Equitation

21 Janvier 2022
207
1 411
144
^^ super que la reprise se passe bien @Blue.Ivy !

:cretin: ah franchement, si les jeux sont de l'ordre de l'épervier, la fermière, ou des courses de relais, du chat/chat glacé/chat famille c'est l'occasion de travailler les départs arrêt-trot ou pas-galop (selon ton niveau) ainsi que les courbes larges et les courbes serrées, l'incurvation (pour ça, si tu as du slalom pendant les courses de relais c'est très formateur)... ce n'est que mon avis, mais ces jeux peuvent te permettre de travailler la technique en solo pour reprendre le coup de main.

Si vous jouez avec des gages de l'ordre un seul étrier pour faire un béret, c'est excellent pour travailler l'assiette (voire sans étriers, ou les rênes dans une main, une main sur la tête...)

Aussi, avec l'excitation et les rencontres on apprend à mieux connaître et gérer les chevaux selon leur caractère.

^^ enfin voilà, c'est mon humble avis sur les jeux équestres, je peux comprendre que tu préfères monter de manière plus classique et encadrée (plus sécure aussi, même à 24 ans quand je fais ces jeux je retrouve mon âme de bourrine devant des ados qui y vont franco aussi)
 
23 Septembre 2019
86
586
304
Cette semaine c'était ma dernière séance avant les vacances dans ce centre équestre. J'étais un peu fatiguée, anxieuse, d'autant plus que c'était balade et que ça me stresse car l'environnement extérieur est un peu Imprévisible. La ponette que je montais pour la deuxième fois était un peu capricieuse... Elle m'a juste un peu bousculé pour sortir du box et heureusement seulement manger de l'herbe juste en face. Puis enfin au moment de rentrer les chevaux au pré, montée de stress à l'idée de rentrer certains chevaux excités de retourner au pré.

Cette journée a été très riche émotionnellement parlant. J'en suis ressortie un peu tristoune avec ce sentiment de ne pas capable et surtout triste de laisser un poney que j'ai adoré. La monitrice me l'avais mis pour reprendre un peu confiance. J'ai fait plus de la moitié des séances avec lui.

Une fois les chevaux rentrés, j'ai hésité à partir directement, puis finalement je suis restée à les regarder un peu, dont mon chouchou! Il m'a vu et a fait quelques pas dans la direction, s'est arrêté. Là je me suis dit que je devais aller le voir. Je l'ai caressé, gratouillé un peu (remercié aussi, aussi bête que ce soit). Ça a été un petit moment magique. Je l'ai regardé les larmes aux yeux, un peu fébrile et là il a posé sa tête sur mon épaule une fois, puis l'a posée une deuxième fois contre moi. J'ai à ce moment vraiment senti une connexion. <3 À la fin il m'a attrapé par la ceinture et me tenait hyper fort (il adore mordillé pour jouer - entier tardif) :cretin: je sais pas trop ce que ça voulait dire : "je te gratouille moi aussi à ma façon" ? "Ne pars pas" ? "Je t'aime beaucoup moi aussi" ? "Soit pas triste, reprend toi" ? Ou encore bien "aller c'est bon fini" ? En tous les cas c'était drôle.


Je n'ai pourtant pas fait beaucoup de séance dans cette écurie, ni même tant avec lui au final, d'autant plus que c'est un peu poney de club qui voit des cavaliers (surtout assez jeunes) régulièrement.

J'ai vraiment beaucoup aimé certains chevaux par le passé, mais avec lui ça a été un coup de cœur immédiat.:jv: J'aurais tellement aimé pouvoir continuer à m'en occuper, travailler avec. Je ne sais pas encore si je continue dans cette écurie l'année prochaine, notamment pour l'encadrement, j'ai peur de ne pas progresser comme je le souhaite, mais il me manquera.
 
Dernière édition :
23 Septembre 2019
86
586
304
Hello,
J'ai une petite question, est-ce que pour vous la transition poney-cheval à été facile ?

J'ai appris à monter en club et pendant près de 8 ans j'ai été à poney. J'ai eu l'occasion de faire une séance sur un petit cheval il y a quelques années et j'avais été surprise car il était ultra confortable et je sentais à peine la différence avec le grand double poney que j'avais l'occasion de monter dans cette même écurie. Je me souviens qu'à cette époque j'avais d'ailleurs essayé de monter quelques le cheval d'une amie et de ma tante et j'avais moyennement apprécié la sensation : pas à l'aise, pas mes repères, grandes foulées, rebonds dans la selle etc.

J'ai refait récemment des cours où j'ai monté des chevaux et même ressentis. J'ai du mal à trouver ma place. Je me force car j'aime vraiment ça et j'ai envie d'apprendre, de progresser, de me dépasser aussi, mais j'ai encore plus l'impression de débuter (surtout que ça ne fait pas longtemps que j'ai repris).


Je veux bien votre expérience, vos avis sur sujet :fleur:
 
21 Janvier 2022
207
1 411
144
Mmmh si tu parles de confort, demande à avoir des chevaux long-jointés, ce sont eux les plus confortables. De mémoire, ce sont qui ont une bonne distance entre le paturon et le boulet (explications qui datent de 2011 :cretin: mais le terme et l'association au confort sont sûrs)
Sinon pour moi la différence majeure entre chevaux et poneys/double poneys tient au niveau du caractère. Un cheval aura une personnalité bien plus marquée qu'un poney ou un double poney. Et la transition s'est déroulée sans accroc :fleur: faut dire, j'ai toujours alterné entre confortables et inconfortables, la transition s'était toujours jouée sur le caractère. Du type passer du cheval blasé et de la crème bienveillante à la peste puis à la teigne asociale, c'est quelque chose :taquin:
 
  • Big up !
Réactions : Blue.Ivy
24 Juin 2015
3 825
25 363
3 334
28
Sinon pour moi la différence majeure entre chevaux et poneys/double poneys tient au niveau du caractère. Un cheval aura une personnalité bien plus marquée qu'un poney ou un double poney.
Pour le coup, je peux pas m'empêcher d'intervenir, mais je comprends pas trop d'où tu sors cette affirmation ?
Poney ou cheval ça n'a pas d'influence sur le fait d'avoir une personnalité marquée. Je monte à cheval depuis une vingtaine d'années (et j'ai commencé à poney, et ça m'arrive toujours d'en monter parce que j'aime bien le format grand poney) et bah la personnalité ne dépend pas de la taille en fait, ça dépend du cheval/poney en question, de l'environnement qu'il a, des interactions auxquelles il a accès...
J'ai connu des chevaux neurasthéniques et des poneys clowns, une jument qu'on surnommait la Reine mère (son doux caractère si peu conciliant :lunette: ), des poneys guerriers, des qui-voit-dess-fantômes tous les 10 mètres... Bref, de tout.

Pour en revenir à la question de @Blue.Ivy , oui il y a une différence de morphologie souvent entre poneys et chevaux (longueur d'encolure, amplitude de foulées, etc), qui font que parfois on a du mal à trouver sa place et ses repères quand on passe de l'un à l'autre.
Perso, je sais que je suis moins à l'aise sur des trotteurs qui ont parfois une locomotion assez particulière (notamment quand le combo dos court + garrot assez sorti est présent). Entre des poneys et un selle français, ma position n'est pas exactement la même, les sensations non plus, et c'est tout à fait normal.
Tu as le droit d'être plus à l'aise avec un certain type de locomotion et de morphologie, y a rien de grave là-dedans :hugs: (et puis parfois ça vient juste en se créant de nouveaux repères/habitudes aussi)

L'avantage, c'est qu'il y a des grands poneys très porteurs qu'on peut monter même en tant qu'adulte, sans aucun problème, des petits chevaux qui vont avoir une morphologie assez proche de celle qui te fait te sentir confortable (J'ai guidé de la rando une saison complète l'été passé avec un ptit quarter horse d'un confort absolu, un vrai fauteuil, d'autant plus en selle western :cretin:). Tout ça pour dire, n'hésite pas à demander de changer de cheval pour pouvoir découvrir d'autres sensations et fonctionnements, et voir ce qui te rend le plus à l'aise :)
 
  • Big up !
Réactions : Blue.Ivy et Hilaze
21 Janvier 2022
207
1 411
144
@Seenae ^^ je le vois à mon club : tous les double poneys ont un caractère assez peu marqué et se ressemblent, mais possible que ce soit lié à leur dressage : ce sont des double poney de club destinés aux débutants. Alors qu'au contraire, là où je monte ceux estampillés chevaux ont des caractères marqués, et ont bien plus de particularités notables (bouche en diamant, froids à la jambe, sensibles, nerveux, curieux...)
En exemple, un ancien parti à la retraite depuis dépassait largement le mètre 70 au garrot, et avait... peu de personnalité. On pouvait le résumer à mou. Au contraire, deux juments qui flirtent avec la hauteur poney au garrot (deux belles selles françaises grises <3 ) ont leur caractère sacrément marqué, entre celle qui ne perd pas une occasion de jouer avec les copains/faire la course avec tout ce qui bouge, et celle au taquet pour l'obstacle, qui s'emballe au galop et économise son énergie le reste du temps... voilà, le premier, pour les débutants : topissime, les deux autres mieux vaut savoir s'affirmer et les canalyser

^^ après, 21 ans dans le même club, j'ai toujours vu les double poneys pour les débutants trop grands pour les shetlands et les chevaux pour les cavaliers plus expérimentés, possible qu'il en aille autrement ailleurs :)
 
  • Big up !
Réactions : Blue.Ivy
23 Septembre 2019
86
586
304
Effectivement ce n'est pas tant en terme de caractère que ça me déplaît, car en soit on peut retrouver des poneys avec un très mauvais caractère, mais aussi très agréable, même chose chez les chevaux. C'est vraiment les mouvements, plus amples/longs et avec beaucoup de force. Je suis pas très grande et pas très costaud en plus (moins de 1m60 pour moins de 50kg) donc c'est possible que ça accentue le problème. Même si je sais que l'amie précédemment évoquée dès ses 10-11 ans elle est passée à cheval et pareille c'était presque un bout de chou là haut.

  • La première jument que j'ai monté depuis que j'ai repris avait un galop assez souple et plutôt agréable, mais avait tendance à tracter un peu.

  • Celui d'il y a 15 jours j'étais pas fan, très grand et très lourd et pas du tout confiante (ça je sais que ça joue beaucoup) et les amplitudes typiques que j'ai retrouvé sur des chevaux que j'avais essayé par le passé.

  • Ensuite j'en ai monté un c'était un tout petit cheval, tout en rondeur et là magique, foulées assez courtes (pas trop non plus) et extrêmement léger, j'avais jamais connu ça. La selle avait l'air de pas mal contribuer aussi...

  • Celle que j'ai monté ce soir, j'étais pas tout à fait l'aise avec ses amplitudes de cheval, par contre j'ai adoré son caractère et mentalement j'étais plutôt bien.

  • Pour finir le premier cheval que j'avais monté il y a quelques années, c'était un ancien réformé de course qui travaillait depuis un moment en dressage/CSO de façon tranquille. De morpho très fine, pas très grand, un petit anglo il me semble. Je me souviens avoir été étonnée de ne pas rebondir dans ma selle, son galop hyper souple, léger.

Cela peu effectivement être très différent d'un cheval à l'autre. J'ai l'impression que pourtant il y a quand un standard qui revient dans la façon de se mouvoir, dans l'amplitude.

C'est un grand mystère pour moi. XD
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Seenae
23 Septembre 2019
86
586
304
@Seenae ^^ je le vois à mon club : tous les double poneys ont un caractère assez peu marqué et se ressemblent, mais possible que ce soit lié à leur dressage : ce sont des double poney de club destinés aux débutants. Alors qu'au contraire, là où je monte ceux estampillés chevaux ont des caractères marqués, et ont bien plus de particularités notables (bouche en diamant, froids à la jambe, sensibles, nerveux, curieux...)
En exemple, un ancien parti à la retraite depuis dépassait largement le mètre 70 au garrot, et avait... peu de personnalité. On pouvait le résumer à mou. Au contraire, deux juments qui flirtent avec la hauteur poney au garrot (deux belles selles françaises grises <3 ) ont leur caractère sacrément marqué, entre celle qui ne perd pas une occasion de jouer avec les copains/faire la course avec tout ce qui bouge, et celle au taquet pour l'obstacle, qui s'emballe au galop et économise son énergie le reste du temps... voilà, le premier, pour les débutants : topissime, les deux autres mieux vaut savoir s'affirmer et les canalyser

^^ après, 21 ans dans le même club, j'ai toujours vu les double poneys pour les débutants trop grands pour les shetlands et les chevaux pour les cavaliers plus expérimentés, possible qu'il en aille autrement ailleurs :)
En club c'est possible que les poneys soient un peu plus formatés. Les moniteurs/gérants de clubs doivent aussi certainement sélectionner des shets et des doubles froids dans leur tête, parfois un peu mous, où limite t'as besoin de tambouriner pour que ça avance, histoire que la cavalerie reste adaptée pour tous les cavaliers. Ensuite les chevaux sont parfois réservés à des niveaux effectivement plus élevés.

Après j'en ai monté pas mal de poneys et pour moi ils avaient tous un caractère. Il y en avait un dans mon ancien club qui pouvait embarquer si tu mettais trop de mains ou si tu plaçais pas tes jambes comme il fallait. Une autre ponette adorable, mais très très sensible aux émotions et toujours dans le besoin de bien faire. D'autres où il fallait garder les jambes tout le long sinon tu faisais pas grand chose. Mon moniteur m'avait confier un jour un beau petit pie. Il était très délicat, à ne pas brusquer sous peine de finir embarquer, éjecté.

Ensuite j'ai monté quelques fois chez ma tante qui avait une écurie et quelques poneys pour le club, il y en avait un très joueur, qui adorait le saut, très vif, mais sans aucun vice. Un autre, grand dadet, tranquille, selon les jours à réveiller ou non, mais volontaire que les petits pouvaient monter les yeux fermer. Chez elle il y avait aussi le balour de service, fainéant qui selon les jours fallait pas trop embêter sinon ça envoyait les postérieurs.

Il y aurait tellement à décrire.
En fait tout dépend de l'expérience de chacun je pense, des structures aussi. Pour moi je vois pour le moment davantage de standard chez les chevaux que chez les poneys, bien qu'ils ont tous une particularité.
 
Dernière édition :
24 Juin 2015
3 825
25 363
3 334
28
@Hilaze Pour le coup, on dirait plutôt que c'est une question d'environnement que vraiment de différence poney/cheval au vu de ce que tu écris effectivement !
J'ai fait pas mal d'écuries différentes, et j'ai une liste de poney avec des personnalités et des manies assez incroyable. Entre les remakes d'Houdini, les shetlands qu'on appelait affectueusement les "tonneaux à conneries" dans mon premier club, celui qui m'a appris que si je faisais pas attention à comment je place mes épaules bah il s'arrêterait pas, celle à qui tout déplait et qui refuse de faire quoi que ce soit jusqu'à ce que fasses du pony-games, où elle se révèle être une pure merveille (bien que complètement surexcitée, la voir danser sur place en attendant de pouvoir s'élancer était toujours très drôle), celui qui devait vérifier à chaque entrée dans la carrière si y avait pas un monstre caché dans les trous des sous bassements, celui qui faisait des tas de sable avec son nez dans la carrière parce que c'est relou d'attendre que les copains soient passés avant de pouvoir aller sauter...
Quand on leur donne la possibilité de s'exprimer, chevaux comme poney se révèlent assez incroyables, mais malheureusement en club ils sont souvent très restreints là dessus (peu d'interactions avec les copains, beaucoup d'heures de travail répétitives avec des débutants, pas de stimulations autre, beaucoup d'ennui, etc), et ça donne des poneys (ou des chevaux) qui sont vite très éteints


@Blue.Ivy Au vu de ce que tu décris de ton gabarit à toi, effectivement que tu ne te sentes pas très à l'aise sur des chevaux avec grande encolure et grande foulée se comprend bien. Mes premiers passages à cheval, ado, j'avais vraiment de la misère parce que j'avais l'impression qu'il y avait des kilomètres d'encolure devant moi et j'avais du mal à gérer ma longueur de rêne pour tenir mon cheval sans risquer de me faire catapulter vers l'avant.
Tu as des standards de locomotion selon les morphologies, assez typique selon certaines races (je suis immensément fan des ibériques parce que c'est des chevaux assez ronds, avec une morphologie plus ramassée, et que je les trouve fichtrement confortable).
 
  • Big up !
Réactions : Hilaze et Blue.Ivy

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes