Des scientifiques ont mis en place des « utérus artificiels » et ça semble marcher plutôt bien !

24 Février 2014
864
14 908
3 064
Granadilla de Abona, Tenerife, Spain
Eh bien je trouve ça fascinant. Ca me parait complètement ouf! Les photos de l'agneau dans son sac plastique au moment de le mettre dedans + 28 jours plus tard sont complètement dingues!
Je trouve déjà que le développement d'un humain à l'intérieur d'un autre humain a quelque chose de "magique" (oui, je sais que tout est très logique, mais quand même, UN HUMAIN DANS UN AUTRE HUMAIN, a partir de 2 trucs microscopiques, moi ça m'impressionne) ; alors dans un utérus artificiel, je vous dis pas.
Beaucoup parlent du lien porteuse-bébé qui n'existeraient donc plus; parce que besoin d'affection, de lien etc. Mais je me pose une question (sérieuse) : dans le cas d'une grossesse non désirée mais qui va quand même à terme, suivi d'accouchement sous X, par exemple; si l'enfant est adopté il peut quand même créer des fots liens affectifs avec sa famille, sans pour autant avoir entendu la voix de ses "nouveaux" parents, ou sans avoir au lien biologique ou génétique sans eux. Du coup j'ai peut être pas compris vos arguments; ou alors peut importe que la mère biologique ne voulait pas de ce bébé à sa charge, tant que le bébé l'a entendue parler? (Je sais pas si je m'explique bien)
 
18 Octobre 2014
819
4 552
3 074
Je comprends bien le débat éthique qui entoure ce genre de recherches scientifiques et c'est vraiment important d'avoir des lois qui encadrent ce type d'avancée. Mais je pense qu'il ne faut pas tomber dans le côté alarmiste: avec le niveau actuel de la science, il y aurait déjà moyen de partir dans de grosses dérives mais on voit bien que des lois sont là pour rétablir un équilibre. Mais c'est vrai qu'on va toujours plus loin et que c'est important de rester vigilant...sans se braquer ni tomber dans des scénarios de science-fiction.

Personnellement, ça me plaît bien cette idée parce que comme @Nastja, je pense avoir peut-être envie d'un enfant plus tard mais tout ce qui touche à la grossesse et l'accouchement...je...non c'est juste pas possible! Après, je sais que c'est tout à fait irréaliste de se dire que ce moyen sera possible pour moi, mais j'aime bien rêver :yawn:
 
14 Octobre 2015
116
1 494
504
Je ne viens pas pour intervenir (je ne sais pas trop quoi penser de ça, je suis trop partagée :hesite: ) mais je trouve ça vraiment très bien d'avoir relayé l'étude en question, c'est bien mieux qu'un autre article par exemple (même très bien détaillé) ça permet d'avoir une source sûre. Poke @Anouk Perry, mais c'est peut être aussi une volonté de la redac? En tout cas, ça serait top de généraliser cette pratique quand le sujet le permet.
 
27 Septembre 2011
3 703
16 530
3 374
Dans les nuages
svandendrah.eklablog.com
@Momoche

Sur le plan éthique, en fait, j'avais suivi une conférence d'un des "parents" de la procréation assistée, et sur le long terme, il y a un phénomène assez perturbant à prendre en compte, c'est qu'aider à faire se reproduire des personnes qui "naturellement" n'en auraient pas été capables, ça donne des enfants avec des gènes similaires, qui une fois adultes se retrouvent donc avec les mêmes soucis de fertilité que leurs parents.
Autrement dit, ce médecin expliquait qu'on se retrouvait à créer des lignées entières de personnes obligées de passer par l'aide médicale pour se reproduire. Ce qui est en soi un gros soucis éthique également.




Sinon, peu de personnes l'ont relevé, mais personnellement, ce que je trouve le plus problématique dans cette expérience, c'est l'expérimentation animale.


(TW explicitations sur le protocole)


C'est bien dit dans le reportage, tous les agneaux utilisés n'ont pas été conservés en vie quand bien même ils l'étaient dans la poche. Quelques uns seulement ont été conservés pour continuer l'expérience jusqu'au terme, mais il n'y a pas grand chose à espérer pour eux, tout au plus s'ils arrivent jusqu'au bout, le plus "joli" sera gardé pour faire une belle photo publicitaire de l'étude, mais les autres finiront sur la table à dissection.
Car il faut bien comprendre que quand il est expliqué "que les analyses n'ont montré aucun dysfonctionnement etc", en traduction scientifique ça signifie "on a tué et disséqué ces agneaux et on a rien trouvé d'anormal".

Notez l'empathie qu'il faut avoir, pour avoir veillé sur ces agneaux pendant des semaines, les voir bouger, grandir, littéralement sous leurs yeux... et être capables de les tuer sans sourciller pour les analyser. :top:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Et le pire, c'est que cette technique, mise au point par le sacrifice de non humains, ne servirait donc que pour des humains... qui sont accessoirement loin d'être en voie de disparition. Sacrée ironie, alors que comme tu le mentionnes @mux il y a nombre d'autres espèces, mises en danger par l'activité humaine, qui auraient vraiment bien plus nécessité à pouvoir bénéficier de cette technique.



(sinon, accessoirement, d'un point de vue biologique, je suis assez surprise qu'ils aient mis au point une poche aussi transparente, ça semble plus pour le spectaculaire que pour l'utile, sachant que la seule barrière contre les UV de la lumière, la peau, n'est pas pleinement développée à ce stade. Et je me pose des questions sur la gravité également : dans un utérus, un fœtus "flotte" plus ou moins, là il est maintenu par quoi concrètement ? La poche est sur une table ? Ou maintenue en suspension ?)





Edit : sinon, sur le plan humain, si on écarte tous les soucis éthiques déjà cités, sur le plan purement "philosophique" de la chose, l'un des premiers trucs qui me vient à l'esprit avec le concept d'un utérus artificiel, c'est plutôt une avancée sociale et antisexiste qu'une dystopie transhumaniste : en libérant les seules personnes avec utérus de la charge de la grossesse, ça augmenterait donc leur part de liberté personnelle sur le choix de faire ou non des enfants, et ça ouvrirait aussi la possibilité à tout un chacun, quel que soit son genre et sa biologie, d'avoir des enfants, y compris des couples sans utérus (sans avoir à passer par des GPA, en balance éthique aussi).
Mais cf tout les autres problèmes éthiques que soulève cette technique, le prix serait tout de même élevé pour un tel progrès théorique...
 
Dernière édition :
24 Mai 2013
1 666
7 004
5 184
Au delà du débat éthique, la chose que j'espère c'est que ça ne sera plus dans un sac transparents comme ça, ça m'a mise mal à l'aise. ça fait viande dans un sac congélo et brrrrrr.
 
  • Big up !
Réactions : Nastja
25 Mars 2015
88
260
224
25
@Anableps je comprends le point de vue, c'est pour ça que j'ai dit que c'était mon avis, et que je suis consciente qu'il est hard. Pour autant moi même dans ma famille j'ai connu l'aléa naturelle de la mauvaise santé qui entraîne le décès, et je garde mon discours.. Je suis peut être trop pragmatique, mais il y a 200 ans, le décès infantile existait, et on vivait avec. Si la maladie existe même infantile c'est pas pour rien..
 
  • Big up !
Réactions : Nyxi
25 Mars 2015
88
260
224
25
@courgette C'est vrai qu'à délimiter le "naturel" c'est abstrait. Autant je suis très progressiste sur le plan technologique, mais sur le point de vue médicale : toute les expériences pour contrer la mort (cf. Les tests sanguins américains pour savoir si dans les 5 ans tu meurs), les expériences pour rendre des progénitures toujours plus parfaites (cf. le premier bébé "parfait" mis au monde par les américains en ayant sélectionné le meilleurs des ovules etc), ou bien les techniques pour faciliter la mise au monde en créant des utérus en plastique, excusait moi je trouve que ça part loin.
La médecine classique, ok. La médecine fantasme, stop.
 
  • Big up !
Réactions : Senyo et Nyxi
23 Mars 2016
2 561
20 652
3 174
Ailleurs
à mon avis ça reste de l'ordre du fantasme. Faut juste rester vigilants pour que ça le reste, on sait jamais.
Ben je trouve justement que les réactions vont dans ce sens : beaucoup admettent que c'est un procédé médical magnifique pour les grands prématurés, mais potentiellement inquiétant dans l'optique d'une utilisation moins encadrée.
Les avancées de la médecine et de la science en général nous posent toujours des questions éthiques, et je trouve ça super positif que plein de madz réagissent d'abord avec ce soucis éthique.
On est pile dans la problématique de la "transhumanité". En gros, on passe notre temps à mettre au point des prothèses pour pallier nos limites et combler nos faiblesses. Et puis, d'innovation en progrès, on constate que ces prothèses dépassent la condition humaine telle qu'on la connait et donc proposent une "augmentation" de la capacité humaine.
Le débat éthique se pose là : est-ce qu'on se limite à pallier nos manques ou est-ce qu'on cherche à aller au delà de ce que nous sommes ?
Dans certains domaines, l'implication est restreinte à quelques activités humaines de moindre enjeu (je pense notamment aux coureurs dits handicapés dont les prothèses leur permettent d'aller bien plus vite que les coureurs "valides"), dans d'autres cas, cela concerne la vie humaine dans sa globalité.

c'est plutôt une avancée sociale et antisexiste qu'une dystopie transhumaniste : en libérant les seules personnes avec utérus de la charge de la grossesse, ça augmenterait donc leur part de liberté personnelle sur le choix de faire ou non des enfants, et ça ouvrirait aussi la possibilité à tout un chacun, quel que soit son genre et sa biologie, d'avoir des enfants, y compris des couples sans utérus (sans avoir à passer par des GPA, en balance éthique aussi).
C'est un point de vue qui se comprend.
On peut aussi y voir une pression de plus sur les personnes dotées d'un utérus qui souhaitent procréer mais n'auront pas les moyens ou pas l'envie de passer par un système artificiel. Déjà qu'aujourd'hui, une grossesse est parfois mal vue professionnellement (et parfois même socialement), mais si en plus il existe un moyen d'avoir des enfants sans être enceinte, les personnes qui choisiront de l'être douilleront deux fois plus. Aujourd'hui en France, la grossesse est prise en charge à 100% par la sécu (et encore, certains soins annexe ne le sont pas il me semble). Si la gestation en utérus artificiel coûte moins cher que tout le suivi de grossesse, pourquoi ne pas rembourser que cette possibilité ? (bon, je me fais pas d'illusion quand même, d'ici que le procédé soit applicable en France, la sécu n'existera plus).
 
Edit : sinon, sur le plan humain, si on écarte tous les soucis éthiques déjà cités, sur le plan purement "philosophique" de la chose, l'un des premiers trucs qui me vient à l'esprit avec le concept d'un utérus artificiel, c'est plutôt une avancée sociale et antisexiste qu'une dystopie transhumaniste : en libérant les seules personnes avec utérus de la charge de la grossesse, ça augmenterait donc leur part de liberté personnelle sur le choix de faire ou non des enfants, et ça ouvrirait aussi la possibilité à tout un chacun, quel que soit son genre et sa biologie, d'avoir des enfants, y compris des couples sans utérus (sans avoir à passer par des GPA, en balance éthique aussi).

Moi ça me rappelle tout le buzz qui avait été fait autour d'Apple qui avait offert à ses employé-es la possibilité de congeler leurs oeufs - et qui en gros s'était débrouillée pour virer la possibilité d'une grossesse à un vague "plus tard" pour que les employé-es puissent continuer de se dévouer entièrement à leur travail.

Je ne sais pas si des avancées techniques en soi permettent de faire des avancées sociales - comme @Gabelote l'a dit ça peut au contraire être un frein; et je me dis qu'une véritable avancée sociale se trouvera dans des changements politiques qui normalisent et rendent plus facile le fait d'avoir une grossesse et un enfant, et dans le fait de repenser le travail pour arrêter de se dire que la vie des employés est une gêne à leur capacité de travailleurs/es. L'avancée technique est un outil (ici, coûteux et pas vraiment nécessaire, d'ailleurs) qui peut être utilisé en bien comme en mal.

Après, je te rejoins sur le fait qu'avoir plus d'options pour une grossesse c'est cool (et d'un point de vue personnel toute recherche sur les utérus artificiels (et les greffes d'utérus, et tout ça) m'intéresse beaucoup).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes