@MorganeGirly
Totalement! Dans la cancel culture à l'américaine il suffit de qualifier qqn de pédophile ou de prédateur pour que le déferlement de haine commence. Et, "bizarrement", les personnes visées sont quasiment toujours des personnes queer (la chaine de queer kid stuff en est un bon exemple, les drag queen story hour, pink news qui "glorifie la pédophilie", la mise en avant de prédateurs sexuels plutôt que de vrais activistes...). J'ai l'impression (et ce n'est peut-être que moi), que les fascistes d'extrême droite aux US essaient de provoquer le plus de shitstorms possibles en lien avec la pédophilie à l'encontre des personnes LGBT. Et si tu oses ne serais-ce qu'émettre une nuance, tu vas de faire qualifier de pédophile. Je le sais car j'ai dû supprimer mon compte youtube à cause de ce genre de harcèlement.
Je ne dis pas qu'il y n'y a pas de pédophiles dans la communauté LGBT, il y en a comme partout... Mais j'ai vraiment l'impression que ce sujet est instrumentalisé, notamment contre les hommes gays/bi et les meufs trans. Et voir ça en te disant que si tu interviens, tu t'exposes à des accusations de pédophilie, ça donne un terrible sentiment d'impuissance.
 
C’est fou je suis justement tombée sur la polémique hier en surfant sur un site americain. En voyant l’affiche j’ai cru avoir affaire à un teen movie de mauvais goût et j’etais moi même scandalisée par l’affiche. Par curiosité je suis allée regarder la bande annonce et j’ai été complètement surprise de voir que, d’une part, c’etait Un film français et d’autre part, que la narration n’avait strictement rien à voir avec ce que l’affiche laissait présager. Je trouve que la bande annonce nous prépare plus à un film d’auteur français, réaliste, cru et vif qu’à une connerie à la américain pie.
 

Adybou

Ambassadrice de Ville
Ce qui me dépasse, c'est que pendant quelques années, ils (les US) avaient à la télé une émission sur les concours de mini-miss (toddlers & tiaras). J'ai regardé vite fait sur Google images, y a pas beaucoup de photos où tu vois entièrement leurs tenues, mais rien que de voir leurs coiffures et la tonne de maquillage qu'elles ont sur le visage ...
A un moment, t'as même une mère qui file à sa fille (quatre ans) une fausse cigarette pour qu'elle fasse comme dans Grease.

Donc déjà y a le problème du "je juge sans savoir le fin fond de l'histoire" qui est incompréhensible quand t'as un ordi de 10cm environ dans ta main, et qu'ensuite, même si effectivement t'aurais eu dans le film de l'hypersexualisation, le pays qui utilise des femmes en maillot de bains pour faire la pub d'hamburgers n'a rien à dire sur le sujet. Si t'as besoin d'Heidi Klum ou Paris Hilton pour vendre ton produit c'est qu'il ne se suffit pas à lui-même et tu devrais peut-être te poser des questions.
 
Je ne sais pas si les américains qui se scandalisent de l'affiche Cuties sont les mêmes que ceux qui regardent les concours de mini-miss. Il ne faut pas forcément les voir comme une population homogène où tous pensent la même chose.

L'argument "ils pourraient balayer devant leur porte avant" me semble un peu fallacieux : en France aussi on se scandalise de trucs sexistes de l'étranger (au hasard, les féminicides en Inde ou en Amérique latine, qui sont relayés par plusieurs articles sur Madz, alors qu'on en a aussi chez nous.)

L'affiche en elle-même pose problème et c'est tant mieux si elle fait polémique, particulièrement dans un pays où l'hyper-sexualisation des enfants peut commencer jeune. Au contraire, qu'elle choque autant d'américains c'est bon signe, ça veut dire que l'opinion publique est en train de massivement changer sur ce sujet, pour plus de protection des enfants.
En revanche, rien n'excuse les insultes et les menaces envers l'équipe du film.
 
Bon je sors du film, après avoir suivi les différentes polémiques sur les réseaux sociaux en France et aux USA. Et à ma grande surprise je n'ai pas aimé du tout. J'ai trouvé le film extrêmement maladroit, et presque réac (!).
Je n'ai pas compris le message de la réal, à part dire que les enfants doivent rester des enfants et jouer à la corde à sauter plutôt que de mettre des photos de leur sexe sur Internet. Je pense que sur ce point la plupart des gens sont globalement d'accord et qu'on n'a pas besoin de se taper 1h30 de film pour aboutir à ça. Surtout si sur ces 1h30 une grande partie du temps (1/5 du film ? beaucoup en tout cas) est consacrée à montrer les chorées des gamines, et en particulier de TRES gros plans sur leurs seins, leurs fesses, leur entrejambe. Sérieux j'ai pas compris. Une fois, deux fois ok pour montrer le décalage entre ce qu'elles pensent faire (une chorée stylée qui va leur permettre de gagner la compet) et comment elles vont être vues (des petites meufs désirables et sexualisées). Mais cinq, six, sept fois ? Je serais vraiment curieuses de savoir combien de temps cumulé on voit des fesses en gros plans pendant le film. Et surtout, pourquoi ?

En fait après avoir vu le film je comprends mieux pourquoi Netflix avait choisi sa première affiche sans voir le problème. Le film passe son temps à sexualiser les gamines, vraiment exactement de la même manière que cette affiche. Pour une raison tout sauf claire.

Et encore une fois, si la sexualisation des actrices avait du sens, pour porter un message, j'aurais compris. Là j'imagine que deux explications : 1) c'est maladroit et pas vraiment volontaire (lol) 2) c'est pour montrer que "regardez, c'est vraiment pas bien ce qu'elles font, elles montrent trop leur corps". Et j'ai peur que ça soit un peu ça la raison, d'où le fait que je me demande vraiment si le film n'a pas un gros côté réac, malgré tout. Il y a quand même un parallèle dans l'histoire d'Amy entre le côté crescendo de la sexualisation de ses danses (du twerk au début à des imitations de levrettes claquées avec les autres danseuses) et de sa violence (jusqu'à aller jusqu'à
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
). C'est à dire qu'au lieu de montrer "regardez, les enfants ne se rendent pas compte des chorées qu'elles imitent" on nous dit "regardez à quel point ces danses font vriller les enfants". Et je trouve ça très maladroit comme message. La plupart des chorées, des mouvements de danse sont sexualisées, et pas depuis hier. Et c'est pas un problème en soit. Le problème c'est quel regard on pose sur les meufs, et les enfants en particulier qui dansent. Et j'ai l'impression que le film dit littéralement l'inverse. Les énormes et fréquents gros plans sur fesses, sein, sexe (mais sérieux) des enfants donne l'impression qu'on nous dit "bah oui on regarde, parce qu'on nous montre".
C'est à la fois très jugeant pour les gosses, et ça déresponsabilise totalement le "regardeur voyeur".
 
J’en sors aussi, pas du tout convaincu par le film non plus, j’arriverai pas vraiment à mettre le doigt dessus mais ça m’a rappelé ces programmes soit disant pour pré ado que je voyais passer à l’epoque quand j’etais au collège et où je me disais « Mais n’importe quoi »...bon évidemment les plans presque pedophiles sur les danses horribles c’est pour choquer mais qu’est ce que ça apporte au final, l’ecole qui laisse les élèves s’habiller comme ça j’aimerai bien savoir ce que fout le cpe
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Flopidou
@Coco l'asticot C'est un peu la question que je me suis posée aussi :hesite: Déjà on peut se demander ce qu'il en est des parents et pourquoi ils n'interviennent pas dans les tenues vestimentaires de leurs filles (ne serait-ce que parce que ce sont eux qui tiennent les cordons de la bourse), même si le film apporte des débuts de réponse là-dessus
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
mais effectivement niveau vie scolaire ça coince un peu. On peut imaginer que quand bien même les profs/la direction gueulent, les filles n'en ont pas grand chose à faire, mais ça manque un peu de réalisme que tout ce volet-là soit quasi effacé (alors que le collège, les notes, les cours, et tout ce qui va avec, ça prend beaucoup de place dans la vie d'un.e collégien.ne lambda). Le collège sert de décor, de prétexte pour qu'Amy fasse la connaissance du groupe, mais il ne joue pas de rôle concret dans l'histoire. Je trouve également que ça aurait été bien de creuser la question des études, comment les filles se situent par rapport à leur avenir, ce que représente pour elles l'école, etc. Alors ok elles ne sont qu'en sixième, mais même à cet âge-là on peut déjà avoir intériorisé certaines idées selon notre expérience (par exemple, on peut penser qu'on est nul.le et qu'on n'y arrivera pas de toute façon, ou à l'inverse, on peut avoir capté que beaucoup de voies nous sont offertes du fait de notre milieu social/nos capacités). Amy semble être bonne élève au début mais ce n'est pas vraiment approfondi. Je pense que ça aurait pu être une piste intéressante : par exemple, est-ce qu'un certain désenchantement par rapport au milieu scolaire pourrait expliquer cette volonté de se réfugier dans la danse, cette sexualisation précoce, etc.
 
Au fait à propos de la fameuse affiche Netflix...bah en fait elle est total raccord avec le film (enfin c’est bcp moins vulgaire que ce qu’on voit dans le film!), bon après ça fait un peu trop film de danse mais ça reflète pas mal le contenu je trouve
 
  • Big up !
Reactions : pliploup
J'ai été voir le film hier! Et, contrairement à certaines sur le forum, j'ai beaucoup aimé. En aucun cas je ne l'ai trouvé réac/culpabilisant ou promouvant l'hypersexualisation des petites filles. Au contraire, ce film fait écho à des expériences que j'ai pu avoir et qui, je trouve, sont très bien retranscrites.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

La réalisatrice a aussi fait un travail de titan à représenter la culture d'Amy (jeune sénégalaise issue d'un milieu populaire, ce qui, il me semble, s'apparente aussi au vécu de la réal) d'une manière non dichotomique, pleine de nuances avec des personnages bourrés de complexités, ce qui rajoute une couche au message du film qui amène la conversation sur le traitement des femmes dans les milieux musulmans conservateurs (NB: je parle ici en profane, cette culture, je ne la connais que très peu, donc si une concernée veut me corriger sur le problème, qu'elle se manifeste!).

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

En ce qui concerne l'hypersexualisation des gamines, je trouve que, sans les juger et sans être réac, le film ne tombe pas dans la vulgarité. Les gros plans sont là et sont faits pour interpeller le spectateur, c'est clair, mais, déjà, je n'ai pas trouvé qu'ils étaient si nombreux, et surtout, je ne les ai pas trouvé inutiles: Chaque gros plan n'est pas là pour réduire les gamines à des objets ou pour les juger, chaque plan s'inscrit dans un contexte (le regard de l'adulte, la responsabilité de la société ou les enfants qui s'interrogent sur leurs propres corps et ceux des adultes), et il n'est jamais là purement pour de la "shock value". D'ailleurs, le message de fin, je trouve injuste qu'on puisse le réduire à "laissons les enfants être des enfants et c'est mieux qu'ils jouent à la corde à sauter.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Bon, tout ça pour dire que je vous conseille d'aller voir ce film. Personnellement, je l'ai beaucoup aimé, je me suis pas mal identifiée à l'histoire des gamines et j'ai appris quelques autres choses en les regardant. Ce film dénonce l'hypersexualisation des petites filles, c'est son message principal, mais il a beaucoup d'autres facettes et lance la conversation sur pas mal de sujets pas faciles. Pour moi, c'est un film important et je remercie madmoizelle et Kalindi de me l'avoir fait découvrir ^^.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes