douloureuse... Pour autant, la douleur, c'est important, c'est un message du corps, l'atenuer oui, l'anihiler... Pas forcément une bonne idée suivant la situation.
 
6 Mars 2015
220
2 738
3 804
29
@lazaretto
Les deux ne sont pas incompatibles.
Et surtout ceux qui cherchent sur comment rendre la procédure indolore ne sont pas ceux qui travaillent sur la partie sociale/gestion. Donc c'est pas vraiment déshabiller Paul pour habiller Pierre.

Personnellement je me sens extrêmement démunie quand j'ai mal et dans une position de faiblesse angoissante.
A choisir je préfère être "mal accompagnée" (après tout ce ne serait pas le seul endroit) que d'avoir mal, parce qu'avec une douleur même moyennement intense je me sens démunie.

Mais oui autant améliorer tous les aspects de la grossesse.
Je ne suis pas d'accord avec plusieurs points soulevés ici.

Déjà, on ne peut pas séparer la mise en point d'une technologie (ici en l'occurrence, rendre l'accouchement indolore) et les aspects sociaux de cette innovation. Si un dispositif médical est conçu par des chercheurs, ça ne se fait pas indépendamment de différentes question : quelles femmes y auront accès, comment cette innovation va changer les infrastructures médicales, etc. Donc je pense (en fait ce n'est pas vraiment moi qui le pense, c'est un constat mainte fois démontré en sociologie des sciences) qu'il n'y a pas de séparation possible entre le développement d'un traitement en laboratoire et les répercussions sociales dans le "grand monde".

Allouer des financements pour rendre un accouchement indolore, c'est miser sur une forme de solution technologique à un problème d'inégalités sociales et économiques. Personnellement j'ai très mal vécu mes 3 premiers mois de grossesse (fatigue intense, nausées, déprime) mais mon souhait ne serait pas qu'on trouve un remède miracle contre cet état qui peut faire partie de la vie et de la grossesse. Ce que j'aurais aimé, c'est un dispositif qui me permette de me reposer sans culpabiliser vis-à-vis de mon travail et du retard que j'ai pris sur mon projet. Or, il n'existe absolument rien au niveau professionnel pour soutenir les femmes lors du 1er trimestre (moment où on est par dessus le marché censées souffrir en silence pour attendre les fameux 3 mois avant d'annoncer la grossesse...) Bon et je ne parle même pas du reste du monde où même l'accès à la péridurale est compliqué ; soyons honnêtes, si une solution médicale existait pour rendre l'accouchement indolore, elle serait vendue extrêmement chère par les labos pharmaceutiques et seulement les occidentales privilégiées en profiteraient.

Je préfère largement qu'on mette la priorité sur rendre ces moments plus doux, nous permettre de prendre le temps et d'apprendre à gérer/accepter les sensations désagréables, les sautes d'humeur, les douleurs... plutôt que de rendre la grossesse ou l'accouchement "indolores" et qu'en contre-partie (il ne faut pas être naïf) on nous demande les mêmes performances qu'en temps normal.

Et le point où je ne suis pas d'accord non plus (mais pour le coup c'est purement subjectif), c'est que ce soit même souhaitable que l'accouchement soit indolore. Autant qu'on fasse des recherches pour faciliter la vie des personnes ayant des maladies chroniques, des handicaps ou autre, ça me paraît essentiel parce qu'il s'agit de souffrances quotidiennes qu'il faut absolument atténuer pour rendre la vie acceptable. Mais la douleur liée à une maladie ponctuelle, à un accouchement, ce sont des expériences de vie. Les femmes qui choisissent de ne pas prendre la péridurale, ou de la doser au minimum, veulent expérimenter le moment en restant actives, au courant de ce qui se passe dans leur corps et du travail à faire avec le bébé pour le faire naître. Dans d'autres cultures, l'accouchement n'est pas décrit comme un moment de torture absolue comme c'est souvent le cas ici, c'est un moment de vie extrêmement intense comme un marathon par exemple ; les difficultés en font partie mais il faut réussir à avoir une bonne préparation et être bien entourée.

D'ailleurs, beaucoup de sage-femmes disent que certains accouchement qui leur ont paru "difficiles" pour la femme ont après-coup été perçus comme magiques pour cette dernière, quand d'autres plus rapides et moins sportifs ont été perçus comme traumatisants. Ce n'est pas forcément la douleur en elle-même qui est déterminante dans le fait de bien vivre son accouchement...

Désolée j'ai trop écrit mais ce sujet me touche beaucoup. Je n'ose même pas compter l'argent et le temps dépensés dans différents rendez-vous pour me préparer à l'accouchement, et ça me fait de la peine pour toutes les femmes qui n'auront pas la même chance (travail relativement flexible, moyens financiers pour payer toutes les médecines douces non remboursées, mutuelle, entourage sensibilisé à ces questions, etc.)

Pour conclure, je ne pense vraiment pas que la solution soit encore plus de médicalisation de l'accouchement (parce que c'est bien ça qu'impliquerait la recherche d'une solution technologique contre la douleur). Je pense que ça pourrait même être contre-productif et nous revenir à la figure...
 
28 Août 2020
257
1 816
504
@lazaretto
Totalement d'accord avec toi
Pour avoir un souvenir très frais de mon dernier accouchement (- de 48h), le plus important aura été la préparation en amont et le soutien moral sur le moment.
Finalement très peu de "technique " et 0 médicalisation

Ta comparaison avec le marathon est très juste, on s'attends à ce que ça soit difficile, ce n'est pas grave, il faut juste être préparée et surtout très bien entourée, comme dans une équipe sportive avec des coachs (les SFs) par exemple qui vont t'apprendre à gérer les différentes étapes ; une bonne communication avec ton "équipe" (dans ce cas le conjoint(e) ) est aussi indispensable.
Bref, hors cas pb médical et évidemment césarienne comme dans l'article, on gagnerait vraiment à laisser tomber la vieille image de l'accouchement atroce gérable uniquement grâce à la péri...
Même si oui, on va pas se mentir ça fait un mal de chien, mais si on regarde Rolland Garros et les hurlements des pros, a priori le tennis aussi :rire:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes