En une semaine, vous avez publié 3 articles en lien avec cette histoire de JK Rowling et de l'identité de genre.

Je lis Madmoizelle depuis plusieurs années et j'avoue que ce n'est pas pour me froisser le cerveau, mais comme vous souhaitez traiter aussi des sujets sérieux, je me permets de réagir.

3 publications sur le débat autour de l'identité de genre, une occasion de traiter ce sujet complexe de manière sérieuse, d'en expliquer les différents aspects, présenter les différents arguments, ouvrir à la réflexion....

Au lieu de ça, c'est "un tel qui a dit ça, parce qu'un tel à dit ça et trucmuche aussi et moi je trouve que c'était pas très gentil...".
On peut le faire sur des sujets légers, mais on voit que c'est pour vous aussi un sujet sérieux (et vous avez raison !), mais ce n'est pas en ajoutant une petite définition par-ci, un petit lien par là que votre travail devient crédible. C'est même une démarche assez scolaire, voyez comme j'ai bien révisé mes fiches !

Je vois depuis plusieurs années que vous vous saisissez de ces nombreux sujets qui agitent notre société, qui soulèvent de nombreuses réactions, mais vous les traitez de manière superficielle. Peut-être que vous le faites dans un souci d'accessibilité, mais on peut rendre des sujets accessibles en respectant les capacités intellectuelles de son lectorat.

En lisant vos articles (de l'ensemble de la rédac, je ne vise pas un auteur en particulier), on voit une immaturité sur le plan émotionnel et intellectuel. Je m'explique en reprenant le sujet JK Rowling et de l'identité de genre :

- 2 articles sur les propos de Daniel Radcliffe et Emma Watson suivis de jugements moraux (c'est bien/pas bien/transphobe/TERF) : on est purement dans l'émotionnel, la seule chose qui compte est votre ressenti, ou celui des personnes (enfin non ça dépend, Maya Forstater qui a perdu son travail pour avoir exprimé une opinion dans un pays soi-disant démocratique, ça ne compte pas... D'ailleurs tiens c'est pas un peu dingue ça, perdre son travail pour des opinions ? Quelqu'un veut-il écrire là-dessus ?).

Attention, je ne dis pas que les sentiments ne comptent pas. Mais on ne peut pas traiter une question sociale sur le SEUL ressenti des personnes, sinon on ouvre la boîte de Pandore ; tout le monde y va de sa petite indignation, le dialogue est fermé et surtout on ne s’embarrasse pas de faits vérifiables et d'arguments rationnels.

A votre décharge, Harry et Hermione ne se mouillent pas trop, difficile d'enfoncer plus de portes ouvertes ("moi, j'aime les gens !")... Mais du coup, pourquoi ces 2 articles ?

- 1 autre article sur JK Rowling à l'école de la transphobie : on survole les opinions de JK Rowling et de pleins d'autres personnes alors que vous auriez pu présenter de façon plus détaillée les arguments derrière cette remise en cause de l'identité de genre (qui ? quand ? comment ? pourquoi ? où ?), mais vous restez dans votre zone de confort, et voilà comment vous traitez un débat de société, en incarnant un tribunal de la médiocrité intellectuelle :
- on présente les pièces à charge (tweet, blog, tweet, partage, thread... il y a récidive votre honneur !),

- quelques éléments de défense (non mais elle ne comprend pas, c'est tout, elle confond sexe et genre) pour la bonne conscience

- on prononce un jugement (J'espère qu'elle retrouvera le bon chemin, après tout il n'y en a pas d'autre)

et enfin la morale de l'histoire (faisons preuve de pédagogie, clairement cette femme ne comprend pas ce qu'elle dit, les mots sont un concept un peu étranger pour elle).

Et oui n'oublions pas cette conclusion... magique !

"J’espère en tout cas qu’elle aura un jour l’ouverture d’esprit nécessaire pour s’informer et remettre en question ses préjugés. Et tant que ça n’arrive pas, eh bien, les gens continueront de lui expliquer qu’elle a tort."

Ouverture d'esprit (définition Madmoizelle, 2020) : quelqu'un qui pense comme moi, eh bien il a raison, sinon il faut lui expliquer qu'il a tord jusqu'à qu'il ait raison !

Je ne vous demande pas de penser comme JK Rowling, mais de lui opposer des arguments pertinents sur un sujet qui vous tient manifestement à cœur, ainsi qu'à votre lectorat. Ce dernier mérite mieux que ça.
 
Dernière édition :

Querencia

tournesol de tes mort
@whereislagrandeourse C'est dommage, tu vois, parce qu'il y avait de la matière à débattre dans ton post. :erf: (sur l'idée que je partage la nécessité de faire/republier un article sur la transidentité avec 3 articles au sujet de JKR aussi proche dans le temps, ça serait vraiment utilise comme support d'explications et surtout pour toutes les personnes qui viendraient par ici suite à l'article de JKR et qui se poserait des questions un peu plus précises sur la transidentité)
Mais j'ai comme la sensation que ton avis est déjà pas mal biaisé.e est faveur de JKR et que du coup, tu t'attends à un certain type d'article qui serait de ton point de vue objectif. :hesite: Mais je me trompe peut-être. :dunno:

D'ailleurs, je n'avais pas vu le nouvel encadré dans le premier article au sujet de JKR @Carotte il est très bien :fleur:
 
Dernière édition :
@MissMachine
Post qui me déplaît = troll + transphobe

Remarque, tu me diras : "économie d'énergie"

Plus sérieusement pourquoi ne pas détailler point par point ce que tu trouves de transphobe dans le post de @whereislagrandeourse ?
Très sincèrement j'ai l'impression, quand tu réponds par "troll" et "transphobe" de ne pas trop savoir à quoi tu réponds réellement que tu pourrais très bien répondre : "caca boudin". :dunno:

Peux-tu souligner les passages transphobes, ne serait-ce que pour que je sache au moins et que je puisse voir ce qui t'a dérangée?
 
@Nastja Je me permets un élément de réponse même si ça ne m'était pas adressé: il y a un soutien affiché à Maya Forstater, dont le contrat n'a pas été renouvelé à cause de ses positions transphobes, dans le post de @whereislagrandeourse .
Si j'en crois l'article, d'une il ne s'agit pas d'un licenciement mais d'un non-renouvellement de contrat, donc rien d'illégal du point de vue du droit du travail. De deux, ce n'était pas uniquement pour avoir partagé des opinions théoriques que sa hiérarchie n'a pas souhaité continuer à travailler avec elle, mais surtout parce qu'elle a dit ne pas vouloir prendre en compte les pronoms choisis par les usager.ère.s dans ses interactions avec elleux.
"-Alors monsieur, vous...
-Non, c'est madame.
-Désolée, mais je continuerai à vous appeler monsieur que vous le vouliez ou non, pour moi vous êtes un homme. Je disais, vous avez bien déposé votre dossier..."
Je ne vois pas de problème déontologique à ce que, pour un métier d'accueil du public, on ne souhaite pas travailler avec quelqu'un qui affiche clairement ce genre de prise de position et d'attitude, qui ne sont pas que des opinions. Respecter les choix de vie des gens avec qui tu interagis, même si tu n'approuves pas, c'est un critère tout à fait valable pour choisir les personnes avec qui tu souhaites travailler.
Ensuite citer des "faits vérifiables et des éléments rationnels" sans dire quels faits vérifiables on voudrait voir apparaitre dans l'article... ben au mieux c'est un peu maladroit ou pas assez développé dans l'argumentation, au pire c'est juste du troll. Je vois pas en quoi "JKR a posté tel tweet" n'est pas un "fait vérifiable" :dunno: C'est une posture qui consiste à se poser comme détenant LA vérité parce qu'on se place du côté des faits et de la raison; mais une émotion, quand elle est largement partagée par une communauté entière et peut y faire des ravages, c'est une réalité. Tu peux pas nier son existence comme ça.
 
@whereislagrandeourse C'est dommage, tu vois, parce qu'il y avait de la matière à débattre dans ton post. :erf: (sur l'idée que je partage la nécessité de faire/republier un article sur la transidentité avec 3 articles au sujet de JKR aussi proche dans le temps, ça serait vraiment utilise comme support d'explications et surtout pour toutes les personnes qui viendraient par ici suite à l'article de JKR et qui se poserait des questions un peu plus précises sur la transidentité)
Mais j'ai comme la sensation que ton avis est déjà pas mal biaisé.e est faveur de JKR et que du coup, tu t'attends à un certain type d'article qui serait de ton point de vue objectif. :hesite: Mais je me trompe peut-être. :dunno:

D'ailleurs, je n'avais pas vu le nouvel encadré dans le premier article au sujet de JKR @Carotte il est très bien :fleur:

Bonsoir @Querencia,

Je te remercie pour ta réponse, ce je que déplore c'est justement le fait qu'une personne se fasse attaquer quand elle exprime une opinion qui ne plaise pas à son interlocuteur (je fais partie à présent des "transphobes" apparemment ^^) au lieu de créer un échange ; JK Rowling ne fait peut être pas l'unanimité sur cette question, je conçois tout à fait que cela puisse décevoir certaines personnes. D'un autre côté on ne peut pas plaire à tout le monde (à mon tour d'enfoncer une porte ouverte !) et le problème est plus général à mon sens. Car si l'on doit prendre en considération les susceptibilités de chacun dès que l'on s'exprime, alors on ne peut plus discuter de rien. Tant qu'on est dans le débat d'idées et le respect des personnes, il est très sain d'échanger et de se confronter à d'autres idées. Je m'inquiète de voir une nouvelle forme de censure opérer de manière de plus en plus virulente, par les pairs sur les réseaux, les plateformes... Surtout qu'après, nous critiquons certains pays (Chine, Russie) de ne pas être démocratiques !

Pour ce qui est de mon opinion, je ne pense pas justement que ce soit en lien avec mon propos, qui est l'ouverture à d'autres idées, non pas pour y adhérer (ce n'est pas un match de foot après tout ^^) mais pour enrichir sa pensée avec les arguments des uns et des autres :) c'est ce que j'essaie de faire.sur cette question complexe ! Voilà tout de même quelques réflexions personnelles :

Pour moi le problème n'est pas lié aux personnes trans, mais plutôt à des revendications de quelques groupes d'activistes ou politiques. Un exemple, le changement d'état civil : certains groupes demandent une procédure toujours plus simple, sur déclaration simple de la personne, ou même l'abandon de la mention du sexe à l'état civil. Pour moi, on ne peut pas opérer de tels changements, qui touchent la société entière, sans prendre le temps de la réflexion. Un changement de sexe n'est pas à mon sens un acte anodin.
Je m'interroge aussi sur les mineurs trans : l'enfance est une période de construction de l'identité et bien que je conçoive que certaines personnes ressentent un malaise dès le plus jeune âge (c'est le cas d'une connaissance personnelle, majeure à présent, pour qui ma famille a fourni un témoignage), certains enfants peuvent être en plein doute, entamer un changement avec l'accord des parents bien intentionnés et le regretter après. Cela arrive d'ailleurs à certains adultes trans, mais les enfants doivent être encore plus protégés.


Je te souhaite une bonne soirée !
 

Querencia

tournesol de tes mort
@whereislagrandeourse Alors, tu te trompes, je ne souhaitais absolument pas entamer un débat, en réalité. Et surtout pas à ce sujet.

D'un autre côté on ne peut pas plaire à tout le monde (à mon tour d'enfoncer une porte ouverte !) et le problème est plus général à mon sens.

JK Rowling n'exprime pas juste une opinion, elle relaie un discours qui qui consiste à remettre en question la légitimité des personnes trans, comme les TERF qui est un regroupement de personnes transphobes. Au même titre que JK Rowling.
D'ailleurs sa tribune n'est qu'un support dans lequel elle se contredit assez régulièrement, où il y a pas mal de faits inexacts, mais où il y une constante : sa transphobie.
(ici un tweet qui a expliqué en détail : )

Car si l'on doit prendre en considération les susceptibilités de chacun dès que l'on s'exprime, alors on ne peut plus discuter de rien.

Les susceptibilités de chacun, ce sont principalement en réalité des concerné.e.s qui sont fatigué.e.s de se faire agresser physiquement ou verbalement, ici en l'occurrence. Dans ce cas là, autant relayer des paroles racistes ou sexistes, et les concerné.e.s mettront leur susceptibilité de côté, d'accord ? (non) Ne pas prendre en compte les susceptibilités des gens, c'est un privilège, c'est faire parti d'une communauté qui à aucun moment ne nous rejette, ce qui n'est pas le cas des communautés opprimés, comme la communauté trans. Cette communauté a tout à fait le droit d'être entendue, écoutée, et qu'on cesse de relayer des informations qui visent à nuire à leur existence.
L'existence des personnes trans n'est pas un sujet de débat, ni un entertainment. On ne discute pas de la "question des personnes trans" comme on discuterait de son week-end. Ils ont une sensibilité, comme absolument tout le monde, et il est important que nos adelphes soient écouté.e.s et surtout entendu.e.s.

Je m'inquiète de voir une nouvelle forme de censure opérer de manière de plus en plus virulente, par les pairs sur les réseaux, les plateformes..

Il n'y a pas de forme de censure. Juste une mise en garde sur des discours dangereux. Personne n'a essayé de cancel JK Rowling (qui le pourrait ?), les personnes sont seulement avertis et ensuite, elle use comme bon elles le souhaitent de leur libre arbitre. Néanmoins, il n'y a aucune raison pour lesquelles l'article devrait se mettre du côté de JKR puisque comme je le disais plus haut, ce sont les mêmes propos qui mettent tous les jours en danger les personnes trans.

cette question complexe

La question n'est pas complexe. Des personnes assignées homme ou femme à la naissance ne se sentent pas en adéquation avec leur corps. Iels débutent un parcours de transition pour être plus à l'aise avec leur genre, quelque soit le cheminement, les démarches entreprises.
La question n'est pas complexe, elle est très facile en réalité.

Pour moi le problème n'est pas lié aux personnes trans, mais plutôt à des revendications de quelques groupes d'activistes ou politiques.

Je vrille énormément sur cette phrase qui souligne jusque selon toi, il y a une sorte de séparation entre les personnes trans et des groupes qui se serviraient de leur existence pour faire passer des choses pour lesquels, selon toi, les personnes trans n'y trouvent ni intérêt ni accord.


certains groupes demandent une procédure toujours plus simple, sur déclaration simple de la personne, ou même l'abandon de la mention du sexe à l'état civil. Pour moi, on ne peut pas opérer de tels changements, qui touchent la société entière, sans prendre le temps de la réflexion. Un changement de sexe n'est pas à mon sens un acte anodin.

Je ne suis pas au fait de cette question, puisque à mon sens, je n'y vois aucun inconvénient si cela permet de convenir à tout le monde. Je ne vois pas en quoi cela serait problématique, là où pour les personnes trans, une reconnaissance de leur genre via l'administration française est un pas supplémentaire dans leur parcours de transition qu'il leur ait déjà difficile à atteindre.

certains enfants peuvent être en plein doute, entamer un changement avec l'accord des parents bien intentionnés et le regretter après. Cela arrive d'ailleurs à certains adultes trans, mais les enfants doivent être encore plus protégés.

Ça tombe bien puisqu'il se trouve que j'ai parlé de ça pas plus tard qu'il y a quelques heures aujourd'hui et que j'ai donc la parfaite ressource (ressource que visiblement tu n'as pas) pour démonter ton propos :

"Les données les plus récentes ont été présentées dans des conférences scientifiques, mais ne sont pas encore publiées. Une étude à la clinique nationale du Royaume-Uni a rapporté un taux de détransition de 0.99%. À la clinique de Callen-Lorde à New York, 2.3% des jeunes ont cessé les thérapies hormonales, mais aucun regret n’était présent. Pour les chirurgies génitales, le taux de regret en Suède de 1972 à 2015 se situait entre 0.3% et 0.6%. "

( https://urbania.ca/article/queerons-notre-lexique-partie-iii , mai 2019, un article du Québec)

En sachant que la plupart du temps (autant dire dans 99% des cas), la détransition est causée pour des raisons extérieures, comme un climat familial transphobe, la pauvreté, la société, etc.
L'idée selon laquelle des personnes détransitionneraient par regret est répandu mais pourtant extrêmement faible. Les détransitions elles-mêmes représentent un chiffre très bas, mais sont pourtant majoritairement mis en avant par les TERF pour effrayer les gens et les parents (sans source, sinon c'est pas drôle, hormis quelques vidéos pour faire peur), mais je suis au regret de te dire que c'est quelque chose qui a été débunk il y a pas mal de temps et qui n'est absolument pas juste.

Je ne vais pas douter de toi, mais sache qu'arriver sur un forum pour parler directement de la transphobie visiblement selon toi supposée, sans même passer par la case présentation ou quoique ce soit, ne donne pas de toi une très bonne première impression. Outre cela, les propos que tu relaies sont faux et c'est extrêmement graves que tu continues d'en parler comme s'ils étaient une information que les militants trans cacheraient.

Sur ce, je m'en retourne à la recherche de ma musique

EDIT : soit dit en passant, je trouve ça intéressant que tu n'ais pas répondu au post de @Tessy qui a quand même fait cette recherche pour toi histoire de clarifier un propos que tu relayais et qui était faux. :erf:
 
Dernière édition :
@Tessy
Merci d'avoir apporté des détails ! Je n'étais pas du tout au courant de ce qu'avait fait Maya Forstater (de plus je ne sais même pas qui c'est) et effectivement c'était très déplacé de sa part de continuer à dire "Monsieur".

Pour le reste j'ai apprécié les précisions que tu as apportées à ta réponse et je comprends mieux les raisons de son licenciement.
 
En une semaine, vous avez publié 3 articles en lien avec cette histoire de JK Rowling et de l'identité de genre.

Je lis Madmoizelle depuis plusieurs années et j'avoue que ce n'est pas pour me froisser le cerveau, mais comme vous souhaitez traiter aussi des sujets sérieux, je me permets de réagir.

3 publications sur le débat autour de l'identité de genre, une occasion de traiter ce sujet complexe de manière sérieuse, d'en expliquer les différents aspects, présenter les différents arguments, ouvrir à la réflexion....

Au lieu de ça, c'est "un tel qui a dit ça, parce qu'un tel à dit ça et trucmuche aussi et moi je trouve que c'était pas très gentil...".
On peut le faire sur des sujets légers, mais on voit que c'est pour vous aussi un sujet sérieux (et vous avez raison !), mais ce n'est pas en ajoutant une petite définition par-ci, un petit lien par là que votre travail devient crédible. C'est même une démarche assez scolaire, voyez comme j'ai bien révisé mes fiches !

Je vois depuis plusieurs années que vous vous saisissez de ces nombreux sujets qui agitent notre société, qui soulèvent de nombreuses réactions, mais vous les traitez de manière superficielle. Peut-être que vous le faites dans un souci d'accessibilité, mais on peut rendre des sujets accessibles en respectant les capacités intellectuelles de son lectorat.

En lisant vos articles (de l'ensemble de la rédac, je ne vise pas un auteur en particulier), on voit une immaturité sur le plan émotionnel et intellectuel. Je m'explique en reprenant le sujet JK Rowling et de l'identité de genre :

- 2 articles sur les propos de Daniel Radcliffe et Emma Watson suivis de jugements moraux (c'est bien/pas bien/transphobe/TERF) : on est purement dans l'émotionnel, la seule chose qui compte est votre ressenti, ou celui des personnes (enfin non ça dépend, Maya Forstater qui a perdu son travail pour avoir exprimé une opinion dans un pays soi-disant démocratique, ça ne compte pas... D'ailleurs tiens c'est pas un peu dingue ça, perdre son travail pour des opinions ? Quelqu'un veut-il écrire là-dessus ?).

Attention, je ne dis pas que les sentiments ne comptent pas. Mais on ne peut pas traiter une question sociale sur le SEUL ressenti des personnes, sinon on ouvre la boîte de Pandore ; tout le monde y va de sa petite indignation, le dialogue est fermé et surtout on ne s’embarrasse pas de faits vérifiables et d'arguments rationnels.

A votre décharge, Harry et Hermione ne se mouillent pas trop, difficile d'enfoncer plus de portes ouvertes ("moi, j'aime les gens !")... Mais du coup, pourquoi ces 2 articles ?

- 1 autre article sur JK Rowling à l'école de la transphobie : on survole les opinions de JK Rowling et de pleins d'autres personnes alors que vous auriez pu présenter de façon plus détaillée les arguments derrière cette remise en cause de l'identité de genre (qui ? quand ? comment ? pourquoi ? où ?), mais vous restez dans votre zone de confort, et voilà comment vous traitez un débat de société, en incarnant un tribunal de la médiocrité intellectuelle :
- on présente les pièces à charge (tweet, blog, tweet, partage, thread... il y a récidive votre honneur !),

- quelques éléments de défense (non mais elle ne comprend pas, c'est tout, elle confond sexe et genre) pour la bonne conscience

- on prononce un jugement (J'espère qu'elle retrouvera le bon chemin, après tout il n'y en a pas d'autre)

et enfin la morale de l'histoire (faisons preuve de pédagogie, clairement cette femme ne comprend pas ce qu'elle dit, les mots sont un concept un peu étranger pour elle).

Et oui n'oublions pas cette conclusion... magique !

"J’espère en tout cas qu’elle aura un jour l’ouverture d’esprit nécessaire pour s’informer et remettre en question ses préjugés. Et tant que ça n’arrive pas, eh bien, les gens continueront de lui expliquer qu’elle a tort."

Ouverture d'esprit (définition Madmoizelle, 2020) : quelqu'un qui pense comme moi, eh bien il a raison, sinon il faut lui expliquer qu'il a tord jusqu'à qu'il ait raison !

Je ne vous demande pas de penser comme JK Rowling, mais de lui opposer des arguments pertinents sur un sujet qui vous tient manifestement à cœur, ainsi qu'à votre lectorat. Ce dernier mérite mieux que ça.

Je m’exprime pour la dernière fois sur ce sujet et remercie les personnes qui ont réagi, m’ont transmis de la documentation etc. Je n’ai pas répondu à tout le monde car je suis lente à la rédaction, rédige plusieurs fois la même phrase etc. et les journées ne font que 24h. En plus je ne suis jamais satisfaite de la version finale c’est sans fin ! :d C’est peut-être pour cela que je n’avais jamais publié sur un forum, mais je voulais tenter l’expérience et partager des réflexions qui étaient en moi depuis quelques temps.

Ultime tentative de résumer mon propos : Je ne dis pas être d’accord avec les propos tenus par JK Rowling ou Maya Forstater (je reverrai son affaire plus en detail, j’avais bcp lu d’articles il y a plusieurs mois mais avec le temps j’ai pu oublier quelques faits) je dis juste qu’elles ont le droit de s’exprimer. Je ne comprends pas le qualificatif de « transphobe » qu’on leur attribue. Je ne manquerai pas de vérifier, l’ensemble des informations que vous m’avez transmis, merci pour ces échanges. En tout cas les 3 articles de Madmoizelle ne m’ont pas aidé à y voir plus clair sur la question et c’est ce que je reproche. Je sais que la rédac est capable de mieux, voilà pourquoi je me suis peut être emballée un chouïa. le site a sa ligne éditoriale, les journalistes ont le droit (devoir !) de la défendre mais sans tomber dans le piège « ne pense pas comme moi/ma communauté = a tord » surtout sur des sujets qui provoquent tant de débats. Il faut aller au delà et prendre de la hauteur. Il y a des personnes qui déversent leur fiel sur internet je ne le nie pas, mais il faut faire la part entre ces personnes et d’autres qui émettent des opinions différentes, plus ou moins nuancées, plus ou moins fines, on est d’accord, mais je pense qu’un journaliste doit justement chercher à comprendre d’où viennent ces différentes réflexions.


Merci à tous, je vous souhaite une bonne nuit !
 
  • Big up !
Reactions : Januhairy

Querencia

tournesol de tes mort
Je ne comprends pas le qualificatif de « transphobe » qu’on leur attribue.

Elle a refusé de genrer des client.e.s correctement, c'est ça qui est transphobe. De nier le genre d'une personne parce que son cis-passing (manière de paraître comme une personne vis dans la société) n'est pas suffisant ou parce qu'elle est tout simplement beaucoup trop transphobe pour vouloir faire cet effort. Et quand tu es dans un métier d'accueil, ça la fout mal.

Outre ça, soyons clair : la transphobie, ce n'est pas une opinion, c'est de la haine. Et quand tu as un discours de haine à l'égard d'une personne ou d'une communauté, comme pour le racisme, ce n'est pas quelque chose que tu peux en général dire librement, et mieux encore, c'est interdit par la loi.

Encore une fois, une personne qui remettrait en question la transphobie de JKR serait soit mal documentée/informée soit serait probablement transphobe elle-même. Il n'y a pas d'éclaircissements, pas de points supplémentaires, pas de paragraphes sur lesquels se conforter et surtout pas de nuances possibles.

Alors quand quelqu'un vient avec un discours un peu limite, avec de la désinformation au sujet de la transidentité ou de JKR, il est juste très probable que cette personne ait tout simplement des biais et/ou un comportement transphobe et/ou un état d'esprit transphobe.

En espérant avoir pu éclairer quelques doutes.
 
hm pour faire un parallèle, ça me fait penser aux découragements que certains médecins essaient d'imposer aux femmes qui veulent avorter / aux femmes qui veulent faire une ligature des trompes (ou aux hommes qui veulent faire une vasectomie).
Je peux comprendre que le jeune âge ou les risques posent question pour les non concerné.e.s, et c'est normal que ça inquiète (notamment les parents) mais au final, la vie de chacun.e leur appartient et il n'y a pas lieu de faire du paternalisme ou de penser que "on sait mieux que". Tout simplement parce que nous ne sommes pas à leur place.
Autant un médecin a le devoir de prévenir les patients des risques, autant ils n'ont pas le devoir d'imposer/d'insister sur ces derniers. Juste faire sûr que les patients ont bien compris les tenants et aboutissants de ce qu'ils/elles souhaitent.
Tout comme pour le suicide assisté d'ailleurs, le fond de la problématique se rejoint sur le fait "a-t-on le droit d'empêcher quelqu'un de faire ce qu'il/elle veut de sa propre vie?".
De plus en plus de mouvements dans le monde tendent vers le "NON".
Certes, si la personne fait une transition, il y aura parfois des regrets, c'est toujours un risque; mais apparemment d'après les statistiques présentées plus haut, ce risque est très faible.
Par contre, si la personne ne le fait pas, elle aura TOUJOURS des regrets de ne pas l'avoir fait.
De plus en plus de personnes s'érigent contre le corps médical qui se donne le droit de juger les décisions de X ou Y. Et à raison, je pense...
Les médecins sont des humains comme les autres. Le fait de détenir un savoir ne fait pas d'eux des demi-dieux = il faut redescendre sur Terre !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes