C'est fou quand même ce genre de situation ! Heureusement, dans ce cas ce n'est qu'ocasionnel, et ça aurait pu être évité avec un peu plus d'organisation mais effectivement pour celles et ceux qui ne peuvent pas en acheter tous les mois... C'est aberrant de se retrouver en garde à vue pour ça !
(d'ailleurs, il n'y a pas un pays qui a rendu les protections menstruelles gratuites, ou du moins l'envisageait ? Ça m'échappe...)
Et soit dit en passant, bon premier article, Lou! Et big up à la rédac qui encourage ses stagiaires comme ça !
 
  • Big up !
Reactions : Sillysally
Elle a raconté à la rédac
Hier ma sœur m’a raconté une histoire
Désolée de faire ma casse-couilles (déformation professionnelle deal with it) mais...Cette histoire a-t-elle été vérifiée par la rédac' ? Quelles sont les sources ? Je suis d'accord que le sujet traité est une vraie problématique actuelle, mais je bloque sur le flou artistique entourant cette histoire.
 
Salut !
Effectivement, ne pas hésiter à demander à une femme ! Certes ça peut être gênant mais on se rend compte que pas du tout ! Généralement les femmes sont toujours disposées à dépanner, si elles ont ce qu'il faut sur elle.
 
J'ai un peu le même ressenti que @KateF.E, cette histoire est étrange... Il y a vraiment plein de trucs qui m'interpellent là dedans, et honnêtement le problème de la précarité menstruelle arrive en fin de liste.

Enfin, je veux dire, quels parents laissent leur ado de 16 ans toute seule à la maison sans pas un sou en poche en cas d'urgence ? Pourquoi le premier réflexe de la jeune fille est d'aller voler des tampons, au lieu de téléphoner à ses parents ? Ils se sont quand même pas barrés sans lui laisser aucun moyen de les prévenir en cas d'urgence ?
Cette ado vient-elle d'une famille dysfonctionnelle ? Particulièrement pauvre ? (Mais qui a quand même assez d'argent pour sortir le week end, je note...)Où les règles sont un sujet tabou au point qu'elle n'ose pas aller demander de l'aide à une copine, un membre de la famille, ou même juste une voisine de palier ?

Bref, j'ai l'impression qu'il manque des éléments de contexte cruciaux à cette histoire. Peut être ne sont-ils pas donnés pour simplifier la narration, ou peut-être ne sont-ils tout simplement pas connus de la témoignante... Mais cela nuit beaucoup, je trouve, à la vraissemblance du récit :stare:
 
Enfin, je veux dire, quels parents laissent leur ado de 16 ans toute seule à la maison sans pas un sou en poche en cas d'urgence ?
Les miens. :cretin:
Je suis assez d'accord sur le fait que fonder un article sur machin-qui a dit à machin-qui a dit à machin, c'est spécial, mais honnêtement pour cette partie de l'histoire, je n'ai aucun doute sur la capacité de certaines personnes à mettre volontairement leur enfant dans ce genre de situation. Sans doute en comptant un peu sur le fait que ce ne sera pas assez crédible si ça vient à se savoir, et qu'ils pourront enjoliver les choses pour que ça passe et pinailler sur les mots pour dire que ce n'était pas exaaactement sans un sou, ni complètement toute seule, et pas tout à fait ci, ni ça... :stare:
 
J'ai un peu le même ressenti que @KateF.E, cette histoire est étrange... Il y a vraiment plein de trucs qui m'interpellent là dedans, et honnêtement le problème de la précarité menstruelle arrive en fin de liste.

Enfin, je veux dire, quels parents laissent leur ado de 16 ans toute seule à la maison sans pas un sou en poche en cas d'urgence ? Pourquoi le premier réflexe de la jeune fille est d'aller voler des tampons, au lieu de téléphoner à ses parents ? Ils se sont quand même pas barrés sans lui laisser aucun moyen de les prévenir en cas d'urgence ?
Cette ado vient-elle d'une famille dysfonctionnelle ? Particulièrement pauvre ? (Mais qui a quand même assez d'argent pour sortir le week end, je note...)Où les règles sont un sujet tabou au point qu'elle n'ose pas aller demander de l'aide à une copine, un membre de la famille, ou même juste une voisine de palier ?

Bref, j'ai l'impression qu'il manque des éléments de contexte cruciaux à cette histoire. Peut être ne sont-ils pas donnés pour simplifier la narration, ou peut-être ne sont-ils tout simplement pas connus de la témoignante... Mais cela nuit beaucoup, je trouve, à la vraissemblance du récit :stare:
Ah bah c'est marrant, rien de tout ça ne me choque, ça aurait pu m'arriver ^^
Si c'est l'espace d'un weekend, pas besoin d'argent, il y avait à manger à la maison. Et à 16 ans, on me laissait régulièrement seul, j'allais pas foutre le feu non plus...
Pour ce qui est de téléphoner à quelqu'un ben on a juste pas toustes quelqu'un. A 16 ans j'avais pas d'amis, ou alors iels habitaient trop loin, ou alors mes connaissances, avec qui je n'étais pas proche, jamais de la vie je les aurai contacté uniquement pour une histoire de tampon. Et les voisins ? MDR non XD
C'est pas qu'une question de tabou, c'est aussi une question de capacité sociale.

Je sais pas si c'est "des éléments de contexte cruciaux", rien de tout ça ne me parait aberrant. En revanche moi à sa place, je serais pas sorti, j'aurai géré au pq et basta, mais tout le monde ne peut pas se le permettre.
 
L'histoire de la garde à vue m'a fait tiquer. L'auteure du témoignage confond peut-être ? Car la garde à vue, c'est une mesure privative de liberté qui est prise sous certaines conditions restrictives, donc dans le cas présent ça me paraît complètement disproportionné. Je vois mal un officier de police judiciaire prononcer une garde à vue pour cette raison (mais bon en même temps on a vu pire - donc je marque juste mon étonnement).
 
Mais enfin, y'a aussi le fait que avant de penser aux tampons, tu peux voir pour utiliser autre chose comme du PQ par exemple ? :dunno: Pourquoi penser directement à voler ? :dunno:
Perso si j'ai pas les sous je préférerais voler plutôt que de prendre du PQ... Qui sert à rien en fait. Les petits flux peut être mais pour les flux abondant euhhh autant rien mettre quoi.
Après oui, l'histoire manque de détails car en effet on se demande si elle n'aurait pas pu trouver une autre solution. Mais justement on n'a pas tous les éléments. Va savoir aussi ce qui se passe dans ma tête d'une ado paniquée, toute seule et qui a rien pour soulager son flux... Elle aurait pu voler d'autres choses dans ce magasin, de la bouffe ou quoi, non elle a juste prit une dizaine de tampons.
Quelque-chose me dit que c'était pas son truc de voler mais qu'elle avait pas vraiment le choix à l'instant T.
 
L'histoire de la garde à vue m'a fait tiquer. L'auteure du témoignage confond peut-être ? Car la garde à vue, c'est une mesure privative de liberté qui est prise sous certaines conditions restrictives, donc dans le cas présent ça me paraît complètement disproportionné. Je vois mal un officier de police judiciaire prononcer une garde à vue pour cette raison (mais bon en même temps on a vu pire - donc je marque juste mon étonnement).
C'est exactement ce que je me suis dit.
Une garde à vue TOUTE LA NUIT pour un vol de boite de tampons, d'autant que la personne était (je suppose) mineure ?
Très honnêtement, ça me paraît tout à fait improbable.
Qu'elle ait été retenue dans une pièce au supermarché, oui, mais une GAV, je ne peux pas y croire.

Et même si je compatis à la situation de la jeune fille (à la rigueur, je peux comprendre qu'elle n'ait pas osé appeler ses parents, même si elle aurait pu juste leur dire qu'elle avait besoin de sous pour bouffer ou se faire un ciné ou n'importe quoi), pour moi ce n'est pas ça la précarité menstruelle.
Si on doit parler de ce sujet, autant le faire en mettant en avant des femmes SDF, ou des détenues, ou des personnes en situation de grave précarité pour qui une boite mensuelle de tampons à 3/4€ représente une vraie charge. Parce que le problème, selon moi, il est là.

Et je n'ai pas compris cette phrase non plus :
"Elle y a beaucoup pleuré et n’a pas pu dormir… tout ça parce que les protections hygiéniques ne sont pas considérées comme des produits de première nécessité".

Qu'est-ce qu'elle veut dire par là ? :hesite: Même si les protections hygiéniques étaient considérées comme des produits de première nécessité, elles ne seraient pas gratuites pour autant (moins chères, oui). C'était une manière de plaider pour des distributeurs de serviettes/tampons gratuits dans les lieux publics ? (ça, effectivement, je trouve que c'est une mesure nécessaire et je ne comprends pas que ça n'ait pas déjà été fait...)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes