J'ai été un peu traumatisée aussi par mon premier rdv chez le gynéco, ma mère m'y a emmené quand j'avais 15-16 ans et j'ai trouvé ça très désagréable. Le mec m'a fait passer dans la pièce d'à côté, m'a demandé d'enlever le bas de mes vêtements et mon soutif, et sans aucune explication il m'examine, le vagin, les seins... Je savais pas trop à quoi servait cet examen, et je n'ai pas aimé quand il m'a demandé si j'étais "sûre" d'être vierge. Bah oui, je pense que j'étais la meilleure placée pour le savoir. Par la suite, aucune explication, aurevoir merci.
Du coup quand j'ai eu besoin de chercher une gynéco, je suis allée au planning familial et je suis tombée sur des médecins très sympa. Au début je tombais toujours sur une gynéco différente, mais maintenant que j'ai ma préférée je ne prends rdv qu'avec elle. Et j'ai refait un examen gynécologique, sans stress et cette fois avec des explications sur ce qui se passait. Du coup je confirme, faut pas hésiter à changer si ça va pas !

Tout à fait d'accord ! Je suis allée au planning familial pour ma première consultation. J'avais 20 ans et j'étais anxieuse à la fois pour ma santé et à l'idée de subir un premier examen gynécologique mais ça s'est hyper bien passé. Je suis tombée sur une femme jeune, très sympa et plutôt douce et rassurante, le top pour une première consultation. Je n'ai pas eu à me déshabiller entièrement et elle n'a pas demandé à palper mes seins. Je pense que les médecins doivent être particulièrement bien formés au respect des patients vu la politique du planning familial.
Par la suite, j'ai vu une autre gynéco qui m'a demandé de me déshabiller entièrement et qui m'a fait un TV sans prévenir. Honnêtement, je ne me suis pas sentie particulièrement maltraitée ni humiliée, mais je crois que je l'aurais très mal vécu si ç'avait été un homme. Je pense que c'est quand même la moindre des choses de prévenir. Il faut que les médecins pensent qu'un grand nombre de femmes subissent des agressions sexuelles, et qu'un examen sans douceur et sans explications peut être vécu comme très violent.

Mais en fait, je crois que les pires trucs (rien de grave mais pas cool quand même) me sont arrivées lorsque j'étais très jeune. J'étais déjà réglée et dotée d'un bonnet B en CM2, et lors d'une visite médicale, l'infirmière m'a forcée à retirer mon soutient-gorge pour me peser et me mesurer :eh: J'avais onze ans, inutile de préciser que j'étais très pudique et que c'était un mauvais moment à passer. En plus, j'avais peur qu'on me voit parce qu'il y avait de grandes fenêtres qui donnaient sur la cour de récré...
Et vers douze ans, j'ai passé une série d'examens à cause de mes règles douloureuses, et on m'a fait patienter toute seule, juste en culotte, pendant 20 minutes dans une salle sans lumière. Je crois que ça aurait été mieux de me laisser patienter dans la salle d'attente avec ma mère et mes vêtements sur le dos jusqu'à ce que le médecin soit prêt mais bon...
 
En 8 ans de rendez-vous gynéco j'étais toujours tombée sur des gynécos très respectueuses qui m'expliquaient ce qu'elles allaient faire, y allaient doucement et me demandaient toujours si c'était douloureux ou non.
Jusqu'à la semaine dernière où je suis tombée sur une praticienne très brutale. Comme j'ai vu de nombreux témoignages de ce type ces derniers mois je me suis dit que j'allais apporter ma pierre à l'édifice, il n'y a pas de raison que je garde ça pour moi.

Chez cette gynéco donc, je me suis à peine installée nue au bord de la table (j'étais encore en train de me positionner) qu'elle m'a enfoncé le spéculum sans aucun ménagement et très brutalement, j'ai étouffé un cri et elle m'a dit sur un ton de reproche "Détendez-vous aussi !", elle a continué à l'enfoncer, tout aussi rapidement l'a ouvert et a frotté brutalement 6-7 fois le bâtonnet sur ma paroi vaginale pour effectuer un frottis. Plusieurs heures après je ressentais encore une sensation de brûlure... C'est la première fois que je tombe sur un médecin aussi peu délicat, je n'ai d'ailleurs pas su comment réagir sur le moment alors je n'ai rien dit. Je trouve ça incroyable d'oublier que derrière le patient il y a un être humain à qui on doit le respect et l'écoute.
 
Concernant les touchers vaginaux au bloc, effectivement c'est une pratique assez courante, qui est moralement contestable !
Les médecins ont tendance à voir le vagin comme une partie banale de l'anatomie, donc pour certains ce n'est pas plus choquant de mettre un doigt dans le vagin qu'un doigt dans le nez, et le faire au bloc permet d'entraîner les étudiants chez une femme anesthésiée et donc qui ne le sent pas, de manière à ne pas faire mal lorsqu'on reproduit le geste pendant les consultations.
La pratique est la même pour les touchers rectaux chez les hommes en urologie, pas de sexisme là dessus !
Je ne cautionne pas cette pratique, mais j'avoue que je n'y avais jamais pensé sous cette angle.

Je suis assez d'accord avec Polly Maggoo pour le coup. Et d'ailleurs je me demande s'il n'y a pas un risque pour les femmes qui subissent un toucher vaginal sous anesthésie générale que leur corps se "souvienne" de cette pénétration non consentie et qu'elles aient des séquelles par la suite.

Je peux également comprendre que le toucher vaginal est un acte banal pour un médecin et qu'il est essentiel que les internes puissent le pratiquer autant que possible mais profiter que la patiente soit inconsciente pour ne pas risquer de se voir opposer un refus, c'est de l'abus de pouvoir. Au pire, si la patiente dit non, il y en aura d'autres qui seront d'accord. Je pense qu'il y a quand même beaucoup de femmes qui sont à assez à l'aise pour accepter volontiers pour peu qu'on leur explique en quoi c'est nécessaire et qu'on obtienne leur consentement. Personnellement, je crois que je serais d'accord. Si d'autres refusent, c'est leur corps, leurs droits et leur décision, les médecins doivent l'accepter, point.

Je ne dis pas que les médecins qui pratiquent le toucher vaginal sur des patientes endormies sont forcément des pervers qui profitent que leurs victimes soient vulnérables pour attaquer sournoisement. J'imagine que c'est pour gagner du temps, s'assurer que tous leurs étudiants sauront pratiquer un tv ou même pour éviter qu'un étudiant inexpérimenté ne fasse mal à la patiente. Mais ça pose un réel problème, et encore plus si c'est une pratique courante.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes