@Princess Booty Sparkles : Je suis de ton avis pour toute la première partie de ton post, mais encore une fois, peu importe les règles de grammaire mises en place, il y aura toujours des mécontents, c'est comme ça. Donc moi je suis d'avis de rester dans la situation actuelle. Même en Allemand par exemple, où le genre neutre existe (der-die-das), les objets continue d'avoir un genre masculin/féminin/neutre. Pourquoi une fourchette serait plus masculine/féminine qu'un autre objet ? Aucun système n'est parfait, donc je suis pour rester avec la langue actuelle, qui est le fruit de notre histoire, notre héritage, et pas vouloir tout détruire à la moindre revendication.

Pour ta dernière phrase, j'estime en revanche être assez grande pour avoir ma propre opinion des choses, d'avoir un avis personnel si telle chose est violente ou non à mes yeux.
 
  • Big up !
Reactions : Loopyo and Madthilde
@M-Eye-Dreameuz Mais on ne parle pas de changer le genre des objets donc ton argument tombe à plat. Après que certain.es n'aiment pas les règles de grammaire, on en a rien à faire. J'aime pas plein de règles, ça ne m'empêche pas de les appliquer parce qu'elles sont nécessaires pour respecter les autres.
Pour ta dernière phrase, tu ne peux pas faire fi de comment tes propos sont reçu et comment ils s'imbriquent dans le vécu de la personne. Tu ne veux pas être violent, c'est bien, maintenant ça ne t'empêche pas l'être.
Pour reprendre une image, tu ne veux pas faire mal à quelqu'un mais tu lui marche sur le pied sans faire exprès. Il en reste que tu lui a fait mal quelque soit ton avis sur la question.
 
@Princess Booty Sparkles : JE ne suis pas d'accord avec ton point de vue. Suis je un monstre pour autant ? JE ne suis pas une personne violente pour autant.
Et JE ne comprends pas en quoi le fait d'être cisgenre ou transgenre a un rapport avec la notion d'accord de la langue française. Fin je veux dire en quoi une personne transgenre serait plus catastrophée par cette règle grammaticale qu'une fille cisgenre qui est """"discriminée"""" (pas trouvé d'autre mot) par la règle du "masculin l'emporte".
Tu n'es peut être pas violente, on ne remet pas ta personnalité ou ton essence profonde en cause, mais tes propos le sont pour certaines personnes, même si ça n'est pas ton intention.
Et ça n'est pas parce que tu ne ressent pas une discrimination qu'elle n'existe pas pour autant ;) il y a des tas de femmes qui diront qu'elles n'ont pas besoin du féminisme parce qu'elles ne se sentent pas discriminée dans notre société telle qu'elle est actuellement, ça n'empêche pas la société d'être sexiste pour autant.

Même en Allemand par exemple, où le genre neutre existe (der-die-das), les objets continue d'avoir un genre masculin/féminin/neutre. Pourquoi une fourchette serait plus masculine/féminine qu'un autre objet ? Aucun système n'est parfait, donc je suis pour rester avec la langue actuelle, qui est le fruit de notre histoire, notre héritage, et pas vouloir tout détruire à la moindre revendication.
Alors...
1) les objets ne sont pas concernés par l'écriture inclusive. On peut choisir d'appliquer la règle de proximité à ces derniers (le tableau et la statue sont belles), mais l'inclusif en général a pour but une meilleure représentation des personnes et ne s'intéresse pas à la fourchette par rapport au couteau ou whatever (par contre, s'intéresser à pourquoi tel objet ou animal est genré par défaut au masculin ou au féminin peut être intéressant car nos chers académiciens et confrères ont modifié le genre de certains mots après leur histoire de "masculin plus noble", et on peut aussi prendre l'exemple de l'aigle qui était genré par défaut au féminin avant d'être l'emblème de Napoléon qui ne voulait pas d'un animal pour symbole et a fait changer "une aigle" pour "un aigle"). Donc c'est un peu hors sujet.

2) Mais... Notre présent c'est l'histoire pour le futur. Il n'y a que les langues mortes qui n'évoluent plus. Dans deux ou trois siècles, les gen.te.s ne parleront pas exactement comme nous le faisons actuellement. Dire qu'on ne change pas une langue "au nom de l'histoire", c'est un non sens : on ne peut pas faire du sur place. Chaque année il y a de nouveaux mots qui entrent dans le dictionnaire et d'autres qui en sortent. La langue n'est pas un élément figé dans l'histoire et le temps, elle évolue avec son époque.
 
Ne pas l'utiliser (ou faire des paraphrases pour éviter à tout prix le langage inclusif) c'est me mégenrer. Et c'est hyper violent.
Utiliser un langage non genré amène à du "mégenrage"?
Ça fait plusieurs fois que tu affirmes ça et je comprends toujours pas la logique de ce raisonnement :hesite:
Une explication ne serait pas de trop (dans mes souvenirs on m'a pas répondu la dernière fois quand je relevais la même chose :ninja:).
 
@Lady Stardust : L'utilisation de paraphrases pour éviter à tout pris le langage inclusif c'est rejeter comment je me genre, ainsi que ne pas me traiter comme une personne qui utilise des pronoms féminins ou masculins, ce qui est donc une grosse inégalité de traitement.
Vu qu'on utilise les tournures et mots épicènes tous les jours et que le langage inclusif ne se limite pas à "iel" et à ses dérivés, j'ai toujours du mal à comprendre comment "ne pas genrer" c'est "mégenrer" :hesite: (mais je comprends le fait de ne pas apprécier le fait d'être traité.e différemment).

je ne me souviens pas avoir dit ça plusieurs fois, tu serais pas en train de me confondre avec quelqu'un d'autre ? x)
:lunette:

Je pense qu'à peu près n'importe qui naviguant un peu régulièrement sur ce forum t'a reconnu.e en un post et demi tellement c'est obvious :lunette:
 
Mais pourquoi ça semble si étonnant de parler du neutre pour le masculin dans certains cas ? Les exemples donnés plus haut me semblent pertinents. "Il fait beau" "Il y a ..." etc etc
 
@Maud Kennedy Des exceptions qu'on utilise tous les jours quand même :cretin: Je ne comprends pas pourquoi déclarer "et ne peut pas l'être", je comprends totalement que certains veuillent une langue plus inclusive, des nouveaux pronoms etc... Mais pourquoi est-ce si inconcevable que d'autres s'accomodent très bien d'un masculin parfois neutre ? :hesite:
 
@Aqua à vérifier, mais je pense que c'est lié à quel point tu es concernée. Je travail dans un milieu très masculin et mon travail n'a pas de nom féminin car l'académie ne le reconais pas. En tant qu'identifié femme c'est parfois déjà très dur pour moi d'être reconnu et ça peut paraitre bête ou futile, mais que au moins la langue me reconnaisse comme légitime me ferais du bien.
Alors j'imagine assez bien que des personnes non-binaire ou quelque soit la raison aient envie, besoin que la langue évolu, afin que au moins dans le langage ielles puissent être reconnues.
et le masculin/neutre ben dans c'est cas là ça permet pas forcément de se reconnaitre.
 
En fait je crois que la confusion dans tout ça dérive du fait qu'il y a plusieurs buts et plusieurs sources du langage inclusif/neutre.
Il y a l'écriture inclusive telle qu'on en a parlé dans les médias suite à cette affaire de manuel d'histoire écrit en inclusif, avec la règle de proximité, la double flexion des noms de métiers collectifs. C'est l'écriture inclusive collective et le genre neutre lorsque la personne n'est pas identifiée (ex. Sur les formulaires administratifs ou dans les lois). Elle favorise la représentation des femmes mais ne remet pas en question la binarité du genre.

Et il y a le langage neutre ou non binaire, qui utilise notamment des pronoms neutres singuliers et pluriels, des terminaisons neutres pour des adjectifs y compris lorsque cela concerne une seule personne identifiée. Ce langage suppose que les personnes au genre neutre existent et que leur genre est valable, qu'il a besoin d'être dit par une terminaison adéquate. Il n'est (quasiment) pas couvert par les articles et productions médiatiques récentes sur le sujet de l'écriture inclusive car beaucoup plus subversif et globalement oublié du féminisme mainstream (type "haut conseil de l'égalité femme homme").
 
@Aqua ,il y a des gens,même beaucoup qui se fichent pas mal que le masculin l'emporte sur le féminin parce que pour ces gens,c'est simplement une règle de grammaire,c'est une chose.
Il y a de très rares exceptions qui sont neutres et qu'on utilise effectivement tous les jours mais qui restent très limitées. A part pour parler du temps et quantifier/décrire (il y a...) il n'y a rien de neutre en français. Même les objets sont genrés.
Le masculin ne peut pas avoir en même temps la valeur du masculin et du neutre et encore moins dans une langue qui ne reconnait pas le neutre.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes