Je m'interroge sur la dimension "éthique" de cet apprentissage, ou plutôt les dangers potentiels qu'il pourrait engendrer : comment s'assurer de la protection des enfants sur Internet et dans leur vie virtuelle s'ils sont plus forts que leurs parents dans la maîtrise de l'outil?

Je sais que ça sonne pessimiste mais il n'est déjà pas très compliqué de contourner le contrôle parental sur l'ordinateur, alors imaginez la difficulté de les protéger si les enfants pouvaient tous coder. J'entends bien qu'il ne s'agit pas de la même discipline, "hacker" et "coder" sont deux choses différentes mais sauf erreur (et là je veux bien l'avis d'expert(e)s parce que moi je code pas :cretin:) quand on comprend le fonctionnement d'un outil, la facilité à contourner les obstacles grandit.
Et je doute qu'il soit très sain pour un parent de regarder en permanence par dessus l'épaule de son enfant, chaque fois qu'il est occupé sur un écran numérique (CREEPY! :oo:)

Qu'est-ce que vous en pensez?
 
  • Big up !
Reactions : bat-momo
Personnellement, j'trouves que c'est une idée très moderne et même à presque 20 ans de l'âge recommandé sur le livre, j'aurais bien envie de le feuilleter !
 
@Sapristi C'est une question intéressante, cependant je ne pense pas qu'elle se pose vraiment. Certes, les élèves qui s'intéressent vraiment à ça vont peut-être se tourner vers le hackage, mais ça va rester une minorité autant qu'à l'heure actuelle à mon avis ^^ Après j'y connais pas grand-chose, mais pour être passée par une filière où l'on fait quatre heures d'info par semaine, je peux pas clairement affirmer que beaucoup savent déjouer un contrôle parental (perso j'arrive à peine à me souvenir de l'identifiant de ma session au lycée, alors hacker même mon propre pare-feu... :cretin:).


@Azeleen Je pense que @Sabetah_Belacoros a bien exprimé ma pensée. Au collège, à partir de la cinquième, on te dit : "Ah toi t'es nul, tu vas faire un CAP. Toi par contre, c'est pas mauvais, fais général. Toi, c'est bien, ton avenir est tout tracé, fais prépa."
L'orientation, c'est tellement cliché. Les prof décident de ton avenir bien avant que tu t'en rendes compte, et c'est pour ça que tant d'élèves à la fac sont complètement perdus. Je comprends qu'un élève qui ait des difficultés soit dirigé vers un CAP ou un bac pro, voire parfois techno, parce qu'il n'a pas le niveau pour faire de longues études, et qu'après tout il existe des moyens déviés d'arriver au domaine de son choix. Pareil, je comprends qu'un bon élève soit encouragé vers des études supérieures. Mais au final, ce n'est plus une aide mais une décision. Aujourd'hui, un bon élève ne peut PAS faire une filière par apprentissage car toute la société est contre lui, alors que c'est parfois son rêve depuis tout petit.
Ensuite, comme le dit @Sabetah_Belacoros, on discute beaucoup avec les élèves en difficultés qui doivent trouver un domaine d'activité plus tôt que les autres. Je ne critique absolument pas ça, selon moi c'est nécessaire. Mais les autres... Personne n'en a rien à faire. Et plus tu es bon élève, plus les gens s'en foutent. Au lycée, le conseiller d'orientation est vraiment une décoration, à part quand il s'agit de réorienter un élève en difficulté. Pire : les bons élèves sont orientés en prépa pour avoir plus de temps pour réfléchir. Grave erreur ! car il n'y a pas le temps là-dedans de vraiment s'intéresser aux débouchés (et tout le monde s'en fout là-bas).
Pour faire partie de cette soit-disant "élite" amassée en prépa, je peux témoigner que j'ai souffert du manque d'aide dans mon orientation, et tous les gens autour de moi avec. Combien d'étudiants se retrouvent dans une filière qui ne leur convient pas ? Dans Malcolm, il y a ce fameux épisode où il va chez le conseiller d'orientation et que celui-ci le sermonne parce qu'il peut faire ce qu'il veut, il n'a pas de problème. Je n'ai rien contre les conseillers d'orientation, mais j'ai entendu nombre de mes camarades avouer l'avoir subie, ainsi que moi-même. Au final j'ai une amie qui après avoir quitté la prépa va se réorienter une nouvelle fois cette année, une autre qui ne sait pas trop quoi faire, une autre qui s'est rendu compte que son bac pro n'était pas du tout ce qu'elle imaginais et l'a quand même passé, et un ami de ma mère a carrément arrêté le métier que ses parents l'avaient forcé à faire pour devenir agriculteur. Quand en plus je vois que la plupart des gens qui je connais ne vont pas choisir l'école qui leur plait mais "celle qui les prendra" parce qu'ils n'ont pas vraiment d'avis sur la question, je me dis qu'il y a un problème quelque part. Et encore, à la fac c'est relativement aisé de changer de filière, il y a parfois des passerelles, mais les problèmes d'orientation existent aussi dans les filières pro, et j'imagine fort bien que ça ne doit pas être facile tous les jours.
Donc vraiment, pour moi, l'orientation est LE débat qu'il faut entreprendre. On tente par tous les moyens d'intéresser les élèves aux différentes matières, de leur donner envie d'aller à l'école, mais vous pensez vraiment que changer les programmes, leur imposer des heures de soutien-qui-n'est-pas-vraiment-un-soutien va les aider en quoi que ce soit ? Absolument TOUS les élèves que j'ai vu faire des efforts et évoluer, qui se sont mis sérieusement à travailler et à apprécier l'école, des élèves-là avaient un but. Ils voulaient soit être acceptés dans une formation, soit avoir un bon dossier pour un potentiel employeur, mais en tout cas ils voulaient quelque chose vraiment beaucoup. J'y connais strictement rien en psychologie, mais je vois bien que c'était là le point commun de tous ces gens.
Alors certes, il y aura toujours des gens indécis, mais si l'éducation nationale s'en donne les moyens, il me parait plus judicieux d'aider les élèves à trouver leur voie. Et là, je ne parle pas seulement de salons moisis où on te donne des plaquettes et où les élèves te disent "Ouais c'est cool, on fait un barbecue tous les dimanches, l'intégration dure deux semaines. Les cours ? Heu je sais pas trop, moi j'étudie l'option là, je sais pas trop ce qu'on y fait vraiment à part qu'on est 20 en TD mais tiens voilà la plaquette" (véridique).
 
@MAAAL un big-up ne suffisait pas ! Moi aussi je faisais partie des "bons élèves" qu'on a envoyé en prépa d'un bon coup de pied au cul (même pas celle que je voulais en plus à la base). Résultat, après deux réorientations, j'ai mis 6 ans à valider ma L3 et je crève d'envie d'envoyer le sacro-saint master se faire foutre pour me lancer professionnellement. En plus, franchement, c'est que mon cas personnel mais j'ai pas appris grand-chose durant cette L3...
 
  • Big up !
Reactions : MAAAL
@MAAAL : mais c'est tellement ça ! Et c'est d'autant plus un problème qu'on a, finalement, très peu d'exemple autour de soi des différents métiers et corps de métiers ! Et c'est pas avec le stage de 3/4è que ça aide à se faire une idée !!
J'ai passé l'année en Irlande et ici ils ont un an complet de repos/découverte entre le brevet et le bac (qui ne dure que 2 ans) où ils alternent les cours et les périodes de stage. Du coup ils ont l'opportunité de découvrir différents métiers et je trouve ça très cool. Ils ont aussi des cours que l'on qualifie chez nous de "professionnel" (travail du bois, sciences agricoles, etc.) dès le collège ce qui leur permet aussi de savoir tout de suite s'ils peuvent s'orienter dans ce type de filière ou pas.
Je trouve qu'en France on est beaucoup trop scolaire et théorique "fait général sinon ça va te fermer des portes !" mais je ne suis pas du tout d'accord. J'ai la chance d'avoir fait des études pros dès ma sortie de 3è (mais les profs me disaient "c'est dommage quand même, avec les notes que tu as, tu vas gâcher ton avenir..." et bien désolée de vous apprendre que mon avenir va très bien et que je fais ce qu'il me plait !).
On dénigre bien trop souvent les études professionnelles (que ce soit en continue ou en alternance/apprentissage) alors que ce n'est pas aussi facile qu'on le croit ! C'est sans doute plus facile que le bac général mais ce n'est pas quelque chose qu'on obtient en claquant des doigts !

Du coup je ne suis pas sur qu'apprendre à coder à des enfants dès leur plus jeune âge soit vraiment le plus important. Je pense que ça devrait être une option au collège par exemple ou alors une activité de loisir à faire en-dehors des cours. Oui l'informatique prend une place plus importante dans notre vie mais je pense qu'il y a déjà bien assez de matière et qu'ils sont déjà bien assez dense sans avoir à en rajouter plus ! Par contre ce serait bien que les cours d'informatiques soient un peu plus utiles que juste "faire une recherche sur google ou créer un document", surtout avec les générations à venir
 
  • Big up !
Reactions : MAAAL
VIVE LE CODE POUR LES ENFANTS ! :paillettes:

Alors j'explique mon point de vue : déjà, toute la partie sur "il ne faut pas avoir un regard naïf sur la technologie" me touche énormément. C'est partout, et ce serait cool que tout le monde se rendent compte que c'est loin d'être inaccessible (même pour les gens qui s'en foutent et qui de toutes façons ne travailleront pas dans l'informatique, hein, je trouve ça juste plus sain de voir un peu comment tout ça fonctionne).:fleur:
Ce qui m'amène au deuxième point : en info, la programmation ne demande AUCUN pré-requis (je parle là de vraiment apprendre à coder au tout début). Vous détestez physique, maths, svt ? On s'en fiche ! (du moins au début). La base de la programmation, c'est la logique pure et simple ! Donc bye bye les grosses équations qui font peur !
C'est facile, aussi, de comprendre la principe de base, rapport au fait que c'est juste une syntaxe, une grammaire le code, et que le reste est de la logique (encore une fois, au début).
Et enfin : vous avez une récompense immédiate. Quand on est petits et qu'on réussit un devoir, on est contents d'avoir une bonne note, mais rien, RIEN n'est comparable à l'incroyable sentiment de satisfaction qui vous envahit quand votre code MARCHE. Vous avez CREE quelque chose, et vous voyez en direct que ça FONCTIONNE. C'est génial :puppyeyes:
Pour finir : c'est amusant, vraiment. Ma belle soeur vit à Palo Alto (donc le paradis des ingénieurs) et les écoles primaires là bas proposent des cours de programmation aux enfants et ça se passe extrêmement bien. Et quand elle est venue en France, elle a ramené à la nièce (8ans) de mon copain le livre et le logiciel de programmation pour enfants que ses filles utilisent et la petite a adoré (alors qu'elle parle même pas anglais et que tout était en anglais, aucune idée de comment elle s'est débrouillée :rire: merci google trad, j'imagine).


Bref ! tout ça pour dire :
VIVE LE CODE POUR LES ENFANTS ! :paillettes:
 
  • Big up !
Reactions : Nastja and Hama
B

Boetia

Guest
Je vais me faire taper mais bon, parmi celles qui pensent qu'on devrait apprendre le code aux enfants, qui est dans le domaine de l'informatique notamment et surtout programmation?
( Ceci n'est pas une remarque agressive, mais en gros, vous, vous auriez aimé avoir ça, mais tout comme un lycéen se plante en choisissant une L1 info, vous n'avez peut-être pas idée de ce qui y a derrière).

Coder pour coder = :caca:.

Voilà c'est dit. Sans algorithmique on obtient un truc immonde et clairement pas bon. En plus ça fait perdre du temps etc.
Leurs apprendre les bases du code, ok mais quel langage? Python? Java? C? Non parce que le C est réputé pour sa rigueur mais permets d'apprendre avec de bonnes bases ( mais est clairement casses pieds), sinon en assembleur?

:troll:

Je rejoins celles qui sont d'avis de faire un cours plus sur la technologie de l'informatique. Parce que des programmeurs on en a des tonnes (et qui font parfois du :caca:), mais y a d'autres métiers lié à l'informatique qu'on ne soupçonne pas...


Le problème est toujours le même: où mettre ces cours? En primaire? :facepalm:
Le collège avec la techno est ce qu'il y a de mieux!
Et puis oui c'est un métier quand même, quand je rentre chez moi, j'allume mon ordi et JE NE M'OCCUPE PLUS DE L'INFO. Je redeviens une utilisatrice lambda pendant ce temps. :nod:

Je termine par les madz qui ont dit " pourquoi leur dire d'apprendre ça plus tard? " ... bah je sais pas, mais peu de gens font du grec ancien en cours. Pourtant ça aide pour les sciences, l'étymologie et tout. :lunette: Donc pourquoi pas re-rendre obligatoire le grec?
 
  • Big up !
Reactions : Mizu
"Madame, j'ai pas de souris/clavier/l'ordi démarre pas/l'écran marche pas/ pas de connexion internet/l'ordi a planté"
Le responsable informatique avait eu la bonne idée de créer une session pour chaque élève, avec nom d'utilisateur et mot de passe un peu random, donc chez nous les cours ça commençait par

-"madaaaaaame? C'est quoi deja le nom d'utilisateur?"
-"les trois premières lettres de ton prénom et les quatre premier de ton nom sans majuscules"
-"ha et c'est quoi le mot de passe"
-" les quatre premières lettre de ton nom et ton code postale"
-"ca marche pas!"
-"bon essaye les trois premières lettres de ton nom et les quatre premières lettres de ton prénom alors!"
-"ca marche toujours pas"
-"bon, je vais chercher Monsieur le responsable informatique"
-"il a la gastro il est pas la"
-"beeeen, on vas tous faire les cherches sur la session de Jean-David qui est le seul a avoir réussis a ouvrir une session, même si, je ne sais pas pourquoi, c'est celle d'un élève d'une autre classe"

Et evidament, a ca s'ajoutait les classique ma souris/mon clavier/mon écran/ma connexion internet marche pas.

L'informatique a l’École, c’était juste le bordel.
 
  • Big up !
Reactions : Hilde and Ocytocine.
Oui, les posteurs du dessus ont identifié un des problèmes. L"informatique à l'école, c'est le bordel !

Alors, de mon point de vue de professeur... Je comprend tout à fait le point de vu débattu lors de la conférence tout ça,les artfuments sont sensé etc... Mais le "codage pour tous dès le plus jeune âge" est une douce utopie assez naïve.

Car déjà, le constat "99% de la population à un ordinateur", le "monde baigné dans la technologie" etc, laissez moi être un peu plus pessimiste. Je me suis prise le constat dans la tronche en voulant jouer la prof d'arts-appliqués moderne qui demande des trucs à faire sur ordinateur à la maison. Au minimum 10 élèves par classe n'avaient pas d'ordinateur ou le fameux mon clavier/souris/écran/etc etc ne marche pas.

Mais même en passant là dessus, c'est complètement irréalisable, et c'est pas juste une question de formation des professeurs (je passe sur le "c'est facile à apprendre"... :d) c'est une question matérielle.... Les collèges et lycée de france on déjà un mal fou à entretenir leur "parc informatique", et dans quasiment tout les établissement ou j'ai bossé, je galère pour avoir un vidéo-proj pour montrer des choses aux gamins en arts-plastique. Alors, beaucoup d'établissement rêvent déjà d'agrandir leurs salles info voir même seulement de réussir à faire tenir le matos à flot.Alors je voit vraiment pas comment faire tenir une réforme pareille sur toute la france.

Et encore, je ne parle que de France métropolitaine ! :d (la fille chiante) En ce moment, j'enseigne à Mayotte, département français donc, et je ne voit pas comment on pourrait mettre en place un truc pareil dans les collèges du coin qui tournent à 1700 élèves ! :d C'est pas toujours évident de calquer le programme métropolitain dans certains établissement là bas, alors un projet pareil....

Je sais, j'extrapole sur une hypothèse,mais c'est pour montrer que la question dépasse de bien plus loin la question de"c'est utile ou pas"...
 
Personnellement, je me rends compte que je ne comprends pas grand chose au code et à la programmation. Et je regrette qu'on ne m'en ai pas parlé plus tôt, ou en tout cas expliquer ce que c'était que le web, internet, le réseau, comment fonctionne un ordinateur, parce que j'ai découverts tout ça en L1 (et faire du C++ en L1, merci quoi...) . Je viens de finir un master informatio-documentation et je suis toujours autant perdue en SQL par exemple... Donc pour ma culture G et toussa j'aurai aimé qu'on me renseigne avant genre au lycée. Maintenant je connais quelques langage et je sais créer une page web (de base), donc ça va, je peux m'en sortir. Mais je ne pense pas que ça soit le plus important. A mon sens, et ceci n'est que mon avis, il serait plus intéressant d'initier les jeunes (pas trop jeunes non plus) aux big data, aux données du web, à, comme je le disais, fonctionne un ordinateur, internet, le web, définir les termes complexes (a mon sens hein !!), proxi, cookie, pare-feu... tout ça tout ça.
Et il me semble aussi que les jeunes (collège,lycée), mais je ne sais pas si c'est le cas, je suis mal renseignée, doivent être initiés aux médias. On est dans une société du visuel et de la communication et ces jeunes n'ont pas de quoi décoder le monde qui les entourent.

Maintenant je vais faire ma rabat-joie et ma réac : apparemment, les petits ont déjà du mal avec la lecture, l'écriture, le calcul... La france est très mauvaise en langues étrangères... Les profs se plaignent du niveau des élèves qui baisse et en plus de ça, beaucoup se disent désemparés car pas moyen de faire un cours tranquille, classes trop nombreuses, problèmes de matériel ... Alors pourquoi rajouter autre chose? Ce serait pour quand cet apprentissage du code? Pourquoi l'école ne proposerait-elle pas beaucoup plus de cours en option? Beaucoup de MadZ ont parlé de l'orientation. Personnellement, si on m'avait permis de tester plusieurs domaines, je ne me serait pas planté pour ma première année de fac. Les facultés seraient heureuses, parce qu'elle aussi se plaignent du taux d'échec de la première année... (Je parle de la fac, j'y ai été 6 ans...)
Bref, tout ça pour dire, que je suis mitigée. Voilà voilà !

PS : OKAY J'avoue, je HAIS coder...
 
  • Big up !
Reactions : MAAAL
Personnellement, je n'ai rien contre l'apprentissage du codage, ni contre le codage en lui-même. J'ai même été faire un tour sur le logiciel en question qui l'air amusant et qui permet de créer des petites animations en alignant des "lignes de codes" du type "avancer pendant x secondes", "attendre x secondes", "montrer", etc. Franchement, ça peut être chouette de mettre ça entre les mains de son enfant. Ça demande de réfléchir à une situation dans son ensemble, de pouvoir la décortiquer en différentes étapes, d'apprendre à les matérialiser avec les "codes" donnés, etc. Donc à mes yeux, le logiciel n'apprend pas à coder mais à imaginer, analyser, structurer et matérialiser une situation. C'est pas mal et si mon p'tit garçon avait 8 ans, je lui proposerai sans hésiter ce logiciel pour jouer le week-end ou pendant les vacances.

Mais pour ce qui est de le proposer dans le cadre scolaire... Je ne sais pas, en fait je me pose surtout une question : où va-t-on caser cela dans les horaires de classe ? Je ne pense pas que le temps scolaire va être étendu et donc, il y a nécessaire une matière qui va en souffrir. Or, comme le dit Nandyal, quand on voit les lacunes dans certaines matières, est-il vraiment bon d'en rajouter une nouvelle ? Ne vaut-il pas mieux renforcer les bases, au moins le français et les maths, avant de faire autre chose ? Si le logiciel qui a servi de base au livre est utilisé et que la formation à l'informatique passe par lui, ça peut rentrer dans la formation artistique (en remplacement des cours de flûte, je dis oui sans hésiter !) puisque l'idée est de créer une animation, de la musique, un mini-dessin animé, etc. Mais si ça ne passe pas par lui, alors, en quoi est-ce que cela consistera ? Tant qu'on n'en sait pas plus, difficile de donner un avis !

Après, va de toute façon se poser une question très terre à terre : Comment financer les achats des ordinateurs ? L'école de mon fils a deux ordis pour 20 enfants en primaire... offerts par des parents d'élèves. L'école et la mairie n'ont pas les moyens de financer l'achat d'un parc informatique, aussi petit soit-il. Alors quoi ? Tant pis mon grand, tu n'avais qu'à aller dans une école qui a plus de sous ? Tu n'avais qu'à avoir, pour compenser, des parents pouvant te mettre un PC entre les mains et t'accompagner dans l'apprentissage du codage ?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes